skip to content
Date
26 oct. 2006
Tags
Actu CIO , Beijing 2008 , Communiqué de presse

Beijing 2008 : en passe d'honorer ses engagements


La commission de coordination des Jeux de la XXIXe Olympiade à Beijing en 2008 a achevé aujourd'hui sa septième visite dans la capitale chinoise depuis que cette dernière s'est vu attribuer l'organisation de la manifestation olympique en 2001. Il ressort des réunions tenues entre la commission du CIO et le comité d'organisation des Jeux (BOCOG) que les assurances données durant la phase de candidature sont en train de se matérialiser et que les organisateurs commencent à intégrer leurs opérations afin de fournir les niveaux de services requis pour faire des Jeux un succès pour toutes les parties concernées – des athlètes aux spectateurs, sans oublier les médias.
 
S'exprimant sur les travaux menés cette semaine, le président de la commission de coordination, Hein Verbruggen, a déclaré : "Il est rassurant de constater qu'à chacune de nos visites à Beijing, le projet 2008 continue d'avancer à bonne allure. Nous sommes à moins de deux ans des Jeux Olympiques à Beijing, aussi est-il important de maintenir ce rythme jusqu'au 8 août 2008 afin que la capitale chinoise soit prête à accueillir le monde. Les travaux menés cette semaine nous ont notamment permis de noter que les assurances données durant la phase de candidature sont en passe de devenir réalité. Il n'y a pas de petits progrès compte tenu de l'essor économique rapide de cette ville et de ce pays qui créé un environnement à la fois complexe et stimulant dans lequel s'inscrivent les préparatifs des Jeux. "
 
Les réunions, organisées sur trois jours, prévoyaient également une visite des installations qui a permis aux membres de la commission de constater de visu l'avancement des travaux sur le site de l'université, où se dérouleront notamment les compétitions de judo, lutte, taekwondo, badminton, tennis de table et gymnastique rythmique, ainsi que sur les sites de l'aviron et du triathlon. Les membres de la commission ont été rejoints par le président du CIO, Jacques Rogge, qui a ainsi pu voir par lui-même les progrès accomplis par Beijing lors de la visite du Parc Olympic Green. Le président Rogge a également rencontré le premier ministre chinois, Jiabao Wen. Les deux hommes ont eu un entretien fructueux sur un large éventail de sujets liés aux Jeux.
 
Poursuivant son analyse, Hein Verbruggen a ajouté : "La prochaine étape est cruciale pour le BOCOG. Les yeux du monde entier commencent véritablement à se tourner vers les Jeux, ce qui ouvre des perspectives mais est également source d'enjeux. Il s'agit maintenant de voir comment relever ce défi. Les échanges culturels qui auront lieu – nous en sommes convaincus – durant les Jeux Olympiques et Paralympiques devraient débuter dans les mois à venir lorsque les organisateurs répondront à l'intérêt accru exprimé pour leur manifestation et recruteront partout dans le monde des prestataires de services, des sous-traitants, des collaborateurs et des volontaires."
 
Le président du BOCOG, Qi Liu, a souhaité un accueil chaleureux et a exprimé sa gratitude à tous les membres de la commission de coordination pour leur soutien aux travaux de préparation des Jeux Olympiques de 2008. "Le gouvernement chinois attache une grande importance aux préparatifs des Jeux de 2008", a indiqué M. Liu, qui est également membre du Bureau politique du comité central du Parti communiste chinois (PCC) et secrétaire du PCC au conseil municipal de Beijing.
 
M. Liu a ajouté : “Le 1er octobre, le président chinois, Jintao Hu, a visité les sites olympiques et a entendu un rapport sur les préparatifs olympiques. Il a fait l’éloge de la construction des sites olympiques ainsi que des progrès accomplis jusqu’ici dans la préparation, et a recommandé vivement de poursuivre les efforts à cet égard. Le président Hu a insisté sur le fait que nous devons honorer et remplir l’engagement que nous avons solennellement pris envers la communauté internationale et maintenir une image de sincérité et d’honnêteté à l’égard de notre pays. Il a demandé au BOCOG de renforcer sa coopération avec les organisations internationales telles que le CIO, l’IPC et les Fédérations Internationales de sports.
 
Le CIO a annoncé pour sa part que, dans le cadre de sa politique de tolérance zéro en matière de dopage, les contrôles seront considérablement renforcés. Leur nombre définitif doit encore être confirmé mais devrait tourner autour de 4 500, soit 25 % de plus qu’à Athènes en 2004. Le CIO a également confirmé que la commission exécutive du CIO a approuvé le calendrier des compétitions pour les Jeux à Beijing. Hein Verbruggen a indiqué : "À l’issue d’un processus de consultation approfondi, la commission exécutive du CIO a approuvé la version finale du calendrier des compétitions, lequel voit une répartition des épreuves sur toute la journée, avec des finales le matin et d’autres le soir. Il ne pourra jamais y avoir de solution "passe-partout", qui convienne à toutes les parties concernées, mais par sa décision, le CIO s’est efforcé de trouver le meilleur compromis dans l'intérêt de l'ensemble du Mouvement olympique."
 
- Fin -
 
À propos des commissions de coordination du CIO
Le CIO, en tant que gardien des Jeux Olympiques, aide les comités d'organisation des Jeux Olympiques dans leurs tâches et supervise leurs travaux par le biais de ses commissions de coordination. Les commissions se rendent dans les villes hôtes des Jeux une fois par année jusqu'à quatre ans avant les Jeux, puis deux fois par année jusqu'aux Jeux. Aux réunions plénières des commissions s'ajoutent des visites régulières de délégations du CIO plus restreintes, composées des présidents et de certains membres des commissions de coordination ainsi que de membres de l'administration du CIO.
 
À propos du Comité International Olympique
Créé en 1894, le Comité International Olympique (CIO) est une organisation non gouvernementale composée de membres bénévoles chargés de le représenter partout dans le monde. Son siège est à Lausanne, Suisse. Le CIO et les 203 Comités Nationaux Olympiques reconnus oeuvrent au niveau international à la promotion du Mouvement olympique, dont le but est de contribuer à la création d'un monde pacifique et meilleur en éduquant la jeunesse par le sport. Outre le choix de la ville hôte des Jeux Olympiques et la coordination de l'organisation de la manifestation, le CIO et les CNO collaborent avec diverses organisations et leurs membres dans les secteurs public et privé afin de mettre le sport au service de la société. Leur objectif principal est de promouvoir les valeurs de l'Olympisme, parmi lesquelles figurent l'excellence, le respect et l'amitié.
 
###
 
Pour plus d’informations, veuillez prendre contact avec le département de la communication du CIO, tél. : +41 21 621 6111, ou avec Robert Roxburgh, chargé de la communication – Jeux Olympiques, mobile : +41 79 216 86 31 
back to top