skip to content
Date
16 oct. 2008
Tags
Actu CIO , Beijing 2008

Beijing 2008 : 1 055 athlètes soignés suite à une blessure


Quelque 1 055 athlètes, soit 9,6 % des athlètes en compétition lors des Jeux de la XXIXe Olympiade à Beijing, ont dû être soignés suite à une blessure. Tel est le résultat d'une étude menée pour la première fois par le CIO pendant les Jeux Olympiques. Cette étude s'appuie sur les données fournies par les médecins ou physiothérapeutes de 92 équipes nationales.
 
En tête de liste : les blessures de la partie inférieure du corps
Plus de la moitié (55 %) des blessures concernaient la partie inférieure du corps, 20 % la partie supérieure du corps, 15 % le tronc et 10 % la tête. Les diagnostics les plus courants faisaient état de claquages aux cuisses et d'entorses aux chevilles. Un quart des blessures s'est produit pendant les séances d'entraînement, 74 % pendant la compétition. Un tiers des blessures est imputable au contact avec un autre joueur, à un surmenage musculaire (22 %) et à des accidents sans contact (20 %).

Toutes disciplines confondues
Toutes les disciplines ont enregistré des blessures lors des compétitions; ainsi que des blessures avec perte de temps hormis pour le canoë en eaux calmes, le plongeon, la voile et la natation synchronisée. Considéré en rapport avec le nombre d'athlètes enregistrés, le risque le plus élevé d'avoir un accident entraînant une blessure a été noté en taekwondo, au football, au hockey, en lutte et en boxe (soit 15 % des athlètes en tout).
 
Mission du CIO
Protéger la santé des athlètes olympiques en prévenant leurs blessures fait partie des missions importantes du Comité International Olympique (CIO). Le contrôle normalisé des blessures sportives fournit non seulement des informations épidémiologiques importantes, mais aussi des instructions de prévention des accidents et l'occasion de surveiller les changements à long terme dans la fréquence et les circonstances des blessures. Ainsi, le CIO a décidé d'enregistrer et d'analyser toutes les blessures sportives des athlètes survenues lors des compétitions et/ou des entraînements, pendant les Jeux Olympiques de 2008 à Beijing.
 
Groupe d'étude
Le groupe qui a mené à bien cette étude était composé de : Prof. Lars Engebretsen (CIO), Prof. Jiri Dvorak (FIFA, F-MARC), Dr Astrid Junge (F-MARC), Prof. Per Renström (CIO), Dr Margo Mountjoy (CIO, FINA), Dr Juan Manuel Alonso (IAAF), Dr Mark Aubry, (CIO, IIHF), Agnès Gaillard (CIO, administration). Les auteurs tiennent à saluer la coopération de tous les médecins des CNO et des FI ainsi que du personnel médical des Jeux Olympiques de 2008 à Beijing qui ont bénévolement donné de leur temps pour recueillir les données de cet ambitieux projet. Une analyse plus détaillée sera publiée dans un magazine de médecine du sport et cette publication sera distribuée à tous les CNO, aux médecins d'équipe participants ainsi qu'aux Fédérations Internationales de sport.
back to top