skip to content
Date
17 avr. 2007
Tags
Actu CIO ,

Barbara Kendall : membre du CIO, mère et athlète accomplie


Membre du CIO et triple médaillée olympique en planche à voile, Barbara Kendall (NZL) s’impose comme une des principales concurrentes en quête de la gloire olympique à Beijing alors qu’elle vient de remporter le Trophée Princesse Sofia à Palma de Majorque, Espagne. Cette mère de deux enfants a offert une nouvelle médaille d’or à l’équipe des "Kiwis", qui a également décroché trois autres podiums sur les 11 épreuves olympiques de voile disputées dans la baie de Palma début avril.
 
Un mental fort
L’année dernière, Barbara n’était pas certaine de vouloir tenter une nouvelle expérience olympique. Après être revenue d’Athènes sans médaille pour la première fois en quatre éditions des Jeux, elle donna naissance à sa deuxième fille en 2005 et fut également nommée membre de la commission des athlètes du CIO. Par ailleurs, l’équipement utilisé pour les épreuves olympiques de planche à voile a changé. Pour toutes ces raisons, Barbara n’était pas sûre de pouvoir mentalement et physiquement prendre part à une cinquième édition des Jeux. Elle s’est toutefois décidée après une magnifique cinquième place aux Mondiaux 2006 – sa deuxième compétition seulement sur la nouvelle planche – et la voici en route pour Beijing!
 
Une compétition féroce
Après s’être entraînée plusieurs mois chez elle en Nouvelle-Zélande, Barbara Kendall s’est envolée pour l’Espagne avec une équipe néo-zélandaise pleine d’entrain. Le début de la saison européenne de voile a enregistré un nombre record de participants à Palma de Majorque, avec plus de 1000 concurrents pour le 38e Trophée Princesse Sofia. À moins de quatre mois des Championnats du monde de voile de l’ISAF – la principale régate de qualification pour les épreuves olympiques de voile de 2008, où se décideront 75% de toutes les places nationales – la compétition dans la baie de Palma promettait d’être plus féroce que jamais.
 
Le nouveau format olympique accroît la pression
Avec des conditions de vent exceptionnellement légères et irrégulières durant la majeure partie de la première semaine, la course s’est avérée hautement tactique. Bien que tout juste remise d’un refroidissement attrapé avant la compétition, Barbara fait un début de course formidable avec deux troisièmes places suivies de deux victoires, lui donnant huit points d’avance sur ses concurrentes à mi-parcours. Or, la véliplanchiste française Charline Picon et la championne du monde Alessandra Sensini (ITA) sont également en grande forme et l’épreuve du RS:X femmes se décide sur la ligne d’arrivée. Les dix meilleures concurrentes se qualifient par la medal race, où la pression augmente en raison d’un parcours plus court et des résultats comptant double.
 
Le règne des Kiwis
Un vent du sud de 12-14 nœuds a fini par apporter les excellentes conditions de compétition attendues à Palma et Barbara a pu en profiter pleinement. Cinquième à franchir la ligne d’arrivée, devant Picon et Sensini, elle remporte ainsi son premier grand titre depuis 2002. Son compatriote Tom Ashley a offert une double victoire aux Kiwis en remportant le titre dans l’épreuve masculine du RS:X.
Pour Barbara, cette semaine déjà formidable le fut encore plus lorsqu’elle reçut le Trophée général (remis au meilleur concurrent sur les 11 épreuves olympiques) des mains du roi Juan Carlos et de la reine Sofia.
 
 En savoir plus sur Barbara Kendall en tant que membre du CIO


 Fédération internationale de voile






 En savoir plus sur la voile
    
 
Tags Actu CIO ,
back to top