skip to content

Ban Ki-moon présente le rapport de la commission d'éthique à la Session du CIO

IOC / Christophe Moratal
Dans son rapport à la Session du Comité International Olympique (CIO) qui se tenait aujourd'hui à Lausanne, Suisse, en marge des Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver, le président de la commission d'éthique du CIO, et ancien secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, s'est concentré sur trois points précis. 

Premièrement, il a indiqué que le mécanisme de divulgation préventive des intérêts serait  étendu à l'ensemble des membres du CIO dans le cadre d'une nouvelle application du Règlement relatif aux conflits d'intérêts. Cette décision a été prise par la commission d'éthique à la suite d'une analyse approfondie des règles adoptées en 2002 et des mécanismes en place dans d'autres organisations. Afin de se conformer aux normes internationales d'information financière (IFRS), les membres de la commission exécutive et les directeurs du CIO sont tenus de divulguer leurs intérêts depuis 2015. 

Deuxièmement, afin de réaffirmer le rôle prépondérant de la commission d'éthique du CIO et son efficacité dans le traitement des éventuelles infractions aux principes éthiques du Mouvement olympique par des membres du CIO occupant des fonctions dans d'autres organisations sportives, des mécanismes spécifiques et appropriés seront mis en place entre la commission d'éthique du CIO et les commissions d'éthique d'autres organisations sportives.

Enfin, le président de la commission d'éthique du CIO a informé la Session que le bureau éthique et conformité avait été renforcé par l'intégration d'une nouvelle unité dite de la  conformité, de la gestion des risques et du contrôle interne, avec pour mission d'améliorer  l'efficacité des mécanismes éthiques au sein de l'administration du CIO.

"Une culture de l'éthique est la clé de la réussite pour toute organisation, y compris pour le CIO", a déclaré Ban Ki-moon. "Nous sommes tous d'accord que le sport est un extraordinaire vecteur de paix, mais il ne peut être efficace que s'il est crédible", a-t-il souligné. 

La Session du CIO a élu Mme Amina Mohamed (Kenya) comme nouveau membre de la commission d'éthique. Secrétaire d'État auprès du ministère kényan des Sports, de la Culture et du Patrimoine depuis 2018, Mme Amina Mohamed a été élue à titre de membre indépendant, en tant que personnalité extérieure au CIO.

back to top En