skip to content

Les "rats du désert" Laurie et Wilson rament vers l'or du deux de pointe sans barreur

Date
14 août 1948
Tags
Londres 1948, Aviron

Depuis longtemps déjà, Ran Laurie et Jack Wilson faisaient partie des hautes sphères britanniques. Amis d’université, ils s’étaient rencontrés à Cambridge et avaient ramé ensemble dans l’historique duel annuel contre l’université d’Oxford en 1934 et en 1936. Laurie concourut aux Jeux de 1936 à Berlin, en position de second rameur dans le huit britannique, mais la Grande-Bretagne manqua le bronze car le bateau ne se classa que quatrième. Plus tard, Laurie suggéra que si Wilson avait été dans le bateau ils auraient gagné.

Le duo remporta le trophée prestigieux des gobelets d’argent à la régate royale d’Henley en 1938, mais la Seconde guerre mondiale ne leur permit pas de concourir aux Jeux en 1940 ni à ceux de 1944 qui n’eurent pas lieu. Ils intégrèrent tous les deux le Civil Service britannique au Soudan où sans surprise ne trouvèrent pas d’installations satisfaisantes pour continuer de s’entraîner.

Après la fin de la guerre, et bien qu’ils n’aient pas touché une rame ni l’un ni l’autre durant dix ans, ils revinrent du Soudan et se préparèrent à concourir de nouveau à Henley en 1948. Ils s’entraînèrent durant six semaines et de nouveau décrochèrent les gobelets d’argent. Leur sélection dans l’équipe olympique ne fut plus qu’une formalité.

Un moins plus tard. Les « rats du désert » tels qu’on les surnommait obtinrent finalement leur chance dans le deux de pointe sans barreur. Laurie décrivit l’épreuve comme « la meilleure qu’il eût jamais accomplie ». À mi-parcours, les deux rameurs prirent la tête et ne furent jamais sérieusement inquiétés ensuite. Les Kalt, deux frères suisses, tentèrent bien une percée, mais sans effet sur le résultat et les Britanniques l’emportèrent avec une marge d’avance de près de trois secondes.

Après leur victoire, Wilson et Laurie continuèrent à œuvrer dans le service colonial six années supplémentaires. Plus tard, Jack Wilson travailla dans la sidérurgie tandis que Ran Laurie devint médecin. Son plus jeune fils Hugh, acteur de notoriété internationale, prit part, lui aussi, à la fameuse course de bateaux Oxford-Cambridge.

back to top En