skip to content
Date
19 août 2010
Tags
JOJ

Aventure africaine au village olympique de la jeunesse


Après avoir fait découvrir l'Europe aux jeunes athlètes, le village olympique de la jeunesse s'est mis aux couleurs de l'Afrique pour la deuxième exposition des cultures du monde.

Avec 53 stands représentant chacun un Comité National Olympique africain présent, le village des cultures du monde fait partie intégrante du programme culturel et éducatif des premiers JOJ à Singapour.

Les athlètes ont eu la chance de participer à plusieurs activités et jeux traditionnels tout en partant à la découverte des différents pays. Le stand du Zimbabwe en particulier a été extrêmement populaire auprès des jeunes sportifs car il leur a permis de s'essayer aux percussions.

"Ça s'est vite transformé en un amalgame de sons", a expliqué Randell Siow, un professeur de l'école Victoria à Singapour, dont les élèves, après de longues recherches sur la culture de ce pays, ont été chargés d'animer le stand zimbabwéen. "Nous avons voulu créer un endroit où chacun, quel que soit son pays d'origine, pouvait entrer et s'amuser avec nous. Et je crois que le résultat a été parfait. Nous avons battu la mesure tandis que les athlètes jouaient selon leur propre tempo."

Véritable novice en la matière, la rameuse serbe Jovana Arsic a tenté l'expérience. Après un rapide cours donné par Siow et ses élèves, elle s'est vite mise à jouer en rythme.

"Je n'avais jamais joué sur un tambour comme celui-là avant", a déclaré la jeune fille âgée de 17 ans. "C'était vraiment bien".

Tags JOJ
back to top