skip to content

Avec pour mot d'ordre "la sécurité avant tout", les Jeux de Tokyo 2020 séduiront et inspireront le monde

Tokyo 2020 Getty Images
Plus tôt aujourd'hui, le comité d'organisation de Tokyo 2020 a présenté aux participants à la 137e Session du Comité International Olympique (CIO) ses derniers préparatifs, promettant d'offrir des Jeux Olympiques et Paralympiques "privilégiant la sécurité" qui séduiront et inspireront le monde.

La présidente de Tokyo 2020, Hashimoto Seiko, et le directeur général, Muto Toshiro, ont souligné les progrès accomplis alors que s'ouvre la phase finale des préparatifs des Jeux programmés cette année. Avec le relais de la flamme olympique débutant le 25 mars prochain et 18 épreuves tests prévues à partir d'avril, l'enthousiasme grandit au Japon.

Mme Hashimoto et M. Muto ont tous deux reconnu que ces événements constitueront des étapes importantes dans l'organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020 cette année. Hashimoto Seiko a ainsi déclaré : "En tant que présidente de Tokyo 2020, je m'efforcerai de mettre en place un système sans faille pour la tenue de la manifestation olympique. Ces Jeux – tous en conviendront, que ce soit au Japon ou ailleurs dans le monde – seront des Jeux sûrs et sécurisés. Je n'aurai de cesse de renforcer notre collaboration avec les parties prenantes alors que nous préparons des Jeux dont le mot d'ordre sera : la sécurité avant tout."


Suite à la publication en février de la première version des Playbooks (guides pratiques) destinés aux principales parties prenantes, les mesures de lutte contre la COVID-19 continuent d'être peaufinées en vue de la publication de la deuxième version de ces guides fin avril. Dans le cadre de ce processus de planification, Mme Hashimoto a expliqué qu'elle se servirait de son expérience (de septuple olympienne et chef de mission aux Jeux) pour s'assurer que les athlètes restent au cœur du processus décisionnel : "Permettez-moi de m'adresser à vous en tant qu'athlète et présidente de Tokyo 2020. Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour préparer des Jeux sûrs et sécurisés pour les parties prenantes et les citoyens. Je m'engage à offrir aux athlètes du monde entier un environnement où ils pourront concourir en toute confiance et avec fierté."

La Session du CIO a également été informée que deux décisions importantes, qui auront une incidence sur les passionnés de sport, seront prises prochainement. Ainsi que l'a expliqué M. Muto , la décision d'autoriser ou non les spectateurs étrangers à assister aux Jeux interviendra ce mois-ci, avant le début du relais de la flamme olympique. La deuxième décision – concernant la capacité d'accueil des sites – est attendue en avril.

Outre les questions de santé et de sécurité, Mme Hashimoto a également évoqué les progrès enregistrés en matière d'égalité des sexes. Elle a ainsi rappelé la nomination de 12 femmes au conseil exécutif du comité d'organisation de Tokyo 2020, ce qui porte la représentation féminine à 42 %, ainsi que la création d'une équipe en charge de la promotion de l'égalité des sexes, placée sous la conduite de la directrice des sports, Kotani Mikako.

Revenant sur les enseignements uniques tirés du report des Jeux de Tokyo 2020, Mme Hashimoto et M. Muto ont fait part de leur conviction que les Jeux de Tokyo 2020 pourraient servir de modèle aux Mouvements olympique et paralympique.

Lors de la présentation de son rapport, le président de la commission de coordination du CIO pour les Jeux de Tokyo 2020, John Coates, a félicité les organisateurs japonais pour les progrès qu'ils avaient accomplis, réaffirmant à cette occasion que Tokyo était toujours la ville la mieux préparée de l'histoire olympique, et ce en dépit de circonstances extrêmement difficiles. 

back to top En