skip to content
Date
18 févr. 2014
Tags
Sotchi 2014 , Actu CIO

Avec le numérique, les Jeux placent les fans au cœur de l’action

La retransmission de Sotchi 2014 sur les réseaux sociaux et autres applications numériques placent les fans au cœur de l’action des Jeux d’hiver comme jamais auparavant. Le Comité International Olympique et le comité d’organisation sont en contact permanent avec les fans grâce un nombre varié de plateformes.


Dans les deux seuls premiers jours des Jeux, Olympic.org a reçu autant de visiteurs que durant toute la période des Jeux à Vancouver en 2010 et le site officiel olympique sur la chaîne YouTube attire à l’heure actuelle 600 000 visionnements au quotidien. Le CIO a également plus de 34 millions de fans sur un nombre varié de plateformes de réseaux sociaux comme Twitter, Facebook, Instagram, VKontakte et Sina Weibo.

 

(c) IOC/Evans

Afin d’aider les fans à se connecter avec les olympiens par le biais des réseaux sociaux, le CIO a lancé l’application mobile Hub des athlètes olympiques, à l’approche de Sotchi 2014, qui réunit les connexions Facebook, Twitter et Instagram d’environ 5 000 olympiens vérifiés, dont plus de 1 500 prennent part aux compétitions à Sotchi.

En utilisant la fonction de recherche du Hub, les utilisateurs peuvent sans effort localiser leurs athlètes par pays, équipe, sport ou édition des Jeux, et les athlètes eux-mêmes peuvent également s’envoyer des messages les uns aux autres et au CIO directement.

Le comité d’organisation de Sotchi 2014, pour sa part, est lui aussi très actif dans le domaine numérique qu’il s’agisse de Twitter, Facebook, YouTube, Flickr, VKontakte, Instagram ou Google Plus, et le nombre de suiveurs a triplé depuis la cérémonie d’ouverture.

 
(c) IOC/Huet

Le site Web officiel de Sotchi 2014, entre-temps a reçu plus de 60 millions de visites depuis le 6 février et une moyenne de plus de cinq millions de visites par jour.

Avec encore cinq jours d’action fantastique, Sotchi 2014 ne manquera pas d’avoir un impact encore plus marquant sur l’ensemble des plateformes numériques, avant l’extinction de la flamme olympique, dimanche 23 février.

 

back to top En