skip to content
Getty Images
Date
08 sept. 2017
Tags
JOJ , Buenos Aires 2018 , Actualités Olympiques

Avec le breaking, les innovations se multiplient

Avant même de faire ses débuts aux Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) d'été à Buenos Aires en 2018, le breaking est déjà entré dans l'histoire en début d'année avec le lancement de la toute première étape de qualification en ligne pour un événement olympique.

La Fédération mondiale de danse sportive a reçu plus de 1 000 vidéos pour le premier tour de qualification numérique. Les inscriptions par vidéo (45 secondes) ont été envoyées de candidats originaires de 81 pays sur les cinq continents. La grande qualité des postulants a rendu difficile l'établissement d'une liste des candidats retenus par les juges, tous figurant parmi les légendes de la communauté du breaking. 

La première phase numérique, laquelle a pris fin le 31 juillet, a permis de retenir 395 danseuses et danseurs de breaking, qui auront désormais la chance de disputer les qualifications continentales, ce qui les portera encore un peu plus près de leur rêve olympique.

Getty Images

Les trois tournois de qualification continentaux se tiendront à Philadelphie, États-Unis (Amérique), Essen, Allemagne (Europe et Afrique), et Taipei, Chinese Taipei (Asie et Océanie) au cours des quatre prochains mois. À l'issue de ces épreuves, 20 danseurs de breaking (soit un total de 60) et 10 danseuses de breaking (30) poursuivront leur parcours aux Championnats du monde de breaking pour les jeunes WDSF en mai 2018, où 12 athlètes de chaque sexe décrocheront leur qualification finale pour Buenos Aires 2018, sous réserve de leur sélection par leurs Comités Nationaux Olympiques respectifs. Suivez leur parcours sur le site web suivant : breakingforgold.com.

back to top En