skip to content
Date
10 sept. 1960
Tags
Rome 1960

Avec de l'or au saut de cheval et à la barre fixe, Ono accumule six médailles

Révélé comme gymnaste de premier plan, quatre ans auparavant à Melbourne 1956 où il est devenu champion olympique à la barre fixe,mais aussi vice-champion olympique par équipes, le Japonais Takashi Ono arrive à Rome avec deux objectifs : rééditer son succès individuel, mais aussi aider le Japon à monter sur la première marche du podium du concours général.
En parvenant à se présenter en Italie en forme optimale, il atteint les deux, dans un style impressionnant.


Il conserve d’abord son titre à la barre fixe avec un enchaînement convaincant, et enchaîne par une autre médaille d’or au saut de cheval, qu’il partage avec le Soviétique Borys Shakhlin.

Dans le concours général, il s’incline face à Shakhlin par la marge excessivement mince de 0,05 point et récolte du bronze aux anneaux et aux barres parallèles. Ono compte donc cinq médailles individuelles et il va influer énormément sur la performance de son équipe dans le concours général.

Le Japon a mis à profit les quatre années écoulées depuis les derniers Jeux pour préparer ses gymnastes masculins pour cette compétition et leur niveau s’est incontestablement étoffé. Shuji Tsurumi termine quatrième du concours général, Yuko Endo cinquième ex aequo avec Masao Takemoto, son partenaire âgé de 40 ans, alors que Nobuyuki Aihara prend la septième place. Avec cinq hommes classés dans les sept premiers, l’équipe japonaise obtient un succès étonnant et s’adjuge cette médaille d’or tant convoitée, aux dépens de l’Union soviétique largement devancée.

Ce succès est le premier d’une série de cinq victoires consécutives de l’équipe japonaise dans la compétition par équipes, une performance qui connaîtra son terme en 1980, du fait du choix japonais de ne pas participer aux Jeux de Moscou.

Tags Rome 1960
back to top