skip to content
Date
23 janv. 2012
Tags
Innsbruck 2012 , JOJ

Au revoir Innsbruck !


Difficile de croire que les Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver sont terminés ! Au cours de ces dix jours de compétitions incroyables, des rêves sont devenus réalité, des amitiés se sont nouées et une nouvelle page de l'histoire s'est écrite.

Du dénouement spectaculaire de la finale de hockey sur glace – la séance de tirs de pénalité entre la Finlande et la Russie a tenu la foule en haleine – à la rencontre entre les ambassadrices des JOJ Yuna Kim et Lindsey Vonn avec leurs fans durant le programme culturel et éducatif, ces Jeux laisseront des souvenirs inoubliables.

La détermination sur le visage de Sara Takanashi lorsqu'elle s'est élancée avec grâce dans les airs pour les débuts du saut à ski féminin aux JOJ, les patineurs de vitesse bravant les éléments sur la piste extérieure et l'entente parfaite entre les concurrents du double mixte par équipes plurinationales en curling malgré les barrières linguistiques… voici quelques-uns des temps forts des Jeux qui ont véritablement traduit l'esprit de la manifestation et conduit le président du CIO à déclarer : "Je suis un homme heureux".

Innsbruck 2012 restera également dans les mémoires pour de multiples autres raisons : l'ajout au programme de la toute première épreuve associant deux sports (le ski de fond et le biathlon); la naissance des nouvelles dynasties sportives avec Nina Prock, fille du lugeur olympique et athlète modèle Markus Prock; ou encore les rencontres entre les jeunes athlètes et leurs héros dans le cadre de projets mobilisateurs comme le salon des athlètes modèles où tous ont été invités à signer le bobsleigh des JOJ.

Et qu'ils rentrent chez eux avec une médaille ou non, les mille concurrents et plus de ces Jeux sont tous des champions à part entière. Quant à la ville d'Innsbruck, qui avait déjà accueilli les Jeux Olympiques d'hiver en 1964 et 1976, elle a de nouveau dépassé toutes les attentes. Des sites emblématiques, un accueil chaleureux, un paysage tout bonnement époustouflant avec en toile de fond les montagnes enneigées du Tyrol, une mascotte sensationnelle (Yoggl, tu vas nous manquer)… que demander de plus pour une première édition des Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver !

Merci Innsbruck 2012 ! Prochain arrêt : Nanjing, Chine, pour les deuxièmes JOJ d'été. Puis ce sera au tour de Lillehammer, Norvège, d'accueillir l'édition suivante des JOJ d'hiver. Nous vous y attendons nombreux !

back to top