skip to content
Date
03 avr. 2018
Tags
Olympism in Action Forum
Olympism in Action Forum

Au-delà du football : susciter l'engouement pour tous les sports au Brésil

Le Brésilien Eduardo Butter suit un master en gestion du sport en République de Corée depuis août 2016. Le programme de troisième cycle Dream Together enseigne à des étudiants originaires de pays en développement comment mettre le sport au service de l'essor de leur communauté.

#Unitedby

En prélude au "Forum Olympisme en action" à Buenos Aires (5-6 Octobre 2018), nous mettons en avant des groupes ou des personnes qui, inspirés par la capacité du sport à contribuer à l'édification d'un monde meilleur, ont tiré parti de leurs initiatives afin de lancer des projets et programmes qui changent le cours des choses.

Écoutez leurs récits.
How we do

"Tout le monde considère le Brésil comme le pays du football, n'est-ce pas ? C'est vrai – nous adorons ce sport, nous adorons le football. Je suis les matches, je joue au football, mais si vous voulez introduire la pratique d'un nouveau sport, les choses se compliquent.

Imaginons que vous soyez un enfant vivant au Brésil ou dans un autre pays d'Amérique latine – l'Argentine, l'Équateur, l'Uruguay – et que vous n'aimiez pas le football. Vous vous retrouvez alors totalement exclu du milieu sportif. Vous ne faites pas de sport, vous ne suivez pas les compétitions sportives, vous risquez même d'être persécuté à l'école.

Je suis un optimiste. Je pense que le sport est l'outil le plus puissant qui soit pour changer une société. Réfléchissons à tout ce qui peut améliorer une société… il y a la musique, les arts ; pour moi, rien n'est plus puissant que le sport, notamment si l'on s'adresse aux jeunes.

Lorsque je retournerai au Brésil, mon ambition est d'introduire la pratique de nouveaux sports dans notre société qui, comme je l'ai dit, est dominée par le football. Je veux faire en sorte que les personnes qui aiment d'autres sports, qui ont d'autres talents, d'autres centres d'intérêt, puissent elles aussi prendre part à ces activités associatives.

J'ai noté la différence après les Jeux Olympiques à Rio. Nous sommes un pays où l'on ne parle habituellement que de football. Lorsque Rio a été élue ville hôte, les choses ont commencé à changer. Les Jeux Olympiques ont été le moteur, le feu, la flamme qui a permis d'initier la population, et les enfants notamment, à de nouveaux sports, à de nouvelles valeurs. Je pense que les enfants considèrent les athlètes comme des modèles et même s'ils ne deviennent pas eux-mêmes des athlètes, le message qu'ils retiennent est positif.

Les Jeux Olympiques sont certes le plus grand événement sportif sur terre, mais ils sont bien plus que cela également. Les Jeux permettent de diffuser des messages forts. Les Jeux Olympiques sont suivis partout dans le monde. On y voit les meilleurs athlètes remporter des médailles. On y voit des personnes de différents pays se mesurer les unes aux autres dans la paix et l'amitié, en véritables partenaires. C'est là le beau message transmis par les Jeux Olympiques et c'est pour moi la plus belle réussite de cet événement.

Lorsque l'on parle des Jeux Olympiques et des valeurs véhiculées par la compétition, on parle en fait de la façon dont nous voulons vivre notre vie. On parle d'amitié, d'excellence et de respect.

L'Olympisme consiste à utiliser le sport pour rendre la société meilleure. L'Olympisme peut s'adapter à toutes les sociétés, toutes les réalités. Si vous êtes confrontés à des problèmes de société là où vous vivez, le sport peut aider à améliorer la situation. Si l'égalité des sexes est encore et toujours un problème dans votre communauté, le sport est un formidable moyen d'y remédier. Pour moi, l'Olympisme consiste à utiliser les valeurs du sport pour faire face aux problèmes de société et améliorer les choses. Je vois dans les Jeux Olympiques un moyen de transmettre les valeurs que nous souhaitons tous partager dans notre société."

back to top En