skip to content
Date
07 août 2008
Tags
Actu CIO

Athlétisme : Liu Xiang vole la vedette


Si les Jeux Olympiques avaient lieu ailleurs qu’en Chine cette année, il n’y aurait aucun doute quant à savoir quelle épreuve d’athlétisme occuperait le haut de l’affiche. En effet, rien ne saurait égaler un 100 mètres auquel participent trois des quatre hommes seulement à l’avoir couru en moins de 9,80 secondes !
 
Les espoirs de toute une nation
 
 
Mais mentionnez le nom de Liu Xiang, le tout premier champion olympique d’athlétisme chinois, et d’étranges choses se produisent en République populaire de Chine. Il est probablement l’homme le plus célèbre du pays et sa simple apparition en public peut semer la perturbation. Le Shanghaien de 25 ans s’était imposé au 110 m haies à Athènes en 2004, mais la pression lui est mise cette fois-ci par le Cubain Dayron Robles, qui lui a ravi le record du monde cet été.
 
Saint Graal
Dans le même temps, les Jamaïcains Usain Bolt et Asafa Powell ainsi que l’Américain Tyson Gay chercheront à atteindre le Saint Graal de l’athlétisme. Au fil des années, le titre du 100 mètres a été remporté par quelques-uns des plus grands noms du sport, dont Jesse Owens à Berlin en 1936 et Jim Hines, le premier homme à passer sous la barre des 10 secondes, à Mexico en 1968. Plus récemment, Carl Lewis l’a remporté deux fois dans sa course aux neuf médailles olympiques d’or, là aussi un record.
 

Carl LEWIS

Jesse OWENS
 
Les femmes au centre de l’attention
Du côté des femmes, outre la Croate championne du monde du saut en hauteur Blanka Vlasic, la Kényane Pamela Jelimo sera au centre de l’attention après son étonnante prestation au 800 mètres cette saison. L’athlète fluette de 18 ans n’a couru que quelques 800 m, mais son temps – 1 minute 54,99 secondes, le plus rapide dans cette épreuve depuis près de 11 ans – la place loin devant les autres cette saison.
 
De timides antiféministes
Pamela Jelimo a ainsi battu de plus de 20 secondes le record de l’Allemande Lina Radke lorsque cette dernière décrocha l’or en 1928, année où les femmes prirent part pour la première fois aux épreuves olympiques d’athlétisme. Malheureusement, le spectacle de plusieurs athlètes s’écroulant par terre de fatigue après l’épreuve à Amsterdam convainquit le timide mouvement antiféministe que les courses de plus de 200 mètres n’étaient pas adaptées au beau sexe, et le 800 mètres féminin ne fut pas réinscrit au programme olympique avant 1960 à Rome.
Tags Actu CIO
back to top