skip to content
Date
17 oct. 2014
Tags
Nanjing 2014 , JOJ , Actu CIO

Athlétisme dames à Nanjing : comme des grandes !

Les jeunes athlètes ont donné le meilleur d’elles-mêmes dans le stade du centre sportif olympique de Nanjing pour proposer un très beau spectacle et prendre date pour de prochaines échéances. Les talents qui ont éclot dans ces JOJ 2014 ne demandent qu’à confirmer dans un futur proche !

23 août : trois médailles d’or pour la Chine

La première finale féminine des JOJ de Nanjng, donc le départ a été donné à 9h24 le samedi 23 août, a été le 100 m haies, gagné par la Française Laura Valette qui a égalé son record personnel pour s’adjuger l’or en 13.34. Elle a devancé la Bioélorusse Elvira Herman, créditée de 13.38, et la Belge Chloë Beaucarne (13.61).

La Chinoise Ma Zhenxia s’est attirée les premiers encouragements d’un stade du Centre sportif olympique copieusement rempli lorsqu’elle a gagné la course d’ouverture de la soirée, le 5 000 m marche. Ma a terminé en 22:22.08, avec une avance confortable de 57 secondes sur la médaillée d’argent mexicaine Valeria Ortuno Martinez. « Je suis ravie, et je voudrais remercier mon entraîneur qui m’a motivée tout du long pour gagner cette course », a expliqué Ma.

L’Ukrainienne Yelyzaveta Baby a remporté l’or du saut en longueur, chassant ainsi les fantômes des championnats du monde 2013 où elle n’avait pas connu la réussite. L’athlète de 17 ans n’était pas parvenue à atteindre la finale de la longueur lors des championnats du monde cadets 2013 disputés à domicile, à Donetsk mais à Nanjing, elle a réussi à battre son record personnel de 10cm, retombant à 6,26 m à son troisième essai pour remporter l’or.

« C’est génial de gagner le titre ce soir, je ne peux pas y croire. Je suppose que je suis en plein sommeil. S’il vous plait, dites-moi que ce n’est pas un rêve ! » a-t-elle déclaré. « Je me suis entraînée si dur, et maintenant, le rêve devient réalité car toutes les difficultés que j’ai rencontrées ont fini finalement par payer. Je vis une expérience magnifique aux Jeux Olympiques de la Jeunesse et j’espère que j‘irai gagner aux Jeux Olympiques en 2016 à Rio. J’espère vraiment que la prochaine fois, j’aurai moins peur de terminer bonne dernière ! ».

La Chine a remporté deux médailles d’or supplémentaires avec Sun Kangping qui s’est imposée au lancer du disque avec un jet à 64,14m et Liang Xiaojing qui a triomphé à l’arrivée du 100m en 11.65 devant la Chypriote Paraskevi Andreou (11.17) et l’Australienne Sam Geddes (11.76). 

La Suissesse Angelica Moser a dominé la perche féminine avec un record personnel à 4,36 m, améliorant sa meilleure performance de 4 cm. « Fabuleux ! Je ne m’attendais pas à gagner l’or, je voulais juste donner le meilleur de moi-même et là, c’est le titre et le record personnel. Je suis vraiment très satisfaite, c’est simplement un moment parfait » a-t-elle dit. La Vénézuélienne Robeilys Peinado a pris l’argent en passant 4,10m, et la Slovène Leda Kroselj, le bronze avec 3,90m.

L’Australienne Jessica Thornton, camarade de chambre de Sam Geddes au Village Olympique de la Jeunesse, a remporté le 400m en 52.20 devant la Bahreïnienne Salwa Nasser (52.74) et  la Grenadine Meleni Rodney (53.33).

La Ghanéenne Martha Bissah a conclu la soirée en gagnant le 800m avec un chrono de 2:04.90 qui lui a permis d’améliorer son record personnel de 1.42 et de largement devancer à l’arrivée l’Ethiopienne Hawi Alemu Negeri (2:06.01) et l’Allemande Mareen Kalis (2:06.03).

24 août : Natalliah Whyte et la tradition du sprint jamaïcain

Natalliah Whyte a confirmé la réputation de la Jamaïque pour produire des sprinteurs talentueux, Elle a remporté la finale du 200 m en 23.55, est restée sous l’énorme écran situé près de la ligne d’arrivée et a eu du mal à trouver les mots pour décrire les images qui défilaient sous ses yeux.

« Je suis bouleversée », a-t-elle déclaré. « Je pensais signer un bon temps, mais je ne m’attendais pas à un tel résultat. Championne olympique de la Jeunnesse… Je n’arrive pas à décrire ce que je ressens. »

La Jamaïcaine n’a pas ménagé ses efforts toute l’année pour parvenir au succès, même si les conditions de chaleur et d’humidité qui ont prévalu le 24 août au stade du Centre sportif olympique de Nanjing étaient extrêmement éprouvantes. « En Jamaïque, où je m’entraîne, je ne suis pas habituée à une telle température, a-t-elle ajouté. « Ici, elle change de minute en minute, d’heure en heure. J’ai dû faire avec. »

L’Américaine Brandee Johnson était pressentie comme la principale rivale de Natalliah Whyte, mais elle n’a terminé que troisième en 24’’28, derrière l’Ukrainienne Dzhois Koba chronométrée en 23.94.

La Japaonaise Nozomi Musembi Takamatsu a signé une large victoire sur 3000m avec un record personnel en 9:01.58, sa plus proche adversaire, l’Allemande Alina Reh, terminant en 9:05.07.

Au marteau féminin, la Chinoise Xu Xinying a remporté l’or avec un jet à 68.35m, le meilleur résultat de sa jeune carrière. Avec trois autres lanceuses dont le record personnel était supérieur à celui de Xu, sa performance a eu de quoi surprendre, jusqu’à elle-même. « Ce résultat est au-delà de mes attentes. Le niveau ici est très élevé. Les autres concurrentes étaient très nerveuses, mais moi aussi, et je me suis juste dit d’ignorer les classements » a expliqué Xu.

L’Australienne Alex Hulley a pris la médaille d’argent derrière Xu pour compléter un « triplé de colocataires » avec ses camarades de chambre Jessica Thornton et Sam Geddes médaillées la veille. « J’ai pété les plombs en les regardant à la TV, et ça m’a stimulée pour essayer de gagner. Ce soir, on va faire une grosse fête ! ».

L’Ukrainienne Yulia Levchenko a triomphé en finale de la hauteur avec un record personnel à 1,89m, et la Russe Alena Bugakova a terminé première au lancer du poids avec un jet à 18,95m.

25 août: Gezelle Magerman s’envole sur 400m haies 

Le matin, la Française Yanis David a dominé la finale du triple saut avec 13,18m à son 3e essai pour prendre la tête du concours, suivi d’un record personnel à 13,33m pour s’assurer l’or. Elle a devancé l’Australienne Tay-Lieha Clark (13,06m) et la Hongroise Eszter Bajnok, qui a pris le bronze avec un saut de 13,01m.  « Je suis très contente », a dit Yanis, « Le stade, le cadre… Il y a tellement de bruit et tout est génial. Ça vous motive, tout ça !»

Toujours dans la matinée, l’Ethiopienne Kokeb Tesfaye Alemu a pris le meilleur sur la Kényane Winfred Mbithe pour remporter le 1 500m en 4:15.38. Mbithe a terminé en 4:17.91 et la Bahreïnie  Dalila Gosa s’est adjugée le bronze en 4;18.36.

En soirée, Gezelle Magerman a apporté à l’Afrique du Sud sa première médaille d’or des JOJ de Nanjing, en s’envolant en finale du 400m haies pour s’imposer en 57.91, nouveau record personnel. Gezelle a expliqué qu’elle tenait particulièrement à éloigner les curieux de son trophée. « C’est décidé, je garderai cette médaille dans une pièce, enfermée dans une boîte, dit-elle et personne d’autre n’y touchera. »

La course a été chargée en émotion, puisque l’Allemande Eileen Demes a percuté une haie et a chuté après 200 m. Du coup, la Slovaque Michaela Perskova s’est assurée l’argent en 56.26, alors que la Danoise Anne Sofie Fruerskov Kirkegaard a dû rester concentrée pour rester sur la piste et aller décrocher le bronze. « J’ai continué à courir et je me suis dit tout le long de courir simplement plus vite et d’essayer de gagner une médaille », a-t-elle déclaré après avoir franchi l’arrivée.

La finale du javelot a été remportée par la Biélorusse Hanna Tarasiuk en deux temps : un lancer à 55,10m à son premier essai pour s’installer en tête du concours sans être rejointe, et une meilleure performance personnelle à 59,52m à sa dernière tentative. Sa dauphine allemande Fabienne Schonig a terminé loin (53,68m), et la Japonaise Nagisa Mori a pris le bronze avec 52,27m.

Enfin, le 2000m steeple, dernière course individuelle en athlétisme à Nanjing, a donné lieu comme chez les hommes à un match Ethiopie-Kenya. Mais à l’inverse du résultat masculin, la Kényane Rosefine Chepngetich (6:22.67) s’est largement détachée pour devancer l’Ethiopienne Zewdinesh Mamo Teklemaream (6:26.02). La Hongroise Lili Anna Toth a fini 3e en 6:31.92.

26 août : un relais planétaire pour finir

L’athlétisme à Nanjing s’est achevé avec une épreuve totalement inédite : un relais 8x100m mixte international et « urbain » !  L’équipe 34, composée de huit athlètes de nationalités différentes qui ne se connaissaient pas auparavant, a vogué vers la victoire sur Yanshan Road en 1.40:20.

L’Australienne Rachel Pace, spécialiste du 100 m, a terminé deuxième avec l’équipe 38 en 1’41’’39. « C’était vraiment super de courir avec d’autres pays », a-t-elle déclaré. « C’est ma première médaille aux Jeux. Malheureusement, je n’ai pas pu monter sur le podium de mon épreuve individuelle, mais le faire avec un groupe, c’est tout aussi bien. »

Rachel Pace s’est montrée enthousiaste par rapport à la façon dont l’épreuve a promu l’interaction entre nationalités, en mettant de côté le traditionnel système basé sur les pays. « Il y avait des personnes très différentes », a-t-elle ajouté. « Les autres parlaient un peu anglais, mais cela a suffi pour qu’on puisse communiquer entre nous.  Je suis vraiment contente que les organisateurs aient fait quelque chose pour  la promotion des épreuves par équipes, aussi bien que pour les individuelles. »

back to top