skip to content
IOC/ JUILLIART, Richard
Olympism in Action Forum

Unis par l'art et le sport - Lanny Barnes

Lanny Barnes est une artiste et une biathlète américaine qui a concouru aux Jeux Olympiques d'hiver de 2006, 2010 et 2014. Plus récemment, c'est en tant qu'artiste en résidence qu'elle a participé aux Jeux Olympiques d'hiver dans le cadre du programme "Art olympique".

#Unitedby

En prélude au "Forum Olympisme en action" à Buenos Aires (5-6 Octobre 2018), nous avons mis en avant des groupes ou des personnes qui, inspirés par la capacité du sport à contribuer à l'édification d'un monde meilleur, ont tiré parti de leurs initiatives afin de lancer des projets et programmes qui changent le cours des choses.

Écoutez leurs récits.
How we do

Lorsque les passions se conjuguent à l'unisson

Bien des personnes traversent l'existence sans avoir de véritables passions ou sans parvenir à les assouvir. Lanny Barnes n'a pas ce problème. En réalité, la triple olympienne a deux passions – le sport et l'art – qui sont tout aussi importantes l'une que l'autre car elles lui apportent joie et satisfaction. Ses deux passe-temps sont si étroitement liés qu'ils se confondent souvent.

"Le lien entre l'art et le sport est très important à mes yeux, dit-elle. Je suis une artiste et une olympienne depuis très longtemps. J'ai même utilisé mon travail d'artiste pour financer ma carrière olympique. Pour moi, l'art et le sport ne font qu'un depuis le début."

Marier ses passions peut faire ressortir le meilleur de chaque monde et lorsque celles-ci se conjuguent à l'unisson, naît alors une situation idéale dont beaucoup ne font que rêver. Lanny Barnes, elle, est la preuve vivante que cela est possible et que les résultats peuvent être en tout point remarquables.

Peindre dans un but précis

L'hiver dernier, la biathlète américaine a eu la possibilité de participer à ses quatrièmes Jeux Olympiques, mais cette fois, ce ne sont pas ses skis qu'elle a apportés, mais sa créativité et sa sensibilité artistique.

CIO/GRAYTHEN, Chris

Avec plusieurs autres athlètes olympiques, elle a été invitée à participer aux "Jeux Olympiques de l'art" durant les Jeux de PyeongChang 2018. Conçu par le CIO, ce programme d'artistes en résidence met sur le devant de la scène des œuvres d'art qui illustrent les valeurs olympiques.

Artiste professionnelle depuis près de vingt ans, spécialisée dans l'art animalier à travers ses dessins qu'elle réalise au fusain, Lanny Barnes était le choix idéal pour encourager d'autres olympiens à exprimer leurs talents d'artiste durant les Jeux Olympiques.

"L'une de mes responsabilités dans le cadre du programme 'Art olympique' était de réunir le plus grand nombre d'olympiens possible afin de contribuer à la promotion de l'art et de la culture durant les Jeux, explique-t-elle. À PyeongChang, nous avons invité des olympiens à travailler sur 15 œuvres d'art – une pour chaque discipline sportive. Une fois assemblées, ces peintures ont formé les anneaux olympiques, montrant que tout est lié, que les athlètes ne font qu'un. Nous avons ainsi donné naissance à une grande et heureuse famille tout en encourageant l'art et la culture. C'était un projet passionnant."

IOC

Défendre les qualités athlétiques à travers l'art

Si l'union de l'art et du sport peut sembler improbable, leurs principes sont toutefois étrangement similaires. Tous deux exigent un degré considérable de technique, d'adresse et de passion pour être exécutés avec succès.


Il est important de promouvoir l'art et la culture pendant les Jeux afin d'avoir ce sentiment que le monde ne fait qu'un et de montrer que l'art est un langage universel, tout comme le sport. Lanny Barnes

"Le sport et l'art sont très proches à bien des égards, rappelle Lanny. Bien des gens ne le voient pas, mais les athlètes qui participent aux Jeux Olympiques sont des artistes à leur façon. Ils sont là, donnant le meilleur d'eux-mêmes, se livrant à une forme d'art. Il en va de même pour l'art traditionnel. Un artiste doit être discipliné et concentré pour créer son œuvre. La rigueur et les émotions que l'on met dans le sport et dans l'art vont de pair."

Sport et art : deux langages universels

Le sport et l'art ne sont toutefois pas des copies conformes – bien des différences les séparent.

"Il est vrai que l'art et le sport peuvent être perçus comme des opposés. Pour l'un, on est assis, immobile ; pour l'autre, on est sur le terrain, actif. Mais tout ce que l'art m'a enseigné, j'ai pu l'utiliser en tant qu'olympienne, et vice versa. Cette relation est assez surprenante."

THE OLYMPIAN ARTIST

Ce lien est clairement ressorti de l'œuvre d'art présentée dans le cadre du programme. Les objectifs et les idéaux olympiques ont ainsi été mis sur le devant de la scène.

"Lorsqu'un pays peut présenter sa culture à travers l'art durant les Jeux Olympiques, je pense que cela rapproche les peuples, dit Lanny. Il est important de promouvoir l'art et la culture pendant les Jeux afin d'avoir ce sentiment que le monde ne fait qu'un et de montrer que l'art est un langage universel, tout comme le sport. Nous comprenons tous le sport et nous le regardons tous, quelle que soit la langue que nous parlons. Il en va de même pour l'art – vous regardez une œuvre et vous n'avez pas besoin de parler une certaine langue pour l'interpréter. Chacun se fait sa propre idée en l'observant. C'est une sorte d'image universelle."

back to top En