skip to content

Arrivée tardivement à Rio, Meng Suping soulève son poids d’or !

Meng Suping a remporté la cinquième médaille d’or de la Chine à Rio 2016 dimanche dans la catégorie 75kg, alors qu’elle venait d’arriver à Rio.

Remplaçante de dernière minute dans l’équipe des quatre haltérophiles chinoises, pour prendre la place de Hou Zhihui (48kg) qui n’avait pas réussi à se remettre d’une blessure contractée avant les Jeux, Meng, 27 ans, a enlevé le titre des 75kg avec un total olympique de 307kg, de justesse devant l’haltérophile de la République populaire démocratique de Corée Kim Kuk Hyang (306kg) et l’Américaine Sarah Robles (286kg). La médaille d’argent de Kim est la première de son pays dans la catégorie la plus lourde de l’haltérophilie féminine.

Getty Images

La route vers l’or de Meng n’a pas été de tout repos : elle a dû s’y reprendre à deux fois pour soulever sa première barre de 125kg à l’arraché. La Chinoise a ensuite fini cette partie de la finale avec un tentative réussie à 130kg, tandis que Kim passait en tête après avoir soulevé ses trois barres, la dernière à 131kg.

Bien qu’arrivée à la dernière minute à Rio, Meng a réussi à s’imposer au bout du suspense, propulsant au dessus de ses épaules un poids de 177kg à l’épaulé-jeté qui lui a donné le victoire. Kim a eu beau réussir la totalité de ses six tentatives dans les deux parties de la compétition, elle s’est arrêtée à 175kg pour un total de 306kg, soit en conclusion, 1kg de moins que son adversaire chinoise.

Grâce à cette victoire, Meng permet à la Chine d’égaler son total de cinq médailles d’or aux Jeux de Londres 2012, alors que du côté des hommes, Yang Zhe doit encore s’aligner chez les super-lourds le 15 août.

« Je pense que chaque athlète rêve de gagner une médaille d’or olympique », a dit Meng, triomphante. « Depuis le départ, beaucoup de gens m’ont soutenue et ça a été un parcours particulièrement difficile. Je suis heureuse d’avoir insisté et je remercie tous mes entraîneurs et tous les gens qui ont cru en moi depuis si longtemps. »

Getty Images

Pour remporter la médaille de bronze, Sarah Robles a dû mener un match très indécis face l’Egyptienne Shaimaa Haridy. Tout s’est joué au dernier essai à l’épaulé-jeté quand Haridy a raté sa dernière tentative à 169kg à l’épaulé-jeté, alors que l’Américaine a réussi a soulever 160kg, pour la battre de 8kg au total.

En parlant de cette ultime tentative qui lui a permis de s’adjuger le bronze, Sarah Robles a expliqué : « Mon coach m’a dit « ce sont 8 secondes pour le reste de ta vie et je me suis dit que 8 secondes, ça n’était pas beaucoup. Ma principale pensée était de soulever la barre, passer en dessous, et reste suivrait naturellement. »

back to top En