skip to content
Tokyo 2020
Date
02 déc. 2016
Tags
Tokyo 2020 , Actu CIO

Après les "Jeux merveilleux" de Rio, Tokyo 2020 avance à grands pas

La commission de coordination du Comité International Olympique (CIO) pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 vient d'achever aujourd'hui sa troisième visite officielle dans la capitale japonaise (1-2 décembre). La commission a notamment pris acte des progrès significatifs accomplis par les organisateurs s'agissant des préparatifs des Jeux ainsi que de leur volonté de finaliser rapidement le plan directeur des sites afin d'intégrer dans leur planification les cinq nouveaux sports approuvés lors de la Session du CIO à Rio de Janeiro.

Fort du succès des Jeux Olympiques de Rio 2016 et de la cérémonie de passation de drapeau saluée à l'échelle mondiale, le comité d'organisation des Jeux de Tokyo 2020 a montré au cours des deux derniers jours de quelle manière ses installations ultramodernes offriront une expérience olympique et paralympique unique aux meilleurs athlètes du monde en 2020. La commission de coordination a par ailleurs été informée des sites proposés pour les sports récemment inclus au programme de Tokyo 2020, à savoir le  baseball/softball, le karaté, le skateboard, l'escalade sportive et le surf. Pour rappel, cet ajout au programme fait suite à une proposition des organisateurs japonais en réponse à la nouvelle possibilité offerte par l'Agenda olympique 2020.

Ainsi que l'a déclaré le président de la commission de coordination des Jeux de Tokyo 2020, John Coates : "Nous sommes très satisfaits des progrès significatifs accomplis depuis la dernière visite de la commission de coordination à Tokyo. Nous avons vu que le président Yoshiro Mori, la gouverneur Yuriko Koike, la ministre Tamayo Marukawa et le ministre Hirokazu Matsuno partagent tous le même désir d'offrir de remarquables Jeux Olympiques en 2020 pour les athlètes et pour les habitants de Tokyo et du Japon. Le CIO et tous les partenaires japonais avancent dans la même direction. La poursuite de notre étroite collaboration permettra de finaliser rapidement le plan directeur des sites, de réaliser des économies substantielles sur le budget des Jeux et de laisser un héritage post-olympique important à la population locale."

Et d'ajouter : "Il est particulièrement appréciable de constater que les revenus de Tokyo 2020 se sont considérablement accrus, ce qui permettra au comité d'organisation d'avoir un budget équilibré. En ce qui concerne les autres composantes du budget global, nous sommes convaincus que d'importantes économies pourront être réalisées." 

La commission de coordination s'est par ailleurs félicitée des conclusions des discussions du groupe de travail composé de quatre parties, avec notamment la confirmation des sites de Sea Forest et des sports aquatiques et de la finalisation prochaine du site du volleyball. La commission a également pris note des progrès qui ont été accomplis le mois dernier avec d'autres réductions de coûts pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020. La somme supplémentaire de plus de 400 millions d'USD a en effet été épargnée pour la construction des sites, somme qui vient s'ajouter au 1,8 milliard d'économies réalisé suite à la révision du budget de construction l'année passée.  

Le président du comité d'organisation de Tokyo 2020, Yoshiro Mori, a pour sa part commenté : "Au cours des réunions des deux derniers jours avec les membres de la commission de coordination du CIO, placés sous la conduite de John Coates, nous avons pu tenir des discussions constructives sur différents aspects des préparatifs des Jeux. La commission a évalué très positivement nos progrès dans chaque secteur des Jeux."

Et de poursuivre : “L'importance de l'intégration a notamment été soulignée. Avec un nombre grandissant d'employés au sein du comité d'organisation, l'intégration est en effet un élément clé de notre organisation – à savoir comment travailler comme "une seule et même équipe". La commission nous a soumis quelques idées précieuses sur la manière dont nous pourrions utiliser au mieux les trois ans et huit mois qui nous séparent de l'ouverture des Jeux de Tokyo 2020."

Et de conclure : "Nous sommes fermement convaincus que le sport a le pouvoir de changer le monde et l'avenir. C'est la vision de Tokyo 2020 et nous continuerons à faire de notre mieux afin de préparer et d'offrir une édition réussie des Jeux." 

La finalisation des sites et l’optimisation de leur conception marque une autre étape importante vers la mise en place d’un héritage solide, non seulement à Tokyo mais aussi dans tout le Japon. L’engagement de la population japonaise envers les Jeux est croissant, comme l’a montré la foule en délire – plus de 800 000 personnes – qui s’est rassemblée il y a quelques mois dans les rues de Tokyo pour accueillir les 87 médaillés japonais et leurs coéquipiers de retour des Jeux Olympiques et Paralympiques de Rio 2016. Cet événement a certainement donné un avant-goût du genre de scènes auxquelles les athlètes peuvent s’attendre lorsque la capitale accueillera les Jeux Olympiques et Paralympiques dans quatre ans. C’est devant le même enthousiasme que le drapeau olympique voyage actuellement à travers tout le pays.

Un solide engagement et un fort intérêt pour les Jeux sont également affichés par le secteur privé japonais, Tokyo 2020 ayant réussi à conclure des accords de parrainage avec 42 partenaires nationaux (15 de niveau 1 et 27 de niveau 2), soulignant ainsi le solide soutien de l’économie japonaise en faveur des Jeux de 2020. 

L’année prochaine sera une autre année importante pour Tokyo 2020. Les organisateurs de Tokyo seront à Lausanne la semaine prochaine pour soumettre à l’approbation du CIO les sites des cinq nouveaux sports qui ont été présentés à la commission de coordination cette semaine. Ces nouveaux sites, qui comprennent à la fois des installations temporaires et existantes, ont été sélectionnés en tenant compte de l’expérience qu’ils offriront aux athlètes, de l’efficacité de leur planification et de leur livraison, et de l’héritage qu’ils laisseront. La liste finale des épreuves figurant au programme des Jeux Olympiques de 2020 devrait ensuite être approuvée par le CIO à l'été 2017. 

Durant cette visite de deux jours, la commission a couvert un certain nombre de sujets, dont l’expérience de Tokyo 2020 et l’observation des Jeux Olympiques de Rio 2016, les sports, les services aux CNO, le village olympique, la gestion des personnes, l’engagement, la durabilité, l’expérience des spectateurs, les sites et les Jeux Paralympiques. La quatrième visite de la commission à Tokyo est prévue pour juin 2017.

###

Le Comité International Olympique est une organisation internationale indépendante à but non lucratif, composée de volontaires, qui s’engage à bâtir un monde meilleur par le sport. Il redistribue plus de 90 % de ses revenus au mouvement sportif au sens large, soit chaque jour l’équivalent de 3,25 millions de dollars (USD) pour aider les athlètes et les organisations sportives à tous les niveaux dans le monde.

###

Pour plus d'informations, veuillez prendre contact avec l’équipe des relations médias du CIO  au +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org ou consulter notre site web : www.olympic.org

Vidéos
YouTube: www.youtube.com/iocmedia

Photos
Un grand choix de photos sera disponible après chaque événement, consultez ces photos sur Flickr
Pour toute demande de photos ou de séquences d'archives, veuillez prendre contact avec notre équipe images à l'adresse suivante : images@olympic.org

Réseaux sociaux
Pour des informations de dernière minute sur le CIO, retrouvez-nous sur Twitter, Facebook et YouTube.

back to top En