skip to content
Date
09 févr. 2006
Tags
Actualités Olympiques

Appel onusien pour la Trêve olympique


Le Secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, et le président de l'Assemblée générale des Nations Unies, Jan Eliasson, ont appelé tous les États membres de l'organisation à observer la Trêve olympique pendant la période des XXes Jeux Olympiques d’hiver de 2006 à Turin.
 
Les mêmes idéaux
Dans son message, Kofi Annan a rappelé que «le Mouvement olympique et l’Organisation des Nations Unies ont les mêmes idéaux : la tolérance et la compréhension, l’égalité des chances et le fair-play et, surtout la paix. Dans un monde de plus en plus petit et de plus en plus interdépendant, et pourtant toujours déchiré par la guerre, la pauvreté et l’injustice, il est plus important que jamais que nous nous unissions tous pour donner vie à ces grands idéaux».
 
Un espace de dialogue, un ballon d’oxygène
«Respecter la Trêve olympique - la période pendant laquelle il est demandé aux belligérants de déposer les armes tandis que les athlètes de la communauté des nations se réunissent sous la noble flamme olympique - est un moyen de le faire» a également souligné le secrétaire général des Nations Unies, avant d’ajouter «Bien que de portée et de durée limitées, la Trêve offre parfois un terrain d’entente, un espace de dialogue, un ballon d’oxygène pour les populations en détresse. Depuis longtemps, d’innombrables voix s’élèvent dans le monde entier pour la soutenir. Le plus dur est de faire en sorte que ceux qui l’observent effectivement soient aussi nombreux que ceux qui en prônent le respect.»
 
Valeur éducative du sport
Le président de la 60e Assemblée générale des Nations Unies et  membre du bureau de la Fondation internationale pour la trêve olympique (FITO), Jan Eliasson, a aussi relevé que «le Mouvement olympique aspire à un avenir pacifique pour l'humanité à travers la valeur éducative du sport. Il rassemble les athlètes du monde entier à l'occasion du plus grand festival sportif international – les Jeux Olympiques – et encourage la paix, la compréhension mutuelle et l'entente – buts qu'il partage avec les Nations Unies.»
 
Respectons la trêve
Jan Eliasson a conclu son message en appelant solennellement tous les États membres à s'engager en faveur de la Trêve olympique et à prendre les mesures qui s'imposent pour garantir un environnement pacifique partout dans le monde à l'occasion de ces Jeux Olympiques d'hiver.

En savoir plus sur  la trêve olympique

En savoir plus sur Turin 2006

Site officiel de Turin 2006

back to top En