skip to content
Date
19 mai 2015
Tags
Femmes dans le sport , Actu CIO

Appel de l’atelier médias de Doha à s’engager pour le changement dans le sport féminin

Si l’égalité des sexes sur le terrain de sport est presque atteinte, il est loin d’en être de même dans la couverture médiatique du sport féminin. Le rôle clé que les médias sportifs devraient jouer pour favoriser l’égalité entre les sexes est l’un des principaux points débattus au cours d’un atelier médias sur les femmes et le sport tenu à Doha (Qatar). Cet atelier s’est achevé par un appel à l’action adressé au Mouvement olympique, au monde du sport et aux médias pour montrer la voie du changement dans le sport féminin.


Organisé conjointement par le Comité International Olympique (CIO), le Conseil olympique d’Asie (OCA) et le Comité National Olympique du Qatar les 15 et 16 mai 2015, l’atelier a rassemblé 113 hommes et femmes de 68 pays, représentant des Comités Nationaux Olympiques (CNO), associations continentales, organisations internationales, ainsi que les milieux des affaires et des médias sportifs.

Dans son message, Lydia Nsekera, présidente de la commission femme et sport du CIO, a déclaré :

"C’est dommage que le plus souvent la couverture, la commercialisation et la promotion des sports féminins soient toujours basées sur le genre. Il est inacceptable que l’athlète féminine soit déterminée en fonction de son type corporel, de sa beauté au détriment de ses qualités d’athlète ou de dirigeante ! […] Puis-je vous demander, chacun en ce qui le concerne, de rentrer déterminés à assurer la promotion et la popularisation des sports féminins, et de prendre un engagement ferme d’assurer une augmentation de la couverture féminine dans les médias ? Et surtout d’assurer une peinture non-discriminatoire des femmes sportives dans les médias ? En travaillant ensemble, les médias, les politiciens et dirigeants sportifs, ainsi qu’avec d’autres partenaires, nous pourrons redresser la barre ! […] Chers amis des médias, au nom des femmes du Mouvement olympique, je vous demande de nous aider à gagner ce combat."

Après deux jours de discussions en groupes sur une série de sujets liés aux efforts visant à renforcer la représentation des femmes dans les médias sportifs et dans les postes de direction, les délégués ont lancé un appel à l’action dans une déclaration approuvée à l’unanimité.

Parmi les mesures évoquées dans la déclaration, les participants appellent le CIO, les associations continentales et les CNO à multiplier les formations destinées aux médias visant à leur faire prendre conscience de l’importance de promouvoir l’égalité des sexes; et le CIO et les Fédérations Internationales à entreprendre régulièrement des études sur la couverture du sport féminin et à en divulguer les conclusions, ce afin d’instaurer le changement nécessaire sur le plan des stéréotypes existants. Les participants ont également demandé à l’AIPS d’établir un pourcentage cible minimum pour la représentation des femmes au sein des comités exécutifs des associations nationales de presse sportive, et aux organisations de médias d’offrir des chances égales aux femmes journalistes. De leur côté, les CNO sont encouragés à constituer des commissions des médias au sein desquelles la représentation des sexes sera équilibrée, et à veiller à ce que la promotion des femmes soit inscrite dans leur mandat. Il est également demandé à l’ACNO de prendre l’initiative en la matière et de présenter ces recommandations aux CNO lors de sa prochaine Assemblée générale à Washington.

Parmi les éminents intervenants à ce séminaire figuraient : l’intendant général Lassana Palenfo, président de l’Association des Comités Nationaux Olympiques d'Afrique (ACNOA); le cheik Saoud Bin Ali Al-Thani, vice-président du CNO du Qatar; Thomas Sithole, secrétaire général de l’ACNOA; Emad Karim, responsable de la communication pour les États arabes au sein de l’organisation ONU Femmes; Donna De Varona, membre de la commission femme et sport du CIO; Neil Land, conseiller principal BBC Sport; et Tracey Lee Holmes, présentatrice de  la radio australienne ABC News; ainsi que la jeune et talentueuse coureuse de haies qatarie Mariam Farid, laquelle veut devenir la première présentatrice sportive féminine du Qatar après sa carrière en athlétisme.

S’exprimant à l’issue de l’atelier, Alham Al-Mana, présidente de la commission femme et sport du CNO du Qatar et lauréate du Trophée mondial femme et sport 2013 du CIO, a souligné : “Cet atelier a réellement mis en lumière les facteurs et difficultés qui s’opposent à l’augmentation de la couverture médiatique du sport féminin; et en tout juste deux jours à Doha, des avancées considérables ont été accomplies grâce à un mouvement porté vers le  changement. Il apparaît  évident que la famille olympique, le monde des affaires, les principaux décideurs et les médias doivent travailler ensemble, entreprendre sans relâche des actions concertées, et soutenir et promouvoir activement la cause des femmes dans le sport afin de favoriser l’égalité des sexes.”

Lire le texte intégral de la déclaration de Doha ici.

Pour en savoir plus sur la femme et le sport.

back to top