skip to content

Apolo Anton Ohno, le maître du patinage de vitesse sur piste courte

Double champion olympique - et également détenteur d’une médaille d’argent et de deux de bronze - Apolo Anton Ohno est loin d’être un inconnu à son arrivée à Vancouver. Ses victoires aux Jeux de 2002 et de2006 l’ont hissé au rang de maître absolu du patinage de vitesse sur piste courte. Le plus beau défi pour lui désormais est d’entrer dans la légende. Il a en effet l’occasion de devenir le participant aux Jeux d'hiver américain le plus titré de l’histoire.


Pour l’heure, la référence reste une autre patineuse de vitesse, Bonnie Blair, qui a amassé cinq médailles d’or et une de bronze au cours de sa carrière. Ohno en a déjà cinq et à Vancouver, il va s’aligner dans quatre courses, autant dire que le record de Blair est en réel danger.

Porté par une confiance immuable, l’Américain a été sacré champion du monde toutes épreuves 2008, avant de décrocher l’année suivante son 10e titre national. Il commence ensuite ses préparatifs pour Vancouver, marqués notamment par un programme de conditionnement physique sévère. Durant cinq mois, il s’entraîne trois fois par jour, sept jours sur sept, promettant : « Au moment des Jeux, personne ne sera plus affûté que moi ».

Son menu olympique s’ouvre avec une pincée de chance. Alors qu’il patine en quatrième position, lors de la finale du 1 500m, la paire coréenne Lee Ho-Suk et Sung Si-Bak va au tapis dans l’ultime virage du dernier tour, laissant à Ohno l'honneur d'être promu à la deuxième place derrière Lee Jung-Su, un autre Coréen. Cela signifie tout simplement qu’il vient d’égaler le record de Blair de six médailles.

Sa prochaine épreuve est le 1 000m. Lee Jung-Su s’impose à nouveau, cette fois devant Lee Ho-Suk, et malgré les assauts des frères Hamelin qui patinent devant leur public, Ohno s’accroche à sa médaille de bronze pour battre le record de Bonnie Blair.

Une pointe d’amertume vient toutefois tempérer sa joie dans le 500m, puisqu’il est disqualifié de la seconde place pour avoir gêné le Canadien François-Louis Tremblay. Il obtient cependant sa troisième médaille dans le relais de 5 000m, à l’issue duquel es États-Unis arrachent le bronze derrière le Canada et la République de Corée.

À son retour aux États-Unis, Ohno sera plus populaire que jamais, et on le verra tour à tour apparaître dans un programme de danse pour célébrités, présenter un jeu télévisé et jouer dans une série d’aventure à la télévision, ainsi que dans un film.

back to top En