skip to content
Date
07 août 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , Cyclisme , Pays-Bas

Anne van der Breggen au bout du suspense dans la course cycliste sur route

Final haletant dimanche sur le littoral de Copacabana. La Néerlandaise Anna van der Breggen est devenue à 26 ans championne olympique de cyclisme à Rio. Van der Breggen a précédé la Suédoise Emma Johansson et l'Italienne Elisa Longo Borghini dans un scénario incertain jusqu'aux dernières secondes.

L'Américaine Mara Abbott qui roulait seule devant à l’approche de l’arrivée, a été reprise à seulement 150 mètres de la ligne par le trio Van der Breggen/Johansson/Longo Borghini. Abbott pouvait pourtant penser avoir course gagnée après la chute de la Néerlandaise Anniemiek van Vleuten, qui était en tête dans la dernière descente, à une dizaine de kilomètres du but. 

Mais l'Américaine, victorieuse début juillet de l'étape du Giro Rosa qui franchissait le célèbre Mortirolo, l'un des cols les plus sévères des Alpes, a vu son avantage fondre sur les derniers kilomètres de plat, tout comme le Polonais Rafal Majka la veille. Van der Breggen a alors fait parler sa puissance pour s’imposer sur la ligne d’arrivée. 


Je me suis concentrée sur l’objectif, et j’ai gagné la course. C’est le résultat d’années de travail acharné, de vélo et d’entraînement. Anna van der Breggen Pays-bas
Van der Breggen, qui s'est consacrée à sa carrière professionnelle à partir de 2012 après avoir fait des études d'infirmière (elle était partie en mission au Ghana dans ce cadre), était l'une des favorites au départ des 136,9 kilomètres. Un statut justifié par ses victoires dans la Flèche wallonne (2015, 2016) et sa deuxième place au championnat du monde l'an passé. 

« Je me suis concentrée sur l’objectif, et j’ai gagné la course. C’est le résultat d’années de travail acharné, de vélo et d’entraînement. Annemiek était en tête, puis j’ai réalisé que je devenais la première coureuse de mon équipe. Quel choc ! » a dit la médaillée d’or à chaud, tandis que sa dauphine suédoise déplorait : « J’ai souffert toute la course. Ça aurait été bien de grimper une marche supplémentaire sur le podium, mais j’ai fait ce que j’ai pu ».  Quand à Elisa Longo Borghini, elle se posait plutôt un problème de poids : « Je veux juste sentir combien pèse la médaille ! Je suis en état de choc, on vient juste d’attraper Mara Abbott ! »  

Anna van der Breggen of the Netherlands celebrates after winning the Women's Road Race on Day 2 of the Rio 2016 Olympic Games at Fort Copacabana on August 7, 2016 in Rio de Janeiro, Brazil. Getty Images

Le rêve d’Abbott vire au cauchemar 

La Néerlandaise, qui a succédé au palmarès à sa compatriote Marianne Vos, a conclu une course ouverte dans sa première moitié par la plus jeune concurrente en lice, la Belge Lotte Kopecky (20 ans). Après le regroupement général opéré à 60 kilomètres de l'arrivée, un groupe de sept concurrentes formé à l'initiative de Vos, avec notamment la Française Pauline Ferrand-Prévot, a abordé le circuit de Canoas/Vista Chinesa avec 1 min 15 sec d'avance.

Dans l'ascension, l'équipe américaine a condamné l'échappée. Abbott a durci encore l'allure pour provoquer la sélection par l'arrière, au détriment de la Britannique Lizzie Armitstead, la championne du monde 2015, bien revenue dans le final pour prendre la cinquième place de la course.

Sur les dernières rampes, Van Vleuten a attaqué sèchement à 18 kilomètres de l'arrivée. Mais Abbott a effectué la jonction et le duo a basculé au sommet avec une cinquantaine de secondes d'avance sur le premier groupe de poursuite (Johansson, Longo Borghini, Van der Breggen).

Alors que quelques gouttes de pluie commençaient à tomber, Van Vleuten, seule en tête dans la descente, a chuté comme tant d'autres (Nibali, Porte, Henao, Thomas) la veille. Abbott, désormais en tête, pouvait voir le rêve olympique. Jusqu'au cauchemar des derniers kilomètres et sa quatrième place finale, au pied du podium. « J’ai pédalé au maximum, je suis arrivée à 200m du but et je me suis dit « Oh mon Dieu, ça va arriver ! » et puis elles me sont passé devant », a constaté amère Mara Abbott. 

Pour les Pays-Bas, c’est une quatrième médaille d’or dans la course cycliste féminine sur route, après Monique Krol (1988), Leontien Zilljaard (2000) et Marianne Vos (2012). Emma Johansson quant à elle, remporte l’argent pour la 2e fois dans cette épreuve après Londres en 2012 et n’est que la 3e femme à gagner deux médailles dans la course cycliste sur route. 

back to top En