skip to content
Date
10 août 1948
Tags
Londres 1948

Ann Curtis - Natation


Native de San Francisco, Ann Curtis avait appris à nager au couvent où elle avait été élevée. Après avoir révélé ses dispositions, elle changea d’entraîneur et s’en remit à Charlie Sava, du Crystal Splash club, l’un des clubs les plus connus et les plus réputés à l’époque. Au début, cela n’alla pas sans quelques tensions et Curtis fut même expulsée de l’équipe au moins une fois, ce qui lui servit de leçon. Elle persévéra et s’améliora grandement.

Au cours des années quarante, Ann Curtis fut l’une des plus remarquables spécialistes de la nage libre. Les succès se succédèrent, c’est ainsi qu’elle décrocha 31 titres nationaux, battit quatre records du monde et pas moins de 56 records des États-Unis. Mais c’est en 1948 qu’elle devait connaître son apogée.

À Londres, Ann Curtis acquit deux titres de championne olympique. Dans le 400 m nage libre, elle établit un record olympique en battant la Danoise Karen-Margrethe Harup à plus de trois secondes d’avance puis l’or tomba de nouveau dans le relais 4 x 100 m où sa performance dans le segment d’ancrage se révéla décisive.

Elle décrocha également une médaille d’argent dans le 100 m nage libre derrière la Danoise Greta Andersen. Elle quitta Londres avec le plus grand nombre de récompenses de toutes les nageuses de ces Jeux et revint chez elle comme l’une des membres les plus connues de la délégation américaine. Ensuite elle se retira de la compétition et se tourna vers l’entraînement.

back to top