skip to content
2012 Getty Images
Actualités Olympiques

Angel McCoughtry - des paniers de basket aux cornets de glace

La star de basketball américaine Angel McCoughtry a déjà gagné deux médailles d'or olympiques, mais lorsqu’elle n'est pas sur les parquets, elle vend des glaces dans le magasin qu'elle a ouvert à son nom, chez elle à Atlanta (Géorgie).

Née à Baltimore, Angel McCoughtry a développé une passion pour le basket à un très jeune âge, déterminée à percer au plus haut niveau dans son sport. « Mon père était un pasteur, et quand je lui ai dit que je voulais jouer dans la ligue ecclésiastique, il m'a répondu : 'non, c'est pour les garçons, mais tu peux t'entraîner avec nous'. » C'est ce qu'elle a fait, pour rapidement devenir la meilleure sur le terrain.

Après avoir évolué dans des clubs en Turquie, en Slovaquie, au Liban, en Hongrie et en Russie, elle porte désormais le maillot des Atlanta Dreams depuis 2009 dans le championnat professionnel américain (WNBA). Avec la Team USA, elle a remporté l'or olympique à Londres en 2012. Quatre ans plus tard, elle était de nouveau sacrée championne olympique en battant l'Espagne 101-72 à Rio.

« En grandissant, me suis-je une seule fois imaginée que je deviendrais une olympienne ? Non, jamais !, reconnaît-elle. Me retrouver sur la première marche du podium… c'était le meilleur moment de ma vie ».

Consciente de la courte vie de basketteuse professionnelle, Angel McCoughtry a par ailleurs développé ses talents d'entrepreneuse.

Getty Images
Inspirée à Istanbul

Angel a toujours adoré les glaces : c'est donc tout naturellement vers les délices glacés qu’elle s’est tournée pour sa reconversion. Lorsqu'elle jouait à Istanbul, elle a fréquenté plusieurs échoppes de desserts glacés, et c'est là qu'est née son idée pour créer sa propre marque de glaces.

« McCoughtry's Ice Cream » a ouvert à Atlanta en janvier 2017 : sur la carte figurent des glaces maison préparées au quotidien, ainsi que notamment son met favori - des sundaes aux gaufres à la patate douce, avec une crème glacée au beurre parfumé aux noix de pécan. Angel a expliqué qu’avant l'ouverture de son magasin, elle était aussi nerveuse qu’à la veille d’un grand match de basket.

L'athlète WNBA jongle entre ses cinq ou six jours d'entraînement par semaine, et sa présence derrière le comptoir de son magasin de glaces. Avec son nom inscrit sur la devanture, elle ne veut rien laisser au hasard, mais elle a la chance de pouvoir compter sur un manager qui a toute sa confiance : son père.

Getty Images

Pour autant, Angel n'a pas gelé ses ambitions sportives. Elle a pour objectif de disputer à nouveau les Jeux Olympiques à Tokyo en 2020. « Dans cinq ans, je veux être assise aux côtés des grands patrons, devenir une décideuse, dans le basketball ou dans l'industrie de la crème glacée », explique-t-elle.

back to top En