skip to content
IOC
Date
14 févr. 1992
Tags
Albertville 1992 , Biathlon , Actu CIO

Anfisa Reztsova remporte son coup de poker

Le biathlon a accueilli pour la première fois à Albertville des concurrentes féminines et, sans grande surprise, la première championne olympique de l’histoire a été l’ex-Soviétique Anfisa Reztsova, portant pour l’occasion les couleurs de l’Équipe unifiée.

Si le biathlon féminin fête ses débuts sur la scène olympique, ce n’est pas le cas d’Anfisa Reztsova, qui est déjà championne olympique en titre puisqu’elle a participé aux Jeux en ski de fond. Elle n’est pas la seule athlète à jongler entre les deux disciplines, mais rares sont celles qui ont aussi bien réussi sur les deux tableaux.

À Calgary, elle a obtenu ses médailles en ski de fond dans le relais, qu’elle a remporté avec l’Union soviétique, et dans le 20 km où elle s’est adjugé l’argent. Elle a ensuite pris le temps d’avoir un bébé et de réfléchir à son futur changement d’orientation.

Le mari d’Anfisa Reztsova, lui-même un ancien membre de l’équipe soviétique de biathlon, voit en sa femme toutes les qualités nécessaires pour marcher dans ses traces. Il la persuade donc de reprendre l’entraînement et de tenter sa chance dans cette nouvelle discipline.

Pour tout athlète passant du ski de fond au biathlon, la principale difficulté est d’acquérir la précision requise au pas de tir. Apparemment, Anfisa semble faite pour cela et elle prend immédiatement place parmi les prétendantes au titre de meilleure biathlète de la planète.

Allsport

À Albertville, ses meilleures chances se situent dans le sprint 7,5 km, la toute première épreuve de biathlon féminin de l’histoire des Jeux. Parmi ses rivales figure la Norvégienne Grete Ingeborg Nykkelmo, la favorite. Malheureusement, cette dernière manque totalement son tir en ratant cinq cibles et ne sera plus vraiment dans la course au podium. Anfisa Reztsova manque elle aussi trois tirs, mais elle est si forte en ski qu’elle parvient à récupérer le temps perdu lors de ses boucles de pénalité et à franchir la ligne en tête.

Elle enchaîne avec une médaille de bronze dans le relais et quitte les Jeux avec le titre honorifique de première femme de l’histoire à avoir remporté deux titres olympiques dans deux disciplines hivernales différentes. Deux ans plus tard, elle gagnera une nouvelle médaille d’or en relais. Elle retournera par la suite au ski de fond et y gagnera un nouveau titre en relais, avant de raccrocher.
back to top En