skip to content
Date
16 févr. 2016
Tags
Lillehammer 2016 , JOJ , Saut à ski , Individuel , Hommes , Femmes , Actu CIO

Anastasia Shpilevaya et Grigory Smirnov, danseurs en or


Ema Klinec et Bor Pavlovic ont tous deux sauté très loin sur les tremplins de Lysgardsbakken pour apporter à la Slovénie les deux médailles d’or individuelles du saut à ski !

Mardi 16 février, le saut à ski féminin a fait son retour aux Jeux Olympiques de la Jeunesse, là où tout a vraiment commencé ! La première épreuve olympique de cette spectaculaire discipline avait en effet eu lieu à Innsbruck en 2012, concomitamment à la création de la Coupe du monde féminine de la FIS.

Sur les tremplins autrichiens, la Japonaise Sara Takanashi l’avait emporté à 15 ans. Elle est ensuite devenue la N°1 mondiale, trois fois consécutivement championne du monde juniors, gagnante des globes de cristal de la FIS 2012-2013 et 2013-2014, et cet hiver, largement en tête de la Coupe du monde, en route pour un troisième globe, avec un bilan total et record de 37 victoires.

Le saut à ski féminin est ensuite entré au programme des Jeux Olympiques d’hiver, à Sotchi en 2014, pour un magnifique spectacle qui a vu le triomphe de l’Allemande Carina Vogt.

Sur les mythiques tremplins de Lysgardsbakken, les jeunes championnes qui ont concouru pour la médaille d’or des JOJ 2016, ont marché sur leurs traces. Ainsi, la Slovène Ema Klinec l’a emporté avec deux sauts énormes à 95m et 96m pour un impressionnant total de 249.3 points, devant la Russe Sofia Tikhonova (237.6) et l’Italienne Lara Malsiner (231.6).

En fait, seul le vainqueur de la compétition masculine, le compatriote slovène d’Ema Klinec, Bor Pavlovic, a sauté plus loin qu’elle dans son concours, avec un premier bond à 101m et un second à 99m. « Ca me motive de battre les garçons ! » a expliqué Ema Klinec. « Gagner l’or, c’est fantastique. Mais j’essaye toujours d’aller de plus en plus loin. J’aimerais y parvenir, et réussir ce que Sara Takanashi a réussi ». A 17 ans, Ema Klinec concoure déjà en Coupe du monde et compte trois podiums cette saison.

Bor Pavlovic pour un doublé de la Slovénie

Les émotions n’ont pas manqué pour le nombreux public venu assister aux deux compétitions. Le spectacle a été grandiose. Chez les garçons, c’est donc Bor Pavlovic, 17 ans, qui a pris les devants d’entrée, lors de la première rotation en retombant à 101m pour un score de 130.9 qui le plaçait déjà largement devant les autres concurrents.

C’est encore lui qui est allé le plus loin lors du deuxième tour avec 99m pour un total de 262.8 et une belle médaille d’or devant le Norvégien Marius Lindvik, qui évoluait à domicile (251.0) et l’Allemand Jonathan Siegel (236.0).

« C’est à ce point le plus grand moment de ma carrière » s’est exclamé Bor Pavlovic, qui a lui aussi débuté en Coupe du monde cet hiver. Sa marge de progression est importante. A propos de ce triomphe total de la jeune équipe de saut de Slovénie, le chef de mission Ziga Dobnikar a souligné que pour les garçons comme pour les filles, « nous avons de très bons entraîneurs ! »

back to top En