skip to content
2014 Getty Images
PyeongChang 2018

Ana Gasser, la meilleur sportive autrichienne 2017 en quête d'un exploit olympique inédit

Anna Gasser va aborder les Jeux de PyeongChang en tant que grandissime favorite de la nouvelle épreuve du Big Air en snowboard. Désignée meilleure sportive autrichienne de l'année 2017, elle est aussi l'une des meilleures spécialistes mondiales du slopestyle, en mesure de viser deux médailles d'or sur les neiges coréennes, ce qu'aucune femme n'a jamais accompli en snowboard.

Le 2 novembre 2017 est une date à marquer d'une pierre blanche dans l'histoire du sport autrichien qui a produit tant de grands champions et championnes sur la neige et la glace. Ce jour-là, Anna Gasser est élue meilleure sportive de l'année dans son pays, devenant la première spécialiste du snowboard (hommes et femmes confondus) à décrocher ce trophée très convoité. C'est en fait le dernier d'une saison où la championne de 26 ans, aussi forte en slopestyle qu'en Big Air, a tout remporté sur son passage. Elle note à cette occasion : "C'est un moment très émouvant pour moi, c'est une motivation supplémentaire pour travailler encore plus dur, afin de conserver, si possible, ce même élan qui m'a porté l'hiver dernier".

Getty Images
Un 100 historique aux championnats du monde

En Big Air, la discipline qui entre au programme olympique à PyeongChang en 2018, la Carinthienne de 26 ans n'a pas quitté le podium en six épreuves de Coupe du monde, alignant les victoires et s'imposant notamment sur la rampe d'Alpensia lors de l'étape pré-olympique disputée le 14 novembre 2016. Avec sa signature, le cab double cork 900, mais aussi sur un autre run, un 720 backside "mute" parfaitement exécuté, elle a pris rendez-vous pour les Jeux de 2018.

"C'est super de gagner la répétition olympique générale" note-t-elle à chaud, "C'est un grand moment, et cela booste ma confiance pour PyeongChang 2018". Et d'ajouter : "La rampe était vraiment chouette, tout s'est très bien déroulé. La vitesse était raisonnable et la neige était vraiment de bonne qualité. J'espère que je pourrais effectuer une performance aussi bonne dans un an !". En fin de saison, elle s'adjuge le globe de cristal FIS de la discipline, ainsi que celui du classement général de la Coupe du monde de snowboard freestyle.

Getty Images

Parallèlement, aux X-Games, Anna Gasser monte sur toutes les marches du podium : l'argent en Big Air à Aspen en janvier, puis l'or en slopestyle et le bronze en Big Air lors de l'édition européenne à Hafjell (Norvège) en mars. Enfin, l'ancienne gymnaste couronne sa saison avec un titre de championne du monde de Big Air remporté avec un score historique à Sierra Nevada (Espagne) le 17 mars 2017. "En fait, Anna Gasser a été la première femme à poser un cab double cork 1080 mute (triple rotation en se retournant et en tenant sa carre avant) en compétition, ce qui a ébahi non seulement les juges, mais également le public et elle-même !" note la FIS. Cette figure lui vaut le score maximum pour son troisième run : 100 !

"Je suis si heureuse, c'est la cerise sur le gâteau. Je suis tellement contente d'avoir réussi cette figure, j'y pensais depuis un bout de temps. Je sais que durant l'été, les autres filles vont essayer de placer la barre plus haut, il me faut donc continuer à pousser pour être au top aux Jeux Olympiques !", dit-elle alors. En novembre 2017, elle ajoute : "Réussir ce trick aux Mondiaux, ça m'a permis de franchir une étape vraiment importante. Je crois que j'ai visionné la vidéo une bonne centaine de fois !"

L'hiver olympique sur les chapeaux de roue

Mais ce n'est pas tout ! Anna Gasser, qui a fait ses premiers pas dans le sport de haut niveau en gymnastique, une discipline qu'elle a abandonné à 15 ans à cause des cadences d'entraînement, est également l'une des meilleures spécialistes au monde du slopestyle. C'est dans cette discipline qu'elle a connu sa première expérience olympique aux Jeux de Sotchi 2014 en frappant fort d'entrée de jeu sur le parcours de Rosa Khutor : première des qualifications ! Mais elle est tombée sur ses deux runs en finale et a dû se contenter de la 10e place. En 2015, elle est médaillée d'argent de la discipline aux Mondiaux de la FIS à Kreischberg (Autriche) et, en Coupe du monde, elle remporte ses deux premières victoires lors de la saison pré-olympique, à Kreischberg en janvier, et à Québec le mois suivant.

Elle débute l'hiver menant aux Jeux de PyeongChang sur l'élan qu'elle appelait de ses vœux : par une victoire dans la première épreuve de Big Air en Coupe du monde à Milan (Italie) le 11 novembre, où elle réussit à nouveau son "cab double cork 1080 mute" lors de son deuxième run. Et ça continue ! Nouvelle victoire sur la rampe de Beijing le 25 novembre, nouveau saut exceptionnel pour une large victoire scellée dès les 93,75 points de son premier run.

Selon toute vraisemblance, Anna Gasser participera aussi à la compétition de slopestyle à PyeongChang en 2018. Et elle fera bien sûr partie des favorites. Il faut savoir que depuis les débuts du snowboard aux Jeux Olympiques à Nagano en 1998, aucune femme n'a réussi à gagner deux médailles d'or. La meilleure sportive autrichienne 2017 est en mesure de signer cet exploit sur une seule édition des Jeux !

Getty Images
back to top En