skip to content

Amélie Klopfenstein, véritable reine des pistes de Lausanne 2020, revient sur son incroyable expérience aux JOJ

Amélie Klopfenstein a été l'une des vedettes des 3es Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) d'hiver, passant de la liste de réserve de la Suisse à la victoire de deux médailles d'or et d'une médaille de bronze à Lausanne 2020. À 17 ans, la jeune spécialiste du ski alpin s'est entretenue avec le site web olympic.org pour parler de son expérience aux JOJ et de ses espoirs.


Quelques jours à peine avant la cérémonie d'ouverture des JOJ d'hiver de 2020 à Lausanne, Amélie Klopfenstein n'était même pas supposée concourir. Elle se préparait en effet à reprendre le chemin du lycée et espérait aller aux Diablerets le week-end pour encourager ses coéquipiers de la délégation suisse.

Son amie Delphine Darbellay a malheureusement été blessée et tout a changé. Le 3 janvier, Amélie Klopfenstein a reçu un appel l'informant qu'elle allait intégrer l'équipe pour la remplacer. La suite, nous la connaissons tous.

Amélie Klopfenstein a remporté la toute première médaille d'or des JOJ dans le super-G avant d'y ajouter une médaille de bronze dans le combiné et une autre médaille d'or dans son épreuve fétiche, le slalom géant. Elle est alors devenue une figure incontournable en Suisse et a été acclamée aux Diablerets ainsi qu'à chaque cérémonie de remise de médailles à Lausanne. Pour olympic.org, elle revient sur cette expérience qui a changé sa vie.

 
Parle-nous tout d'abord de la manière dont tu es passée de la liste de réserve aux compétitions de Lausanne 2020.

"C'est une belle histoire. Une semaine avant le début des JOJ de Lausanne 2020, je n'avais aucune raison de m'y trouver. On m'a appelé chez moi, j'étais si triste pour Delphine [Darbellay], mais, dans le même temps, je savais que c'était une formidable occasion pour moi. Delphine m'a souhaité bonne chance et est même venue m'encourager.  

"Je suis venue concourir à Lausanne détendue car je n'avais aucune pression. Je n'ai pas vraiment eu le temps de me préparer et une fois que les JOJ ont commencé, je n'ai pas eu le temps de réfléchir à chaque course. J'ai donc juste continué à skier et à m'amuser !"

Amelie Klopfenstein OIS/IOC

As-tu été surprise de remporter deux médailles d'or et une médaille de bronze ?

"Oui, c'est un peu particulier. Je n'avais pas vraiment d'objectif à part celui de concourir et de profiter. C'était déjà un rêve juste de participer aux JOJ de Lausanne 2020, alors remporter trois médailles … je n'ai pas de mots pour décrire ce sentiment. Ces quelques jours ont tout simplement été incroyables."

Qu'est-ce que cela fait de concourir avec autant de personnes présentes pour t'encourager ?

"C'était incroyable de concourir aux Diablerets, et évidemment de gagner en Suisse. Je pense que les JOJ sont un événement spécial, car il y a tellement de personnes qui les suivent, cela crée une ambiance particulière pour les jeunes athlètes. Énormément de personnes sont venues voir les skieurs suisses et le public m'a encouragée à chaque course. C'était vraiment sympa aussi de pouvoir parler avec ma famille et mes amis après les courses.

"Je fais mes études à Brig, et pour le slalom, bon nombre de mes amis de lycée sont venus m'encourager. Lena Volke, qui est dans le même lycée que moi, a remporté la médaille d'argent ce jour-là. Mes amis ont fait deux heures de trajet en train et nous ont fait des signes depuis la foule, c'était vraiment sympa de les voir tous."

Amelie Klopfenstein - Lausanne 2020 OIS/IOC

Quel a été ton meilleur moment aux JOJ de Lausanne 2020 ?

"Pour moi, le meilleur moment a été le slalom géant. J'aime vraiment énormément cette épreuve et aussi bien la neige que la piste étaient très bonnes ce jour-là. C'était vraiment un plaisir de concourir."

"Après l'épreuve, bon nombre de mes amis et des membres de ma famille sont venus au Flon à Lausanne pour assister à la cérémonie de remise des médailles. Quand j'étais sur le podium, je pouvais voir toute cette foule. L'ambiance était véritablement excellente, riche en émotions, et nous avons beaucoup ri."

Qu'est-ce qui t'attends après ?

"Je suis retournée en cours la semaine qui a suivi les compétitions et je vais bientôt passer des examens. Bien sûr, il y a le sport, mais il y a aussi mes études qui sont très importantes pour moi. Je vais participer à quelques courses de la FIS avant la fin de la saison, lesquelles étaient déjà inscrites à mon programme avant les JOJ."

Amelie Klopfenstein - Lausanne 2020 OIS/IOC

Quelles sont tes ambitions pour l'avenir ?

"Mon rêve a toujours été de concourir en Coupe du monde de la FIS. J'espère un jour monter sur le podium ou même remporter une course. J'espère aussi un jour concourir aux Jeux Olympiques d'hiver, mais cela peut s'avérer difficile. Avant cela, je vais devoir énormément m'entraîner et pratiquer."

Et de conclure : "Je pense que les JOJ sont une très belle expérience. Pour mon avenir, c'est indéniablement un plus d'avoir remporté ces médailles. Toutefois, j'ai encore du chemin à parcourir avant de participer à la Coupe du monde, je vais donc maintenant me concentrer sur l'entraînement et les courses de la FIS."

back to top En