skip to content
IOC/OIS
Date
07 oct. 2018
Tags
Actualités Olympiques, JOJ, Buenos Aires 2018
Buenos Aires 2018

Amber Schlebusch : de la natation à l’or du triathlon

La Sud-Africaine Amber Schlebusch a signé dimanche un retour incroyable pour remporter l’or du triathlon féminin aux Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018. La Danoise Sif Bendix Madsen, qui était en tête avant la course pédestre, a remporté la médaille d’argent et la Suissesse Anja Weber, le bronze.


À l’issue du parcours de natation, Amber Schlebusch n’était que septième, 27 secondes derrière la femme de tête leaders, puis elle a perdu une place supplémentaire et s’est retrouvée huitième à près d’une minute après la partie cyclisme.

« Avant de faire du triathlon, j’étais nageuse et c’est marrant de voir que la natation est maintenant mon point faible », a déclaré la Sud-Africaine après coup. « Et pas seulement aujourd’hui : je suis généralement à la ramasse en natation. J’ai vraiment besoin de redresser la barre. »

« Lors du parcours de vélo, j’étais dans le peloton de chasse, mais comme personne ne prenait vraiment les choses en main c’était assez difficile de revenir sur les deux premières. Je n’avais jamais vu ces athlètes auparavant. Je ne savais donc pas vraiment comment elles avaient l’habitude de courir. Mais je pouvais les apercevoir à l’avant, même si elles étaient assez loin. »

 

Amber Schlebusch pointait en troisième position au terme du premier des deux tours à boucler dans l’ultime segment, mais elle a repris 30 secondes lors de chaque tour à son adversaire danoise et près d’une minute à la Suissesse.

« J’y ai vraiment cru pendant la course et j’ai simplement décidé de les rattraper l’une après l’autre. Je suis remontée sur elles tour à tour. J’ai essayé de les décramponner et ça a marché. »

IOC/OiS

Après avoir repris d’abord Anja Weber, puis Sif Bendix Madsen, la Sud-africaine était à deux doigts des larmes en franchissant la ligne d’arrivée, 11 secondes devant la Danoise.

IOC/OiS

« J’ai vraiment mal nagé mais j’ai rattrapé le temps perdu durant la course », a-t-elle confié. « Je suis vraiment heureuse de finir par me sentir très forte. Maintenant, je peux dire que je suis championne olympique de la jeunesse. C’est un très beau titre dans un palmarès et je suis donc vraiment contente. Mais pour l’heure, j’ai encore du mal à réaliser. »

Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir les dernières nouvelles arrow right
back to top En