skip to content

Allumée aujourd'hui à Olympie, la flamme olympique de Tokyo 2020 envoie un message d'espoir

IOC/Greg Martin

La flamme olympique des Jeux de Tokyo 2020 a été allumée aujourd'hui sur le site antique d'Olympie, en Grèce. Cette cérémonie marque le début de son voyage à destination du Japon où débuteront, dans 134 jours seulement, les Jeux de la XXXIIe Olympiade. Symbole de paix et d'espoir, la flamme olympique va maintenant porter les valeurs olympiques jusqu'à Tokyo.

Le président du Comité International Olympique (CIO), Thomas Bach, et plusieurs invités ont assisté à la cérémonie d'allumage en signe de soutien et de solidarité avec les Jeux. Parmi les personnalités présentes, citons le président de la République hellénique, Prokopios Pavlopoulos, le président par intérim du comité d'organisation de Tokyo 2020, Toshiaki Endo, le président de la commission de coordination du CIO pour les Jeux de Tokyo, John Coates, et le président du Comité Olympique Hellénique, Spyros Capralos.

 

Ainsi que le président Thomas Bach l'a déclaré, "cette cérémonie témoigne une fois de plus de notre engagement à assurer le succès des Jeux Olympiques de Tokyo 2020. À 19 semaines de la cérémonie d'ouverture des Jeux, les nombreuses et importante mesures prises par les diverses autorités et organisations sportives à travers le monde pour endiguer la propagation du coronavirus nous confortent dans cet engagement."

Et de poursuivre : "Aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020, nous ferons front commun, unis dans toute notre diversité. Nous serons unis par notre attachement aux valeurs olympiques. Nous serons unis par nos émotions, chacun de nous faisant partie de cette communauté olympique si particulière. Et c'est cette communauté olympique qui montrera à la planète tout entière que notre humanité commune est plus forte que les forces qui cherchent à nous diviser."

Dans son allocution prononcée lors de la cérémonie d'allumage de la flamme olympique, le président Thomas Bach a également salué le travail du comité d'organisation des Jeux : "Nos amis japonais donnent une interprétation exemplaire de la noble mission que se sont fixée les Jeux Olympiques. Le Japon fera la part belle à un sens de l'innovation révolutionnaire et à une énergie créative sans limite en matière de durabilité, de technologie et de croissance centrée sur l'être humain."


Le président par intérim du comité d'organisation de Tokyo 2020, Toshiaki Endo, a pour sa part confié : "Le relais de la flamme olympique en Grèce a permis d'écrire tant de récits merveilleux. J'espère du fond du cœur que le relais qui commence aujourd'hui donnera naissance à bien des rêves et des aspirations et sera une source d'espoir pour l'avenir."

Organisée près du temple d'Hera, la traditionnelle cérémonie d'allumage de la flamme rend hommage à l'héritage grec des Jeux Olympiques, tout en réaffirmant le lien qui unit les Jeux de l'Antiquité aux Jeux de l'ère moderne.

Durant son déplacement en Grèce, le président du CIO, Thomas Bach, a également remercié le Comité Olympique Hellénique et son président, Spyros Capralos, également membre du CIO, d'avoir travaillé en étroite coopération avec le gouvernement grec afin que la cérémonie d'allumage de la flamme puisse avoir lieu dans le respect des mesures de précaution prises pour lutter contre la propagation du Covid-19. Compte tenu des circonstances exceptionnelles auxquelles le monde doit faire face, la santé et la sécurité des milliers de relayeurs, de spectateurs et de collaborateurs seront la priorité absolue tout au long du parcours de la flamme olympique, aussi bien en Grèce qu'au Japon.

Olympic Flame for Tokyo 2020 provides beacon of hope following lighting cermony in Ancient Olympia IOC

Après la cérémonie d'allumage, la flamme olympique a entamé son périple, avec comme première relayeuse la championne olympique grecque de Rio 2016 Anna Korakaki. Elle a ensuite été transmise à la Japonaise Noguchi Mizuki, vainqueure du marathon féminin aux Jeux Olympiques d'Athènes en 2004.

La flamme va maintenant sillonner la Grèce pendant une semaine. La partie japonaise du relais débutera pour sa part le 26 mars. Soutenus par les quatre partenaires du relais, dont les partenaires olympiques mondiaux Coca-Cola et Toyota, près de 10 000 porteurs de la flamme se relaieront alors pendant 121 jours, traversant 859 municipalités dans les 47 préfectures du Japon, avant d'arriver à Tokyo pour la cérémonie d'ouverture.

Une fois la vasque olympique allumée dans le stade olympique le 24 juillet prochain, un peu plus de 11 000 athlètes représentant 206 Comités Nationaux Olympiques et l'équipe olympique des réfugiés formée par le CIO participeront aux Jeux les plus équilibrés de l'histoire en matière de représentation des sexes.

Téléchargez ici le discours du président du CIO dans son intégralité (en anglais uniquement).

###

Le Comité International Olympique est une organisation internationale indépendante à but non lucratif, composée de volontaires, qui s’engage à bâtir un monde meilleur par le sport. Il redistribue plus de 90 % de ses revenus au mouvement sportif au sens large, soit chaque jour l’équivalent de 3,4 millions de dollars (USD) pour aider les athlètes et les organisations sportives à tous les niveaux dans le monde.

###

Pour plus d'informations, veuillez prendre contact avec l’équipe des relations médias du CIO  au +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org ou consulter notre site web : www.olympic.org

Séquences filmées de qualité professionnelle

http://iocnewsroom.com/

Vidéos

YouTube : www.youtube.com/iocmedia

Photos

Un grand choix de photos sera disponible après chaque événement. Consultez ces photos sur Flickr.

Pour toute demande de photos ou de séquences d'archives, veuillez prendre contact avec notre équipe images à l'adresse suivante : images@olympic.org.

Réseaux sociaux

Pour des informations de dernière minute sur le CIO, retrouvez-nous sur Twitter, Facebook and YouTube.

back to top En