skip to content
Date
27 févr. 2004
Tags
Actu CIO

Allocution du président du CIO à la réunion conjointe entre la CE du CIO et les CNO


Le président du CIO, Jacques Rogge, s'est exprimé ce matin, lors de la réunion conjointe entre la commission exécutive du CIO et les Comités Nationaux Olympiques (CNO), sur un certain nombre de questions, concernant notamment la préparation des Jeux de la XXVIIIe Olympiade à Athènes. “Un travail considérable a été réalisé", a-t-il déclaré, "mais il reste encore beaucoup à faire durant les cinq mois et demi à venir. Sur la base des rapports rendus par nos experts qui suivent les préparatifs, nous sommes confiants que si le rythme de la préparation est respecté, les Jeux seront une réussite".





Dans son discours aux 500 délégués de 201 CNO, le président a souligné que le Mouvement olympique pouvait se féliciter de la confiance dont il jouit auprès du public, ainsi que dans le monde politique, économique, sportif et des médias. M. Rogge a également lancé un appel à tous les CNO : “Une telle confiance implique un comportement éthique rigoureux et une action efficace reposant sur les valeurs de l'Olympisme. Le sport doit montrer l'exemple".




Soutien à l'AMA et à la lutte contre le dopage
En ce sens, le CIO doit, selon M. Rogge, fédérer le soutien du Mouvement olympique à l'Agence Mondiale Antidopage (AMA) et redoubler d'efforts dans la lutte contre le dopage. Le président du CIO a vivement encouragé les CNO à signer le Code mondial antidopage et à faire pression sur leurs gouvernements afin qu'ils respectent leurs obligations financières envers l'AMA. Il les a également exhortés à s'assurer que leurs athlètes travaillaient avec des entraîneurs, des médecins et des physiothérapeutes qui ont un "casier vierge" en terme de dopage, faisant allusion aux récents cas liés à la THG.




Clarification de la tâche du CIO quant à la révision du programme des sports ainsi que la réduction de la taille et de la complexité des futurs Jeux
Se tournant vers le futur, M. Rogge a souligné l'intention du CIO de réduire la complexité et le coût des Jeux. Il a également clarifié le rôle – généralement mal compris – de la commission du programme, qui est de revoir la composition du programme des sports. Il a confirmé que le but n'était pas de réduire le nombre de sports ou d'athlètes, et a rappelé aux délégués présents que la révision du programme et l'étude sur la complexité et le coût des Jeux étaient deux choses différentes...




Merci
Le président du CIO a remercié tous les CNO pour leur contribution efficace au Mouvement olympique. Il s'est félicité du retour de l'Afghanistan et de l'Iraq au sein de la famille olympique et de l'arrivée de deux nouveaux CNO – Kiribati et Timor Leste – depuis la réunion de l'ACNO à Kuala Lumpur en 2002. Il a terminé en disant qu'avec la contribution de tous, administrations, entraîneurs et athlètes, le Mouvement était fort.




En savoir plus sur l' ACNO





En savoir plus sur Athènes 2004




Site officiel d'Athènes 2004
Tags Actu CIO
back to top