skip to content
Date
24 août 2008
Tags
Actu CIO , Beijing 2008

Allocution du président du CIO à la 120e Session


Chers collègues,
Nous approchons de la fin de ces remarquables Jeux de la XXIXe  Olympiade. Au cours de ces deux dernières semaines, nous avons vu se réaliser des exploits dont nous nous souviendrons tout le restant de notre vie.

Depuis notre décision de juillet 2001, nous avons parcouru un long chemin pour amener les Jeux Olympiques en Chine, mais maintenant il ne peut plus y avoir le moindre doute que nous avons fait le bon choix. Merci de votre soutien et de votre aide.

Il y a tant de personnes à remercier — la commission exécutive du CIO; Hein Verbruggen et ses collègues de la commission de coordination; Gilbert Felli, notre directeur exécutif pour les Jeux Olympiques, et le personnel du CIO; nos partenaires du BOCOG; le gouvernement chinois; et tous nos amis chinois qui ont travaillé si dur pour faire de ces Jeux un succès. Merci également aux membres du CIO en Chine, Zhenliang He et Zaiqing Yu, de leur précieuse assistance.

À vous les centaines de milliers de volontaires enthousiastes, nous vous avons entendu le dire bien des fois, maintenant c’est à mon tour de vous dire : Merci de votre coopération ! Nous quitterons la Chine avec le chaleureux souvenir de vos sourires, de votre enthousiasme et votre empressement à nous aider. Vous êtes l’avenir de la Chine. Nous vous adressons tous nos meilleurs vœux.

La liste d’exploits réalisés lors de ces Jeux reflète le haut niveau de la compétition disputée et l’universalité du Mouvement olympique.

Ces Jeux ont réuni un nombre record de 204 Comités Nationaux Olympiques.

Parmi eux, 87 CNO ont remporté des médailles.

La participation féminine n’a jamais été aussi importante — environ 45 % des athlètes étaient des femmes.

Plus de 40 records du monde et plus de 120 records olympiques ont été établis.

Nous avons pu offrir une couverture radio-télévisée à une audience plus large et dans un plus grand nombre de pays et territoires.

Les Jeux ont bénéficié d’une couverture numérique mondiale pour la première fois.

Ces Jeux auront été probablement les Jeux les plus largement regardés de l’histoire olympique.

Naturellement, les chiffres ne disent qu’une partie de l’histoire.

Les Jeux ne sont pas seulement la vitrine des meilleures compétitions et des meilleurs athlètes du monde. Ils permettent d’abattre des barrières et de surmonter les différences. Ces Jeux sont historiques car ils se sont déroulés pour la première fois dans le pays le plus peuplé du monde. Un cinquième de la population mondiale a pu apprendre à connaître les valeurs olympiques comme jamais auparavant.

Le monde a en appris davantage sur la Chine et la Chine en a appris davantage sur le reste du monde. Et ensemble, nous avons partagé la passion et l’émotion des Jeux.

Nous sommes avant tout une organisation dévouée au sport, mais le sport avec une finalité. Au cœur de notre mission, il y a la volonté de placer le sport au service de l’humanité et de promouvoir les valeurs olympiques pour contribuer à une meilleure compréhension entre les peuples, les nations et les religions.

Le CIO et les Jeux Olympiques ne peuvent pas imposer les changements aux pays souverains ni résoudre tous les maux de la planète. Mais nous pouvons — et c’est ce que nous faisons — insuffler des changements positifs à travers le sport.

Certains changements en Chine apparaissent aujourd’hui clairement. D’autres se feront jour avec le temps.

Les nombreux progrès accomplis pour les Jeux au niveau des transports publics et  de l’infrastructure en général amélioreront la qualité de la vie et les conditions environnementales à Beijing pour les années à venir.

Les Jeux ont fait davantage prendre conscience des questions environnementales, amenant des avancées majeures dans les domaines de la consommation d’énergie, de l’utilisation durable de l’eau, de la gestion des déchets et de la qualité de l’air.

L’héritage de ces Jeux à la Chine revient finalement aux Chinois. Les changements qui transforment cette remarquable nation n’ont pas démarré avec les jeux Olympiques et ils ne s’arrêteront pas à la cérémonie de clôture.

Ces Jeux ont été la réalisation d’un rêve et une source d’inspiration pour une génération de jeunes Chinois. Parmi les sympathiques volontaires que nous avons rencontrés au cours des deux dernières semaines, certains seront les dirigeants de demain. De cette expérience, ils ressortent armés d’une nouvelle confiance en eux et d’une meilleure compréhension des valeurs olympiques. Ce pourrait bien être finalement le plus grand héritage de ces Jeux.

Nous allons tous quitter la Chine avec chacun notre lot personnel de souvenirs particuliers. Les performances spectaculaires de Michael Phelps et d’Usain Bolt resteront certainement inoubliables.

Mais il y a eu bien d’autres scènes émouvantes : l’étreinte d’adversaires de compétition ressortissants de pays en conflit, la malheureuse blessure de Liu Xiang, les larmes de joie d’athlètes qui ont réussi à surmonter tragédies et difficultés personnelles.

Nous chérirons le souvenir de ces instants, mais nous ne pouvons certes pas en rester là après l’expérience vécue. Nous tournant maintenant vers Vancouver 2010, Londres  2012 et Sotchi 2014, nous devons toujours garder à l’esprit notre responsabilité première, celle de garder le rêve olympique vivant pour les générations futures et partout dans le monde.

Quittons la Chine prêts à poursuivre notre tâche avec un dévouement renouvelé.

Merci chers collègues,

Merci la Chine.
back to top