skip to content
Courtesy of the artists
Date
19 mars 2018
Tags
Olympic Art Project
Olympic Art Project

Alexi Pappas

Alexi Pappas est une athlète américaine d'origine grecque, ainsi qu'une auteure primée et une réalisatrice de films.

Alexi Pappas a participé aux Jeux Olympiques de Rio et établi un nouveau record national pour son pays, la Grèce, au terme de la course des 10km, avec un temps de 31:36. Elle s’entraîne actuellement en vue des Jeux Olympiques de Tokyo 2020. En tant qu’athlète d’élite et coureuse de fond, ainsi qu’auteure et réalisatrice de films, elle a fait l’objet de nombreux articles, publiés dans divers magazines. Alexi a récemment travaillé en qualité de coscénariste et coréalisatrice d’un long métrage, Tracktown, dans lequel elle tient également le rôle principal. Ce film a été produit avec le soutien de l’Institut Sundance et la première a eu lieu lors du Festival du film de Los Angeles, de 2016.

Suivez Alexi Pappas aussi sur Instagram.

Courtesy of the artists
INTERVIEW
Vous avez été invitée par le CIO en tant qu’artiste en résidence. C’était la première fois que vous étiez présente sans participer à des compétitions et, de plus, lors de Jeux d’hiver. Comment avez-vous vécu cette expérience ?

Être présente lors de Jeux Olympiques en tant qu’artiste – après avoir participé, par le passé, à des compétitions olympiques en qualité d’athlète – est une expérience qui a changé ma vie. Lorsque j’ai participé à mes premiers Jeux, à Rio, j’ai bien entendu adoré mon séjour sur place, mais j’étais extrêmement concentrée sur mes épreuves, alors qu’en Corée, j’ai pu vivre une véritable immersion dans la communauté des athlètes. J’ai ressenti à quel point j’avais de la chance de pouvoir me retrouver là où je me sens le plus à l’aise : dans le village et dans le restaurant des athlètes.

Que pensez-vous de cette expérience? Dans l’ensemble, quel avis, quel sentiment en gardez-vous ?

Le programme des artistes olympiques en résidence permet d’exprimer, d’une manière nouvelle, ce que représente le fait de vivre l’expérience olympique. Et je suis très reconnaissante de voir que le CIO croit en moi, à la fois en tant qu’athlète et en tant qu’artiste. Cela me donne encore plus d’inspiration pour poursuivre mes activités artistiques et de courage pour m’entraîner en vue des Jeux Olympiques de 2020 !

Comment les athlètes ont-ils réagi lorsqu’ils vous ont rencontrée sur le terrain ? Ont-ils participé à vos activités ?

Une fois passée la surprise de rencontrer une athlète pratiquant un sport d’été à PyeongChang, ils se sont tous montrés très enthousiastes concernant le projet. Presque toutes les personnes auxquelles nous avons demandé de participer au tournage de notre film ont accepté... sauf lorsque leurs épreuves les en empêchaient, bien sûr ! 

Comment les athlètes ont-ils réagi quand ils vous croisaient sur le terrain ? Ont-ils participé ?

Une fois passée la surprise de rencontrer une athlète pratiquant un sport d’été à PyeongChang, ils se sont tous montrés très enthousiastes concernant le projet. Presque toutes les personnes auxquelles nous avons demandé de participer au tournage de notre film ont accepté... sauf lorsque leurs épreuves les en empêchaient, bien sûr ! 

Pensez-vous que votre film aura réellement une résonance auprès des athlètes ?

Notre but est de réaliser un film que les athlètes auront envie de montrer un jour à leurs enfants, en disant : « Voilà ce que l’on ressentait vraiment au fond de soi, lorsque l’on y était ». Ce n’est pas du tout comme regarder les reportages télévisés reflétant les épreuves ni le film officiel des Jeux Olympiques. Il s’agit d’une fiction qui présente le vécu et les émotions constituant l’ensemble de l’expérience d’un athlète olympique, et cela comprend aussi la vie en dehors des aires de compétition et entre les épreuves.

Quel est le moment qui a représenté pour vous le défi le plus difficile à relever ?

Au cours de l’une de nos premières journées sur place, nous étions en train de tourner une scène en extérieur, sur l'esplanade olympique, mais il faisait si froid et il y avait tellement de vent qu’en l’espace de quelques minutes, nous ne sentions plus ni nos mains, ni nos pieds. La caméra a même gelé ! Mais nous nous sommes ensuite très rapidement familiarisés avec la ville de PyeongChang et nous nous y sentions comme chez nous.

Et quel a été le moment le plus mémorable ? Celui que vous n’oublierez jamais.

Il s’agit des moments qui ont précédé la cérémonie d’ouverture et la cérémonie elle-même. L’émotion est si grande qu’elle me bouleverse à chaque fois. 

Cette expérience des Jeux va-t-elle changer la manière dont vous vivez les valeurs olympiques en tant qu’athlète et en tant qu’artiste ?

Aujourd’hui, mon émerveillement face aux Jeux Olympiques est encore beaucoup plus profond qu’auparavant, pourtant je ne pensais pas que ce serait possible après l’expérience que j’en ai faite à Rio en qualité d’athlète. Mais maintenant, j’ai eu l’occasion de regarder ce qui se passe « en coulisses » et j’ai appris énormément de choses sur les innombrables composantes qu’il faut réunir pour mettre sur pied des Jeux, qui plus est tous les deux ans. Par conséquent, j’ai encore mieux pris conscience de toute la passion, toute la créativité et tout le dévouement indispensables à leur organisation. 

Y a-t-il une scène dont vous êtes particulièrement fière ?

Je suis spécialement fière de toutes les scènes dans lesquelles de véritables athlètes olympiques – participant aux épreuves de ces Jeux d’hiver – ont joué aux côtés de Nick Kroll (second rôle) et moi-même. Les athlètes, dont la plupart n’avait jamais pris part au tournage d’un film, ont été fantastiques et c’était un véritable plaisir que de travailler avec eux.

Quelles sont les principales conclusions que vous en tirez ?

À mes yeux, les Jeux Olympiques constituent une expérience intense, très particulière, unique et qui peut, en plus, être comprise universellement. J’ai également très bien ressenti le fait que les athlètes sont vraiment tous membres d’une même famille.

Et si vous deviez recommencer ?

Je ne changerais rien. J’ai vécu des moments tellement incroyables et inattendus – que je n’aurais jamais pu planifier, ni même imaginer à l’avance – que si je devais recommencer, certains de ces hasards ne pourraient jamais se reproduire ! C’est ce qui rend ce projet, tout comme les Jeux, aussi exceptionnels ! Ils existent à leur manière, d’une façon réellement unique, et en plus ils sont éternels.

back to top En