skip to content
Date
25 févr. 2010
Tags
Vancouver 2010 , Ski acrobatique , Actu CIO , Ski acrobatique , Canada

Alexandre Bilodeau - Ski acrobatique

Comme leurs voisins nord-américains se plaisent à le leur rappeler jusqu’à Vancouver, les Canadiens n’ont jamais entendu leur hymne national retentir sur leur propre sol, lors des Jeux Olympiques. Jusqu’à ce qu’Alexandre Bilodeau, un skieur acrobatique, comble cette lacune en 2010, en remportant la compétition masculine de bosses, signal de départ d’une ruée vers l’or canadienne.


À Whistler, contrairement à l’habitude, le temps est plutôt doux à la veille des Jeux et, avant le début de la compétition de bosses, le parcours semble plutôt nu. Heureusement, les organisateurs ont une idée de génie et font appel à des camions remplis de neige pour s’assurer d’un parcours impeccable – même si les alentours arborent des teintes marron et vert plutôt qu’un blanc immaculé.

Cela ne fait cependant ni chaud ni froid à Bilodeau. La course apparaît plutôt ouverte avant l’épreuve, même si, à l’indice de forme, Dale Begg-Smith, le tenant du titre, semble tenir la corde, lui qui est natif de Vancouver mais qui défend les couleurs de l’Australie.
Après le premier run, c’est le Français Guilbaut Colas qui mène le bal, suivi de Bilodeau, alors que Begg-Smith est quatrième. L’Australien va cependant effectuer un grand bond vers la tête lors de son second run, avant que Bilodeau ne rétorque avec une prestation époustouflante : meilleur temps, assorti pour faire bonne mesure d'une figure : une croix de fer sur un périlleux renversé !

Ce saut le propulse dans les annales olympiques et il devient ainsi le premier Canadien à remporter une médaille d’or olympique sur le sol canadien. Le lendemain, lors de la cérémonie protocolaire, les couleurs canadiennes flotteront au sommet du mat. Coïncidence émouvante, on fêtera ce même jour le 45e anniversaire de l’adoption de la feuille d’érable sur le drapeau.

 

back to top En