skip to content
Date
14 févr. 2010
Tags
Vancouver 2010 , Actu CIO , Ski acrobatique , Canada ,

Alexandre Bilodeau devient un héros national

Le prodigieux skieur acrobatique canadien, Alexandre Bilodeau, est devenu un héros national en remportant l’or à Vancouver 2010.

Turin 2006

En dépit de son jeune âge, Bilodeau (né le 8 septembre 1987 à Montréal, Canada) a déjà accompli des prouesses dans sa discipline. À seulement 18 ans, il prit part aux Jeux de Turin en 2006 et termina à la 11ème place de la compétition.

Record en Coupe du monde

Avant même sa première performance aux Jeux d’hiver de Turin 2006, Bilodeau était déjà le plus jeune athlète de l’histoire à avoir remporté, en janvier 2006, une épreuve de bosses de Coupe de monde au Mont Gabriel, Canada. Il continue dans la même voie en remportant, avant Turin, une épreuve de bosses supplémentaire, le 4 février 2006 à  Spindleruv Mlyn, République Tchèque.

Des prouesses, encore…

Bilodeau a remporté cinq épreuve de  Coupe du monde dont une dans l’épreuve des bosses en parallèle. Lors de la saison 2008/2009, il est en bonne voie pour décrocher le titre général des épreuves de bosses. Il fait alors partie des deux canadiens qui raflent le podium des épreuves de bosses et décroche l’or dans l’épreuve des bosses parallèles aux Championnats du monde de ski acrobatique.

Mon frère, ce héros

Bilodeau considère son frère Frédéric comme l’un de ses héros. Malgré un diagnotic de paralysie cérébrale posé à un jeune âge, Frédéric défie l’avis médical qui ne le pensait pas capable de marcher à 12 ans. Aujourd’hui âgé de 29 ans, il continue de marcher et de skier.

Victoire à Vancouver

Après avoir terminé à la seconde place du classement général des qualifications, Bilodeau décroche l’or en combinant les meilleurs note pour le style et la hauteur de son saut et le meilleur chrono en course. Etonnamment, il est le premier canadien a remporter une médaille d’or à domicile et ses compatriotes ont su lui montrer leur fierté : ils étaient 22000 à se rendre à la cérémonie de remise des médailles.

back to top