skip to content

Aleksander Lesun fait très fort dès le départ et remporte l’or du pentathlon moderne

Les épreuves de pentathlon moderne se sont achevées sur une épreuve masculine menée du début à la fin par Aleksander Lesun. L’athlète a établi un nouveau record olympique.

Le Russe Aleksander Lesun a ouvert les hostilités en signant un record olympique en escrime (28 victoires sur 35 assauts) et a conservé son avance jusqu’à décrocher l’or, quatre ans après avoir terminé au pied du podium à Londres. Il a franchi la ligne d’arrivée du combiné course/tir avec sept secondes d’avance sur l’Ukrainien Pavlo Tymoshchenko, médaillé d’argent, établissant un nouveau record olympique avec un score total de 1 479 points. Le Mexicain Uscanga Hernandez a hérité du bronze.

Getty Images

« J’avais déjà battu des records en escrime. Après ça, j’ai juste fait mon travail », a déclaré le Russe de 28 ans, qui a entamé la partie course/tir de l’épreuve avec pas moins de neuf secondes d’avance. « J’ai été très déçu de mes résultats à Londres 2012 mais il fallait absolument que j’arrive à garder mon calme. » Après avoir a creusé un écart conséquent dès la première épreuve, Il a ensuite limité les dégâts en natation (22e) et au saut d'obstacles (trois barres tombées), pour filer vers la victoire au bout de l'épreuve combinée, malgré un tir un peu hésitant.

« Je suis venu pour gagner une médaille. J’étais un peu sous pression, parce que l’an dernier j’ai obtenu mes meilleurs résultats et remporté le titre mondial. Je voulais répéter l’exploit aux Jeux Olympiques », a confié Pavlo Tymoshchenko, médaillé d’argent, qui est passé de la huitième à la deuxième place au terme du combiné course et tir.

Getty Images

Uscanga Hernandez, qui a devancé ses adversaires d’à peine deux secondes dans les dernières mètres de la course pour rafler une médaille, partage ses impressions au moment du sprint final : « J’ai vu ma vie défiler devant mes yeux. Les fois où j’ai échoué, mais aussi mes victoires... Tout ce que j’ai traversé ces dernières années pour arriver ici et saisir ma chance. Je pensais à deux choses. D’abord, que c’était la compétition la plus importante de ma vie, et ensuite, que je pouvais obtenir un résultat historique pour le Mexique. Je savais que je n’avais rien à perdre, et énormément à gagner. »

Getty Images

Le Mexique et l’Ukraine repartent donc avec leurs toutes premières médailles olympiques en pentathlon moderne. Pour la Russie, cette médaille d’or est la quatrième obtenue au cours des cinq dernières éditions des Jeux pour cette discipline. Depuis l’an 2000, les athlètes russes n’ont dû s’incliner qu’une seule fois en pentathlon moderne, lors de l’épreuve masculine à Londres 2012.

Getty Images

back to top En