skip to content
Date
05 août 2012
Tags
Londres 2012 , Actu CIO , Voile , Suède

Ainslie brille et les rêves suédois se réalisent - Londres 2012 - Voile

Les Suédois Fredrik Loof et Max Salminen ont vu leur rêve se réaliser, contre toute attente, en remportant l’or en Star. Lors de cette même journée, le Britannique Ben Ainslie est devenu le marin olympique le plus couronné de tous les temps.

Les champions olympiques en titre Iain Percy et Andrew Simpson ont excellé toute la semaine et entamé la course médaillée de Star avec une avance de huit points sur les Brésiliens Robert Scheidt et Bruno Prada.

Toutefois, ce sont les Suédois Loof et Salminen, et non les Brésiliens, qui ont fini par défaire Percy et Simpson pour leur prendre le titre.

Cette victoire a permis à Salminen de terminer ses premiers Jeux en beauté et à Loof de mettre un terme à une carrière comprenant cinq Jeux Olympiques et deux médailles de bronze en Star.

« C’est un rêve devenu réalité », commente l’intéressé. « On aurait été satisfaits avec l’argent mais c’est l’or qui nous est revenu.

« On savait que les autres gars seraient plus stressés que nous parce qu’ils avaient plus la pression.

« On n’avait vraiment rien à perdre, donc on a mis la pression sur les gars en tête.

« On croisait les doigts pour une bonne première traversée, on l’a eue, et puis on a tout simplement fait une course formidable.

Alors que les Suédois célébraient leur victoire, le Britannique Ben Ainslie a lui aussi eu très vite quelque chose à fêter.

A 35 ans, il a détrôné le Danois légendaire Paul Elvstrom, devenant le marin olympique le plus décoré, après avoir triomphé à domicile en Finn, devant des milliers de supporters à Weymouth.

Bien que faisant face à un concurrent acharné, le compatriote d’Elvstrom Jonas Hogh-Christensen, Ainslie est parvenu à devancer le Danois dans la course aux médailles de cet après-midi, pour embellir son palmarès de quatre médailles d’or et une d’argent.

Après la course, il a avoué : « Je suis plutôt bouche bée. Cette semaine a été intense, et la concurrence était très rude, tout particulièrement de la part du Danois Jonas Hogh-Christensen, mais c’était l’occasion rêvée de faire ce que j’ai fait devant mon public à domicile. »

D’autres épreuves de voile ont eu lieu aujourd’hui, tel que le RS:X hommes, catégorie dans laquelle Dorian van Rijsselberge a une main sur l’or.

Le planchiste néerlandais a marqué le point en course neuf, mais n'a pas terminé la course 10, ayant déjà l’or en poche à condition qu’il termine la course aux médailles. Il voulait éviter de barrer le chemin au reste de la flotte.

En RS:X femmes, l’Espagnole Marina Alabau est en pole position et en route pour la gloire, avec une avance confortable de 14 points sur ses rivales Lee-El Korzits and Tuuli Petaja, ex æquo à la deuxième place.

Hannah Mills et Saskia Clark sont en tête du classement 470 femmes après six courses, dont une première et une sixième positions aujourd’hui. Les Australiens Nathan Outteridge et Iain Jensen gardent une avance solide en 49er suite à leur double point du jour.

back to top