skip to content
Date
24 sept. 2008
Tags
Actu CIO , Beijing 2008

Agora Beijing 2008, le bilan


Passionnante Agora, mardi soir, au Musée Olympique intitulée Beijing 2008, le bilan. L’objectif de la soirée: passer en revue les aspects positifs et les leçons tirées de ces Jeux de la XXIXe Olympiade à Beijing et aborder, entre autre, le thème des limites de l’exploit sportif tant les records du monde, dans plusieurs  sports, ont été nombreux.

Un plateau de choix
Autour de Jean-Philippe Rapp et Jean-François Develey, les deux présentateurs, un plateau de choix: Jacques Rogge, président du CIO, Gilbert Felli, directeur exécutif des Jeux Olympiques, Stanislas Wawrinka, champion olympique en double aux côtés de Roger Federer, Anne-Caroline Chausson, championne olympique de BMX, Sergei Aschwanden, médaillé de bronze en judo, Fabien Ohl, professeur à la faculté de sciences sociales à l’UNIL, et Pierre-Étienne Bourban, adjoint du vice-président de l’EPFL, professeur en sciences des matériaux.

Des Jeux réussis
Comment le président du CIO a-t-il vécu ces Jeux? Sans vouloir prétendre que ce furent les meilleurs Jeux jamais organisés(!), Jacques Rogge revient sur les trois milliards de téléspectateurs pour la cérémonie d’ouverture, l’organisation parfaite, l’architecture exceptionnelle des sites, un village olympique qualifié par les athlètes eux-mêmes comme le plus beau jamais construit, les 41 records du monde battus... Bref, une aventure exceptionnelle que les trois médaillés olympiques présents sur le plateau confirment.

Héritage des JO
On a parlé ensuite héritage des Jeux, le président Rogge soulignant que les sites serviront quotidiennement aux quelque 100 000 étudiants des universités alentour. Sans oublier un nouvel aéroport, des boulevards périphériques, de nouvelles lignes de métro, la création de plus de deux millions d’emplois, près de 400  millions d’enfants initiés aux valeurs olympiques…

Dopage et sécurité
On a aussi évoqué les progrès dans la lutte contre le dopage, les mesures de prévention et de détection étant de plus en plus performantes. Moins d’une dizaine de médailles retirées pendant les Jeux, de nombreux athlètes ayant été contrôlés positifs avant et donc forfaits pour Beijing. Le problème de la sécurité a également été abordé. Rappelant les attentats perpétrés à Munich et à Atlanta, ainsi que le nombre de chefs d’état présents dans la capitale chinoise Jacques Rogge estime qu’il n’y a jamais trop de sécurité. Quant à Sergei Aschwanden, il confirme qu’il n’y en avait pas plus qu’à Sydney ou Athènes!

Nouvelles technologies
Dernier sujet: les nouvelles technologies (nouvelles piscines, nouveaux équipements, nouvelles combinaisons, nouvelles chaussures, nouveaux matériaux…). Pour le professeur Bourdan, ces progrès ne datent pas d’hier et sont susceptibles d’évoluer encore. Bien sûr, cela améliore les performances des athlètes, mais aussi leur bien-être et leur sécurité.

Cette Agora olympique sera diffusée sur TSR2 lundi 20 octobre à 20h15.
back to top