skip to content
Date
12 déc. 2014
Tags
Actu CIO ,

Agenda olympique 2020 – De la phase de décision à la phase de mise en œuvre

À la suite de l'approbation unanime par la Session du CIO, les 8 et 9 décembre à Monaco, des 40 recommandations qui composaient l'Agenda olympique 2020, l'accent est désormais placé sur la mise en œuvre.  


Jeudi 11 décembre, plusieurs réunions ont été organisées à Lausanne, au siège du CIO, sous la conduite du président Thomas Bach afin d'entamer la mise en application d'un certain nombre de recommandations, en particulier celles consacrées à la procédure de candidature pour l'accueil des Jeux Olympiques (Recommandation 1) et au lancement d'une chaîne de télévision olympique (Recommandation 19).  

Le président du CIO a déclaré à cette occasion : "À la suite du succès qu'a connu la Session du CIO à Monaco et du soutien unanime que m'ont témoigné mes collègues en approuvant les recommandations de l'Agenda olympique 2020, il est crucial que nous tirions parti de l'élan et du dynamisme que nous avons su créer au sein du Mouvement olympique pour amorcer immédiatement la phase de mise en œuvre."  

Les recommandations de l'Agenda olympique 2020 seront entièrement intégrées dans la procédure de candidature à l'organisation des Jeux Olympiques de 2024 qui s'ouvre le 15 janvier 2015. Une nouvelle phase – baptisée phase d'invitation – sera instaurée afin que les villes désireuses d'accueillir les Jeux puissent discuter de leur intérêt pour la manifestation olympique avec le CIO. Bien que la procédure de candidature pour les Jeux Olympiques d'hiver de 2022 soit déjà en cours, certains éléments de l'Agenda olympique 2020 seront mis en place dans la mesure du possible, en particulier s'agissant de l'aide apportée par le CIO aux villes candidates pour la réduction des coûts et la création d'un héritage durable.  

Parmi les principales composantes du Mouvement olympique et les représentants du monde des affaires et des ONG qui ont pris part au processus de consultation entamé il y a un an, citons Eric Schmidt, président exécutif de Google. Ce dernier a siégé au sein du groupe de travail de l'Agenda olympique 2020 consacré à "l'Olympisme en action". M. Schmidt a confié pour sa part : "Je suis heureux d'avoir participé à ce projet et j'attends avec impatience de voir la concrétisation des nouvelles mesures adoptées par le CIO. Nous vivons une époque passionnante pour la technologie et le Mouvement olympique. Je suis ravi que le CIO, une organisation plus que centenaire, ait pris l'initiative de s'ouvrir à de nouvelles idées à l'horizon 2020." 

À l'issue d'une réunion portant sur le lancement de la chaîne de télévision olympique, le président du CIO a rappelé l'importance de cette dernière, laquelle offrira une plateforme pour la promotion des sports olympiques, des athlètes et des valeurs olympiques, et ce même en dehors de la période de tenue des Jeux. Ainsi qu'il l'a souligné : "L'intérêt suscité par les Jeux Olympiques est plus marqué aujourd'hui que jamais. Les récentes éditions des Jeux ont battu des records de diffusion partout dans le monde. Avec cette chaîne olympique, l'idée est de tirer parti de cet intérêt et de le faire perdurer au-delà des Jeux, en mobilisant le public, notamment les jeunes, et en leur montrant le pouvoir du sport."  

Dick Ebersol, célèbre producteur américain de programmes de télévision olympiques depuis 20 ans et ancien président de NBC Sports, a assisté à cette réunion sur la chaîne olympique en tant que conseiller spécial. Au terme de la réunion, il a déclaré : "Il y a plus de 20 ans, au cours de discussions avec la direction du CIO de l'époque, nous avions évoqué ce rêve commun de créer une chaîne olympique qui fonctionnerait à l'année. Je tiens sincèrement à féliciter le président Thomas Bach pour sa vision et cette initiative réussie cette semaine, lesquelles ont permis de concrétiser ce vieux rêve. Le paysage des médias a énormément changé ces dernières années, en particulier avec l'utilisation des médias numériques. Aujourd'hui, il est possible de toucher et de mobiliser le public partout dans le monde, notamment les jeunes. C'est pourquoi je profite de cette occasion pour m'associer à ce projet, mais à une condition, que ma fonction reste bénévole, car il me tient à cœur de rendre un peu de la joie que les Jeux Olympiques m'ont procurée depuis ma plus tendre enfance."  

Pour information, une étude de faisabilité sur le lancement de la chaîne olympique avait été menée avant le vote sur l'Agenda olympique 2020. Suite à l'approbation unanime du lancement de la chaîne olympique par la Session du CIO le 8 décembre, les travaux ont d'ores et déjà commencé pour sa mise en œuvre. La chaîne, produite par OBS, sera initialement proposée sous forme d'offre numérique mondiale. Toutefois, si des possibilités de distribution linéaire (télévision traditionnelle) apparaissent, ces dernières seront également examinées.

### 

Le Comité International Olympique est une organisation internationale indépendante à but non lucratif, composée de volontaires, qui s’engage à bâtir un monde meilleur par le sport. Il redistribue plus de 90 % de ses revenus au mouvement sportif au sens large, soit chaque jour l’équivalent de 3,25 millions de dollars (USD) pour aider les athlètes et les organisations sportives à tous les niveaux dans le monde.

###

Pour plus d'informations, veuillez prendre contact avec l’équipe des relations médias du CIO  au +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org ou consulter notre site web : www.olympic.org

Vidéos
YouTube:
www.youtube.com/iocmedia

Photos
Un grand choix de photos sera disponible après chaque événement, consultez ces photos sur
Flickr
Pour toute demande de photos ou de séquences d'archives, veuillez prendre contact avec notre équipe images à l'adresse suivante : images@olympic.org

Réseaux sociaux
Pour des informations de dernière minute sur le CIO, retrouvez-nous sur
Twitter, Facebook et YouTube.

Tags Actu CIO ,
back to top