skip to content
Date
01 févr. 2016
Tags
Lillehammer 2016 , JOJ , Actu CIO

Adelina Sotnikova, plus vite, plus haut, plus fort d’Innsbruck 2012 à Sotchi 2014

Médaillée d’argent lors des premiers JOJ d’hiver 2012 à Innsbruck, Adelina Sotnikova est devenue deux ans plus tard à Sotchi la première championne olympiques russe de patinage artistique féminin.


Née à Moscou le 1er juillet 1996, Adelina Sotnikova se met très jeune sur les patins. Ses qualités techniques et artistiques éclatent au grand jour dès 2009 quand elle est sacrée championne de Russie à l’âge de 12 ans ! Elle remportera trois autres titres nationaux, en 2011, 2012 et 2014. En mars 2011 à Gangneung (Corée du Sud), elle est sacrée championne du monde junior devant sa compatriote Elizaveta Tuktamysheva.

Adelina est sélectionnée dans la jeune équipe de Russie pour l’épreuve de patinage artistique féminine des Jeux Olympiques de la Jeunesse d’Innsbruck en 2012, où elle fait partie des favorites.

Sur la glace de l’Olympiahalle  les 15 et 17 janvier 2012, elle est devancée dans le programme court comme dans le libre par Elizaveta Tutkamysheva et monte sur la deuxième marche du podium. Très déçue, elle expliquera par la suite s’’être montrée un peu trop nerveuse. « Tout se passe dans la tête » dira la jeune championne, une des seules à être déjà capable d’exécuter parfaitement des combinaisons triple-triple.

Vice-championne d’Europe 2013 derrière l’Italienne Carolina Kostner, Adelina Sotnikova se prépare ensuite pour un objectif, les Jeux Olympiques à la maison, en expliquant ses motivations : « Ma famille. Tout ce que je fais, je le fais pour mes proches que j’aime profondément. Je veux que mon père, ma mère et ma petite sœur soient fiers de moi et heureux. Cet objectif m’aide beaucoup parce que je rêve de la médaille d’or olympique depuis mes 12 ans, lorsque je suis devenue championne de Russie pour la première fois ».

© Getty Images

Triomphe à Sotchi

A Sotchi en février 2014, Adelina 17 ans, avance tout d’abord dans l’ombre de sa cadette Julia Liptinskaya, qui a 15 ans, fait sensation lors de la nouvelle épreuve par équipes en début de programme, où elle remporte la médaille d’or avec ses camarades de l’équipe de Russie. C’est pour mieux surgir en pleine lumière 10 jours plus tard, pour livrer un libre phénoménal rythmé par un public conquis.

Sur le thème « introduction et Rondo Capricioso en la mineur » de Camille Saint-Saëns, Sotnikova  réussit parfaitement tous ses éléments techniques, combinaison triple lutz-triple boucle piqué, triple flip, triple boucle, triple salchow, triple lutz, sept triples sauts en tout, pirouettes variées, dans un programme rythmé par les claquements de mains du public de l’Iceberg. La Russe, entraînée par la légendaire Tatiana Tarasova améliore à Sotchi de 18 points son meilleur score de la saison.

© Getty Images

« J'ai gagné. C'est ma médaille d'or. Je n'arrive pas à y croire. Il y a deux ans, tout se passait mal pour moi en compétitions. Je me demandais si j'avais ce qu'il fallait pour réussir » déclare alors la nouvelle championne olympique. « Mais maintenant, je sais. Je suis surprise. Mes entraîneurs sont surpris. J'ai tellement de chance d'avoir gagné. Je suis si heureuse, c'était mon rêve de gagner à Sotchi. Je suis vraiment très contente que les Jeux aient lieu ici en Russie parce que mes fans me soutiennent énormément. J'ai offert un grand cadeau à mon pays. Parce que je suis forte, je savais que je pouvais le faire. Je voulais l'or et aujourd'hui, il est à moi »

Adelina Sotnikova a su magnifiquement rebondir après les JOJ 2012, et des premiers jours des épreuves de Sotchi 2014, où Julia Liptinskaya avait été sélectionnée à sa place dans l’épreuve par équipes. Elle est tout simplement devenue la première championne olympique russe en patinage artistique féminin. C’est cela, l’ADN des JOJ !

© Getty Images

back to top En