skip to content
Date
03 mai 2016
Tags
Actu CIO

Actualités Olympiques


ACTIVITÉS DU CIO

PRÉSIDENT

Le 29 avril, la flamme olympique a fait une apparition historique en Suisse avant de prendre la direction du Brésil pour entamer le relais officiel qui l’amènera jusqu’à l’ouverture des Jeux Olympiques de Rio 2016.

La flamme a d’abord fait escale à Genève, où elle a été présentée au siège des Nations Unies au cours d’une cérémonie à laquelle assistaient le président du CIO, Thomas Bach, et le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon. Dans son discours, le président du CIO a rappelé avec force le message d’espoir et de paix dont sont porteurs les Jeux et la flamme olympiques : “La flamme et les Jeux Olympiques veulent nous dire que notre humanité commune est plus grande que les forces qui nous divisent. Dans un monde secoué par les crises, ce message est plus pertinent que jamais.” Voyant en la flamme “un signal de solidarité pour tous les peuples du monde,” le secrétaire général de l’ONU a approuvé la décision du CIO d’inclure une équipe d’athlètes olympiques réfugiés aux Jeux de cet été, avant d’évoquer « le partenariat chaleureux qui unit les Nations Unies au Mouvement olympique international » et de saluer le CIO pour ses initiatives visant à mettre le sport au service de l'humanité. Discours complet ici (en anglais).

La flamme a fait son entrée dans le Palais des Nations portée par une jeune Brésilienne âgée de 13 ans, Bruna Gabrielle Pitta Portugal. Natália Mayara, athlète paralympique brésilienne et médaillée d'or aux Jeux panaméricains de 2015 en tennis en fauteuil roulant, a également pris la parole lors de la cérémonie. Étaient aussi présents : le président d’honneur du CIO, Jacques Rogge; les vice-présidents du CIO, Nawal El Moutawakel, John Coates et Zaiqing Yu; les membres du CIO le Prince Albert II de Monaco et Mario Pescante, également observateur permanent du CIO auprès des Nations Unies; Michael Møller, directeur général de l'Office des Nations Unies à Genève; Wilfried Lemke, conseiller spécial du secrétaire général des Nations Unies pour le sport au service du développement et de la paix; Ricardo Leyser, ministre brésilien du sport; Carlos Arthur Nuzman, président du comité d'organisation de Rio 2016 et membre honoraire du CIO; et Regina Dunlop, représentante permanente du Brésil auprès des Nations Unies et d'autres organisations internationales à Genève. Au cours de la cérémonie, le président Thomas Bach a remis la Coupe olympique aux Nations Unies, un honneur accepté par le secrétaire général de l'organisation.

© CIO / Christian Klaue

À l'issue de la cérémonie au Palais des Nations, le président du CIO a accueilli le secrétaire général de l’ONU au Musée Olympique. « J’apprécie beaucoup notre amitié personnelle et l’important partenariat entre nos deux organisations. Je suis certain que de la même manière, vous aiderez notre monde à passer de la guerre à la paix », a déclaré le secrétaire général de l’ONU lors d’un déjeuner. La flamme olympique est arrivée plus tard au Musée Olympique dans une embarcation à huit avec barreur du club Lausanne Sports-Aviron, clin d’œil au sport si apprécié par Pierre de Coubertin, le fondateur du CIO et rénovateur des Jeux Olympiques. Comme le président Thomas Bach l’a souligné, Coubertin aimait faire de l’aviron sur le lac et en particulier à Ouchy, tout près du Musée Olympique et ‘il serait heureux de la manière dont la flamme olympique est arrivée au Musée Olympique’. L'équipage comprenait notamment le rameur suisse Barnabé Delarze, lequel s'est récemment qualifié pour Rio 2016, ainsi que René Libal, qui avait représenté l'ancienne Tchécoslovaquie aux Jeux Olympiques de 1960 à Rome. Le jeune Delarze a remis la flamme au président du comité d’organisation de Rio 2016, Carlos Arthur Nuzman, qui a ensuite embrasé la vasque devant la foule et les dignitaires invités parmi lesquels le président d’honneur du CIO, Jacques Rogge; les vice-présidents du CIO, Nawal El Moutawakel, John Coates et Zaiqing Yu; les membres du CIO, Denis Oswald, René Fasel et Patrick Baumann; le président de l’Association des Fédérations Internationales des sports olympiques d’été, Francesco Ricci Bitti; le conseiller d’État, Philippe Leuba et le maire de Lausanne, Daniel Brélaz. La flamme est restée au Musée Olympique où elle a pu être vue par le public avant de repartir pour Brasilia le 2 mai pour le lancement du relais de la flamme sur sol brésilien.

© CIO / Christophe Moratal

Le président du CIO a rencontré le président du CNO ougandais, William Frederick Blick, accompagné du secrétaire général du CNO, Donald Rukare. Les discussions ont porté principalement sur les préparatifs de la délégation ougandaise pour les Jeux Olympiques de Rio 2016.

© CIO / Greg Martin

Le président du CNO de Palestine, Jibril Mahmoud Muhammad  Rajoub, a évoqué avec le président du CIO divers sujets liés aux Jeux Olympiques de Rio 2016 et à la situation du sport dans le pays.

Avec le président de l’Association internationale des Jeux des maîtres (IMGA), Kai Holm, et son directeur général, Jens Holm, la coopération entre les deux organisations et les recommandations de l’Agenda olympique 2020 ont été abordés.

Avec le vice-président du CIO, John Coates, qui est également président de la commission de coordination des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, le président Thomas Bach a parlé principalement de l’état d’avancement des préparatifs pour ces Jeux ainsi que de divers sujets liés à la mise en œuvre de l’Agenda olympique 2020.

Une réunion s’est aussi tenue avec le membre du CIO, Frank Fredericks, présent à Lausanne à l’occasion de la réunion du groupe de travail de la commission d’évaluation 2024 dont il est le président (voir aussi sous ‘commissions’).

© CIO / Greg Martin

Le président Thomas Bach a accueilli le sculpteur hongrois, Gabor Mihaly, qui a offert au CIO un buste de Pierre de Coubertin. Mihaly est aussi l’auteur de la sculpture ‘Olympia – Cyclistes’ qui se trouve dans le parc du Musée Olympique à Lausanne.

© Collège Champittet

À l’occasion de la Journée ‘Portes ouvertes’ du Collège Champittet, qui se trouve à côté du siège temporaire du CIO à Pully, le président Thomas Bach s’est adressé aux jeunes élèves en leur rappelant le rôle significatif que joue le sport dans l’éducation ainsi que l’importance des valeurs olympiques dans la société d’aujourd’hui.

COMMISSIONS

Le 29 avril, le groupe de travail de la commission d'évaluation 2024 a achevé quatre jours de réunion durant lesquels il a examiné la partie 1 des dossiers de candidature - intitulée "Vision, concept des Jeux et stratégie" - des quatre villes candidates à l'organisation des Jeux de la XXXIIIe Olympiade en 2024. Le président du CIO s’est adressé aux membres du groupe de travail réuni à Lausanne du 26 au 29 avril. Le groupe de travail, nommé par le CIO, a en effet passé en revue chacun des dossiers (partie 1) soumis en février par Los Angeles (États-Unis d'Amérique), Rome (Italie), Budapest (Hongrie) et Paris (France) (les villes sont citées dans l’ordre du tirage au sort). Composé de conseillers du CIO et de membres de son administration et placé sous la conduite du président de la commission d'évaluation 2024, Frank Fredericks, le groupe de travail tiendra la commission exécutive (CE) du CIO informée lors de sa prochaine réunion du 1er au 3 juin. Il formulera ensuite des commentaires aux villes par vidéoconférence lors de la deuxième semaine de juin. Ces commentaires permettront aux villes de changer l'orientation de leurs projets respectifs si elles le souhaitent. Communiqué complet ici.

AUTRES NOUVELLES OLYMPIQUES

© Getty Images

Ibrahim Al Hussein, un athlète réfugié syrien, a porté la torche olympique dans le centre d'accueil d'Eleonas à Athènes à l'occasion du relais de la flamme de Rio 2016. "C'est un honneur", a-t-il confié. "Imaginez que l'un de vos rêves les plus fous se concrétise. Imaginez que tout ce dont vous rêvez depuis plus de 20 ans est en train de devenir réalité." Le jeune homme, âgé de 27 ans, est arrivé en Grèce en 2014 après avoir perdu des membres de sa famille dans le conflit syrien. C'est le président du Comité Olympique Hellénique, Spyros Capralos, qui lui a transmis la flamme (photo ci-dessus). Ibrahim a ensuite traversé le camp d'Eleonas, qui accueille réfugiés et migrants dans la capitale grecque. C'est dans ce même centre que s'étaient rendus en janvier de cette année le président du CIO, Thomas Bach, et le président d'honneur du CIO, Jacques Rogge, également envoyé spécial du secrétaire général des Nations Unies pour les jeunes réfugiés et le sport. La traversée du camp d'Eleonas à Athènes était l'une des étapes du parcours du relais de la flamme olympique de Rio 2016, lequel a débuté le 21 avril à Olympie avec l'allumage de la flamme et qui traversera la Grèce pendant six jours, couvrant une distance de 2 235 km. Le 27 avril, la flamme a été officiellement remise aux organisateurs des Jeux Olympiques de Rio 2016 au stade panathénaïque, Le retour d'Ibrahim Al Hussein dans le centre d'accueil d'Eleonas est encore plus symbolique depuis l'annonce, par la CE du CIO en mars dernier, de la création d'une équipe d'athlètes olympiques réfugiés pour Rio 2016. La composition de l'équipe des athlètes olympiques réfugiés sera annoncée début juin. Communiqué complet ici.

PARTENAIRES TOP

Afin de célébrer les 100 jours qui nous séparent de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Rio 2016, le partenaire mondial TOP, Procter & Gamble, a publié une toute nouvelle vidéo baptisée "Strong" dans le cadre de sa campagne primée "Thank You, Mom". Le nouveau film, "Strong", suit l'aventure aux Jeux Olympiques de quatre mamans et de leurs enfants, et montre les moments où la force d'une mère fait toute la différence et les moments où les enfants rassemblent leur courage pour entrer dans la plus grande arène sportive du monde – les Jeux Olympiques. Les films des précédentes campagnes olympiques de P&G, "Pick Them Back Up", "Kids" et "Best Job’, salués par la critique,  figurent parmi les vidéos des Jeux Olympiques les plus visionnées de tous les temps. Communiqué complet ici.

FÉDÉRATIONS INTERNATIONALES DE SPORT

FI ÉTÉ

La Fédération Internationale des Sociétés d’Aviron (FISA) a annoncé que quelques-unes des meilleures nations au monde en aviron pourront tester leur potentiel de remporter des médailles olympiques à Rio, à l’occasion des championnats d’Europe du 6 au 8 mai prochain à Brandebourg (Allemagne). Plus de 500 athlètes venus de 34 pays européens prendront part à 17 épreuves (14 olympiques et trois internationales. Infos sur www.worldrowing.com.

L’Association Internationale de Boxe (AIBA) nous annonce que 135 billets pour les Jeux Olympiques de Rio 2016 ont été attribués lors des quatre tournois continentaux de qualification olympique qui se sont déroulés en mars et avril 2016. Ce sont d’ores et déjà 51 pays qui auront des boxeurs et boxeuses à Rio en août prochain. Les derniers billets pour les Jeux seront à décrocher lors des championnats du monde féminin à Astana (Kazakhstan) du 19 au 27 mai (12 billets en lice), de l’épreuve de qualification olympique AOB (AIBA Open Boxing) en Azerbaïdjan du 14 au 26 juin et enfin du tournoi de qualification APB-WSB en juillet. Au total ce sont 286 boxeurs et boxeuses qui participeront aux Jeux de Rio. Infos sur www.aiba.org.

348 gymnastes issus de 60 pays ont participé à l’épreuve test de gymnastique de Rio 2016, qui a eu lieu du 16 au 22 avril à l’Arena olympique de Rio. Cette compétition constituait une ultime opportunité de décrocher leur sésame pour les prochains Jeux Olympiques d’été. Par ailleurs, le 26 avril, la Fédération Internationale de Gymnastique (FIG) a confirmé la liste actualisée des gymnastes et des pays qualifiés pour ces Jeux dans les épreuves de gymnastique artistique, rythmique et trampoline. Infos sur www.fig-gymnastics.com.

© FIH

Le 21 avril, jour de l’allumage de la flamme olympique à Olympie, la Fédération Internationale de Hockey (FIH) a lancé SAMBA STICKS, une campagne célébrant le hockey à Rio. Ainsi jusqu’aux Jeux de Rio, cette campagne permettra aux fans de hockey de recevoir toutes les informations sur les compétitions, les équipes et plus encore. Le tournoi olympique de hockey aura lieu du 6 au 19 août dans le parc Olympique Deodoro. Les équipes participantes, les fédérations continentales, les athlètes seront également impliquées dans cette campagne. Infos sur www.fih.ch.

L’épreuve test en water-polo qui s’est déroulée du 26 au 29 avril dans le tout nouveau stade olympique aquatique à Rio, a permis de s’assurer que le site est prêt pour accueillir les tournois olympiques masculin et féminin de water-polo. Cette compétition a marqué la fin des séries d’épreuves test qui ont été réalisées dans les cinq disciplines olympiques aquatiques de la Fédération Internationale de Natation (FINA) Le stade olympique aquatique accueillera la compétition olympique de natation du 6 au 13 août ainsi que toutes les épreuves de water-polo à partir du 14 août, les matches précédents auront lieu au site Maria Lenk. Infos sur www.fina.org.

L’Union Internationale de Triathlon (ITU), que préside Marisol Casado, membre du CIO, a annoncé la signature d’un accord de subvention avec l’Union africaine de triathlon (ATU) visant à soutenir l’activation des fédérations nationales ainsi que de fournir des ressources aux nouvelles et émergentes fédérations dans le cadre du développement. Le président de l’ATU, Ahmed Nasser, a présenté entre autres un plan d’utilisation de ces fonds alloués par l’ITU, pour organiser des stages et des courses de championnats dans les pays suivants : Ghana, Tanzanie, Soudan, Tunisie, Niger, Gambie, Tchad, Côte d’Ivoire et Algérie. L’ATU organisera également deux camps de développement pour les athlètes ainsi que des stages pour officiels techniques (niveau 1 et 2). Infos sur www.triathlon.org.

COMITÉS NATIONAUX OLYMPIQUES

© CNO bahreïni

Plus de 3000 enfants venus de 24 écoles privées et publiques prennent part à la 3e édition des mini Jeux Olympiques pour écoliers qui se tient du 21 avril au 5 mai. Organisé par le CNO bahreïni, en coopération avec le ministère de l’éducation, cette manifestation comprend neuf sports au programme. La cérémonie d’ouverture s’est déroulé à Riffa et a été parrainée par Hayat bint Abdulaziz Al Khalifa, membre du comité exécutif du CNO et présidente de la commission femme et sport. Celle-ci a aussi allumé la flamme de la manifestation avant de la déclarer ouverte (photo ci-dessus). Également au programme de la cérémonie, des spectacles musicaux et des performances réalisées par des étudiants. Infos sur www.boc.bh.

© CNO brésilien

À 100 jours des Jeux Olympiques de Rio 2016, le CNO brésilien a lancé un défi baptisé “Mascot dance Challenge”. Le 27 avril, l’équipe brésilienne a posté une vidéo sur ses pages Facebook et Instagram invitant les autres CNO à la rejoindre et à ‘bouger comme Ginga le jaguar (en photo) et mascotte de l’équipe. Plusieurs CNO et leurs mascottes ont déjà relevé le défi. Infos sur www.cob.org.br

© CNO colombien

Le CNO colombien a également célébré les 100 jours restants avant le début des Jeux Olympiques de Rio 2016. Le CNO a organisé une conférence de presse au cours de laquelle a été présenté le concours qui désignera le porte-drapeau de la délégation colombienne aux Jeux. Le président du CNO, Baltazar Medina et le premier vice-président du CNO, également chef de mission pour les Jeux de 2016, Ciro Solano Hurtado, étaient présents à cette conférence ainsi que des représentants de fédérations nationales sportives et des média. Parmi les invités, figuraient quelques-uns des athlètes colombiens déjà qualifiés pour les Jeux de Rio (photo ci-dessus). Par ailleurs, la commission constitutionnelle VII de la Chambre des représentants a récemment approuvé en premier débat le projet de loi 104 à travers lequel l’exercice de la profession d’entraineur sportif est réglementé dans le pays. L’initiative a été présentée par le CNO colombien et l’Association colombienne des facultés de sports, d’éducation physique et de loisirs (Arcofader). Infos sur www.coc.org.co.

© CNO espagnol

Pour marquer les 100 jours restants avant le début des Jeux Olympiques de Rio 2016, un compte à rebours a été inauguré à l’extérieur du siège du CNO espagnol à Madrid. Le 27 avril, Parmi les personnes présentes à cette cérémonie, citons le président du CNO, Alejandro Blanco Bravo, le président du Conseil supérieur des sports, Miguel Cardenal Carro, des présidents de fédérations sportives olympiques ainsi qu’une vingtaine de sportifs de l’ADO (Association des sports olympiques). Le même jour, le joueur de tennis Rafael Nadal a été désigné porte-drapeau de la délégation espagnole aux Jeux de Rio. Nadal a remporté le titre olympique en simple aux Jeux de Beijing en 2008. De même, le directeur des activités sportives du CNO, Cayetano Cornet, a été nommé chef de mission pour ces Jeux. Ce sera la troisième fois consécutive qu’il assumera cette fonction. Infos sur www.coe.es.

© CNO guatémaltèque

Le 26 avril, le CNO guatémaltèque et l’ambassade du Brésil ont célébré les 101 jours restants avant les Jeux Olympiques de Rio 2016. Au cœur de la manifestation organisée au Palais des sports de Guatemala City, se trouvaient des athlètes déjà qualifiés pour ces Jeux comme Jaime Quiyuch, José Raymundo, Maritza Poncio, Mayra Herrera, Luis Ángel Sánchez et Ana Sofía Gómez (photo ci-dessus). Étaient également présents le président du CNO, Gerardo Aguirre, le président de la Confédération sportive autonome de Guatemala, Denis Alonzo, le membre du CIO, Willi Kaltschmitt Lujan, l’ambassadeur du Brésil au Guatemala, Joao Luiz de Barros Pereira Pinto, ainsi que des représentants de McDonald’s et Samsung, partenaires mondiaux TOP. À noter que la participation du Guatemala aux Jeux Olympiques de Rio 2016 sera sa 14e participation. Infos sur www.cog.org.gt.

© CNO irlandais

À J-100 de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Rio 2016, le CNO irlandais a nommé le double médaillé olympique de bronze, le boxeur Paddy Barnes (à g. sur photo), comme porte-drapeau de la délégation irlandaise lors de cette cérémonie le 5 août prochain. Le CNO a également organisé une journée média à Dublin avec la participation du président du CNO et membre de la CE du CIO, Patrick Joseph Hickey (à d. sur photo), accompagné du chef de mission de la délégation à Rio, Kevin Kilty et du directeur général de Sport Ireland, John Treacy. Infos sur www.olympicsport.ie.

© CNO israélien

Le CNO israélien a mis en œuvre le programme d’éducation aux valeurs olympiques (PEVO) auprès de 6000 élèves de 60 écoles à travers tout le pays. Dans le cadre de ce programme, la première Journée olympique ‘main dans la main’ du Centre judéo-arabe pour l’éducation en Israël a été organisée début avril afin de célébrer la Journée internationale du sport au service du développement et de la paix (photo ci-dessus). Ainsi 150 élèves de trois écoles bilingues – Galilée, Jérusalem et Wadi Ara – ont participé à des compétitions de courses sur courte et longue distances, saut en longueur, saut en hauteur et lancer du poids. Il faut souligner que cet évenement a été lancé, planifié et réalisé par les élèves qui ont ainsi démontré comment le sport peut construire des ponts et favoriser la paix. Infos sur www.olympic.one.co.il.

© CNO jordanien

Le CNO jordanien a célébré les 100 jours restants avant les Jeux Olympiques de Rio 2016 en lançant une campagne baptisée ‘Souriez comme un vainqueur’ (Smile Like a Winner) (photo ci-dessus). L’objectif est recueillir le soutien du public pour l’équipe de Jordanie pendant les prochaines semaines et de le sensibiliser à l’événement olympique. La campagne voyagera à travers tout le pays dans les semaines à venir et permettra au public de participer à des défis sportifs et de remporter des prix. Les fans sont également invités à montrer leur soutien en postant des photos ou des selfies sur Facebook. Infos sur www.joc.jo.

© CNO népalais

Le dimanche 24 avril, le CNO népalais a organisé une journée commémorative afin de rendre hommage aux sportifs et autres personnes qui ont perdu la vie lors du tremblement de terre d’avril 2015. Le président du CNO, Jeevan Ram Shrestha, a remis un chèque de 40’000 roupies (environ USD 370) à 23 personnes qui ont un lien avec le monde du sport. Quant au membre du CNO, Nilendra Shrestha, il a rappelé que dix athlètes sont décédés lors de ce tremblement de terre avant d’ajouter que le CNO a déjà apporté de l’aide à 57 athlètes. Le CNO a également organisé un atelier de peinture et de poterie au cours duquel les participants ont allumé des bougies dessinant le territoire du Népal en souvenir des personnes disparues (photo ci-dessus). De nombreuses personnalités politiques et sportives étaient présentes à cette cérémonie. Infos sur www.nocnepal.org.np.

À J-100 des Jeux Olympiques de Rio 2016, le CNO portugais et la marine portugaise ont organisé un ‘Abraço Olímpico” (Olympic Hug), près de la statue de Cristo Rei à Almada, face à Lisbonne. Près de 900 personnes ont formé l’emblème des Jeux de 2016 alors que des membres de la marine ont formé le chiffre 100 (en photo). Parmi les participants, figuraient 30 athlètes qui participeront aux Jeux, ainsi que des entraîneurs, des représentants des fédérations sportives et 88 réfugiés vivant au Portugal. Ce ‘hug’ géant sera transporté symboliquement jusqu’à Rio de Janeiro par le navire-école “Escola Sagres”, qui sera la ‘Maison du Portugal’ pendant les Jeux. Par ailleurs, la championne olympique de 1988, Rosa Mota, est retournée à Athènes, lieu où elle a remporté le premier marathon féminin en 1982, pour porter la flamme des Jeux Olympiques de Rio 2016. Elle a en effet participé au relais de la flamme sur l’étape entre Marathon et Athènes. Rosa Mota est également vice-présidente du CNO. Infos sur www.comiteolimpicoportugal.pt.

© Comité Olympique de Chinese Taipei

Le Comité Olympique de Chinese Taipei a organisé du 21 au 24 avril à Taipei un cours international de formation dans le monde des affaires sportives. Ce cours a rassemblé neuf participants venus de six CNO d’Asie de l’est et plus de 130 collaborateurs travaillant pour le CNO, les départements de la ville, les organisations sportives nationales et le comité d’organisation de l’Universiade 2017 à Taipei ainsi que des Jeux de la Jeunesse de l’Asie de l’est en 2019 (photo ci-dessus). Les invités d’honneur étaient Ching-Kuo Wu, membre de la CE du CIO, Pál Schmitt, membre du CIO et des conférenciers venus du Conseil olympique d’Asie (OCA), du CIO, d’ITMS (Services de télévision et de marketing du CIO), de l’Union Européenne de Football Association (UEFA), du Bureau des Nations Unies pour le sport au service du développement et de la paix (UNOSDP) et du Cruising Yacht Club Australia. Parmi les thèmes abordés, citons le sport et la politique, la gestion de la connaissance, les valeurs olympiques, le marketing, le sport outil de durabilité. Ce cours a pour but de donner un aperçu des affaires sportives internationales, d’encourager l’échange entre les personnels des CNO et de promouvoir les valeurs olympiques. Infos sur www.tpenoc.net.

La présidente de la commission des athlètes du CNO turc, Çağla Büyükakçay (en photo), est devenue la première joueuse de tennis turque à remporter un tournoi de la WTA, en l’occurence celui d’Istanbul (Turquie) le 24 avril dernier. Figurant actuellement dans le top 100 de la WTA, Çağla Büyükakçay a été nommée présidente de la commission en octobre 2015. Cette commission est composée de 48 membres (à nombre égal d’hommes et de femmes). Çağla Büyükakçay a également rejoint le comité exécutif du CNO turc où elle représente la commission des athlètes. Infos sur www.olimpiyat.org.tr.

© José Avelino Rodrigues

Pour la troisième fois, le CNO vénézuélien organise une tournée nationale pour élire le porte-drapeau de la délégation vénézuélienne aux Jeux Olympiques de Rio 2016 (photo ci-dessus). Dix candidats sont en lice. C’est en 2008 pour les Jeux Olympiques de Beijing que le président du CNO, Eduardo Alvarez, a décidé de faire participer tous les Vénézuéliens à cette désignation du porte-drapeau, processus qui a été répété pour les Jeux Olympiques de Londres 2012.

COMITÉS D’ORGANISATION DES JEUX OLYMPIQUES

RIO 2016

© Rio 2016 / Andre Luiz Mello

Le 27 avril a marqué une étape importante dans la dernière ligne droite menant aux Jeux Olympiques de Rio 2016. À J-100 de la cérémonie d’ouverture, le compte à rebours a été bel et bien lancé, puisque la flamme a été officiellement remise à Rio 2016 lors d’une cérémonie spéciale qui s’est déroulée au stade panathénaïque d’Athènes, sur le site même où avaient eu lieu les premiers Jeux olympiques de l’ère moderne, en 1896. C’est le président du CNO hellénique, Spyros Capralos, qui a remis la flamme au président du comité d’organisation des Jeux de Rio, Carlos Nuzman (photo ci-dessus). À Rio, dans le même temps, les préparatifs continuent d’aller bon train. Avec 98 % des sites désormais achevés et la majorité d’entre eux ayant été soumis au banc d’essai des épreuves test, le visage des Jeux prend rapidement forme, renforçant ainsi l’idée que la ville est désormais prête à accueillir en août les meilleurs athlètes de la planète. Communiqué complet ici.

PYEONGCHANG 2018

© PyeongChang 2018

Le 26 avril, la société Naver Corporation – la plus large société de développement d’outils de recherche et de portails internet - a rejoint le programme de parrainage de PyeongChang 2018 comme partenaire officiel pour le portail de recherche sur internet (photo ci-dessus). Pour le président du comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de PyeongChang 2018 (POCOG), Yang-ho Cho, Naver devrait aider PyeongChang 2018 à distribuer et promouvoir plus facilement et plus rapidement toute information relative aux Jeux. Par ailleurs, PyeongChang 2018 a nommé la double championne olympique de patinage de vitesse, Lee Sang-hwa comme ambassadrice honoraire pour les Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver de PyeongChang 2018. Infos sur www.pyeongchang2018.com.

TOKYO 2020

Le 25 avril, le comité d’organisation des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 a dévoilé son nouvel emblème (photo), un motif qui associe la tradition japonaise au concept olympique d'unité dans la diversité. La présentation de l'emblème a été l'aboutissement d'un vaste processus durant lequel des propositions du monde entier ont été reçues et l'opinion du public sollicitée. Plus de 40 000 personnes ont ainsi donné leur avis sur les quatre finalistes retenus par le comité chargé de sélectionner l'emblème parmi les 14 599 projets soumis. L'emblème choisi en définitive par le comité de sélection est l'œuvre du concepteur tokyoïte Asao Tokolo. Il a été approuvé par le conseil exécutif de Tokyo 2020. Le motif à damier bleu indigo, couleur typique du Japon, était connu sous le nom d'ichimatsu moyo durant la période Edo (1603-1868). La forme circulaire composée de rectangles de diverses tailles représente l'union de pays, de cultures et de mode de pensées différents. Elle évoque "l'unité dans la diversité", l'un des trois principes – avec "donner le meilleur de soi" et "léguer un héritage" – qui constituent le fondement de la vision des Jeux de Tokyo 2020. Le vice-président du CIO John Coates, également président de la commission de coordination des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, a déclaré : «Le nouvel emblème de Tokyo 2020 renvoie à l'essence même de la vision des Jeux. La participation du public au processus de sélection témoigne elle aussi de l'intérêt grandissant pour les Jeux de 2020. L'intérêt et l'enthousiasme continueront de croître, au Japon et dans le reste du monde, après le passage de témoin officiel lors de la cérémonie de clôture des Jeux Olympiques de Rio 2016.» Par ailleurs, Tokyo 2020 a désigné la société airweave inc. comme partenaire officiel, partenaire national dans le programme de parrainage de Tokyo 2020. L’entreprise s’est vu attribuer la catégorie «Lit & Literie». Tokyo 2020 compte désormais 34 partenaires, dont 19 partenaires officiels. Communiqués complets sur olympic.org and tokyo2020.jp.

ORGANISATIONS RECONNUES

Le Comité International Paralympique (IPC) nous a informé que des représentants de 34 comités nationaux paralympiques et de fédérations nationales et internationales se sont engagés à renforcer le sport d’hiver pour handicapés à travers le monde lors d’une réunion tenue à Ostersund (Suède) du 22 au 24 avril. La ‘déclaration d’Ostersund’ expose un certain nombre de mesures nécessaires pour améliorer le développement de l’athlète, l’identification des talents, et le recrutement que toutes les organisations ont accepté de conduire. La réunion a été organisée par l’administration du comté de Jämtland, la ville d’Ostersund, la Mid Sweden University et le comité national paralympique suédois, en contribution au 25e anniversaire de l’IPC célébré en 2014. Infos sur www.paralympic.org.

L’Agence mondiale antidopage (AMA) a récemment publié son second Rapport annuel sur les violations des règles antidopage (Rapport VRADs), qui présente les statistiques les plus complètes sur le dopage dans le sport mondial en 2014. Il est important de mentionner que le Rapport VRADs 2014 s’appuie sur les violations commises et sanctionnées en vertu du Code mondial antidopage 2009. Les statistiques liées aux violations commises et sanctionnées en vertu du Code 2015 seront publiées en 2017. Infos sur www.wada-ama.org.

L’Association internationale des Jeux mondiaux (IWGA) a annoncé que l’édition 2017 des Jeux mondiaux qui se tiendront à Wroclaw du 20 au 30 juillet, sera organisée sous le patronage du président de la République polonaise, Andrzej Duda. Cette information a été donnée par le comité d’organisation le 21 avril dernier. Infos sur www.theworldgames.org.

Lors de la réunion du comité de l’Association internationale des Jeux des maîtres (IMGA) qui s’est tenue à Lausanne le 20 avril dernier, la ville autrichienne d’Innsbruck a été choisie comme ville hôte de la 3e édition des Jeux mondiaux d’hiver des maîtres en 2020. La première édition a été organisée à Bled (Slovénie) en 2010 et la seconde à Québec (Canada) en 2015. Infos sur www.imga.ch.

Tags Actu CIO
back to top En