skip to content
Date
19 avr. 2016

Actualités Olympiques


ACTIVITÉS DU CIO

PRÉSIDENT

Le président du CIO, Thomas Bach, a souligné la solidarité dont fait preuve la famille olympique envers le Brésil, tandis que le pays hôte entame ses dernières semaines de préparation en vue des Jeux Olympiques de Rio 2016. S'exprimant lors de la cérémonie d'ouverture du Congrès SportAccord à Lausanne le 19 avril, le président Thomas Bach a rappelé qu'en dépit de la complexité du contexte politique et économique au Brésil, il restait persuadé que Rio de Janeiro offrirait des Jeux Olympiques spectaculaires. Dans son discours, le président Thomas Bach a également mis en avant la responsabilité que partagent toutes les organisations sportives : préserver l'intégrité et la crédibilité du sport. Et d'ajouter : «Nous défendons tous les valeurs d'excellence, d'amitié, de fair-play et de respect. En tant qu'organisations fondées sur des valeurs, nous avons pour mission de nous assurer que nous appliquons les principes de bonne gouvernance dans toutes nos activités.» Communiqué complet ici.

Lors d’une réunion conjointe avec l’Association des fédérations internationales des sports olympiques d’été (ASOIF), que préside Francesco Ricci Bitti, les discussions ont porté sur les préparatifs des Jeux Olympiques de Rio 2016 et la grande solidarité exprimée par les Fédérations Internationales. La nécessité d’un système de contrôle antidopage et d’un processus de sanction indépendants pour soutenir la crédibilité des organisations sportives ont également été évoqués.

Avec l'Association des fédérations internationales des sports olympiques d'hiver (AIOWF) dont le président est le membre du CIO, Gian-Franco Kasper, les préparatifs pour les prochaines éditions des Jeux Olympiques d’hiver ainsi que les relations entre le CIO et les FI d’hiver ont été à l’ordre du jour de la réunion.

Une première réunion conjointe a également eu lieu avec le conseil de l'Association des fédérations internationales de sport reconnues par le CIO (ARISF) que préside Raffaele Chiulli.

Des protocoles d'accord ont été signés avec l'Association internationale des Jeux mondiaux (IWGA) présidée par le membre du CIO, José Perurena, et avec l'Alliance des fédérations de sport indépendantes (AIMS) présidée par  Stephan Fox. Ces protocoles d’accord soulignent l’importance d’une coopération dans le suivi et la mise en œuvre des recommandations de l’Agenda olympique 2020, ainsi que dans de nombreux autres domaines comme l’intégrité du sport et la lutte contre le dopage.

Lors de ces réunions, le président Thomas Bach était accompagné des vice-présidents du CIO, Nawal El Moutawakel, Craig Reedie, John Coates et Zaiqing Yu.

Le président du CIO, Thomas Bach, a accueilli le président de la République hellénique, Prokopis Pavlopoulos, au Musée Olympique à Lausanne le 12 avril. Les deux dirigeants ont salué la pérennité des valeurs olympiques et le rôle de la Grèce dans les Jeux de l'Antiquité et les Jeux Olympiques modernes, y compris en faveur de l'ekecheiria, ou Trêve olympique. Au cours de leur réunion, le président de la République hellénique a salué les initiatives lancées par le CIO à l'égard des réfugiés et notamment la formation d'une équipe d'athlètes olympiques réfugiés pour les Jeux Olympiques à Rio.  Également à l'ordre du jour de la rencontre, la création des Lauriers olympiques, un trophée qui récompensera des personnalités de premier plan du monde de l'éducation, de la culture, du développement et de la paix par le sport. Ce trophée sera remis lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques. Le président grec a confirmé que la pierre qui sera utilisée pour le trophée proviendra de l'ancienne Olympie (lire ici la nouvelle). Il était accompagné à cette occasion du président du Comité Olympique Hellénique, Spyros Capralos. Les membres honoraires du CIO, le Roi Constantin et Lambis V. Nikolaou accompagnaient le président Thomas Bach. Communiqué complet ici.

Président en Slovénie © CIO / CNO de Slovénie - Association des fédérations sportives

Lors de sa visite dans la capitale slovène, Ljubljana le 15 avril, le président du CIO, a inauguré le nouveau Musée olympique aux côtés du président du CNO, Bogdan Gabrovec. Le président Thomas Bach y a été accueilli par plusieurs olympiens, parmi lesquels le double champion olympique de gymnastique Miroslav Cerar. Sous la conduite de Mitja Petkovšek, autre gymnaste slovène qui a pris part à deux éditions des Jeux Olympiques, de jeunes athlètes âgés de moins de six ans ont porté le drapeau olympique et exprimé le souhait de participer eux aussi un jour aux Jeux. Le président du CIO a salué l'action menée par le CNO s'agissant du soutien apporté à ses athlètes et de l'Agenda olympique 2020. En fait, le CNO de Slovénie a ainsi élaboré sa propre feuille de route stratégique pour l'avenir du sport slovène, intégrant la totalité de l'Agenda olympique 2020.
Lors de sa rencontre avec le président de Slovénie, Borut Pahor, le premier ministre, Miro Cerar, et la ministre de l'Éducation et des Sports, Maja Makovec Brencic, le président Thomas Bach a évoqué le rôle du sport dans la société slovène, affirmant que la Slovénie est «un pays qui aime et vit pour le sport».
Lors d'une après-midi bien remplie, le président Thomas Bach, le président Borut Pahor, la ministre Maja Makovec Brencic et le président du CNO, Bogdan Gabrovec, ont pris part à une séance d'échauffement pour un "challenge olympique" organisée dans le parc des sports Kodeljevo. Accompagnés d'anciens et futurs olympiens slovènes, ils ont effectué un tour de stade à la tête d'un groupe d'athlètes de sport pour tous. Communiqué complet ici.

Le président Thomas Bach a accueilli. le président du conseil pontifical, le cardinal Gianfranco Ravasi, afin de discuter de la collaboration entre le CIO et le Vatican, lesquels possèdent tous les deux le statut d'observateur permanent auprès de l'Assemblée générale des Nations Unies. Les discussions ont principalement porté sur la première Conférence mondiale sur la foi et le sport, prévue au mois d'octobre 2016. La conférence, baptisée "Le sport au service de l'humanité", est un événement historique soutenu par le CIO et les Nations Unies. Elle réunira des dirigeants de tous les secteurs de la société et des diverses confessions, lesquels s'intéresseront à la manière dont le sport et la foi peuvent utiliser leur influence respective pour promouvoir des valeurs positives, en particulier auprès des jeunes. Le coup d'envoi de la conférence sera donné par Sa Sainteté le Pape François en présence de Ban Ki-moon, secrétaire général des Nations Unies, et du président du CIO, qui prononceront quant à eux des discours liminaires.  Communiqué complet ici.

Président avec Kazakhstan © CIO / Christophe Moratal

Une délégation du CNO du Kazakhstan conduite par son président, Timur Kulibayev, a rencontré le président du CIO avec lequel elle a parlé des prochains Jeux Olympiques de Rio 2016. Le président du CIO a également félicité M. Kulibayev pour son élection à la vice-présidence du Conseil olympique d’Asie (OCA).
 
Le président Thomas Bach a par ailleurs reçu le président de la Fédération mondiale de karaté (WKF), Antonio Espinos. 

Le maire de Québec, Régis Labeaume a rendu visite au président du CIO. La possible candidature de la ville de Québec à l’organisation des Jeux Olympiques d’hiver de 2026 ainsi que la mise en œuvre des recommandations de l’Agenda olympique 2020, en particulier concernant la procédure de candidature aux Jeux, ont été au cœur des discussions.

Le président directeur général de la Ligue allemande de football, Christian Seifert, accompagné du directeur général de Sportcast GmbH, Alexander Günther, ont été reçus par le président du CIO avec lequel ils ont parlé de l’importance du tournoi olympique de football pour le développement du sport et des ligues respectives. La chaîne olympique a aussi été évoquée lors de cette réunion.

COMMISSIONS

À l’issue de la dixième et dernière visite de la commission de coordination du CIO (11-13 avril), la présidente de la commission, Nawal El Moutawakel, a manifesté son soutien au Brésil et aux Brésiliens pour que ces derniers nous livrent des Jeux Olympiques réussis en août prochain. Les trois jours de travaux dans la ville hôte brésilienne comprenaient une visite d’inspection du Parc olympique et des sites de  Deodoro, une réunion avec les représentants des trois échelons gouvernementaux (fédéral, régional et municipal) ainsi que des présentations par le comité d’organisation de  Rio 2016 sur l’état d’avancement des préparatifs. La commission a vu sa confiance renforcée par le fait que l’immense majorité des sites  sont terminés, à 98% pour l’ensemble, que 33 épreuves tests se sont déroulées avec succès et ont suscité les réactions favorables des concurrents, que ces Jeux continuent de jouir d’un fort soutien populaire, estimé notamment à plus de 70 % de la population de Rio de Janeiro. Ce dernier chiffre révèle que les citoyens considèrent ces Jeux comme un facteur positif dans le développement de leur ville et de leur pays. Parmi les domaines abordés lors de ces réunions, citons les services aux athlètes et aux CNO, les services aux sports et aux FI, les opérations  médias, les spectateurs, le transport, le marketing, la technologie et les Jeux Paralympiques. Communiqué complet ici.

AUTRES NOUVELLES OLYMPIQUES

Le CIO a signé un accord de coopération avec l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) afin de soutenir les villes candidates à l'organisation des Jeux Olympiques de 2024 pour toutes les questions de durabilité et de conservation en lien avec leurs projets.  L'accord s'inscrit dans le droit fil du train de réformes de l'Agenda olympique 2020, lequel met l'accent sur l'importance d'intégrer la durabilité dans tous les aspects des Jeux Olympiques et encourage les partenariats stratégiques avec des organisations reconnues à l'échelle mondiale afin d'augmenter l'impact des programmes lancés. Ainsi que l'a déclaré le président du CIO : «La durabilité est l’un des piliers clés des réformes préconisées par l’Agenda olympique 2020. L’UICN est l’organisation numéro un mondial dans ce domaine et nous apprécions son expertise technique, laquelle va permettre d’aider les villes à offrir des Jeux Olympiques durables. Ainsi la biodiversité et la conservation feront intégralement partie de l’héritage des Jeux Olympiques. » Communiqué complet ici.

FÉDÉRATIONS INTERNATIONALES DE SPORT

FI ÉTÉ

L‘Association Internationale de Boxe (AIBA) a annoncé que plus de 300 des meilleures boxeuses au monde participeront aux championnats du monde 2016 qui se tiendront à Astana (Kazakhstan) du 19 au 27 mai. Outre les dix médailles en jeu, ce tournoi a 12 billets à décrocher pour les Jeux Olympiques de Rio 2016. L‘AIBA a aussi nommé huit ambassadrices pour cette manifestation, des personnalités influentes du ring qui incarnent l‘esprit de la boxe. Représentent ainsi les boxeuses: Nicola Adams (Grande-Bretagne), Marlen Esparza (USA), MC Mary Kom (Inde), Adriana Arauja (Brésil), Stanimira Petrova (Bulgarie) et Khadija Mardi (Maroc). Pour les officiels, ce sont  Kheira Siki Yakoub (Algérie) et Jennifer Huggins (Canada). Infos sur www.aiba.org

L'épreuve test de gymnastique qui se déroulera du 16 au 22 avril à la Rio Olympic Arena, offrira une deuxième et ultime chance de qualification pour les Jeux Olympiques de Rio 2016 aux athlètes et nations qui n’ont pu le faire lors des championnats du monde 2015. Les derniers billets seront ainsi attribués pour les épreuves de gymnastique artistique masculine le 16 avril, de gymnastique artistique féminine le 17 avril, de trampoline le 19 avril, et de gymnastique rythmique le 21 avril pour les individuels et le 22 avril pour les ensembles.  Infos sur le site de la Fédération Internationale de Gymnastique (FIG), www.fig-gymnastics.com/

Suite au prochain départ de l’Olympien Michael Green (Allemagne) (au centre sur photo) comme président, le comité des athlètes de la Fédération Internationale de Hockey (FIH) sera mené pendant deux ans par deux olympiennes : la Sud-Africaine Marsha Cox (à d. sur photo) et la Britannique Annie Panter (à g. sur photo). Cette co-présidence prendra effet après le Congrès de la FIH à Dubaï (Émirats arabes unis) en novembre 2016. Ce changement de structure a été approuvé par le récent comité exécutif de la FIH à Lausanne après que la recommandation a été soumise par le comité des athlètes. C’est une étape importante pour la FIH en continuant de mettre en oeuvre la bonne gouvernance et la parité hommes/femmes à travers toutes les domaines de l’organisation et ce suivant les recommandations de l’Agenda olympique 2020.
Par ailleurs, suite aux réunions du comité exécutif de la FIH à Lausanne, plusieurs décisions clés ont été prises parmi lesquelles des mesures pour renforcer ses valeurs d’intégrité, de parité et de transparence. Ceci inclut l’approbation pour étendre l’actuel code d’éthique de la FIH afin de renforcer les valeurs éthiques générales de l’organisation. Le nouveau code se penchera sur des domaines spécifiques liés au risque et comportera une procédure d’exécution efficace. La FIH demandera également à chaque fédération continentale et association nationale d’adopter un code d’éthique à leur niveau respectif et au moins aussi rigoureux que le code d’éthique de la FIH.  Infos détaillées ici.

 La Fédération Internationale de Judo (IJF) vient de sortir le troisième épisode de sa série 'Judo for the World'. L’IJF invite à découvrir comment le judo change la vie des habitants des favelas à Rio de Janeiro. Lire ici l’histoire de  Raissa, qui est née et a grandi dans la favela de Maré, et où l’organisation non gouvernementale Fight for Peace, soutenue aussi par le CIO, associe les sports de combat aux valeurs olympiques pour encourager le développement des jeunes et des entraîneurs vivant dans des communautés touchées par le crime, la violence et l'exclusion sociale.

L'année dernière, la Fédération mondiale de lutte (UWW) a accompli de grand progrès sur et hors du tapis en faveur de/dans le domaine de la parité hommes/femmes. Suite au succès rencontré en 2015 par sa campagne #Super8, l’UWW lance cette année la campagne #Each1Bring1, une campagne de mobilisation pour qu’il y ait davantage de femmes athlètes, juges, entraîneurs et dirigeantes. Le but est d’inciter les fédérations nationales à travers le monde à organiser des événements où chaque participant amènerait avec lui une jeune fille ou une jeune femme. Ces activités vont des séances d’entraînement avec l’équipe nationale féminine, à des rencontres avec des lutteuses de haut niveau ou encore des stages pour entraîneurs de lutte féminine. Le 8 avril, la campagne a été lancée au Portugal afin de sensibiliser à la lutte féminine et au sport féminin au niveau national. Une conférence de presse a été organisée en collaboration avec la fédération portugaise de lutte et le CNO portugais et avec la participation de la médaillée olympique, Lise Legrand, vice-présidente de la fédération française de lutte et membre de la commission femme et sport de l’UWW, laquelle a présenté la portée et l’impact de la campagne. Le Portugal s’est engagé en faveur de cette campagne à travers la création d’un fonds spécial pour motiver les clubs qui encourageront le plus de femmes à pratiquer ce sport. Infos sur www.unitedworldwrestling.org

La Fédération Internationale de Natation (FINA) a lancé la procédure de candidature pour les championnats du monde (bassin de 25m) et la Convention aquatique mondiale pour 2022 et 2024. Ces deux manifestations sont organisées dans la même ville tous les deux ans au début décembre. Les villes et fédérations nationales doivent soumettre leur intérêt au 15 juillet 2016, les candidatures formelles devront être présentées au 1er novembre 2016. Les éditions précédentes auront lieu à Windsor (Canada) en 2016, Hangzhou (République populaire de Chine) en 2018 et Abou Dhabi (Émirats arabes unis) en 2020. Infos sur www.fina.org

L’Union Internationale de Triathlon (ITU) a annoncé que le nombre d’officiels techniques de triathlon a augmenté de 13% en 2015, résultat direct des 54 séminaires et stages que l’ITU a organisé à travers le monde. À noter également que le nombre de femmes officiels techniques qui sont diplômées a augmenté de 27 à 30%. Infos sur www.triathlon.org

Le comité exécutif de la Fédération Internationale de Volleyball (FIVB) présidé par Ary S. Graça F°, a tenu récemment sa première réunion de l’année au siège de la FI à Lausanne. À l’ordre du jour, figurait principalement l’examen des propositions des différentes commissions de la FIVB en prélude à la réunion du conseil d’administration de la FIVB. Ce conseil a entre autres approuvé la liste des candidats à l’élection au sein de ce conseil  pour la période 2016-2020, élection qui se tiendra lors du Congrès de la FIVB le 5 octobre 2016.  Infos sur www.fivb.org

FI HIVER

La 9e édition des championnats du monde de curling en double mixte  se déroule du 16 au 23 avril à Karlstad (Suède). Un nombre record de 42 équipes venues d’Asie, Australasie, Europe, Amérique du Nord et Amérique du Sud, y prend part parmi lesquelles Israël et le Qatar qui y participent pour la première fois. À noter que cette discipline du curling fera ses débuts aux Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018. Infos sur le site officiel de la Fédération mondiale de curling, www.worldcurling.org.

FI RECONNUES

L’International Surfing Association (ISA) a annoncé la nomination de Robert Fasulo (photo) comme son nouveau directeur exécutif. Travaillant aux côtés du comité exécutif de l’ISA, Robert Fasulo sera responsable de la direction stratégique, de la gestion financière et opérationnelle. Avant d’être un consultant sportif international, il a occupé des postes importants au sein de plusieurs organisations sportives comme celui de chef des relations internationales au CNO américain et de directeur de l’Association des Fédérations Internationales des sports olympiques d’été (ASOIF).
Par ailleurs, le 6 avril, l’ISA a invité ses 98 nations membres à célébrer la Journée internationale du sport au service du développement et de la paix. Découvrez ici comment des surfeurs originaires des nations membres du Chili, Panama, Costa Rica, Haïti, Sierra Leone et Inde ont commémoré cette Journée. Infos sur www.isasurf.org

COMITÉS NATIONAUX OLYMPIQUES

Un stage sur la psychologie appliquée au sport et le développement de la jeunesse à travers le sport a été suivi par 25 entraîneurs de différentes organisations sportives au Bahreïn et d’autres pays membres du Conseil de coopération du Golfe (GCC). Organisé par le Centre d’entraînement et de développement sportif du CNO bahreïni, ce stage de quatre jours fait partie du plan annuel du Centre visant à la qualification des entraîneurs. Leisha Strachan de l’Université de Manitoba au Canada a mené le stage qui a abordé plusieurs aspects de la psychologie sportive et souligné le développement psychologique de la jeunesse.

Le secrétaire général du CNO camerounais, Emmanuel Claude Abolo Biwole (photo), est décédé le 10 avril dernier à Yaoundé. Âgé de 71 ans, il était secrétaire général depuis 1998, après avoir occupé des fonctions au ministère de la Jeunesse et des Sports. Judoka de haut niveau, il a occupé le poste d’entraineur national de 1980 à 1986 puis celui de directeur technique national jusqu’en 1988. Pionnier du judo camerounais, il a été également à la base de la naissance de la fédération camerounaise de karaté.

Le CNO espagnol, conscient de l’importance d’une bonne information pour tous les agents du sport impliqués dans la lutte contre le dopage, a décidé de reprendre en charge le cours ‘dopage, y-a-t-il un doute?’ (“Dopaje, ¿alguna duda?”) à la suite de la décision de l’Agence espagnole de protection de la santé dans le sport (AEPSAD) de ne pas renouveler la licence annuelle de ce cours auquel près de 800 étudiants étaient inscrits. Le cours est conçu comme une solution interactive de formation en ligne pour sportifs avec une licence fédérative, et qui se complète avec des cours spécifiques destinés aux médecins, agents de contrôle antidopage, préparateurs techniques et sportifs, et dirigeants sportifs. Infos sur www.coe.es

Le champion du monde de gymnastique artistique, Lefteris Petrounias, a été choisi par le CNO hellénique pour être le premier relayeur du relais de la flamme olympique de Rio 2016. Après avoir reçu la flamme de la Grande Prêtresse, Katerina Lehou, lors de la cérémonie le 21 avril à Olympie, Petrounias la transmettra à l’ancien joueur de volleyball brésilien, Giovane Gávio. Champion du monde, champion d’Europe et médaillé d’or aux premiers Jeux européens en 2015, Petrounias a été nommé meilleur athlète de 2015 par l’Association panhellénique de la presse sportive et s’est qualifié pour les Jeux Olympiques de Rio 2016, qui seront ses premiers Jeux. Gávio a été élu meilleur joueur au monde en 1993 et a remporté deux titres olympiques (Barcelone 1992 et  Athènes 2004). Infos sur www.hoc.gr

Le Guatemala, avec le soutien du CNO guatémaltèque et le Conseil National du sport, de l’éducation physique et des loisirs (CONADER), a commémoré la Journée internationale du sport au Service du développement et de la paix. Ainsi, les organisations du sport national se sont rassemblées dans le parc Erick Barrondo à Guatemala City ont pris part à différentes activités qui ont aussi mis l’accent sur la Journée mondiale de l’éducation physique. Infos sur www.cog.org.gt

CNO lituanien © CNO lituanien

Le 13 avril, le projet SIGGS ("Soutenir la mise en œuvre de la bonne gouvernance dans le sport") a organisé son premier atelier de travail à Vilnius, lequel a réuni 20 participants de sept fédérations nationales (handball, rugby, tir, aviron, volleyball, équitation et hockey), le CNO lituanien et l’Union des fédérations sportives de Lituanie. Après l’ouverture officielle par la présidente du CNO, Diana Gudzineviciute, Valentin Capelli et Matthias Van Baelen du bureau des Comités Olympiques Européens en charge des affaires européennes, ont fait une brève introduction sur la bonne gouvernance avant d’expliquer les objectifs, la méthodologie et les activités du projet SIGGS. Deux organisations lituaniennes ont partagé leurs expériences autour de la bonne gouvernance : la fédération de rugby qui a présenté un processus intéressant intitulé “rising power” commencé en 2013; et l’Union des fédérations sportives avec Agne Vanagiene qui a présenté une recherche effectuée dans le cadre d’une thèse MEMOS sur la mise en œuvre de la bonne gouvernance dans le sport en Lituanie. Les participants ont également pris part à des débats en petits groupes abordant la manière d’améliorer la gestion du risque, la parité hommes/femmes et les relations avec les athlètes. Ils ont aussi discuté de la manière dont ces démarches peuvent contribuer aux activités de bonne gouvernance organisées au niveau national par le CNO et l’Union des fédérations sportives. Le prochain atelier de travail autour du projet SIGGS aura lieu le 4 mai 2016 à Lisbonne (Portugal). Infos sur www.ltok.lt

CNO portugais © CNO portugais

Le CNO portugais a célébré la Journée internationale du sport au service du développement et de la paix en organisant une conférence sur la sécurité lors de manifestations sportives intitulée ‘L’(in)sécurité dans le monde : vulnérabilités, risques et menaces’. Le principal intervenant était le Pedro Pezarat Correia, général à la retraite et qui est l’un des plus importants spécialistes au Portugal sur des sujets comme la géopolitique et la géostratégie. La conférence s’est tenue au siège du CNO et a été modérée par Pedro Adão e Silva, enseignant universitaire, commentateur politique à la télévision et membre de la commission sport et environnement du CNO. Plusieurs personnalités étaient aussi présents  parmi lesquelles des représentants des ambassades du Brésil et du Japon, les deux prochains pays hôtes des Jeux Olympiques. Infos sur www.comiteolimpicoportugal.pt

Le CNO somalien a marqué la 3e Journée internationale du sport au service du développement et de la paix, en organisant plusieurs activités sportives (photo ci-dessus). De nombreuses personnalités ont pris la parole à cette occasion comme le ministre adjoint de la Jeunesse et des Sports, le maire adjoint de Mogadishu, qui ont tous souligné l’importance du sport dans le cadre de programmes de développement et de maintien de la paix. Quant au secrétaire général du CNO, Duran Farah, il a rappelé que cette Journée promeut des styles de vie saine et que le CNO somalien vise à donner au plus grand nombre possible de personnes un accès au sport.

CNO ukrainien © CNO ukrainien

La 10e édition de la cérémonie des trophées récompensant les ‘héros de l’année sportive’ a eu lieu à l’Opéra national à Kiev le 8 avril (photo ci-dessus). Organisée par le CNO ukrainien que préside le membre de la commission exécutive du CIO, Sergey Bubka, et par le ministère ukrainien de la Jeunesse et des sports, la cérémonie a vu la présence de nombreux athlètes, entraîneurs, membres de la famille du sport, représentants des médias et artistes. Les vainqueurs des neuf éditions précédentes et les performances des athlètes ukrainiens en 2015 ont été honorés. Découvrez ici les noms des lauréats primés dans les catégories : athlètes, équipes, entraineurs et administrateurs. Infos sur www.noc-ukr.org

COMITÉS D’ORGANISATION DES JEUX OLYMPIQUES

RIO 2016

Le premier week-end d'avril, de jeunes habitants du centre de Rio ont eu la chance de pratiquer une série de sports olympiques et paralympiques à l'occasion de la dernière édition du festival sportif Transforma, organisé dans le cadre du programme éducatif de Rio 2016.  Les enfants du quartier de Gamboa, qui abrite l'une des plus anciennes favelas de la ville, Providência, se sont réunis pour célébrer ensemble le sport. Ils ont ainsi pu s'essayer à plusieurs disciplines au centre sportif Vila Olímpica (volleyball, athlétisme, tennis, football à cinq pour les malvoyants, tennis de table, boccia, badminton, judo, taekwondo, goalball, escrime, windsurf, golf et canoë). Traditionnellement défavorisé, ce quartier de Rio bénéficie d'importants travaux de rénovation en marge de la préparation des Jeux Olympiques. Depuis 2014, les habitants peuvent profiter des services d'un funiculaire. Deux grands musées ont ouvert leurs portes à proximité, tandis qu'un réseau léger ferroviaire viendra prochainement compléter l'offre locale en matière de transports. Communiqué complet ici.

PYEONGCHANG 2018

PyeongChang 2018 © PyeongChang 2018

Le 11 avril lors de son point presse mensuel, le comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver de 2018 à PyeongChang (POCOG) a annoncé les prix des billets pour le marché coréen. Le POCOG espère émettre 1,17 millions billets au total (70% pour la vente nationale et 30% à l’étranger) ce qui devrait rapporter environ 174 milliards de won (soit environ 145 millions USD). Pour que les Jeux de 2018 soient accessibles au plus grand nombre possible, les prix des billets commenceront à 20’000 won (soit environ 17 USD) et  50% des billets pour les compétitions seront sous les 80’000 won (soit environ 67 USD). Les ventes au public démarrera sur le site du POCOG en octobre 2016, alors que les ventes pour l’étranger commenceront simultanément à travers les revendeurs autorisés (Authorized Ticket Resellers - ATRs) dans chaque pays. Également le 11 avril, le président du POCOG, Yang-Ho Cho (à d. sur photo) et le directeur général de S-OIL Corporation, Nasser Al-Mahasher (à g. sur photo), ont signé un accord de partenariat national selon lequel S-OIL soutiendra le POCOG en fournissant des produits pétroliers pour les Jeux. Infos sur www.pyeongchang2018.com

TOKYO 2020

Le comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020 a désigné Kikkoman Corporation comme partenaire officiel, partenaire national du programme de parrainage de Tokyo 2020. Kikkoman s’est vu attribuer la catégorie «Sauces (sauce soja incluse), vinaigre, mirin et saké de cuisine». Tokyo 2020 compte désormais 33 partenaires, dont 18 partenaires officiels. Communiqué sur www.tokyo2020.jp

back to top En