skip to content
Date
03 nov. 2015
Tags
Actu CIO

Actualités Olympiques


ACTIVITÉS DU CIO

PRÉSIDENT

© CIO / Ian Jones

La 70e Session de l'Assemblée générale des Nations Unies a adopté une résolution portant sur le respect de la Trêve olympique pour les Jeux de la XXXIe Olympiade à Rio de Janeiro l'été prochain. La résolution a été soutenue par 180 des 193 États membres de l'ONU. Durant son allocution prononcée devant cette Assemblée le 26 octobre à New York, le président du CIO, Thomas Bach, a réaffirmé le rôle important que le sport et l'idéal olympique peuvent jouer au service de la société en assurant la promotion de la paix, du fair-play, de la tolérance et de la compréhension mutuelle. Il a également demandé l'aide des États membres afin d'identifier les athlètes de haut niveau qui comptent actuellement parmi les réfugiés. «À l'heure actuelle, aucun de ces athlètes, même s'ils se qualifient sur le plan sportif, ne pourrait participer aux Jeux Olympiques car, compte tenu de leur statut de réfugié, ces athlètes n'ont plus de pays ni de Comité National Olympique à représenter»», a-t-il déclaré. Annonçant que le CIO allait inviter les meilleurs athlètes réfugiés à prendre part aux Jeux Olympiques de Rio de Janeiro 2016, le président a ajouté : «Sans délégation nationale à représenter, sans drapeau derrière lequel défiler, sans hymne national à interpréter, ces athlètes réfugiés seront les bienvenus aux Jeux où le drapeau et l'hymne olympiques les accompagneront. Le village olympique, qui accueillera les 11 000 autres athlètes des 206 Comités Nationaux Olympiques, sera leur foyer. Ce sera là un symbole d'espoir pour tous les réfugiés du monde, un geste qui permettra de sensibiliser davantage la planète à l'ampleur de cette crise.» Lire ici le discours dans son intégralité (en anglais uniquement).

La résolution, intitulée "Édification d'un monde pacifique et meilleur grâce au sport et à l'idéal olympique", a été officiellement présentée à l'Assemblée générale des Nations Unies au nom du Mouvement olympique et du Brésil par le comité d'organisation des Jeux Olympiques de Rio de Janeiro 2016, conduit par son président, Carlos Arthur Nuzman, également membre honoraire du CIO. Communiqué complet ici.

© CIO / Ian Jones

Avant de s’exprimer devant l’Assemblée générale, le président du CIO s’est entretenu avec le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, avec lequel il a abordé les divers aspects de la coopération entre le CIO et les Nations Unies.

Des rencontres avec le conseiller spécial auprès du secrétaire général des Nations Unies pour le sport au service du développement et de la paix, Wilfrid Lemke et avec le Groupe des amis du sport pour le développement et la paix, co-présidé par les représentants permanents de la Principauté de Monaco et de la Tunisie auprès des Nations Unies, ont aussi eu lieu à New York. Tout au long de son séjour, le président Bach était accompagné de Mario Pescante, membre du CIO et observateur permanent du CIO auprès des Nations Unies.

© CIO / Ian Jones

Lors d’une visite aux bureaux de NBC à Stamford (Connecticut), une réunion avec plusieurs représentants de la chaîne de télévision parmi lesquels le président du groupe NBC Sports, Mark Lazarus et le président de NBC Olympics, Gary Zenkel, a notamment abordé le long partenariat entre le CIO et NBC, la mise en œuvre de la chaîne olympique, les préparatifs des prochaines éditions des Jeux Olympiques. Le président du CIO était accompagné du membre du CIO, Alex Gilady.

© CIO / Ian Jones

De New York, le président Bach s’est rendu à Washington pour la XXe Assemblée générale de l’Association des Comités Nationaux Olympiques (ACNO) que préside le membre du CIO, le Cheik Ahmad Al-Fahad Al-Sabah. S’exprimant à cette occasion, le président Bach a exhorté les CNO et les FI à appliquer des normes et principes de bonne gouvernance dans toutes leurs activités pour sauvegarder la crédibilité du sport et ce dans l’intérêt commun du Mouvement olympique. «À la longue, vous ne pouvez plus dissocier la crédibilité des organisations sportives de la crédibilité des compétitions sportives, » a déclaré le président du CIO. «Si une organisation sportive perd sa crédibilité, tôt ou tard les compétitions sportives connaîtront le même problème. Et quand une compétition sportive perd sa crédibilité, cela se répercute sur l’organisation sportive qui la régit. Ces derniers mois ont montré à quel point il est important que les organisations sportives soient crédibles»», a-t-il ajouté. Il a relevé que les principes de bonne gouvernance étaient un aspect clé de l’Agenda olympique 2020. Le président du CIO a souligné qu’avec la mise en œuvre complète des réformes préconisées par l’Agenda olympique 2020, le CIO disposait maintenant d’un mécanisme répondant aux critères de bonne gouvernance et de transparence les plus élevés. Le président du CIO a par ailleurs exposé le projet d’assurer la participation d’athlètes réfugiés aux Jeux Olympiques de Rio de Janeiro 2016, réitérant l’annonce faite lors de l’assemblée générale des Nations Unies. À ce propos, le président a également demandé l’aide des CNO pour identifier des athlètes de haut niveau qui seraient actuellement touchés par la crise des réfugiés.

© CIO / Ian Jones

En marge de cette Assemblée, le président a assisté qu’à une réception offerte par le CNO américain au National Building Museum. Il a également pris part au deuxième gala des trophées de l’ACNO qui a mis à l’honneur des athlètes, des CNO et des dirigeants des cinq continents aux mérites exceptionnels. Ã cette occasion, le président Bach a présenté le trophée récompensant l'engagement de toute une vie au service du sport, à Francesco Ricci Bitti, qui fut président de la Fédération Internationale de Tennis (ITF) pendant 16 années et qui est l’actuel président de l’Association des Fédérations Internationales des sports olympiques d’été (ASOIF). Lors de ce même gala, le président du CIO s’est vu décerner un trophée remis par le président de l’ACNO, le Cheik Ahmad Al-Fahad Al-Sabah.

Durant son séjour à Washington, le président s’est entretenu avec les membres du CIO, le Cheik Ahmad Al-Fahad Al-Sabah, Lambis V. Nikolaou, Sam Ramsamy, Olegario Vázquez Raña, Habu Gumel, Lydia Nsekera et Tsunekazu Takeda, ainsi qu’avec le membre honoraire du CIO, Kipchoge Keino.

Plusieurs rencontres avec des présidents de CNO figuraient aussi à l’agenda du président : Arabie saoudite, Cameroun, République dominicaine, Italie, Kazakhstan, Mexique, Palestine et Slovénie, avec lesquels il a abordé principalement le développement du sport dans leur pays respectif ainsi que les préparatifs pour les Jeux Olympiques de Rio de Janeiro 2016. Le président du CNO italien, Giovanni Malagò était accompagné du président de la candidature de Rome pour les Jeux Olympiques de 2024, Luca Cordero Di Montezemolo.

Le président a aussi tenu des réunions avec le président de l’Union Cycliste Internationale (UCI), Brian Cookson; le nouveau président de la Fédération Internationale de Tennis, David Haggerty, accompagné par son prédécesseur, Francesco Ricci Bitti; et le président de la Fédération mondiale de squash (WSF), N. Ramachandran.

Une réunion a eu lieu au siège le de la Banque interaméricaine de développement, co-organisée par son président, Luis Moreno. Des dirigeants du monde de la politique et de la communication et de groupes de réflexion (‘think tanks’) se sont joints à cette réunion. Le président a aussi assisté à un dîner en présence de nombreux représentants de l’industrie digitale et des médias numériques.

© CIO / Ian Jones

Lors d’une cérémonie à Washington, le président Bach a remis l’Ordre olympique au Juge Thomas Buergenthal, en reconnaissance de son engagement à la promotion de la justice, de l’éthique et du respect de la dignité humaine. Pendant dix ans, le Juge Buergenthal a été membre de la commission d’éthique du CIO. Il a été professeur à la George Washington University Law School, membre du comité des droits de l’homme des Nations Unies ainsi que juge à la Cour internationale de justice pendant dix ans.

© CIO / Ian Jones

Des États-Unis, le président s’est envolé pour la Grande-Bretagne où il a assisté à Londres à la finale de la Coupe du monde de rugby le 31 octobre. À cette occasion, le président a également rencontré les membres du CIO, le prince Albert II, Sam Ramsamy et le prince héritier Frederik de Danemark ainsi que le tout premier ministre japonais en charge des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 et ancien joueur de rugby, Toshiaki Endo, avec lequel, accompagné de John Coates, président de la commission de coordination du CIO pour ces Jeux, il a parlé des préparatifs de ces Jeux ainsi que de la Coupe du monde de rugby de 2019 qui se tiendra aussi au Japon. Le président a également parlé avec des représentants des gouvernements de l’Australie, de Nouvelle-Zélande et du Royaume-Uni. Le président d’honneur du CIO, Jacques Rogge, était aussi présent à la finale.

MEMBRES

© IOC / Benoît Fontaine

Philip Craven a représenté le CIO à la cérémonie d’ouverture du 24e Congrès de l'IAKS (Association internationale des équipements de sport et de loisirs) et à la cérémonie de remise des Prix CIO/IPC/IAKS 2015, organisés du 27 au 30 octobre à Cologne (Allemagne).

 

COMMISSIONS

À la demande de la Fédération internationale de tir (ISSF), la commission exécutive du CIO a révoqué le 29 octobre le statut d’épreuve de qualification olympique attribué aux Championnats asiatiques de tir devant se dérouler à Koweït entre le 1er et le 12 novembre. Cette décision fait suite au refus du département koweïtien de l’immigration de délivrer un visa au délégué technique désigné par l’ISSF, Yair Davidovich (Israël), qui devait superviser la manifestation au nom de la Fédération. Le refus de visa est contraire au principe de non-discrimination inscrit dans la Charte olympique. Les dispositions de la Charte olympique doivent s’appliquer à toutes les compétitions comptant pour la qualification olympique. Cette décision est également motivée par le fait que le CNO du Koweït est actuellement suspendu par le CIO en raison d’ingérence gouvernementale contraire aux règles de la Charte olympique. Voir nouvelle détaillée ci-dessous.

Le 27 octobre, la commission exécutive du CIO a suspendu le Comité National Olympique du Koweït afin de protéger le mouvement olympique koweïtien de toute ingérence gouvernementale injustifiée. Le mouvement olympique au Koweït rencontre un certain nombre de difficultés à préserver son autonomie, particulièrement en raison de la législation sportive nationale récemment amendée. À l’initiative du CIO, une rencontre a eu lieu le 12 octobre dernier à Lausanne avec des représentants du CIO (ainsi que de l’ASOIF, de l’ACNO et de l’OCA), le gouvernement du Koweït et le CNO koweïtien. Au terme de cette rencontre, une date limite au 27 octobre avait été fixée pour résoudre les problèmes en cours ou, du moins, geler l’application des clauses conflictuelles de la nouvelle législation sportive jusqu’à ce qu’une solution raisonnable et mutuellement acceptable puisse être trouvée. Malheureusement, la date limite a expiré ce jour sans qu’aucune mesure n’ait été prise par le gouvernement du Koweït. Le CIO espère que toutes les parties concernées parviendront sous peu à une solution satisfaisante pour rectifier cette situation fort regrettable, ceci dans l’intérêt du mouvement olympique au Koweït et en faveur de la participation des athlètes du pays aux nombreuses manifestations sportives internationales à venir, en particulier les Jeux Olympiques de 2016 à Rio de Janeiro. Communiqué complet ici.

© CIO / Christophe Moratal

L’olympienne Danka Bartekova présidera la commission de coordination des Jeux Olympiques de la Jeunesse d’hiver de Lausanne 2020. Nommée par le président du CIO, Danka Bartekova dirigera une équipe expérimentée de membres chargés d’assister et de guider le comité d’organisation de Lausanne dans ses préparatifs. Plus jeune membre du CIO et médaillée olympique de bronze en tir (skeet) à Londres 2012, elle prépare actuellement un doctorat en relations internationales à l’Université de Matej Bel à Banská Bystrica (Slovaquie). Elle devient la plus jeune présidente d’une commission du CIO. La première réunion de la commission aura lieu en octobre 2016. Communiqué complet ici.

 

AUTRES NOUVELLES OLYMPIQUES

Le fonds d’urgence de deux millions de dollars (USD) débloqué par le CIO et mis à la disposition des CNO organisant des programmes d’aide aux réfugiés est déjà utilisé sur un certain nombre de projets importants tandis que d’autres devraient recevoir un financement dans les semaines qui viennent. Une aide financière a d’ores et déjà été accordée aux CNO des pays suivants : Autriche pour un programme de sport durable en faveur des réfugiés; Belgique pour des activités sportives dans 30 centres d’accueil; Bulgarie pour du sport pour tous les enfants; Danemark pour une coopération avec des clubs sportifs locaux pour inviter des réfugiés à pratiquer des activités sportives et leur fournir un équipement sportif; et Slovénie pour une aide humanitaire aux réfugiés et amélioration des conditions de vie de ces derniers. Jusqu’à présent, quelque 500 000 USD ont été alloués à des projets destinés aux réfugiés. Des rencontres avec d’autres CNO intéressés ont eu lieu lors de la réunion du conseil exécutif de l’ACNO à Washington. Ce fonds de deux millions de dollars est constitué d’un million provenant du CIO et d’un autre million provenant de la Solidarité Olympique. Communiqué complet ici.

© CIO

Deux bébés pandas ont été officiellement baptisés par le président Bach qui a choisi les noms d'Olympia et de Fuwa (ces "poupées porte-bonheur" également connues sous le nom de "Friendlies", étaient les mascottes des Jeux Olympiques de Beijing 2008). Ces jumelles pandas lui avaient été présentées dans le Centre de recherche et de reproduction du panda géant de Chengdu lors de sa visite en Chine en août dernier. A cette occasion, le président avait accepté au nom du CIO de leur donner un nom, à la demande du membre du CIO en Chine, Zaiqing Yu et du président du CNO chinois, Liu Peng. Les deux pandas rejoignent ainsi leur cousin "olympien", le panda géant Cobi, qui doit son nom à la mascotte des Jeux Olympiques de Barcelone 1992.

PARTENAIRES TOP

© Coca Cola

Le partenaire olympique mondial TOP Coca-Cola a fait bouger plus de 1 600 élèves de 42 établissements scolaires coréens qui ont participé à Séoul au dernier volet du tout premier programme "Olympic Moves" organisé en Corée. Yuna Kim, championne olympique et ambassadrice des Jeux Olympiques de la Jeunesse, a ouvert les festivités en s'adressant aux jeunes, et auxquels ont été proposés différents sports (photo ci-dessus), parmi lesquels le basketball et le handball, ainsi que d'autres activités interactives ludiques, certaines organisées par l'équipe en charge des prochains Jeux Olympiques d'hiver qui se tiendront à PyeongChang en 2018. Le programme "Olympic Moves" est né d'une initiative lancée par le CNO des Pays-Bas et Coca-Cola Pays-Bas en 2003, laquelle avait pour mission d'enrayer le déclin de la pratique sportive et de faire bouger les adolescents dans le cadre de l'engagement pris par Coca-Cola d'encourager le développement de communautés plus saines, plus heureuses et plus actives. Le programme se décline maintenant à l'international avec l'aide du CIO et le concours de Coca-Cola et des CNO concernés. Une campagne de promotion consacrée à "Olympic Moves" circule actuellement dans les médias sociaux, avec pour ambition d'augmenter la participation au niveau mondial d'ici 2020.Communiqué complet ici.

FÉDÉRATIONS INTERNATIONALES DE SPORT

FI ÉTÉ

© BWF

La Fédération Mondiale de Badminton (BWF) et le Bureau des Nations Unies pour le sport au service du développement et de la paix (UNOSDP) ont signé une lettre d'intention en vue d’une collaboration à des activités de développement, en utilisant le programme de la BWF ‘Shuttle Time’. Cette coopération se fera principalement à travers le programme de leadership pour la jeunesse de l’UNODSP que la BWF a déjà soutenu cette année à travers son ‘Shuttle Time’ lors de camps organisés en Colombie, en Allemagne et aux États-Unis. La BWF va permettre aux jeunes leaders de participer à des projets ‘Shuttle Time’ dans leurs pays en partenariat avec les confédérations continentales et les associations membres de la BWF. C’est au Stade Pierre de Coubertin à Paris lors des internationaux de France de badminton et lors des réunions du comité et du conseil de la BWF, que ce partenariat a été signé par le conseiller spécial auprès du secrétaire général des Nations Unies pour le sport au service du développement et de la paix, Wilfried Lemke (à d. sur photo), et par le président de la BWF, Poul-Erik Høyer (à g. sur photo), également membre du CIO. Infos sur www.bwf.org et www.un.org/wcm

© FIBA

La commission des joueurs, créée en 2015 par la Fédération Internationale de Basketball (FIBA) s’est réunie pour la première fois les 22 et 23 octobre à la Maison du basketball à Mies (Suisse). Présidée par Vlade Divac et composée d’anciens et actuels joueurs (photo ci-dessus), la commission s’est penchée sur divers sujets concernant tous les joueurs comme les changements de règles éventuels, l'assurance des joueurs appelés en équipe nationale, le Tribunal d’arbitrage du basketball ainsi que le nouveau système de compétition de la FIBA qui entrera en vigueur en 2017. Infos sur www.fiba.com

Célébration de la Journée mondiale du judo à Porto Rico. © IJF

De l’Australie à l’Argentine, la famille mondiale du judo s’est unie autour de la 5e édition de la Journée mondiale du judo le 28 octobre, date anniversaire du fondateur du judo, Jigoro Kano. Le thème de cette année étant l’Unité, il y en avait beaucoup d’unité dans les manifestations organisées par les fédérations, les clubs et les communautés à travers le monde. Ces activités visaient non seulement à diffuser les valeurs et du message du judo mais également à initier de nombreuses personnes à la pratique de ce sport. Infos sur le site de la Fédération Internationale de Judo (IJF), www.ijf.org, et sur www.worldjudoday.com

© FINA

La fédération lituanienne de natation a organisé les 13 et 14 octobre à Kaunas, la deuxième plus grande ville du pays, un cours de formation pour officiels, cours de la Fédération Internationale de Natation (FINA). Ils étaient 68 à y participer (photo ci-dessus) dont 40 venus de la fédération hôte et 28 venus des fédérations d’Autriche, Bélarus, Estonie, Géorgie, Grande-Bretagne, Israël, Italie, Lettonie et République tchèque. Comme pour tous les programmes de la FINA, les objectifs de cette formation étaient d’accroitre le nombre d’officiels de même que les compétences de ceux déjà en fonction, de créer un modèle uniforme d’interprétation et d’application des règles de natation, le tout afin d’améliorer la qualité des officiels et d’utiliser ce cours comme instrument de développement et de promotion de la natation au niveau mondial. Infos sur www.fina.org

La 12e Assemblée générale de la World Rugby s’est déroulée à Londres (Grande-Bretagne) les 26 et 27 octobre, rassemblant les délégués des 120 unions membres, des six associations régionales, ainsi que le conseil et le comité exécutif de la World Rugby. Au cœur des discussions, figuraient le développement du plan stratégique pour la période 2016 – 2020, la croissance globale de la pratique du rugby, ainsi que les progrès réalisés dans le cadre du bien-être du joueur, priorité numéro un pour la World Rugby. Par ailleurs, le 27 octobre à Londres également, les organisateurs de la prochaine Coupe du monde au Japon en 2019 ont présenté leur nouveau logo qui combine deux symboles du Japon, le soleil levant et le Mont Fuji. Découvrez-le ici. Les dates de cette prochaine édition ont également été dévoilées. Le match d’ouverture aura lieu le 20 septembre et la finale le 2 novembre après six semaines de compétition. Infos sur www.worldrugby.org

© ITU

Alors qu’elle n’a rejoint la famille de l’Internationale de Triathlon (ITU) que depuis septembre dernier, la fédération du Sénégal vient d’accueillir déjà son premier séminaire destiné aux responsables techniques, aux organisateurs d’évènements et aux entraîneurs. Organisé à Dakar, ce séminaire a rassemblé des participants du Sénégal mais également de Sierra Léone et de Guinée qui ont pu ainsi se familiariser avec les règles de l’ITU, et recevoir des conseils sur l’organisation de courses et sur l’entrainement des triathlètes. Présente à Dakar, la présidente de l’ITU, Marisol Casado, s’est jointe aux participants (photo ci-dessus) lors de la remise des diplômes ainsi que lorsque ces derniers ont pu mettre en pratique leurs toutes nouvelles compétences comme responsables techniques à l’occasion d’un triathlon auquel 75 athlètes du Sénégal et venus de pays voisins ont concouru. L’ITU nous informe également que le membre du comité exécutif de l’ITU, Ahmed Nasser, a été élu président de l’Association des Confédérations Sportives Africaines (UCSA) lors de l’Assemblée générale élective tenue au Caire (Egypte) le 19 octobre. Infos sur www.triathlon.org

FI HIVER

Le 29 octobre, la Fédération Mondiale de Curling (WCF) a annoncé que la Fédération russe accueillera les deuxièmes championnats du monde mixte de curling en 2016 et ouvrira ainsi de nouvelles perspectives pour cette manifestation en l’organisant dans la ville de Kazan. Cette compétition, ouverte à toutes les associations membres de la WCF, se tiendra dans le Palais de sports de Kazan, aux 3500 places, du samedi 15 au 22 octobre 2016. Ce sera la septième compétition internationale de curling organisée en Russie depuis 2010, suite au succès des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver de 2014 et des championnats du monde de double mixte et seniors de 2015, tous deux ayant eu lieu à Sotchi. Infos sur www.worldcurling.org

FI RECONNUES

© UIAA

Des officiels, délégués et représentants de fédérations membres de l’Union Internationale des Associations d’Alpinisme (UIAA) se sont réunis à Séoul (République de Corée) pour l'Assemblée générale annuelle de la FI. A cette occasion, l’UIAA a confirmé des changements à son statut - la nouvelle version sera disponible prochainement - et a annoncé un partenariat avec l’International Skyrunning Federation (ISF). L’engagement de l’UIAA et son soutien au Programme Alimentaire Mondial (PAM) et à l’Association népalaise d’alpinisme, suite au tremblement de terre d’avril 2015 a également été évoqué. Le PAM a en effet mis en place une opération d'accès à distance afin d’acheminer nourriture, médicaments et abris auprès de la population dans les zones encore difficiles d’accès. Le Prix UIAA pour la protection de la montagne 2015 était aussi à l’ordre du jour de l’Assemblée. Infos sur www.theuiaa.org

COMITÉS NATIONAUX OLYMPIQUES

© CNO algérien

Le 23 octobre dernier, le CNO algérien a organisé, en partenariat avec la direction générale des forêts, la direction générale de la protection civile, les fédérations sportives nationales et la commune de Souidania, une opération de reboisement au niveau du Centre de regroupement et de préparation des talents et de l’élite sportive – Souidania – Alger. Cette opération s’inscrivait dans le cadre de la mise en œuvre de la Recommandation 5 de l’Agenda olympique 2020 («Inclure la durabilité dans le fonctionnement quotidien du Mouvement olympique»). Cette opération a vu la plantation de plus de 1500 arbres par de nombreux participants (photo ci-dessus) parmi lesquels le président du CNO, Mustafa Berraf, des membres du comité exécutif du CNO, des présidents des fédérations sportives, des champions olympiques et de nombreux écoliers et scouts. Infos sur www.coalgerie.com

© CNO argentin

Le CNO argentin, à travers sa commission art, culture et Musée olympique, et la Fédération Internationale Cinéma et Télévision Sportifs (FICTS), ont mis sur pied la première édition du Festival FICTS de Buenos Aires (BA FICTS Festival). Ce Festival est l’un des 16 festivals organisés sur les cinq continents dans le cadre du circuit du «World FICTS Challenge». AU programme, étaient proposées de nombreuses productions audiovisuelles abordant le monde du sport et de ses valeurs ainsi que des tables rondes, des conférences, des expositions. Inauguré par la vice-présidente du CNO, Alicia Masoni de Morea, ce Festival a été clos au Sénat argentin, où les vainqueurs ont été primés. A noter que cette manifestation a été déclarée d’intérêt culturel par le gouvernement de la ville de Buenos Aires (photo ci-dessus). Infos sur www.coarg.org.ar

Le 22 octobre dernier, le CNO belge a rassemblé quelque 30 entraîneurs issus de neuf sports olympiques en vue des Jeux Olympiques à Rio de Janeiro l’année prochaine. Pour Eddy De Smedt, chef de mission du Team Belgium pour ces Jeux,«le but de ces réunions est d’envisager la meilleure préparation possible en vue des Jeux. Et, pour la période des JO elle-même, il est également essentiel d’optimaliser l’organisation sur place. Cela doit être fait en collaboration avec les entraîneurs, accompagnateurs et les administrations sportives.» Infos sur www.teambelgium.be

© CNO espagnol

Le président du CNO espagnol, Alejandro Blanco (à d. sur photo) et la directrice de la Fondation DISA, Raquel Montes (à g. sur photo) ont signé un accord pour lancer des projets communs visant à la diffusion des valeurs olympiques dans les établissements scolaires des Îles Canaries. Cet accord permettra de développer les campagnes du CNO, «Tous olympiques» (“Todos Olímpicos”) et «Les héros olympiques» (“Héroes Olímpicos”), dans ces îles et avec le parrainage de la Fondation. Infos sur www.coe.es

(de g. à d.) Assan Faye, Ousman B. Wadda et Aliou Joof. © CNO gambien

Dans le cadre de son plan stratégique de développement visant à une plus grande participation d’athlètes gambiens aux Jeux Olympiques, le CNO gambien a attribué plus tôt dans l’année des bourses de la Solidarité Olympique à cinq athlètes pour qu’ils suivent un entraînement à l’étranger. Ainsi, Adama Jammeh, Omar Jammeh et Gina Bass ont commencé leur programme d’entraînement au centre de haute performance de l’Association Internationale des Fédérations d’Athlétisme (IAAF) à Dakar (Sénégal). Les deux autres athlètes, les sprinters de talent et prometteurs, Alieu Joof(18 ans) et Assan Faye (19 ans) ont quitté la capitale gambienne Banjul le 29 octobre pour Port Harcourt (Nigéria) pour un camp d’entraînement d’une année. Au Nigéria, ces athlètes auront le privilège de poursuivre leur éducation tout en suivant un programme d’entrainement bien dessiné en vue de leur quête d’une qualification aux Jeux Olympiques de Rio de Janeiro 2016. Alieu Joof a été finaliste du 100m aux Jeux Olympiques de la Jeunesse d’été à Nanjing en 2014 et Assan Faye, spécialiste du 200m, a également atteint la finale aux championnats d’athlétisme d’Afrique cadets en 2013 à Warri (Nigéria). Lors d’une cérémonie à la Maison olympique, le trésorier du CNO, Ousman B. Wadda, et le responsable administratif du CNO, Muhammed K. Janneh se sont addressés aux deux jeunes athlètes avant leur départ.

© CNO lituanien

Cette année, la ‘semaine Bouge-toi’ (‘Move Week’) a été la plus grande jamais organisée en Lituanie. Les différents événements initiés par le CNO lituanien et l’Académie nationale olympique ont attiré plus de 65000 participants. 354 écoles de 138 villes ont organisés des événements sportifs au cours de la dernière semaine de septembre. Les enfants, leurs parents et les communautés ont participé à diverses activités physiques. A noter que les organisateurs des manifestations les plus créatives ont été récompensés par des prix spéciaux : 200 articles de sport en stock ont été distribués aux 15 écoles qui ont remporté le concours. Des olympiens lituaniens ont également contribué au succès de la manifestation à travers une vidéo où ils invitaient chacun à être actif en montrant quelques exercices de base. Découvrez la vidéo ici. Infos sur www.ltok.lt

© CNO mongol

Une statue (photo) en hommage au lutteur Dugarsuren Oyunbold, médaillé de bronze (lutte libre) aux Jeux Olympiques de Moscou 1980 et aux championnats du monde de Mexico en 1978, a été dévoilée dans sa ville natale, Sukhbaatar, située dans la province du nord, Selenge. Oyunbold a également remporté 12 titres de champion national, record à ce jour. Jugder Otgontsagaan, secrétaire du CNO mongol, D. Erdenebat, directeur du conseil Olympique "Barcelona", O. Bayanmunkh, secrétaire général de la fédération mongole de lutte, des représentants d’autres organisations sportives ainsi que des membres du Parlement ont assisté à cette cérémonie.

 

© CNO turc

Le CNO turc a signalé l’organisation pour la première fois en Turquie de la course de triathlon ‘Ironman 70.3’ le 25 octobre. Disputée chaque année dans 92 villes à travers le monde, l’étape turque a eu lieu au Gloria Sports Arena de Belek/Antalya sous le nom de ‘Gloria Ironman 70.3 Turquie’. Environ 1224 athlètes dont un quart d’athlètes féminines, venus de 60 pays ont achevé le parcours de 113,1km (soit 70,3 miles) comprenant 1,9km de natation, 90km de vélo et 21,1km de course. Inauguré en janvier 2015, le Gloria Sports Arena abrite le plus grand complexe multisport en Méditerranée. Il a déjà accueilli de nombreux évènements sportifs internationaux et réunions olympiques comme l’Assemblée générale des Comités Olympiques Européens en mai dernier. Infos sur www.olimpiyat.org.tr

© José Avelino Rodrigues

Le CNO vénézuélien vénézuélien a présenté aux médias son plan de responsabilité sociale, baptisé ‘Oswaldo "papelón" Borges’ en hommage au premier vice-président du CNO récemment décédé. Présenté entre autres par le président du CNO, Eduardo Álvarez Camacho (à g. sur photo ci-dessus), ce plan sera composé de six programmes qui mettront l’accent entre autres sur une aide aux fédérations sportives nationales, aux entraîneurs qui qualifieront leurs athlètes pour les Jeux Olympiques, et proposeront un nouveau programme d'autogestion pour les associations régionales de sports nautiques. Le village olympique, les centres de développement olympique, la formation de formateurs complètent les programmes sans oublier l’organisation du festival olympique national.

COMITES D’ORGANISATION DES JEUX OLYMPIQUES DE LA JEUNESSE

LILLEHAMMER 2016

© CIO

À un peu plus de 100 jours des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Lillehammer 2016, des étudiants en management du sport de la ville hôte norvégienne ont eu l'occasion d'approfondir leurs connaissances en vue des Jeux en se rendant au siège du CIO dans le cadre de leur voyage de licence. Utilisant les Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver comme un catalyseur, l'Université de Lillehammer a introduit l'année passée un nouveau module dans le programme de licence en management du sport afin de travailler de concert avec le comité d'organisation de Lillehammer 2016. Durant leur visite au CIO, les étudiants ont ainsi eu la possibilité d'apprendre sur place comment fonctionne le Mouvement olympique, d'être informés des derniers progrès de l'Agenda olympique 2020, d'en apprendre davantage sur la manière dont le CIO interagit avec les différentes parties prenantes et de constater les diversités culturelles qui existent au sein d'une organisation internationale comme le CIO. Communiqué complet ici.

ORGANISATIONS RECONNUES

© CIO / Ian Jones

Lors de son Assemblée générale tenue à Washington D.C. (USA), l’Association des Comités Nationaux Olympiques (ACNO) que préside le membre du CIO, le Cheik Ahmad Al-Fahad Al-Sabah (photo), a unanimement approuvé la recommandation de son conseil exécutif de choisir la ville américaine de San Diego comme ville hôte des tout premiers Jeux mondiaux de plage de l’ACNO en 2017. L’Assemblée générale de l’année prochaine, qui devait se dérouler à Rio de Janeiro en avril, aura désormais lieu au Qatar en novembre 2016. La décision a été prise en raison de la courte période entre l’assemblée générale à Washington et la prochaine à Rio, et qu’en repoussant la réunion après les Jeux de 2016, cela permettra à l’ACNO d’honorer les athlètes de ces Jeux lors de la 3e édition des trophées de l’ACNO. Infos sur www.acnolympic.org

Tags Actu CIO
back to top