skip to content
Date
01 oct. 2015
Tags
Actu CIO

Actualités Olympiques


ACTIVITÉS DU CIO

PRÉSIDENT

Le président du CIO, Thomas Bach, a pris part au Sommet historique des Nations Unies à New York qui a adopté le programme de développement pour l’après-2015. Le sport figure désormais dans le document final en tant que "partenaire important" dans le développement durable.

© CIO / Ian Jones

Dans son discours prononcé lors de ce Sommet des Nations Unies le 26 septembre, le président Bach a salué l'inscription du sport dans les objectifs de développement durable (ODD) pour l'après-2015, appelant cette décision un moment historique qui reconnaît le rôle important joué par le sport dans la promotion de modes de vie sains, de l'éducation, de la paix et de l'intégration sociale. «Le sport est un partenaire naturel pour la réalisation de ce programme ambitieux qui guidera le développement mondial au cours des 15 prochaines années» a déclaré le président. Et de poursuivre : «Le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, l'a parfaitement résumé lorsqu'il a affirmé : ‘Les principes olympiques sont ceux des Nations Unies'. Le CIO partage l'objectif ambitieux d'un développement pacifique pour l'humanité; aussi, à travers nos valeurs communes de tolérance, de solidarité et de paix, nous engageons-nous à poursuivre notre coopération avec l'ONU et ses États membres pour faire des objectifs de développement durable une réalité. Continuons à renforcer notre partenariat afin d'œuvrer ensemble en faveur d'un monde meilleur.» Lire ici le discours dans son intégralité (en anglais uniquement). Le président du CIO était accompagné d’Angela Ruggiero, membre du CIO. Le secrétaire général des Nations Unies avait en effet demandé à toutes les délégations d'inviter un représentant âgé de moins de 30 ans afin de saluer l'enthousiasme, l'intérêt et la mobilisation des jeunes en faveur de l'élaboration du programme de développement pour l'après-2015.

© CIO / Ian Jones

Le président Bach a rencontré le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon qu’il a remercié d’avoir placé le sport au cœur de la société en en faisant un ‘partenaire important’ pour la réalisation des ODD pour l’après-2015. Les deux dirigeants ont également abordé d’autres aspects de la coopération entre le CIO et les Nations Unies.

© IOC / Ian Jones

Le 27 septembre, le président du CIO a également pris la parole au siège des Nations Unies lors d'une session interactive consacrée à la mise en place d'institutions efficaces, responsables et ouvertes à tous afin de contribuer au développement durable. Lors de cette session, co-présidée par la présidente de la République de Corée, Geun-hye Park, et son homologue chilienne, Michelle Bachelet, le président Bach a déclaré que le CIO était «en parfaite adéquation avec le programme des Nations Unies pour 2030. En décembre dernier, nous avons adopté notre Agenda olympique 2020, qui mentionne un grand nombre des objectifs de développement durable. L'Agenda olympique 2020 repose sur trois piliers : la durabilité, la crédibilité et la jeunesse». Et de poursuivre : «Si vous souhaitez être crédibles en tant qu'organisation, vous devez vous montrer responsables, vous devez vous montrer efficaces, vous devez vous montrer ouverts. C'est la raison pour laquelle nous avons instauré un système de bonne gouvernance qui nous responsabilise.» Lire ici le discours dans son intégralité (en anglais uniquement).

Concernant les candidatures aux Jeux Olympiques de 2024, le président Bach s’est entretenu avec le président de la République française, François Hollande, le président de la République hongroise, János Ader et le premier ministre italien, Matteo Renzi. Durant ces réunions, les trois dirigeants ont exprimé leur soutien à la candidature de leur pays pour l’organisation des Jeux Olympiques de 2024, ainsi que leur satisfaction avec l’Agenda olympique 2020 et la mise en œuvre de ses recommandations par rapport au processus de candidature pour les Jeux de 2024.

Quant aux prochaines villes hôtes des Jeux Olympiques, le président du CIO a rencontré la présidente du Brésil (2016), Dilma Rousseff, la présidente de la République de Corée (2018), Geun-hye Park, le premier ministre du Japon (2020), Shinzō Abe qui était accompagné du membre du CIO, Tsunekazu Takeda, ainsi que le président de la République populaire de Chine (2022), Xi Jinping. Les discussions ont porté sur les préparatifs des prochaines éditions des Jeux Olympiques dans leur pays respectif.

Le président du CIO a rencontré un certain nombre de dirigeants mondiaux avec lesquels il a parlé des objectifs de développement durable, du rôle du sport dans la société et d’autres sujets d’intérêt commun. Il s’est entretenu avec: le roi Felipe VI d’Espagne ; le président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine; le président d’Afrique du Sud, Jacob Zuma; le président de la République de Finlande, Sauli Väinämö Niinistö; le président de la République de Bulgarie, Rosen Plevneliev; le roi Willem-Alexander des Pays-Bas; le Prince souverain Albert II de Monaco; la reine Silvia de Suède; la présidente de la Confédération suisse, Simonetta Sommaruga; et le premier ministre du Koweït, le Cheik Jaber Mubarak Al-Hamad Al-Sabah.

Il a également a rencontré un certain nombre d’autres chefs d’état et de gouvernement: le président de la République d’Arménie, le président fédéral autrichien, le président de la République du Botswana, la présidente du Chili, le président de la République du Gabon, le président de la République de Moldavie, le président de la République fédérale du Nigéria, le président de la République de Pologne, le premier ministre de la Grèce, le premier ministre des Iles Salomon, le premier ministre de Tonga, et le ministre des affaires étrangères de Tunisie.

Des réunions ont également eu lieu avec Michaëlle Jean, secrétaire générale de la Francophonie, et avec Luis Moreno, président de la Banque interaméricaine de développement, accompagné du membre du CIO, Gerardo Werthein.

© CIO / Ian Jones

En marge de l’Assemblée générale des Nations Unies, le président du CIO a rencontré la directrice exécutive d'ONU Femmes, Phumzile Mlambo-Ngcuka, rencontre au cours de laquelle un accord a été signé entre les deux organisations. Le CIO fait un don de 600 000 USD afin de soutenir un projet lancé par ONU Femmes dans l'État de Rio de Janeiro au Brésil. Ce projet s'adressera à 2 500 jeunes filles âgées de 12 à 14 ans. Baptisé “One Win Leads to Another”, ce projet s'appuiera sur une série de programmes sportifs afin de renforcer les compétences de dirigeantes des jeunes femmes et améliorer leur capacité à peser sur les décisions qui ont une incidence sur leurs vies à tous les niveaux. En partenariat avec le CNO du Brésil, le projet compte sur les Jeux scolaires nationaux pour diffuser des messages sur la non-discrimination, la non-violence, l'autonomisation des jeunes filles et les qualités masculines positives. Ce projet pilote sera tout d'abord proposé dans 50 écoles à travers l'État de Rio de Janeiro et servira de modèle pouvant être décliné à l'échelle nationale et internationale. Phumzile Mlambo-Ngcuka, a déclaré à cette occasion : «Nous sommes très attachés à notre solide partenariat avec le CIO et nous réjouissons de pouvoir, à ses côtés, faire une réelle différence dans la vie des jeunes filles et des femmes.» Communiqué complet ici.

© CIO / Ian Jones

Lors de son séjour à New York, le président Bach a rencontré le membre d'honneur du CIO et ancien secrétaire d'État américain, Henry Kissinger. Les deux hommes ont parlé de l’impact positif de l’Agenda olympique 2020 pour mettre le sport au cœur de la société, ainsi que de la situation mondiale.

MEMBRES

Lors d’un voyage à Erevan à l’occasion du 25e anniversaire du CNO arménien, Patrick Joseph Hickey (à d. sur photo) et le Cheik Ahmad Al-Fahad Al-Sabah Sabah (à g. sur photo), ont remis un trophée du CIO au président du CNO, Gagik Tsarukyan (au centre sur photo), en reconnaissance de sa contribution au sport dans le pays.

COMMISSIONS

© PyeongChang 2018

La cinquième visite (22-24 septembre) de la commission de coordination du CIO pour les Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018 dans la ville hôte sud-coréenne s'achève sur une note positive. Satisfaite des progrès accomplis, la commission que préside Gunilla Lindberg, membre de la commission exécutive du CIO, a par ailleurs insisté sur l'importance des épreuves tests dans les préparatifs des Jeux. Des représentants des sept Fédérations Internationales des sports inscrits au programme olympique ont aussi assisté aux réunions. Ils ont partagé leur savoir-faire et activement contribué au projet. Les membres de la commission de coordination ont en outre été informés que le comité d'organisation des Jeux Olympiques de PyeongChang 2018 (POCOG), le gouvernement national et les autorités du Gangwon œuvraient de concert au sein d'un groupe consultatif chargé de l'héritage en termes de sites olympiques afin de livrer, comme convenu, les plans détaillés à cet égard d'ici décembre En plus de leur visite des centres de ski alpin de Jeongseon et des sports de glisse d'Alpensia, les membres de la commission de coordination ont participé à la cérémonie organisée pour le début des travaux sur le site du village olympique de PyeongChang (voir aussi sous ‘PyeongChang 2018). Communiqué complet ici.

PARTENAIRES TOP

© VISA

Le partenaire olympique mondial Visa a dévoilé à San Francisco (Etats-Unis) les grandes lignes de son programme "Team Visa" pour les Jeux Olympiques de 2016 à Rio. Cette initiative témoigne à nouveau du soutien que Visa apporte depuis longtemps aux athlètes du monde entier alors qu'ils se préparent pour les Jeux Olympiques. La Team Visa Rio regroupe plus de 30 athlètes olympiques et paralympiques parmi lesquels Carli Lloyd (États-Unis), Ashton Eaton (États-Unis), Emanuel Rego (Brésil), Tiago Splitter (Brésil), Sally Pearson (Australie), Ryan Cochrane (Canada), Kim Jae-Bum (République de Corée), Daiya Seto (Japon), Ivan Garcia (Mexique) et Yana Kudryavtseva (Fédération de Russie). Visa a organisé pendant deux jours un Sommet Team Visa (photo ci-dessus) pour les espoirs olympiques afin qu'ils puissent apprendre à utiliser la nouvelle technologie en matière de paiement, laquelle sera mise en place aux Jeux Olympiques de 2016 à Rio. Communiqué complet ici.

AUTRES NOUVELLES OLYMPIQUES

Le Théâtre de Liège, titulaire des droits patrimoniaux d'auteur sur son logo, a décidé de renoncer à la procédure en cours à Liège à l'encontre du CIO. Après avoir examiné les arguments et les preuves présentés par le CIO et le retrait définitif du logo de M. Sano, le Théâtre de Liège reconnaît que l'emblème contesté, indépendamment de toute similitude avec son logo, ne viole pas ses droits. De cette façon, les parties mettent fin à toute controverse liée à cette affaire".

INTERPOL et le CIO ont tenu leur premier séminaire de formation conjointe sur les techniques d'enquête à Arnhem (Pays-Bas). Ce séminaire, accueilli par le CNO néerlandais, avait pour ambition de perfectionner les techniques d'enquête s'agissant des allégations de manipulation des compétitions. Ont pris part à cette formation des représentants du football, du tennis, du cyclisme et du badminton ainsi que du Tribunal arbitral du sport des Pays-Bas et du CNO néerlandais. Dans le cadre de l'Agenda olympique 2020, le CIO a créé un fonds spécial de 20 millions d'USD afin de mieux protéger les athlètes intègres. Sur ces 20 millions d'USD, 10 millions sont consacrés au financement du programme conjoint de prévention CIO-INTERPOL visant à lutter contre les arrangements de matchs et la corruption y afférente. Communiqué complet ici.

FÉDÉRATIONS INTERNATIONALES DE SPORT

FI ÉTÉ

L’Association Internationale de Boxe (AIBA) a annoncé la participation de 260 boxeurs - 94 d’Europe, 66 d’Asie, 51 du continent américain, 32 d’Afrique et 17 de l’Océanie – aux championnats du monde qui se tiendront du 5 au 15 octobre prochain. Tous essaieront non seulement de conquérir le titre mondial dans les dix catégories au programme mais également d’obtenir l’un des 23 billets olympiques pour les Jeux Olympiques de 2016 à Rio de Janeiro. Infos sur www.aiba.org.

Le comité directeur de l’Union Cycliste Internationale (UCI) a approuvé une série de changements majeurs portant sur plusieurs disciplines, dans l’optique de la modernisation et de l’amélioration des structures organisationnelles du cyclisme, capitales pour son avenir. Suivant les deux jours de réunion qui se sont tenus dans le cadre des championnats du monde route UCI 2015 à Richmond (Etats-Unis), le comité a approuvé un programme visant à assurer à toutes les fédérations nationales un soutien au cours du processus d’intégration du BMX Freestyle Park au sein de leurs activités pour garantir le succès des premières compétitions de la discipline lors des championnats du monde de cyclisme urbain UCI 2017 et aux Jeux Olympiques de la Jeunesse de 2018 à Buenos Aires. Il a été également décidé d’établir des prize money identiques pour les hommes et les femmes dans le cadre de la Coupe du monde Supercross BMX UCI dès 2016. A partir de 2017, les prize money attribués lors des manches de Coupe du monde seront également égaux. Le comité a aussi approuvé la création de l’UCI WorldTour féminin, qui sera lancé en 2016 et qui deviendra le circuit de référence du cyclisme sur route professionnel féminin en remplacement de la Coupe du monde route femmes UCI organisée de 1998 à 2015. Décisions complètes sur www.uci.ch.

© FIH

La Fédération Internationale de Hockey (FIH) a terminé les essais autour du projet HG – l’évolution du ‘hockey à 5’ qui est actuellement en développement suite au succès de cette discipline lors de manifestations internationales et en particulier aux Jeux Olympiques de la Jeunesse d’été à Nanjing en 2014. La FIH a ainsi travaillé avec des experts et des athlètes de l’Université de Loughborough, lançant plusieurs tests basés sur les règles existantes du ‘hockey à 5’. L’avancement de ce projet HG s’est accéléré suite à l’intérêt croissant dans le hockey à cinq pendant ces dernières années, comme par exemple l’été passé, où des manifestations telles les Jeux du Pacifique à Port Moresby (Papouasie-Nouvelle-Guinée) et la Coupe de la méditerranée pour les moins de 16 ans à Malte avaient le ‘hockey à 5’ à leur programme. Infos sur www.fih.ch.

© IJF

Du 5 au 13 septembre, la 3e édition du voyage éducatif de la Fédération Internationale de Judo (IJF) s’est déroulée avec succès en Chine. Organisé conjointement par l’IJF et l’Association chinoise de judo, ce festival était axé sur les valeurs éducatives et le code moral du judo et sur les valeurs olympiques. Quatre nouvelles villes et trois provinces ont accueilli cette 3e édition. Si les deux premières éditions organisées en 2013 et 2014 ont été consacrées avec succès à la promotion des Jeux Olympiques de la Jeunesse d’été à Nanjing, la 3e édition s’est plus penchée sur la culture chinoise sous toutes ses dimensions. Pendant une semaine, des séances et des démonstrations de judo ont été proposées à plus d’un millier d’enfants et de jeunes judokas auxquels se sont joints près de 40 enseignants.
A noter que ce voyage s’est arrêté à Xi'an, capitale de la province de Shaanxi, où une démonstration a été réalisée devant les 8000 soldats en terre cuite, site inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Une autre étape a été celle dans la province autonome de la Mongolie intérieure à Hohhot où s’est déroulée une séance sur les dunes du Désert de Gobi (photo ci-dessus). Le président de l’Association chinoise, Zhou Jinqiang, tout nouveau membre du comité exécutif de l’IJF, était présent lors de cette étape en Mongolie intérieure. Infos sur www.ijf.org.

La Fédération Internationale de Natation (FINA) a dévoilé le calendrier 2016 de la Ligue mondiale de water-polo. Les épreuves préliminaires européennes débuteront dès le 20 octobre pour les hommes et le 27 octobre pour les femmes et les matches se dérouleront alternativement à domicile. Ces épreuves consistent en six tours qui auront lieu jusqu’en mai 2016. 12 équipes masculines et huit équipes féminines ont été sélectionnées. Infos sur www.fina.org.

La Coupe du monde de rugby 2015, qui se déroule actuellement en Angleterre, va fournir une scène mondiale sans précèdent pour éduquer la prochaine génération de stars du rugby sur les pièges et les dangers du dopage pour la santé, soulignant ainsi l’approche zéro tolérance de la World Rugby face à la tricherie à travers le dopage en rugby. Ainsi une journée ‘Pour un rugby sans dopage’ (Keep Rugby Clean Day) a eu lieu le 26 septembre. ‘Keep Rugby Clean’ est reconnu comme l’un des principaux programmes éducatifs sur la lutte contre le dopage, ayant soutenu plus de 13000 joueurs ainsi que de nombreuses équipes depuis son lancement en 2005. Ce programme a comme but d’aider les joueurs et le personnel autour du joueur à comprendre leurs responsabilités lorsqu’il s’agit de concourir d’une façon propre et de souligner les dangers pour la santé et la carrière lorsque l’on prend des raccourcis pour arriver au plus haut niveau, et ce en utilisant des vidéos montrant des joueurs qui ont été suspendus pour dopage. Infos sur www.irb.com.

© Paul Zimmer

L’Américain David Haggerty (à g. sur photo) a été élu président de la Fédération Internationale de Tennis (ITF) le 25 septembre lors de l’assemblée générale annuelle de l’ITF organisée à (Chili) et à laquelle ont assisté plus de 280 délégués, partenaires et membres de l’administration. Agé de 58 ans, il succède à Francesco Ricci Bitti (à d. sur photo) et servira pour un mandat de quatre ans de 2015 à 2019. Francesco Ricci Bitti, président pendant 16 ans, a été nommé président d’honneur à vie de l’ITF. Des élections ont eu lieu pour le conseil d’administration de l’ITF pour la période 2015 – 2019. Ce même conseil a nommé Katrina Adams (USA), Anil Khanna (Inde) et René Stammbach (Suisse) à la vice-présidence de l’ITF. Infos sur www.itftennis.com.

La Fédération Internationale de Tennis de Table (ITTF) vient de publier une série de vidéos didactiques sur l’entraînement intitulée «Comment jouer au tennis de table» ("How to Play Table Tennis"). Cette série apprendra aux joueurs en herbe du monde entier comment réaliser les coups et les services comme le font les meilleurs joueurs. Infos sur www.ittf.com.

© ISSF

Le comité exécutif et le conseil administrative de la Fédération Internationale de Tir Sportif (ISSF) ont tenu leurs réunions annuelles à Lonato (Italie) les 8 et 9 septembre derniers (photo ci-dessus). Ils ont voté sur l’attribution des compétitions de l’ISSF pour 2016, 2017 et 2018, les sites choisis ayant été dévoilés le 25 septembre. Infos détaillées ici.

Dans un communiqué, la World Archery (WA) a indiqué que le tournoi ‘Aquece Rio International Archery Challenge’, épreuve test de tir à l’arc pour les prochains Jeux Olympiques de 2016 à Rio de Janeiro, s’est déroulé du 15 au 22 septembre. Cent vingt athlètes de 27 nations ont participé à cette compétition sur le site de l’emblématique Sambodrome, où se tient chaque année le célèbre carnaval de Rio. Les athlètes et officiels ont ainsi mis à profit les huit jours de l'événement, organisé selon un calendrier similaire à celui des Jeux, et ce pour se familiariser avec le lieu et la logistique. Cette compétition a été aussi l’occasion de tester toute une série d’opérations (au total 27) prévues pour les Jeux de l’an prochain, comme les résultats, le chronométrage, l’exploitation du site, les agencements et les opérations sportives. Infos sur www.worldarchery.org.

L’Union Internationale de Triathlon (ITU) a annoncé le calendrier 2016 des épreuves de la Coupe du monde et des épreuves mondiales de paratriathlon. Le calendrier de la saison prochaine concernera un minimum de dix villes avec un mélange de nouveaux sites et de sites plus habituels, ainsi qu’une combinaison standard et sprint au niveau des distances. Infos sur www.triathlon.org.

FI RECONNUES

L’International Surfing Association (ISA) a une nouvelle fédération membre en l’occurrence celle de la Norvège. L’ISA compte désormais 97 fédérations affiliées. Infos sur www.isasurf.org.

COMITÉS NATIONAUX OLYMPIQUES

© CNO bahreïni

Le centre d’entraînement et de développement sportif du CNO bahreïni, situé à Juffair, a accueilli le 22 septembre son second atelier de travail de l’année placé sous le thème ‘Énergie positive’ Les membres de l’administration du CNO ont participé à cet atelier dont l’objectif était de les motiver et d’améliorer leur énergie et leur performance au travail. Le secrétaire général du CNO, Abdulrahman Askar, et le directeur exécutif des ressources humaines et financières, Ali Zubari, étaient également présents.

Le CNO colombien tient actuellement des réunions de planification avec les fédérations sportives nationales lesquelles présentent l’état de leurs préparatifs pour la saison sportive de l’an prochain avec en point de mire les Jeux Olympiques à Rio de Janeiro. Sont ainsi discutés les activités nationales et internationales développées par chaque fédération et les buts que chacune souhaite atteindre. De son côté, le CNO réaffirme son accompagnement et son soutien aux activités de chaque fédération. Ces réunions se dérouleront jusqu’au 5 octobre. Infos sur www.coc.org.co.

© CNO espagnol

Le président du CNO espagnol, Alejandro Blanco (à g. sur photo) et le président de la communauté de l’Estrémadure, Guillermo Fernández Vara (à d. sur photo), se sont réunis le 22 septembre dernier au siège du CNO. Les discussions ont porté sur de nombreux sujets d’intérêt commun parmi lesquels la participation aux Jeux Olympiques de Rio de Janeiro des athlètes de l’Estrémadure ainsi que les programmes de promotion et de diffusion des valeurs olympiques que le CNO est en train de développer avec les institutions éducatives de plusieurs communautés autonomes d’Espagne. Infos sur www.coe.es.

© CNO hellénique

Le CNO hellénique nous a annoncé le décès de la chorégraphe, Maria Hors (photo ci-dessus). Danseuse professionnelle née au Pirée en 1921, Maria Hors a travaillé comme chorégraphe au Théâtre national grec pendant 30 ans. Son nom restera intimement lié à la flamme olympique pendant presque 70 ans. En effet, elle a été l’une des prêtresses lors de la cérémonie d’allumage de la flamme olympique en 1936 alors qu’elle était âgée de 14 ans. De 1965 à 2006, elle a été la chorégraphe de cette cérémonie, avec toujours la même passion, ferveur et enthousiasme pour l’Olympisme et le sport. Maria Hors avait reçu l’Ordre Olympique. Le président du CNO, Spyros Capralos et le président de l’Académie Internationale Olympique, Isidoros Kouvelos, étaient présents lors de ses funérailles. Infos sur www.hoc.gr.

© CNO jordanien

Le CNO jordanien a trouvé une manière nouvelle de communiquer les messages sur le sport et une vie saine auprès de la jeunesse jordanienne, avec Nash the Black Iris, une initiative du Prince Feisal Al Hussein, président du CNO et membre du CIO. Lors du lancement, des écoliers ont pu assister à la première présentation de ‘The Story of Nash’ qui explique comment il est devenu l’ambassadeur du CNO auprès des enfants (photo ci-dessus). Ils sont également devenus les premiers membres du Nash Club après avoir prêté le serment Nash. Après ce lancement, d’autres évènements seront organisés tout au long de 2016 avec comme but final d’avoir atteint chaque enfant jordanien âgé de moins de huit ans. Le ministre de l’Education, Mohammad Thneibat, ainsi que des membres du comité exécutif du CNO étaient également présents à cette cérémonie qui s’est tenue au Musée des enfants. Infos sur www.joc.jo.

© José Avelino Rodrigues

Le 18 septembre dernier, Joseba Barreda a été nommé officiellement chef de mission de la délégation vénézuélienne pour les Jeux Olympiques de Rio de Janeiro par le président du CNO vénézuélien, Eduardo Álvarez. La cérémonie s’est déroulée au siège du CNO en présence notamment des membres du comité exécutif du CNO (photo ci-dessus). Par ailleurs, le CNO a annoncé que des réunions de travail se dérouleront successivement avec les 28 fédérations nationales dont le sport figure au programme olympique des Jeux de 2016.

COMITÉS D’ORGANISATION DES JEUX OLYMPIQUES

RIO DE JANEIRO 2016

© Rio 2016 / André Redlich

L’épreuve test de tir à l’arc d’Aquece Rio étant programmée au Sambódromo de Rio du 15 au 22 septembre, le L’épreuve test de tir à l’arc d’Aquece Rio étant programmée au Sambódromo de Rio du 15 au 22 septembre, le comité organisateur local des Jeux de 2016 a eu l’idée de s’associer au Consulat de France pour offrir à un groupe de 50 enfants de la favela de São Carlos, proche du complexe, la chance de s’initier pour de vrai au sport. Trois archers brésiliens professionnels ont prêté main-forte aux ateliers : Fábio Emílio, espoir de Rio 2016, et son père Renato Emílio – quatre participations olympiques – et Suzui Mattei. Ils ont été rejoints par l’archère paralympique franco-brésilienne Patricia Layolle. Après trois heures de théorie sur les bases du sport, les enfants ont participé à une compétition amicale. Les organisateurs de Rio 2016 ont en effet également convié 160 jeunes de la favela à assister à la véritable épreuve test au Sambódromo, qui est la plaque tournante des festivités lors du célèbre carnaval de Rio. Durant la compétition, ils ont eu l’occasion de voir quelques-uns des meilleurs archers de la planète à l’œuvre, et notamment pas moins de 11 médaillés olympiques de Londres 2012. Communiqué complet ici.

PYEONGCHANG 2018

© PyeongChang 2018

Une étape importante a été franchie le 22 septembre dans le cadre des préparatifs des Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018 , puisque le comité organisateur local (POCOG) a organisé une cérémonie pour lancer la construction du Village olympique (photo ci-dessus). Parmi les personnalités présentes à cette cérémonie figuraient notamment Yang-ho Cho, président du POCOG, Gunilla Lindberg, présidente de la commission de coordination du CIO pour PyeongChang 2018, accompagnée de divers membres de la commission de coordination du CIO, et le maire de la ville de PyeongChang. Situé au sein du noyau montagneux de PyeongChang, le Village sera construit sur le dôme Yongpyong, en faisant appel aux capitaux d’une société privée, la station de ski de Yongpyong. Dès la fin de sa construction, prévue en septembre 2017, le complexe sera apte à accueillir environ 3 500 athlètes participant aux Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver de 2018. Dans le cadre de la planification de l’héritage, véritablement au centre du concept de PyeongChang 2018, le Village olympique sera utilisé après les Jeux pour renforcer le parc immobilier de la ville, et les appartements seront vendus à la population locale. Communiqué complet ici et sur www.pyeongchang2018.com.

TOKYO 2020

Le 28 septembre, le comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2020 à Tokyo (Tokyo 2020) a annoncé avoir proposé au CIO l’ajout de 18 épreuves supplémentaires dans cinq sports différents au programme des Jeux de la XXXIIe Olympiade en 2020, devenant ainsi le premier comité d’organisation de l’histoire à avoir l’opportunité de contribuer à la composition du programme olympique grâce à l’Agenda olympique 2020. Les 18 épreuves supplémentaires ont été sélectionnées par Tokyo 2020 et son groupe de travail en charge de l'ajout des épreuves au programme olympique au terme d’une procédure ouverte et équitable démarrée en mai 2015. Vingt-six Fédérations Internationales reconnues par le CIO avaient déposé leur candidature et huit d’entre elles avaient été présélectionnées en juin 2015. La décision finale sera prise lors de la 129e Session du CIO à Rio de Janeiro en août 2016. Infos détaillées ici.

ORGANISATIONS RECONNUES

Le Comité International Paralympique (IPC) annonce que le programme complet de la septième édition de la conférence VISTA est désormais disponible sur www.vista2015.com. Organisée du 7 au 10 octobre 2015 à Gérone (Espagne), et placée sous le thème ‘’Assurer l’avenir pour les jeunes athlètes handicapés’, cette conférence réunira de nombreux experts de classe mondiale ainsi que des athlètes venus aborder les questions clés concernant le développement du Mouvement paralympique. Infos sur www.paralympic.org.

L’Agence Mondiale Antidopage (AMA) et l’Administration générale d’État pour le sport de la Chine (AGSC) ont signé une entente de principe qui contribuera au dépistage et à l’élimination des activités illégales de fabrication et de distribution de substances améliorant la performance, ainsi que de leurs matières premières, en Chine. Aux termes de l’entente, l’AMA et INTERPOL fourniront des informations aux autorités policières chinoises afin de les aider à cibler et à démanteler les réseaux de producteurs et de fournisseurs de substances améliorant la performance en Chine. Le projet encouragera les forces de l’ordre d’autres pays à mener des enquêtes en vue d’arrêter les acheteurs illégaux de ces substances, grâce aux renseignements reçus des agences gouvernementales chinoises. L’entente permettra en outre aux autorités antidopage du monde entier d’utiliser l’information diffusée par les agences gouvernementales chinoises et étrangères afin d’enquêter sur de possibles violations des règles antidopage qui figurent au Code mondial antidopage révisé. Infos sur www.wada-ama.org.

© Generations for Peace

Le 21 septembre, le Prince Feisal Al Hussein, fondateur et président de Generations For Peace, a célébré la Journée internationale de la Paix en appelant la communauté sportive internationale à utiliser le pouvoir unique du sport pour atténuer les souffrances des réfugiés et construire une paix durable en Jordanie et dans les communautés affectées par des conflits dans le monde. En Jordanie, avec le soutien du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), les programmes de Generations For Peace utilisent entre autres le sport pour améliorer la cohésion sociale entre les réfugiés syriens et les membres de la communauté hôte, et avec le soutien de l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) et du ministère belge des affaires étrangères, pour réduire la violence dans les écoles. Ces programmes profitent à près de 7000 jeunes vivant dans des communautés vulnérables en Jordanie. Infos sur www.generationsforpeace.org.

La première édition du Festival européen FICTS du film sportif, phase européenne du “World FICTS Challenge 2015”, s’est déroulée du 14 au 17 septembre dernier à Bruxelles (Belgique). Promue par la Fédération Internationale Cinéma Télévision Sportifs (FICTS), cette manifestation a été placée sous la direction de Jean-Pierre Brouhon, trésorier du Panathlon Wallonie-Bruxelles, l’organisateur de la manifestation. Le président de la FICTS, Franco Ascani, était présent à cette occasion. Inauguré en présence de 30 champions olympiques et champions du monde, ce Festival a vu une audience record avec entre autres 1500 jeunes des écoles. Infos sur www.ficts.com et www.panathlon.be.

ERRATA

Merci de noter que l’adresse du site internet du CNO brésilien est www.cob.org.br et non www.boc.org.br comme mentionné dans le numéro précédent des ‘actualités olympiques’.

Tags Actu CIO
back to top