skip to content
Date
13 oct. 2015
Tags
Actu CIO

Actualités Olympiques


ACTIVITÉS DU CIO

PRÉSIDENT

© CIO / Arnaud Meylan

Athlète dans l'âme, le président du CIO, Thomas Bach a donné le coup d'envoi du 7e Forum international des athlètes en se prêtant à une séance de questions/réponses animée et en faisant le point sur les recommandations de l'Agenda olympique 2020 qui concernent les sportifs. Plus de 100 athlètes de 40 pays représentant à eux tous 100 médailles olympiques et 200 participations olympiques étaient présents pour l'ouverture du forum le 9 octobre. Le président Bach a commencé par détailler les progrès accomplis dans la mise en œuvre du train de réformes décrit dans l'Agenda olympique 2020. Il a ensuite présenté les nouveaux programmes mis sur pied pour responsabiliser et soutenir les athlètes, avec un accent placé sur la protection des athlètes intègres. Il a conclu en appelant tous les athlètes à aider le CIO à mettre en œuvre les réformes de l'Agenda olympique 2020, et à les améliorer si nécessaire. La présidente de la commission des athlètes du CIO, Claudia Bokel, a quant à elle, donné une vue d'ensemble des actions entreprises ainsi que de l'état d'avancement des recommandations depuis le précédent forum à Singapour en 2013 et a exhorté les athlètes à poursuivre leur engagement actif. Communiqué complet ici.

Après une seconde série de questions-réponses avec les athlètes, le président est intervenu à la séance de clôture du Forum qui s’est achevé avec une série de recommandations. Le président Bach a dit dans son discours : “Il s’agit là d’excellentes recommandations qui soulignent l’engagement du CIO à placer les athlètes au cœur du Mouvement olympique”. Bon nombre des recommandations de l’Agenda olympique 2020 ont été soumises par la commission des athlètes du CIO et renforceront encore le rôle de ces derniers. Ayant été un des membres fondateurs de cette commission des athlètes en 1981, je suis heureux de voir les progrès accomplis jusqu’ici, où les athlètes jouent un rôle fondamental dans la prise de décisions”. Il a également profité de ces trois jours de réunions pour s’entretenir individuellement avec de nombreux athlètes (voir aussi sous ‘commissions’)

© Camp Beckenbauer

L’importance de la bonne gouvernance dans les organisations sportives a été soulignée par le président du CIO lors du ‘Camp Beckenbauer’ le 5 octobre à Kitzbühel (Autriche). Lors de son discours, le président a présenté l’Agenda olympique 2020 à quelque 150 décideurs mondiaux représentant le mouvement sportif, le milieu des affaires et la société civile. Pour assurer l’avenir du sport, des organisations efficaces, responsables et ouvertes à tous sont nécessaires, a insisté le président du CIO, se référant à l'inscription du sport dans les objectifs de développement durable des Nations Unies pour l'après-2015. Le président Bach a par ailleurs rappelé le lien qui existait entre l’Agenda olympique 2020, qui repose sur trois piliers : la durabilité, la crédibilité et la jeunesse, et la chaîne olympique. Le ‘Camp Beckenbauer’ avait pour thème cette année : ‘l’avenir du sport dans un monde numérique’.

© CIO / Christophe Moratal

Une réunion avec le président de la Fédération Internationale de Hockey (FIH), Leandro Negre et le directeur général de la FIH, Kelly Fairweather, a abordé la question des préparatifs du tournoi de hockey lors des Jeux Olympiques de Rio 2016 ainsi que de la mise en œuvre de l’Agenda olympique 2020 dans la stratégie de la FIH et des différents projets et initiatives de la FIH dans le développement du sport.

© CIO / Christophe Moratal

La présidente de l’Union Internationale de Triathlon (ITU) et membre du CIO, Marisol Casado a discuté avec le président du CIO des préparatifs pour les Jeux Olympiques de Rio 2016 ainsi que de l’Agenda olympique 2020.

Lors d’une réunion avec le président de l’Association des Fédérations Internationales des sports olympiques d’été (ASOIF) et président d’honneur à vie de la Fédération Internationale de Tennis (ITF), Francesco Ricci Bitti, le président du CIO a parlé de la mise en œuvre de l’Agenda olympique 2020 en étroite coopération avec l’ASOIF ainsi que des préparatifs des Jeux Olympiques de Rio 2016.

Le président de la Fédération Internationale de Floorball, Tomas Erikkson, a rendu visite au président Bach avec lequel il a abordé la mise en œuvre des recommandations de l’Agenda olympique 2020, et en particulier sur le programme olympique.

Début octobre, le président Bach et le président d’honneur du CIO, Jacques Rogge, ont assisté à la réunion du comité exécutif de la Fondation du Musée Olympique.

© CIO / Christophe Moratal

Des réunions ont également eu lieu avec les membres du CIO, Richard W. Pound, Dae Sung Moon, Alexander Popov, Habu Gumel, et Danka Bartekova, avec lesquels le président a abordé divers sujets liés aux recommandations de l’Agenda olympique 2020. Le président a également rencontré Jacques et Antoine De Navacelle, arrières-petits-neveux de Pierre de Coubertin. Ces derniers l’ont informé de la fondation d’une association de la famille Coubertin et se sont déclarés très satisfaits de l’excellente coopération entre le CIO et la famille Coubertin. Jacques et Antoine De Navacelle ont également exprimé leur soutien aux recommandations de l’Agenda olympique 2020.

Le président du CIO a été nommé “Player of the Year” par l’hebdomadaire allemand de marketing et media “Horizont”. Etant à Lausanne pour le Forum des athlètes, le président a participé via une vidéo conférence à la cérémonie de remise des prix tenue le 8 octobre à Frankfort (Allemagne). Le jury a relevé l’importance de l’Agenda olympique 2020 pour le monde du sport en disant qu’il «contribue à renforcer la crédibilité du sport».

© CIO / Christophe Moratal

Le joueur de tennis de table belge, Jean-Michel Saive, et le hockeyeur paralympique canadien Todd Nicholson ont fait une donation au Musée Olympique de Lausanne. Vice-champion du monde et septuple participant olympique, Jean-Michel Saive a offert son uniforme et sa raquette des Jeux Olympiques de Londres 2012. Quant à Todd Nicholson, champion paralympique qui a participé à cinq éditions de Jeux Paralympiques d’hiver, il a remis au Musée sa luge de hockey des Jeux Paralympiques d’hiver de Turin en 2006. La cérémonie s’est déroulée en présence du président du CIO et de nombreux participants au Forum international des athlètes.

© CIO / Christophe Moratal

La cérémonie de remise des prix du premier concours de création du ‘Souvenir olympique’ s’est déroulée au Musée Olympique à Lausanne, en présence du président du CIO. Lancé par le CIO en partenariat avec l’École Supérieure d’arts appliqués – section Visual Merchandising Design - de Vevey (Suisse), ce concours s’est adressé aux élèves de première année de l’École, avec comme défi de créer et développer un objet cadeau et un objet à vendre au Musée Olympique, tout en représentant le CIO, l’Olympisme et ses valeurs. Découvrez ici les œuvres primées et leurs auteurs.

MEMBRES

© Camp Beckenbauer

Nawal El Moutawakel, vice-présidente du CIO, et Claudia Bokel, membre de la commission exécutive du CIO, ont pris part au ‘Camp Beckenbauer’ où elles sont intervenues dans différentes sessions : celle de ‘La parité dans le sport : Un rêve éternel’ (‘Gender equality in sports : An eternal dream’) pour Nawal El Moutawakel, et celle de ‘l’avenir du sport dans un monde digitalisé’ (The future of sport in digitalized world).

© Nawal El Moutawakel

Nawal El Moutawakel, Claudia Bokel, Frank Fredericks et Kirsty Coventry, ont participé au premier forum des athlètes africains qui s’est tenu à Marrakech (Maroc) les 3 et 4 octobre. Ce forum a été organisé par l’Association des Comités Nationaux Olympiques d’Afrique (ACNOA), à travers sa commission des athlètes.

COMMISSIONS

© CIO / Arnaud Meylan

Réuni à Lausanne du 9 au 10 octobre, le 7e Forum international des athlètes, organisé par la commission des athlètes, s’est clos avec une série de recommandations visant à responsabiliser les commissions des athlètes à tous les niveaux. Les participants au Forum sont très favorables à l’Agenda olympique 2020, notamment aux recommandations concernant les athlètes. L’ensemble des recommandations résultant de ces discussions seront présentées à la commission exécutive du CIO en décembre. Les séances plénières et discussions de groupe ont couvert un certain nombre de sujets concernant les athlètes – encadrement efficace, pratiques exemplaires en matière de gestion d'une commission des athlètes, bien-être et services aux athlètes, communication et expériences pendant les Jeux et au-delà. Il y avait également une séance pratique sur les dernières initiatives en date lancées par le CIO en faveur des athlètes, notamment la plateforme Olympic Athletes’ Hub et le programme d'apprentissage électronique sur l'intégrité. Communiqué complet ici.

À noter que la commission des athlètes a tenu une réunion à laquelle est venu assister quelques instants le président Bach. La commission s’est également réunie avec les représentants des commissions des athlètes des associations continentales, le conseil des athlètes du Comité International Paralympique (IPC) et les représentants des commissions des athlètes de FI.

© CIO / Bertrand Rey

Des experts du monde entier se sont réunis fin septembre pour une rencontre sans précédent au CIO (photo ci-dessus). Au cours de cette réunion qui a duré trois jours, ces experts ont discuté de la recherche et des recommandations relatives à la pratique de l'exercice pendant la grossesse et après l'accouchement chez les athlètes d'élite. En tout, seize experts reconnus se sont joints aux représentants de la commission médicale et scientifique du CIO à Lausanne, que préside le membre de la commission exécutive du CIO, Ugur Erdener, afin d’échanger pour la première fois leurs connaissances et compétences à cet égard, passer en revue les données existantes disponibles et définir de futurs domaines de recherche. La déclaration de consensus sera publiée au printemps prochain dans le British Journal of Sports Medicine et sur le site web www.olympic.org. Communiqué complet ici.

AUTRES NOUVELLES OLYMPIQUES

© CIO / Philippe Woods

Au cours de ces trois dernières semaines, trois séminaires olympiques ont rassemblé des représentants de 71 CNO au siège du CIO à Lausanne. Organisés par le département services de télévision et de marketing du CIO avec la Solidarité Olympique et l’Association des Comités Nationaux Olympiques (ACNO), ces séminaires étaient les trois premiers d’une série de six, les trois prochains devant se tenir en janvier et février 2016. Dans le cadre de la recommandation 35 de l’Agenda olympique 2020, ces séminaires ont pour objectif de doter les CNO de plus grandes connaissances et compétences en marketing olympique, et ce afin d’accroître la mobilisation des sponsors et leurs activités. Le thème de cette première série portait sur la marque olympique et celle des CNO. Pendant deux jours, les participants se sont penchés sur la compréhension des fondamentaux et sur la manière de maintenir l’intérêt autour de la marque entre deux éditions de Jeux. Les séminaires restants s’adresseront aux 135 autres CNO.

Pâquerette Girard-Zappelli, Chief Officer éthique et conformité au sein du CIO, est intervenue lors de la conférence sur ‘l’éthique, la gouvernance et le sport : critères pour l’attribution d’évènements sportifs internationaux’, organisée par l’intergroupe ‘sport’ du Parlement européen le 29 septembre à Bruxelles (Belgique). Dans son allocution, Pâquerette Girard-Zappelli a présenté une série d’actions menées récemment par le CIO afin de renforcer l’éthique, la bonne gouvernance et la transparence au sein du CIO et de l’ensemble du Mouvement olympique, suite aux recommandations de l’Agenda olympique 2020. Parmi les autres intervenants, citons des représentants de l’Union des associations européennes de football (UEFA), de la ligue espagnole de football, de la Confédération syndicale internationale et de la Fédération Internationale des ligues des droits de l’homme.

Dans le cadre de sa mission visant à protéger les athlètes intègres, ainsi que décrite dans l'Agenda olympique 2020, le CIO finance et soutient sept projets de recherche novateurs menés dans le cadre de la lutte contre le dopage. D'autres projets devraient également s'ajouter à la liste le mois prochain. Les sept projets de recherche – en Australie, en Espagne et au Royaume-Uni – ont été choisis parmi des candidatures reçues suite à deux appels lancés par le CIO à l'échelle mondiale. Un groupe d'experts du CIO passe actuellement en revue les 22 candidatures reçues lors du troisième appel à candidatures. Au cours du mois d’octobre, seront annoncés le(s) projet(s) qui vont être soutenus et financés avec les 2,5 millions d'USD restants. Communiqué complet ici.

FÉDÉRATIONS INTERNATIONALES DE SPORT

FI ÉTÉ

(de g. à d.) Injeti Srinivas, Rajiv Yadav, Seb Coe Adille J. Sumariwalla © AFI

En visite à New Delhi (Inde), le président de l’Association Internationale des Fédérations d’Athlétisme (IAAF), Seb Coe a signé une déclaration d’intention avec l’Autorité sportive indienne, et la fédération indienne d’athlétisme, dans le cadre de la création d’un centre national d’excellence pour l’athlétisme. Accompagné par le membre du conseil de l’IAAF et président de la fédération indienne, Adille J. Sumariwalla, Seb Coe a rencontré le secrétaire indien aux sports, Rajiv Yadav, et le directeur général de l’Autorité sportive, Injeti Srinivas. L’objectif de ce centre sera d’apporter à la fois un entraînement d’excellence, des services d’assistance intégrés et un programme éducatif destiné aux athlètes. Infos sur www.iaaf.org.

La Fédération Internationale de Basketball (FIBA)a annoncé le 3 octobre la fin de la première partie du processus pour déterminer les 24 équipes – 12 masculines et 12 féminines – qui prendront part aux tournois olympiques de basketball du 6 au 21 août 2016 à Rio de Janeiro. Du 11 juin au 3 octobre 2015, ce sont au total 68 équipes masculines et 50 équipes féminines qui se sont affrontées lors de championnats continentaux joués en Europe, Afrique, Amérique, Asie et Océanie, afin de décrocher leur billet pour les Jeux Olympiques. Au final, sept équipes masculines et cinq équipes féminines se sont qualifiées directement pour le rendez-vous olympique de l’été 2016. Découvrez ces équipes ici (uniquement en anglais).

L’Union Cycliste Internationale (UCI) a annoncé qu’elle relançait le label UCI Bike City pour soutenir et récompenser les villes et les régions qui investissent dans le développement au niveau local du cyclisme et des infrastructures qui lui sont liées. Le premier label UCI Bike City sera attribué pour une durée de quatre ans l’année prochaine dans le cadre des championnats du monde sur route UCI de Doha (Qatar). Son attribution se basera sur la stratégie élaborée par les villes combinant la mise en avant du cyclisme d’élite au travers d’événements de l’UCI et les investissements consentis en faveur du cyclisme pour tous. Infos sur www.uci.ch.

© FIFA

Le tout premier stage consacré au football de base à se tenir à Gaza depuis que la Fédération palestinienne de football a rejoint en 1998 la Fédération Internationale de Football Association (FIFA), s’est achevé le 2 octobre. Quelque 30 entraîneurs locaux (photo ci-dessus) ont suivi pendant cinq jours, au stade de l’Université islamique de Gaza, un enseignement à la fois pratique et théorique, dans les domaines sportif et organisationnel, afin d’acquérir les outils nécessaires à la mise en place de leurs propres projets de football de base, en partenariat avec la FPF. Un festival avec la participation des enfants de Gaza, est venu clore ce stage. Afin de développer le football de base dans l’ensemble de la Palestine, la FIFA organisera, du 17 au 22 octobre prochain un nouveau stage à Ramallah. Entre 2011 et 2014, quelque 300 stages et festivals de football de base ont été organisés. La FIFA a par ailleurs formé 15 000 éducateurs dans 143 pays et plus de 350 événements identiques sont déjà prévus pour les quatre années à venir. Infos sur www.fifa.com.

La Fédération Internationale de Gymnastique (FIG) a dévoilé les noms des gymnastes qui devraient participer aux championnats du monde de gymnastique artistique qui se tiendront du 23 octobre au 1er novembre à Glasgow (Grande-Bretagne). Avec près de 600 athlètes inscrits, ces championnats n’avaient jamais attiré autant de participants. De même, ces championnats seront d’autant plus important qu’en cette année préolympique, la course vers le titre mondial sera adoubée d’une course pour la qualification aux Jeux Olympiques de 2016 à Rio de Janeiro. Infos sur www.fig-gymnastics.com.

© FIH

Le 1er octobre, la Fédération Internationale de Hockey (FIH) a célébré le 25e anniversaire de la Journée internationale des personnes âgées des Nations Unies, avec comme l’un des thèmes pour cette année, l’intégration de ces personnes. Ce domaine particulier trouve un fort écho dans le hockey, sport qui est pratiqué et apprécié par des personnes de tous âges dans le monde entier et à tous niveaux. Le sport offre un certain nombre de bienfaits pour la santé, et est particulièrement attrayant pour les personnes âgées pour de nombreuses autres raisons. Dans le cadre de cette Journée, la FIH a mis en exergue quelques avantages de la pratique du hockey; avantages qui incitent un certain nombre de personnes à reprendre ou à continuer ce sport bien au-delà de leurs 60, 70 et même 80 ans. Lire l’article complet de la FIH ici (uniquement en anglais).

Selon une étude menée par la société britannique Kantar Media, la Fédération Internationale de Natation (FINA) a annoncé que sa 16e édition des championnats du monde tenue à Kazan (Fédération de Russie) du 24 juillet au 9 août 2015, a enregistré une audience TV cumulée de 6,8 milliards de téléspectateurs dans le monde entier. Ce chiffre officiel représente une hausse de 2,3 milliards de téléspectateurs par rapport aux championnats du monde précédents organisés à Barcelone (Espagne) en 2013, où l’audience était de 4,5 milliards de personnes. En outre, il y a deux ans à Barcelone, le nombre total d’heures de couverture s’élevait à 5.156 heures alors qu’à Kazan, on a atteint 5.728 heures de couverture. L'audience cumulée est calculée sur la base de six plateformes : en direct, en différé, rediffusion, moments forts, actualités et contenu de magazine sportif. Infos sur www.fina.org.

© IRB

Avec la Coupe du monde 2015 de rugby qui se tient en Angleterre du 18 septembre au 31 octobre, la World Rugby et son partenaire humanitaire, le Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies (PAM) se sont lancé un grand défi dans le cadre de leur campagne ‘Plaquer la faim’ (‘Tackle Hunger’) qui vise à sensibiliser et collecter des fonds pour soutenir le programme du PAM ‘Faim Zéro’. Au 8 septembre, des fonds avaient déjà été récoltés auprès des fans de rugby pour financer plus d’un million de repas dans des écoles. Infos sur www.worldrugby.org/tacklehunger and www.wfp.org/tacklehunger.
Par ailleurs, le panthéon de la gloire de la World Rugby a accueilli à titre posthume l’ancien président sud-africain, Nelson Mandela, qui en 1995, a utilisé le rugby comme vecteur de changement social et d’unité de la nation. La cérémonie s’est déroulée au Parc Saint-James à Newcastle le 3 octobre en présence de Bernard Lapasset, président de la World Rugby, de Gert C Oosthuizen, vice-ministre sud-africain des sports et des loisirs, et de François Pienaar, capitaine de l’équipe sud-africaine, championne du monde chez elle en 1995.

FI HIVER

La Fédération Mondiale de Curling (WCF) et Curling Canada ont confirmé que les championnats du monde de double mixte et seniors de 2017 auront lieu à Lethbridge (Alberta) du 22 au 29 avril. Ce sera la deuxième fois que le Canada accueillera les épreuves combinées des championnats du monde de double mixte et seniors, après Fredericton (Nouveau-Brunswick) en 2013. Ces championnats seront la dernière chance pour les pays y participant à décrocher leur billet pour le tout premier tournoi olympique de curling double mixtes aux Jeux Olympiques d’hiver de 2018 à PyeongChang. Infos sur www.worldcurling.org.

© FIS

La Fédération Internationale de Ski (FIS) nous informe que le second séminaire d’entrainement destiné aux femmes s’est déroulé à Seefeld (Autriche) du 25 au 27 septembre. L’ancienne skieuse de fond, l’Italienne Gabriella Paruzzi et d’autres intervenants internationaux avaient préparé un programme intensif pour les 18 participantes venues de 12 pays. Au programme de ces trois jours, figuraient des sujets abordant l’entrainement spécifique pour les athlètes féminines, l’importance d’un bon équilibre du corps et de la force, les effets de la haute altitude sur les athlètes, ainsi qu’un aperçu sur la structure du modèle norvégien de ski. Egalement au programme, une partie pratique avec un entraînement de ski sur roulettes (photo ci-dessus).
Par ailleurs, le 30 septembre, le séminaire annuel de la FIS sur les jeunes et les enfants a été placé sous le thème ‘médias sociaux dans les sports pour la jeunesse’. Aujourd’hui dans sa 13e année, ce séminaire a rassemblé plus de 100 personnes venues de 53 pays et qui ont pu se familiariser avec de nombreux sujets tels que l’utilisation éthique du média social, le lancement du nouveau nom du domaine de la FIS, dot.SKI, le bien-être des enfants face aux médias sociaux, ainsi que la campagne de la FIS ‘Amener les enfants à la neige’ (‘Bring Children to the Snow’). Infos sur www.fis-ski.com.

COMITÉS NATIONAUX OLYMPIQUES

© CNO algérien

Le CNO algérien a organisé le 20 septembre dernier à l’Université Mohamed Boudiaf à Oran, une conférence internationale animée par Mario Pescante, membre du CIO et observateur permanent du CIO auprès des Nations Unies, et placée sous le thème «la Trêve olympique : le sport au service de la paix ». Organisée en collaboration avec la wilaya d’Oran et l’Université des Sciences et de la Technologie d’Oran ‘Mohamed Boudiaf, la conférence s’est déroulée en présence entre autres du président du CNO, Mustapha Berraf, de nombreux étudiants, de recteurs et de directeurs d’établissements universitaires, ainsi que des consuls généraux d’Espagne, de France et du Maroc. Infos sur www.coalgerie.com.

Le CNO colombien, avec le soutien de la Solidarité Olympique et l’Ecole nationale du sport, a lancé les inscriptions pour le cours d’administration du sport (GOLD) pour 2015-2016, cours destiné aux dirigeants sportifs. Ce cours GOLD vise à familiariser les participants au monde de la gestion des organisations sportives, à travers une formation basée sur le modèle du cours avancé en management du sport (MOSO - Managing Olympic Sport Organisation), l’un des programmes de la Solidarité Olympique. Infos sur www.coc.org.co.

© CNO espagnol

Le CNO espagnol, en collaboration avec la Solidarité Olympique, a organisé à Madrid les 3 et 4 octobre un séminaire de gestion en technologies de l’information et de la communication, auquel ont participé des présidents ou représentants de 24 CNO hispanophones et lusophones. Parmi les sujets abordés, citons les différents canaux d’information, les bibliothèques virtuelles, ou encore le contenu numérique et les réseaux sociaux du CNO espagnol. Des représentants du Centre d’études olympiques ont également présenté des projets sur la gestion du patrimoine écrit qui peuvent contribuer au partage des informations et des collections concernant le Mouvement olympique. Ce séminaire d’est achevé par un document conjoint signé par les 24 CNO, appelant entre autres à informer l’Association des Comités Nationaux Olympiques (ACNO) et la Solidarité Olympique, de l’importance de ce séminaire pour l’ensemble des CNO de par le monde, et ce afin d’améliorer et de mettre en œuvre leurs systèmes d’information et de banques de données. Infos sur www.coe.es.

© CNO gambien

La commission femme et sport du CNO gambien a organisé la 4e édition du festival femme et sport à Serekunda du 29 septembre au 3 octobre. Placée sous le thème ‘la promotion des valeurs olympiques dans le sport pour les femmes et les jeunes filles’, cette édition 2015 avait au programme : un forum national, une compétition de lutte olympique, des compétitions de basketball 3x3 et une compétition de tir à la corde. Le 29 septembre, le forum a rassemblé 110 sportifs et sportives, des représentants d’associations sportives, des médias et des administrateurs sportifs (photo ci-dessus). Le forum a abordé entre autres comme sujets : l’activité physique régulière comme moyen d’améliorer la santé physique et mentale, l’estime de soi, les performances des femmes dans le sport. Ont participé comme intervenants : le président du CNO, Alhaji Momodou Dibba; le directeur exécutif du Conseil national des sports, Marcel Mendy; la première vice-présidente du CNO et présidente de la commission femme et sport de l’ACNOA, Beatrice Allen, également membre du CIO; et la présidente de la commission femme et sport du CNO et membre du bureau exécutif du CNO, Mary Samba Christensen.

(de g. à d.) Giannis Stathopoulos, Spyros Capralos, Voula Zygouri, Voula Kozompoli et Kakhi Kakhiasvili. © CNO hellénique

C’est en présence du président du CNO hellénique, Spyros Capralos, de l’ambassadeur de Géorgie à Athènes, Josif Nanobashvili et de nombreux Olympiens comme Voula Zygouri, que les Associations hellénique et géorgienne des vainqueurs olympiques ont formalisé leur coopération. Réunis au siège du CNO, Voula Kozompoli, présidente de l’Association hellénique et son homologue géorgien, Kakhi Kakhiasvili ont signé un protocole de coopération visant à promouvoir le sport, la culture, la santé et l’éducation à travers des actions conjointes de leurs membres dans les deux pays. Ils ont également remercié le président du CNO et l’ambassadeur de Géorgie pour leur soutien. Giannis Stathopoulos, responsable de la communication de l’Association hellénique était aussi présent à cette occasion. Infos sur www.hoc.gr.

Le 30 septembre, s’est tenue la session extraordinaire de l'Assemblée générale du CNO guatémaltèque dont l’agenda comportait la présentation de l'approbation des frais de voyage et des indemnités pour les voyages officiels avalisés par le CNO. Ce point devra être adopté à la suite de propositions qui seront soumises par les délégués des fédérations et des associations d’ici au 30 octobre prochain et qui seront ensuite évaluées. Après étude de l'analyse et de la pertinence de ces propositions, un nouveau document sera rédigé et sera soumis à l’approbation de l'Assemblée du CNO convoquée pour le 18 novembre prochain. Infos sur www.cog.org.gt.

© CNO du Panama

En visite pendant 36 heures au Panama, le directeur général adjoint des relations avec le Mouvement olympique au CIO, Pere Miró a rencontré les présidents et représentants de 21 fédérations nationales et le conseil d’administration du CNO du Panama, avec lesquels ont été abordés des sujets d’ordre national et international ainsi que la question de l’autonomie du sport (photo ci-dessus). Le président du CNO espagnol, Alejandro Blanco, l’accompagnait à cette occasion. Pere Miró a également tenu des réunions avec le ministre adjoint de la présidence, Augusto Arosemena et le vice-ministre des affaires étrangères, Luis Miguel Hincapie. Infos sur www.copanama.com.

© CNO péruvien

Le cours d’administration sportive organisé à Ica par le CNO péruvien et placé sous les auspices de la Solidarité Olympique s’est achevé le 26 septembre dernier. Pendant quatre jours, les responsables sportifs d’organisations de toute la région, y ont pris part (photo ci-dessus). De tels cours se sont également déroulés dans les régions de Tumbes et Cajamarca, au cours desquels des thèmes sur le développement du sport, la gestion d’événements sportifs, le rôle du sport dans la société, etc. ont été abordés. Infos sur www.coperu.org.

(de g. à d.) Pere Miro, Eduardo Alvarez et Alejandro Blanco. © José Avelino Rodrigues

Le président du CNO vénézuélien,Eduardo Álvarez, et son homologue du CNO espagnol, Alejandro Blanco, ont signé un accord de coopération afin de développer des échanges dans divers domaines sportifs. Cet accord comprend entre autres la collaboration dans la formation des entraîneurs et la présence de leurs pays dans les compétitions internationales. Lors de la septième session de l’Académie olympique vénézuélienne, Alejandro Blanco et le directeur général adjoint des relations avec le Mouvement olympique au CIO, Pere Miro, sont intervenus respectivement sur la bonne gouvernance et l’évolution du sport dans le monde. Dans le cadre de leur visite au CNO, les deux dirigeants ont été décorés de l’Ordre du CNO, et ont pu rencontrer des responsables du CNO, des entraîneurs et des athlètes.
Par ailleurs, plus de 200 personnes ont assisté au Congrès municipal des sciences appliquées au sport, organisé dans la ville de La Asunción sur l’île de Margarita du 24 au 26 septembre. Au programme, des conférences sur la médecine sportive, la biomécanique, le journalisme sportif, l’organisation d’événement sportifs ainsi que sur le Mouvement olympique et la Solidarité Olympique.

COMITÉS D’ORGANISATION DES JEUX OLYMPIQUES

RIO DE JANEIRO 2016

© Rio 2016 / Alex Ferro

Le 29 septembre dernier au parc olympique Deodoro de Rio de Janeiro, la presse mondiale a eu un aperçu du parcours qui sera proposé aux meilleurs spécialistes mondiaux de canoë-kayak slalom, l’été prochain lors des Jeux Olympiques. Le stade d’eaux vives a été en effet officiellement dévoilé par Eduardo Paes, le maire de Rio, qui a salué cet instant comme une étape importante des préparatifs de Rio 2016, décrivant le site comme l’élément du complexe olympique Deodoro qui présentait le plus gros défi. Le véritable parcours passera au banc d’essai lors d’une épreuve test officielle qui aura lieu du 26 au 29 novembre. Quelque 250 concurrents de 40 pays devraient participer à cette répétition générale de Rio 2016. La Fédération internationale de Canoë (ICF) a travaillé en étroite collaboration avec les organisateurs de Rio 2016 pour façonner le site et elle a d’ores et déjà avalisé le parcours lors d’une visite du site effectuée plus tôt cette année. Avec les sites de BMX et de vélo tout-terrain, le parcours de canoë-kayak slalom fait partie du X-Parc, centre de sports « extrêmes », qui constituera une part importante de l’héritage sportif et social de Rio 2016. Ce programme offrira à la population locale une installation sportive et de loisirs qui devrait être sans conteste très appréciée des jeunes de la ville. Communiqué complet ici.

PYEONGCHANG 2018

© PyeongChang 2018

Le comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver de 2018 à PyeongChang (POCOG) a signé un accord de partenariat national avec le groupe SK Group qui devient ainsi partenaire officiel dans les catégories ‘semi-conducteurs et huile’. L’accord a été paraphé par le président du POCOG, Yang-ho Cho (à g. sur photo) et le président du comité du conseil de communication du Groupe SK, Young-tae Kim (à d. sur photo). Aux côtés des partenaires mondiaux olympiques, le programme de marketing national de PyeongChang 2018 est divisé en trois niveaux : partenaire officiel soit le plus haut niveau; sponsor officiel soit le niveau moyen et fournisseur officiel soit le niveau le plus bas. Infos sur www.pyeongchang2018.com.

TOKYO 2020

© Tokyo 2020

Le comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2020 à Tokyo (Tokyo 2020) nous informe que le Forum international des athlètes pour 2020 s’est déroulé avec succès. Les membres du Comité des sportifs de l’Agence Mondiale Antidopage (AMA), Claudia Bokel (également présidente de la commission des athlètes du CIO), Ben Sandford et Koji Murofushi (également directeur des sports de Tokyo 2020), Eilish McColgan de l’Agence antidopage britannique, et plusieurs autres athlètes olympiques et paralympiques ont pris part à ce Forum, ainsi que des athlètes modèles. Le programme comportait des activités qui ont rassemblé plus d’une centaine de jeunes athlètes et qui étaient placées autour des valeurs d’un sport propre et sur le ‘Projet des Jeunes Athlètes 2020’ initié par Tokyo 2020. Co-organisé par l’AMA, le ministère japonais de l'Education, de la Culture, des Sports, des Sciences et de la Technologie, et l’Agence Japonaise antidopage (JADA), le forum s’inscrit au sein de l’initiative antidopage ‘Play True 2020’. Etablie comme l’un des piliers du programme Sport for Tomorrow (le Sport pour Demain), cette initiative est désormais gérée par la JADA. Le Forum fut aussi l’occasion de lancer le projet ‘Relais Play True’. Des athlètes de différents pays, de différents sports et de différentes générations, seront invités à inscrire dans un rouleau traditionnel japonais appelé makimono la vérité qu’ils ont découverte grâce au sport. Ces messages seront transmis à la jeune génération à travers le monde jusqu’aux Jeux de 2020. Communiqué complet ici.

COMITÉS D’ORGANISATION DES JEUX OLYMPIQUES DE LA JEUNESSE

LILLEHAMMER 2016

© Lillehammer 2016

À moins de 130 jours de la tenue en février prochain des 2es Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) d'hiver à Lillehammer, le comité d'organisation (LYOGOC) a présenté début octobre à la commission de coordination du CIO ses derniers préparatifs. Les membres de la commission de coordination que préside Angela Ruggiero, membre du CIO, ont été tout particulièrement impressionnés par les derniers préparatifs du ‘Sjoggfest’ – ce festival d'hiver qui doit son nom à Sjogg, la mascotte. S'inspirant de la culture jeune, cette manifestation propose des concepts novateurs qui vont révolutionner les JOJ. Au cours des dix jours que dureront les Jeux, quelque 1 100 jeunes athlètes, parmi les meilleurs du monde, concourront dans les sept sports inscrits au programme olympique, que viendront compléter de nouvelles épreuves axées sur la jeunesse. Spectateurs et athlètes pourront par ailleurs assister chaque jour à des projections cinématographiques, des concerts et des manifestations culturelles qui réuniront quelques-uns des plus grands artistes norvégiens. Communiqué complet ici.

BUENOS AIRES 2018

© Buenos Aires 2018

A l’occasion des trois ans avant le coup d’envoi des 3es Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) d’été à Buenos Aires, le directeur général du comité d'organisation de ces JOJ, Leandro Larrosa (photo), a évoqué dans un entretien sur olympic.org, les préparatifs de la manifestation qui aura lieu du 1er au 12 octobre 2018. Découvrez-la ici.

ORGANISATIONS RECONNUES

À moins d'un an avant les Jeux Olympiques de 2016 à Rio de Janeiro, des experts en données de plus 20 Fédérations Internationales des sports olympiques se sont réunis à Lausanne les 29 et 30 septembre pour en savoir plus sur le flux de données olympiques (ODF – Olympic Data Feed) et pour réaliser une série d’exercices pratiques. L'ODF est un flux homogène qui permet à une information sportive d’être envoyée dès sa création sur site à des clients comme les médias par exemple. L'atelier a été organisé par l'Association des Fédérations internationales des sports olympiques d'été (ASOIF), en étroite coopération avec le CIO, les partenaires olympiques mondiaux ATOS et Omega ainsi que le comité d’organisation des Jeux Olympiques de 2016 à Rio de Janeiro. Dans le cadre de cet atelier, les participants ont également pu se familiariser avec le projet de données sportives du Mouvement olympique. Premier du genre dans le monde du sport, ce projet créera une banque de données sportives unique comportant des résultats historiques et à venir, des biographies d’athlètes et des calendriers, et tout ce contenu sera validé à la source par les FI et les parties prenantes du Mouvement olympique (CNO, athlètes, etc.). Conformément aux recommandations de l’Agenda olympique 2020, le CIO compte fournir un service de données sportives aux futurs COJO dans le cadre d'un ensemble de solutions clés en main et il utilisera comme outil ce projet de données sportives du Mouvement olympique. Le système intégrera l’ODF et devrait être en vigueur en 2017 avec comme premier COJO bénéficiaire celui qui succèdera aux Jeux Olympiques d'hiver de 2018 à PyeongChang. Communiqué complet ici (en anglais uniquement).

Les 2 et 3 octobre à Ottawa (Canada), le Centre canadien pour l’éthique dans le sport, en partenariat avec l’Agence Mondiale Antidopage (AMA), a accueilli des experts de la communauté antidopage dans le cadre d’une conférence sur l’éducation fondée sur les valeurs. Venus de 50 pays, les représentants de 61 organisations nationales antidopage (ONAD), de 18 FI et de quatre organisations régionales antidopage (ORAD), ainsi que 17 chercheurs, ont examiné la manière dont les organisations antidopage peuvent faire progresser les initiatives mondiales en utilisant leur savoir collectif et celui des chercheurs du monde entier. Cette conférence s’est achevée avec l’adoption d’une série de résolutions. Ainsi l’AMA, les ONAD, les ORAD et les FI doivent consacrer plus de ressources financières et humaines aux programmes d’éducation antidopage fondée sur les valeurs; des programmes efficaces d’éducation fondée sur les valeurs et de prévention doivent être mis en place pour réduire considérablement le dopage dans le sport; et l’AMA doit aussi convoquer une conférence de suivi avant 2018 pour examiner la situation de cet important secteur et évaluer le progrès de ces résolutions. Communiqué complet ici.
Le comité exécutif de AMA a approuvé le 16 septembre la Liste des substances et méthodes interdites 2016, liste qui peut être consultée sur le site de l’AMA en version anglaise et qui entrera en vigueur le 1er janvier 2016. Infos sur www.wada-ama.org.

Tags Actu CIO
back to top