skip to content

Actualités Olympiques 22-05-2020

IOC / Greg Martin

Activités du CIO

Président

Le CIO et l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) renforcent leur coopération à travers le nouvel accord de coopération signé le samedi 16 mai au siège de l'OMS à Genève. Cet accord encouragera l’adoption de modes de vie sains, notamment via l'activité physique, le sport et les loisirs actifs, en tant que moyens pour promouvoir la santé partout dans le monde. Le CIO et l'OMS partagent un engagement commun, à savoir promouvoir une société en bonne santé grâce au sport, conformément à l'Objectif de développement durable n°3 fixé par les Nations Unies (lequel concerne la santé et le bien-être), et à contribuer à la prévention des maladies non transmissibles (MNT). 

À cette occasion, le président du CIO, Thomas Bach, a déclaré : "Au cours des derniers mois de la crise actuelle, nous avons tous vu à quel point le sport et l'activité physique étaient importants pour la santé physique et mentale. Le sport peut sauver des vies. Nous bénéficierons des conseils de l'OMS pour relever les défis de la société après cette crise sanitaire sans précédent, où la santé jouera un rôle beaucoup plus important dans les politiques publiques. Nous nous réjouissons à l'idée de travailler encore plus étroitement avec l'OMS. Le CIO invite en outre les gouvernements du monde entier à intégrer le sport dans leurs programmes de soutien post-crise compte tenu du rôle important que celui-ci joue dans la prévention non seulement des MNT, mais aussi des maladies transmissibles." Le directeur général de l'OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, a pour sa part indiqué :

“Si le monde se bat avec unité et solidarité, je pense que nous pouvons faire la différence avant les prochains Jeux Olympiques, et nous espérons que Tokyo 2020 sera un lieu où l'humanité se rassemblera en signe de triomphe sur la pandémie de COVID-19."

L'OMS a joué un rôle déterminant en fournissant au CIO des conseils techniques durant les discussions qui ont abouti au report des Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Elle continue de conseiller l'organisation olympique en rassemblant des données supplémentaires permettant de mieux cerner la COVID-19. Lire communiqué complet ici.

CIO / Greg Martin

Le lendemain de la signature de l’accord avec l’OMS, le président Thomas Bach, s’est joint à l’initiative de l’OMS baptisée "De la parole aux actes : le défi de la santé pour tous" dans le cadre d’un effort mondial visant à promouvoir des solutions permettant aux personnes de rester en bonne santé durant la pandémie de coronavirus.

Assis sur un vélo d'appartement, il a demandé “à tous les gouvernements nationaux d'inclure le sport dans leurs programmes de relance économique, car le sport peut contribuer à la reprise économique, mais il est aussi très important pour la prévention de futures crises sanitaires ; c'est pourquoi il est important que vous fassiez tous du sport.” Le président a également fait l'éloge de l'OMS et s'est joint à d'autres partenaires pour la féliciter de sa campagne mondiale #SafeHands. À la fin de son message, il a exhorté tous et toutes à rester forts, actifs et en bonne santé, en référence à la campagne du CIO #StayStrong dans le cadre de laquelle des olympiens encouragent les gens à bouger chez eux. À ce jour, la campagne du CIO a touché plus de 200 millions de personnes sur la chaîne olympique et sur les médias sociaux. Lire communiqué complet ici.

L’Olympic Refuge Foundation (ORF) a expliqué de quelle manière le sport pouvait contribuer à renforcer la résilience et à améliorer la santé mentale des jeunes déplacés de force, en particulier durant la pandémie de COVID-19. Le président de l'ORF et président du CIO, Thomas Bach, et le vice-président de l'ORF et haut-commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, ont tous deux mis en garde contre l'impact croissant de la pandémie de COVID-19 sur la santé mentale des réfugiés et des autres personnes déracinées suite à la guerre, la violence et la persécution dans le monde entier, aggravant des circonstances déjà très difficiles. Réuni à distance le 19 mai, le conseil de l'Olympic Refuge Foundation a approuvé un certain nombre d'initiatives visant à renforcer la protection des jeunes déplacés de force et à améliorer leur santé mentale grâce au sport.  À titre d'exemple, l'ORF lance actuellement un projet pilote en Ouganda, lequel utilise le sport afin d'améliorer la santé mentale et le bien-être psychosocial de plus de 10 000 jeunes réfugiés et membres de la communauté d'accueil (âgés de 15 à 24 ans). Dirigé par un consortium de cinq agences (ORF, AVSI, CNO ougandais, Youth Sport Ouganda et HCR Ouganda), le projet mettra en œuvre un programme national de sport au service de la protection.

Ainsi que l'a déclaré le président Bach, "Au cours des derniers mois de la crise actuelle, nous avons tous vu à quel point le sport et l'activité physique étaient importants pour la santé physique et mentale. Le sport peut sauver des vies." Et d'ajouter : "Un sport sûr procure un bien-être mental et physique à tous et, en particulier, aux personnes qui ont vécu et continuent de vivre un traumatisme, une perte et une incertitude prolongée."  Filippo Grandi, a pour sa part indiqué : "Partout dans le monde, nous sommes témoins de de l'impact dévastateur de la pandémie sur la santé mentale et sur le bien-être des jeunes réfugiés. L'Olympic Refuge Foundation a très justement identifié la contribution importante que le sport pouvait apporter au bien-être psychosocial et redouble d'efforts pour relever ce défi majeur." Lire communiqué complet ici sur www.olympic.org et sur www.unhcr.org

CIO / Greg Martin

Le 14 mai, la commission exécutive du CIO (CE) a tenu sa première réunion plénière à distance afin de respecter les mesures mises en œuvre pour contenir la propagation de la pandémie de COVID-19. La CE a entendu des comptes rendus sur les activités de l’administration du CIO et discuté du coût du report des Jeux Olympiques Tokyo 2020 et de la tenue de la 136e Session du CIO à distance.

La CE du CIO a approuvé une enveloppe budgétaire à hauteur de 800 millions d’USD pour affronter la crise de la COVID-19 pour sa part de responsabilité dans l’organisation des Jeux Olympiques Tokyo 2020, le prolongement de ses propres activités et le soutien au Mouvement olympique dans son ensemble. Ce montant sera couvert par le CIO lui-même, avec éventuellement un apport obtenu de la Fondation olympique. Ce montant comprend le coût de l’organisation des Jeux aux dates nouvellement fixées allant jusqu’à 650 millions d’USD pour le CIO, ainsi qu’une enveloppe financière pour le Mouvement olympique allant jusqu’à 150 millions d’USD et concernant notamment les FI, les CNO et les organisations reconnues par le CIO, afin de leur permettre de maintenir leurs sports, leurs activités et leur soutien à leurs athlètes.

Par ailleurs, le Conseil fédéral Suisse a décidé d’apporter un soutien aux FI qui ont leur siège en Suisse par le biais d’un programme conjoint avec le CIO. “Le CIO remercie le Conseil fédéral suisse pour sa proposition de soutenir conjointement avec lui les Fédérations Internationales de sport. Nous nous engageons pleinement à mener à bien ce programme de soutien aux Fédérations Internationales de sport en coopération avec les autorités suisses. Cette initiative est une belle reconnaissance de l'importance des Fédérations Internationales et du sport”, a déclaré le président Thomas Bach.

Il a été annoncé précédemment que la Solidarité Olympique avait accru de 15 millions d’USD le budget consacré à ses programmes pour athlètes, lequel couvre des bourses destinées à plus de 1 600 athlètes de 185 CNO ainsi qu’à l’équipe olympique de réfugiés. La Solidarité Olympique a également augmenté de 10,3 millions d’USD le budget alloué aux subventions du CIO pour la participation des CNO aux Jeux Olympiques. Ce budget additionnel permettra à la Solidarité Olympique de mettre à disposition des fonds supplémentaires liés aux coûts exceptionnels encourus par les CNO en raison du report des Jeux Olympiques Tokyo 2020. Communiqué complet ici.

Concernant Tokyo 2020, la CE a été informée des progrès accomplis par le groupe de travail "Here We Go" ("C'est parti") s'agissant de la réorganisation des Jeux Olympiques Tokyo 2020. Le rapport présenté par le groupe de travail a notamment insisté sur l'esprit d'équipe et l'unité affichés par l'ensemble des parties prenantes associées à l'organisation des Jeux afin que ces derniers soient un succès. La CE a par ailleurs été informée que, depuis le report des Jeux Olympiques Tokyo 2020, un comité de pilotage conjoint avait été mis sur pied et placé sous la conduite du président de la commission de coordination du CIO, John Coates, et du président du comité d'organisation de Tokyo 2020, Yoshiro Mori. Il avait été convenu lors de sa création que ce comité s'efforcerait, dans la mesure du possible, de reproduire la planification des sites et le calendrier des compétitions conformément au plan existant pour 2020. De plus, le groupe de travail "Here We Go" du CIO œuvre de concert avec le comité d'organisation de Tokyo 2020 afin d'adapter les plans pour la tenue des Jeux de la XXXIIe Olympiade en 2021, et ce dans le but de réduire au minimum l'impact financier engendré par le report de la manifestation pour tous les partenaires concernés. Dans le droit fil de l'Agenda olympique 2020, les possibilités d'optimiser et de rationaliser la portée et les niveaux de services aux Jeux, et de limiter les répercussions occasionnées par leur report, sont actuellement étudiées. Communiqué complet ici.

La CE a décidé, compte tenu du report des Jeux Olympiques Tokyo 2020, de procéder à une révision du calendrier des élections à la commission des athlètes du CIO dans le but de les organiser en 2021 durant les Jeux. L’adoption de diverses mesures sera également envisagée afin de veiller à ce que les travaux de la commission des athlètes du CIO se poursuivent sans heurt jusqu’aux Jeux. À cette fin, la CE du CIO est convenue des principes suivants : les mandats des membres de la commission des athlètes du CIO qui devaient prendre fin cet été seront prolongés jusqu'à la fin des Jeux Olympiques Tokyo 2020 reportés en 2021 ; Kirsty Coventry conservera son poste de présidente de la commission des athlètes du CIO et son siège de membre de la CE jusqu'à la fin des Jeux Olympiques Tokyo 2020 reportés en 2021 ; toutes les décisions requises à cet égard seront entérinées par la commission exécutive lors de sa prochaine réunion en juin. Communiqué complet ici.

La CE a décidé que la 136e Session du CIO aura lieu en mode virtuel le 17 juillet 2020 et sera diffusée en direct sur Internet pour tous ceux qui souhaitent en suivre le déroulement. Les prochaines réunions à distance de la commission exécutive sont prévues le 10 juin, le 15 juillet ainsi que le 22 juillet ; la dernière sera consacrée au suivi des conclusions de la Session du CIO.

Le débat sur le thème "Olympisme et Coronavirus", lancé par le président du CIO dans son message adressé à l'ensemble du Mouvement olympique, sera mené tout au long de l'année et les idées qui en ressortiront seront présentées et discutées lors d'une réunion de réflexion de la CE en décembre.

Autres nouvelles olympiques

Le 15 mai, le CIO a lancé un appel à manifestation d'intérêt pour fournir des solutions en matière d’hospitalité afin de soutenir les Jeux Olympiques et Paralympiques en 2024, 2026 et 2028. Par cette initiative, le CIO explore de nouvelles solutions et pourrait rechercher un prestataire de services qui l'aiderait à identifier et à fournir les meilleures solutions innovantes en matière d’hospitalité pour les Jeux Olympiques et Paralympiques sur une base à long terme, grâce à des services spécialisés ainsi qu’à des modèles de production, de vente et de distribution qui peuvent être facilement transférés d'une édition des Jeux à la suivante. Communiqué complet ici.

FÉdÉrations Internationales

World Athletics, en partenariat avec la Fondation internationale d’athlétisme (IAF), a lancé fin avril un fonds de 500 000 USD pour soutenir les athlètes professionnels qui connaissent des difficultés financières en raison de la pandémie liée au coronavirus. Créée en 1986 pour soutenir des causes caritatives liées à l’athlétisme, l’IAF a alloué des fonds provenant de ses budgets 2020 et 2021 aux fins d’aider les athlètes en difficulté par le biais de ce dispositif. Le président de World Athletics et de l’IAF, Sebastian Coe présidera un groupe de travail multirégional d’experts chargé d’évaluer les demandes d’aide émises par les six associations continentales de World Athletics. Infos détaillées ici.

La Fédération Internationale de Basketball (FIBA) a récemment annoncé le lancement d'une campagne digitale destinée à transmettre un message porteur d'espoir au cours de cette période difficile actuelle. Intitulée #FIrstBAsket, cette campagne a pour objectif d'unir la grande famille du basket en partageant un message positif dans l'optique du retour de ses activités. #FIrstBAsket consistera en une série de vidéos, photos et mini-interviews mettant en scène des stars, des coachs, des fans, des officiels et d'autres acteurs du basket et du 3x3. Plus d’infos ici.

La Fédération Internationale de Gymnastique (FIG) va créer un fonds spécial de 400 000 CHF pour venir en aide aux athlètes touchés par la pandémie de COVID-19 et aux fédérations nationales de gymnastique qui subissent de plein fouet les répercussions économiques de cette crise. Ce fonds sera géré par la Fondation de solidarité de la FIG. En outre, la FIG a décidé de faire un autre geste envers l’ensemble de ses fédérations membres. Celles-ci vont bénéficier d’une dispense de cotisation annuelle pour l’année 2020 - ce qui représente un montant total de 120 000 CHF pour la FIG. Plus d’infos ici.

L'Union Internationale de Pentathlon Moderne (UIPM) a lancé la première compétition virtuelle Laser Run au monde dans le but d'unir la communauté mondiale sportive de l’UIPM pendant la pandémie de COVID-19. Organisé au début du mois de mai, la #LaserHomeRun a été un nouveau concept permettant aux participants de tous âges de se concentrer sur leurs programmes d'entraînement à domicile, de maintenir leurs compétences à jour et de profiter de l’émotion de la compétition en ligne. Plus de détails ici.

L'International Surfing Association (ISA) s'est adaptée aux circonstances difficiles auxquelles le monde est confronté aujourd'hui, en utilisant les derniers outils virtuels pour offrir des cours de formation en ligne pour les instructeurs de surf, les juges et les fans du monde entier. Au début de la pandémie, l'ISA a élaboré et diffusé des directives pour la mise en oeuvre des cours. Ces lignes directrices ont permis de dispenser des cours de coaching et d'enseignement avec une approche mixte de l'enseignement virtuel et un délai étendu pour les exigences pratiques de la certification, une fois les restrictions levées. Infos complètes ici.

WT/UIM

Le 6 mai, la Fédération mondiale de taekwondo (WT), la Taekwondo Humanitarian Foundation (THF) et l'Union Internationale Motonautique (UIM) ont signé un protocole d'accord pour promouvoir les initiatives humanitaires, de paix et de développement dans le sport. La signature a eu lieu en ligne, avec le président de la WT et de la THF, Chungwon Choue, et le président de l'UIM, Raffaele Chiulli, à domicile respectivement à Séoul et à Rome. Selon ce protocole, les trois organisations se sont engagées à développer une coopération étroite dans des domaines incluant l'élaboration d'un programme éducatif pour les réfugiés afin de leur permettre de devenir des citoyens du monde. Plus de détails ici.

La Foundation for Global Sports Development et World Archery se sont associées pour offrir un fonds de 150 000 USD aux athlètes internationaux qui ont perdu des revenus à cause de la pandémie de COVID-19. Tout archer âgé de plus de 18 ans ayant participé aux Championnats du monde de tir à l’arc, aux Championnats du monde de para archerie ou à une étape de la Coupe du monde de tir à l’arc en 2018 ou 2019 peut se porter candidat. Infos ici.

L'Union internationale de triathlon (ITU) a élargi les possibilités de formation en ligne pendant la pandémie de COVID-19. Parmi les autres ressources disponibles sur l’Education Hub, les athlètes peuvent trouver les conseils hebdomadaires du mercredi offerts par Emma Carney, double championne du monde de l'ITU, qui offre des conseils sur diverses questions telles que l'élaboration de parrainages, ou des idées de nutrition et d'exercice pendant le confinement. Les directives COVID-19 sont également disponibles pour les organisateurs d'événements, les athlètes, les entraîneurs et les délégués médicaux afin qu'ils puissent accéder à des outils utiles de prévention au coronavirus. Ces directives sont accessibles en anglais, espagnol, arabe et turc. Plus d'infos ici.

World Sailing

La Fédération mondiale de voile (World Sailing) a nommé David Graham (photo), nouveau directeur général à partir du 13 juillet 2020. Graham, qui a 20 ans d’expérience dans l’industrie de la voile, a exercé sa plus récente fonction au sein d’Oman Sail, une initiative nationale qui utilise le pouvoir du sport pour contribuer au développement de la population d’Oman. Il y a été directeur général de 2009 à avril 2020. Plus d’infos ici.

ComitÉs Nationaux Olympiques

Le CNO algérien a participé à l’élan national de solidarité en faisant don d’un lot de matériels sanitaires au profit de l’hôpital de Boufarik (wilaya de Blida). Ce lot comprend des masques et des tenues de protection ainsi que des produits désinfectants. Par ailleurs, à la demande de la wilaya d’Alger, le CNO a mis les salles du musée olympique algérien, situé non loin de l’hôpital Mustapha-Bacha, à la disposition du personnel soignant. Infos sur www.coa.dz.

Le CNO allemand a lancé la campagne "Soutenez votre sport" ("Support Your Sport") pour aider les quelque 90 000 clubs sportifs allemands et leurs 27 millions de membres pendant la crise du coronavirus. Des athlètes de renommée internationale comme Katarina Witt, Britta Heidemann, Kristina Vogel et Boris Becker rappellent au public que leur succès a commencé dans leurs clubs sportifs. De plus, des héros du quotidien comme des bénévoles ou des entraîneurs appellent le public à soutenir les clubs dans la situation actuelle afin que ces clubs puissent continuer à offrir de l'exercice et des activités sportives pour améliorer la santé et procurer de la joie après la crise, et également à transmettre des valeurs telles que le fair-play, le respect et la diversité. En outre, pour préserver la diversité dans les clubs et associations, le CNO a lancé fin mars un fonds de soutien et a offert à cet effet 1 million d'euros de sa Fondation allemande du sport. Plus d'infos ici et sur www.supportyoursport.org.

Le 9 mai, le CNO d’Andorre a annoncé le décès de son vice-président, François Garcia Garcia à l’âge de 79 ans. Il a grandement contribué au développement du sport dans le pays. Il a été membre du bureau du CNO pendant 16 ans de 2004 à 2020 et était vice-président depuis 2016. Il a été également président de la fédération nationale de tennis (2005-2013) et de l’Académie nationale olympique (2008-2020). Plus de détails ici.

Austrian NOC

 Le CNO autrichien a annoncé que, depuis le 20 avril, les sept centres nationaux d'entraînement olympique et autres centres d'entraînement de haut niveau, ont réouvert leurs portes après une fermeture de cinq semaines en raison du COVID-19. Seuls environ 600 athlètes de haut niveau sont autorisés à utiliser ces centres d’entraînement. À noter que juste avant la réouverture, 10 000 masques offerts par le CNO chinois sont arrivés au siège du CNO autrichien à Vienne. Plus d'infos ici.

Le CNO d'Azerbaïdjan a mené plusieurs campagnes en ligne pour impliquer les athlètes et les fans pendant la pandémie de COVID-19. Le CNO a engagé non seulement des champions bien connus, mais aussi de jeunes athlètes et des célébrités afin de toucher plus de gens. La campagne avec les hashtags #stayathome #stayinsport, concours vidéo pour promouvoir la vie et le sport à la maison, en est un exemple qui a attiré de nombreux utilisateurs. Le CNO travaille également en étroite collaboration avec les fédérations sportives nationales et d'autres institutions sportives pour lutter contre la pandémie de COVID-19. Le CNO prévoit d’intensifier sa coopération avec les CNO voisins et du continent afin de promouvoir la solidarité olympique dans la lutte contre la pandémie. Infos sur www.noc-aze.org.

CNO de Bosnie-Herzégovine

Siniša Kisic (photo), vice-président du CNO de Bosnie-Herzégovine, est décédé le 7 mai à l’âge de 66 ans à Brčko. Ancien joueur de volleyball, il a occupé de nombreuses fonctions importantes, comme celles de président du CNO, membre du Conseil des ministres, président de la fédération nationale de volleyball et premier maire du district de Brčko. Plus d’infos ici.

CNO brésilien

En moins de deux mois, le Programme brésilien de prévention et de lutte contre le harcèlement et les abus dans le sport (PCHAS) a attiré environ 3 000 professionnels du sport, dont plus de 750 athlètes en activité et à la retraite. Le programme a été développé par l'Institut olympique brésilien, l’organe éducatif du CNO brésilien. Lancé le 13 mars sous forme d'apprentissage à distance, ce Programme vise à montrer comment le harcèlement et les abus peuvent se manifester dans le sport, comment il est possible de reconnaître les signes et comment les organisations peuvent faire face à ce comportement, en expliquant les actions pour prévenir, signaler, confronter et accueillir les victimes. Infos détaillées ici.

Comité Olympique de Chinese Taipei

 En soutien à la campagne du CIO #StayStrong, le Comité Olympique de Chinese Taipei a lancé un événement sur les médias sociaux nommé “挺住(TING JHU)”, pour promouvoir l'esprit sportif afin de lutter contre la pandémie de COVID-19. Signifiant “Restez fort“ (“Stay Strong”), "TING JHU” est une phrase joyeuse qui encourage toute l'humanité à affronter les difficultés à la fois mentales et physiques et à traverser cette période d'incertitude. De plus, le CNO a invité l'Olympien Wu A-Min, âgé de 83 ans et qui a participé au décathlon aux Jeux Olympiques Tokyo 1964, à réaliser la calligraphie, donnant ainsi un message encourageant pour le public. Des athlètes se sont joints à l'événement, notamment Lin Yi-Jun, quadruple participante aux Jeux Olympiques (épreuve de tir) et Lian De-An, deux participations aux Jeux Olympiques d’hiver (épreuve de luge). Détails complets ici.

CNO colombien

 L’initiative #YoEntrenoEnCasa (#Je m’entraine à la maison) lancée le 17 mars dernier par le CNO colombien, connait un succès grandissant. De très nombreux athlètes colombiens y ont participé en envoyant des vidéos sur leur entraînement à domicile. D’autres athlètes ont mené des séances d’entraînement depuis leur domicile, donnant ainsi conseils et informations à leurs compatriotes. Plus d’infos ici.

CNO espagnol

Mi-avril, lors d’une vidéoconférence, le don de 9000 masques au CNO espagnol par le CNO chinois, par le biais de la Fondation Juan Antonio Samaranch, a été annoncé. Cette vidéoconférence a réuni entre autres le président du CNO espagnol, Alejandro Blanco, le vice-président du CIO, Juan Antonio Samaranch, ainsi que des représentants de médias espagnols et chinois. Plus d’infos ici.

Le CNO britannique a annoncé le 19 mai que la Team GB s'était associée à son partenaire caritatif officiel, la Croix-Rouge britannique, afin de mettre à l’honneur la bienveillance lors de la Semaine de sensibilisation à la santé mentale, laquelle se déroule du 18 au 24 mai. Cette semaine est organisée par la Fondation pour la santé mentale. Le thème de cette année, ‘La bienveillance est ce qui nous fait’, présente plusieurs athlètes de la Team GB issus de neuf sports d'été et d'hiver, récitant un poème émouvant, témoignant ainsi de l'importance de la bienveillance envers nous-mêmes et envers les autres pour soutenir notre santé mentale, en particulier dans les circonstances actuelles. Aux côtés des olympiens, une série d'images illustre des personnes qui, au sein de leur communauté, soutiennent la Croix-Rouge britannique durant l’épidémie de coronavirus, par de simples actes de bienveillance. Plus d'infos ici.

Le CNO hellénique et les athlètes de son équipe olympique ont créé une vidéo destinée aux médecins, infirmières, employés des hôpitaux et des services d’ambulances engagés dans la lutte  contre le COVID-19, pour sauver et protéger la vie des Grecs. Le président du CNO et membre du CIO, Spyros Capralos, a également participé à cette vidéo intitulée "Merci" (“Thank you). Vidéo et plus d’infos ici.


Le CNO jordanien encourage les athlètes à participer à la campagne sur les médias sociaux intitulée "Soyez le champion, restez à la maison" ("Be the champ, stay at home”). Cette campagne fait la promotion de l'importance cruciale du grand public à suivre la politique du ministère de la Santé qui vise à limiter la propagation du coronavirus. Le CNO, en partenariat avec les fédérations sportives jordaniennes, a demandé à ses athlètes de supplier leurs fans de rester à l’intérieur et de se conformer aux directives du gouvernement. Infos sur www.joc.jo.

Le CNO marocain a entrepris de nombreuses actions afin d’accompagner le mouvement sportif national durant la période de confinement et de lutte contre la pandémie de COVID-19. Parmi ces actions, citons des visioconférences sur des thématiques autour du sport destinées aux directeurs techniques nationaux,  entraîneurs et sportifs; des vidéoconférences avec les responsables des fédérations nationales pour continuer l'accompagnement de la préparation des sportifs aux Jeux Olympiques Tokyo 2020 et les informer des dernières mises à jour transmises par le CIO; le lancement d'une campagne de sensibilisation sur les réseaux sociaux avec la publication de vidéos de sportifs invitant les citoyens marocains à rester chez eux et à respecter les consignes de sécurité sanitaire; la contribution financière du CNO au fonds national créé pour venir en aide aux personnes en situation précaire suite à la pandémie. Plus d’infos sur www.cnom.org.ma.

Le CNO de Singapour a annoncé que cette année, 289 jeunes athlètes représentant 32 sports recevront la bourse de la Fondation olympique de Singapour-Peter Lim (SOF-Peter Lim). Des athlètes du cyclisme sur route, du hockey sur glace, du jiu-jitsu, du softball et du water-polo figureront également pour la première fois dans la catégorie haut niveau des moins de 18 ans. Traditionnellement, les récipiendaires assistent à une cérémonie pour recevoir leurs bourses, cérémonie d’autant plus importante cette année que la bourse SOF-Peter Lim célèbre son 10e anniversaire. En ce temps de pandémie de COVID-19, il n’y aura pas de célébrations et la cérémonie, comme beaucoup d’autres, ne se tiendra pas non plus afin de se conformer aux mesures de distanciation sociale du gouvernement. En 10 ans, 2 930 bourses ont été attribuées à des athlètes de 54 sports. Plus d'infos ici.

Le CNO slovaque a lancé fin mars une nouvelle initiative intitulée “Prêt à aider“ (“Ready to Help”). Dans le cadre de cette initiative, le CNO a créé un fonds de solidarité destiné à aider les athlètes et les organisations sportives durement touchés par cette crise sans précédent, ainsi que les institutions luttant en première ligne contre la propagation du COVID-19 en Slovaquie. Le CNO a utilisé ses propres revenus de marketing et ses ressources financières de sa Fondation pour démarrer ce fonds. Les employés du CNO ont également décidé de participer à cette initiative avec un don mensuel de 10% de leur salaire. Plus d'infos sur www.olympic.sk.

CNO de Trinité-et-Tobago

L'ancien président du CNO de Trinité-et-Tobago, Alexander B. Chapman (photo), est décédé le 2 mai à l'âge de 93 ans. Il était à la fois un administrateur sportif, un entraîneur et une icône. Ancien haltérophile, Chapman faisait partie du Mouvement olympique lorsque Trinité-et-Tobago a commencé à aligner des équipes aux Jeux Olympiques. Il a été président du CNO de 1989 à 1997, après avoir été secrétaire général de 1964 à 1989, et a également accompagné l'équipe olympique à plusieurs reprises, en tant qu'entraîneur d'haltérophilie. Chapman a également reçu l’Ordre Olympique. Chaque année, lors des trophées annuels du CNO, le trophéeAlexander B. Chapman’ est décerné à une personne en reconnaissance de sa contribution au sport. Plus d'infos sur www.ttoc.org.

CNO vénézuélien

 Le concours “Sports en couleurs“ (“Deportes en Colores“) du CNO vénézuélien a été diffusé sur la plateforme digitale des Jeux Olympiques Tokyo 2020. Ce concours a été initié par le CNO dans le cadre du confinement, en outre par son président, Eduardo Álvarez qui a créé non seulement des espaces pour les athlètes et sa formation mais aussi pour les plus petits qui restent à la maison. En deux semaines seulement, plus de 300 jeunes âgés de 4 à 14 ans et originaires des 23 états du Venezuela y ont pris part, réalisant de nombreux dessins illustrant les valeurs olympiques. Des vidéos et des photos ont été également publiées sur #OlimpismoEnLaEscuela et sur #OlimpismoEnLaCasa. Plus d’infos ici.

Comités d’organisation des Jeux Olympiques

Beijing 2022

Le comité d'organisation de Beijing pour les Jeux Olympiques et Paralympiques d'hiver de 2022 (Beijing 2022) a publié son plan officiel de durabilité. Le plan a été élaboré conjointement par le gouvernement populaire de la municipalité de Beijing, le gouvernement populaire de la province du Hebei et Beijing 2022. Ce plan de durabilité s'inscrit dans le droit fil de la mission de Beijing 2022, à savoir offrir des Jeux "verts, ouverts, fédérateurs et propres", ainsi que des réformes engagées à la suite de l'adoption de l'Agenda olympique 2020. Il est aussi en parfaite adéquation avec l'Agenda 2030 des Nations Unies pour le développement durable. Lire communiqué complet ici.

Organisations reconnues

Le 20 mai, l'Association des Comités Nationaux Olympiques (ACNO) a annoncé qu'elle fournirait un financement supplémentaire aux CNO afin de les soutenir dans leurs préparatifs pour les Jeux Olympiques Tokyo 2020 en ces temps difficiles. La décision de l'ACNO a été prise lors d'une réunion par vidéoconférence du président par intérim de l'ACNO, Robin Mitchell, des vice-présidents de l'ACNO, du secrétaire général de l'ACNO et du directeur du CIO de la Solidarité Olympique. La réunion a été convoquée à la suite de l'annonce par la CE du CIO de fournir une enveloppe financière en réponse à la crise du COVID-19 et de discuter de la façon dont l'ACNO pourrait en outre aider les CNO à relever les défis identifiés dans le questionnaire de l'ACNO, envoyé à tous les CNO en mars. Les fonds disponibles pour les CNO seront alloués au cas par cas en fonction des besoins, gérés par les cinq associations continentales et l'ACNO, et coordonnés par la Solidarité Olympique. Plus de détails ici.

Les Comités Olympiques Européens (COE) ont dévoilé fin avril les résultats d’une enquête visant à évaluer l’impact de la crise de COVID-19 sur les différents acteurs du Mouvement olympique en Europe. Quarante-cinq des 50 CNO d’Europe ont participé à l’enquête, qui a été menée du 6 au 14 avril. L’étude a porté sur quatre domaines principaux: la gestion des CNO, les athlètes, les manifestations et les actions de soutien. Détails complets ici.

Odecabe

Lors de sa première session tenue le 15 mai, un symposium virtuel de l'Organisation sportive d’Amérique centrale et des Caraïbes (ODECABE) sur la médecine du sport a attiré 725 personnes de 24 pays différents. Intitulé ‘Nouvelles sur la lutte contre le dopage’ (‘News of the anti-doping fight’), le symposium se déroule simultanément en espagnol et en anglais. Le président de l’ODECABE, également membre du CIO, Luis Mejia Oviedo, a ouvert le colloque avant les présentations des invitées, Maria José Pesce (Uruguay), directrice pour la région d'Amérique latine de l'Agence Mondiale Antidopage et Laura Anabel Pinedo (République dominicaine), coordinatrice de l'éducation antidopage au sein de l'Organisation nationale antidopage en République dominicaine. Maria José Pesce a présenté "L'importance de la mise en œuvre du Code 2021 et des normes internationales", tandis que Laura Anabel Pinedo a abordé "l'éducation antidopage dans le sport". Le 19 mai, la deuxième session a abordé les thèmes "Contamination des substances interdites dans les suppléments nutritionnels" (par Victor Carpia du Pérou) et "Contamination des substances interdites dans les produits alimentaires" (par Juan Manuel Herrera du Mexique). La troisième session se tiendra le 22 mai.

Partout dans le monde, les professionnels des équipements de sport et de loisirs se demandent comment et dans quelles conditions ils peuvent rouvrir leurs installations au public. L'Association internationale des équipements de sport et de loisirs (IAKS) surveille en permanence les dernières étapes et mesures pour fournir ces informations à ses membres et partenaires. Aussi, une nouvelle zone COVID-19 a été créée sur son site Internet.

back to top En