skip to content

Actualités olympiques 22/02/2021

Tokyo 2020

Activités du CIO

Président

Suite à la nomination de Hashimoto Seiko en tant que présidente du comité d’organisation de Tokyo 2020, le CIO a publié le communiqué suivant :

"Le CIO se félicite vivement de la décision du conseil exécutif de Tokyo 2020 de nommer la septuple olympienne Hashimoto Seiko présidente du comité d’organisation de Tokyo 2020. Jusqu'à aujourd'hui, Madame Hashimoto occupait les fonctions de ministre des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo et de ministre en charge de l’Émancipation des femmes et de l’Égalité des sexes au sein du gouvernement japonais.

Ainsi que l'a déclaré le président du CIO, Thomas Bach : "Je tiens à adresser mes plus sincères félicitations à ma collègue olympienne Hashimoto Seiko pour sa nomination à la tête du comité d'organisation de Tokyo 2020. Grâce à sa formidable expérience des Jeux, cette médaillée olympique qui a participé à sept éditions des Jeux Olympiques – été et hiver confondus – et qui a dirigé la délégation olympique japonaise à plusieurs reprises était le choix idéal pour ce poste. Elle veillera à ce que durant les derniers mois de préparation, l'accent continue d'être mis sur l'expérience des athlètes, tout en assurant la planification des mesures de lutte contre la COVID-19." Et de poursuivre : "Hashimoto Seiko peut s'appuyer sur sa riche expérience en tant que ministre et sur les nombreuses autres fonctions politiques qu'elle a occupées. Cette décision permettra d'assurer la sécurité et la réussite des Jeux Olympiques et Paralympiques Tokyo 2020, en partenariat avec le comité d'organisation, le gouvernement japonais, le gouvernement métropolitain de Tokyo et le CIO.

Avec la désignation d'une femme au poste de président, le comité d'organisation de Tokyo 2020 envoie également un message extrêmement fort pour ce qui est de l'égalité des sexes, l'un des thèmes abordés dans l'Agenda olympique 2020, le programme de réforme du CIO et du Mouvement olympique. Le CIO est prêt à aider le COJO et d'autres organisations à atteindre les objectifs qu'ils se sont fixés dans leurs sphères de responsabilité respectives."

John Coates, président de la commission de coordination du CIO pour Tokyo 2020, a confié pour sa part : "Nous travaillons en étroite coopération avec Hashimoto Seiko depuis qu'elle a été nommée ministre des Jeux Olympiques et Paralympiques. Je me réjouis d'étendre notre collaboration. Le comité d'organisation bénéficiera de son expérience olympique et politique."

Le CIO reste plus que jamais déterminé à assurer la sécurité et le succès des Jeux Olympiques et Paralympiques Tokyo 2020. Nous sommes confortés dans notre résolution par l'engagement indéfectible du gouvernement japonais, du gouvernement métropolitain de Tokyo, du Comité National Olympique du Japon et du comité d'organisation. "

Le président Bach a été tenu informé du processus de nomination de la nouvelle présidente de Tokyo 2020 lors d’un entretien téléphonique avec les deux membres du CIO au Japon, Watanabe Morinari et Yamashita Yasuhiro, auquel a également participé le vice-président du CIO et président de la commission de coordination de Tokyo 2020, John Coates.

Le président Thomas Bach a félicité Marukawa Tamayo pour sa nomination comme nouvelle ministre des Jeux Olympiques et Paralympiques Tokyo 2020, succédant ainsi à Hashimoto Seiko. “En m’appuyant sur la coopération fructueuse que nous avons eue lors de votre mandat précédent comme ministre des Jeux Olympiques, je suis pleinement confiant qu’en travaillant ensemble en étroit partenariat, nous organiserons des Jeux Olympiques et Paralympiques Tokyo 2020 sûrs et réussis. […] Nous nous réjouissons d’unir nos forces avec vous une fois encore pour faire des Jeux Olympiques Tokyo 2020 une célébration de la solidarité, de la résilience et de l’unité de l’humanité dans toute notre diversité.”

Le président du CIO, Thomas Bach, a remercié le G7 pour son ferme soutien en faveur des Jeux Olympiques et Paralympiques Tokyo 2020 exprimé dans le communiqué qui a suivi la réunion tenue le 19 février.

Le communiqué publié à l'issue de la réunion virtuelle des dirigeants du G7 soutient "l'engagement du Japon à organiser les Jeux Olympiques et Paralympiques Tokyo 2020 cet été en toute sécurité, en tant que symbole de l'unité mondiale pour surmonter la COVID-19".

Saluant cette déclaration, le président Thomas Bach a réagi ainsi : "Nous nous félicitons du message de soutien adressé par les dirigeants du G7 en faveur des Jeux Olympiques et Paralympiques Tokyo 2020 qui auront lieu cet été. Au CIO, nous sommes très reconnaissants de ce signal fort de confiance et d'encouragement. Cela nous incitera à redoubler d'efforts, aux côtés du gouvernement japonais et du comité de Tokyo 2020, pour organiser ces Jeux Olympiques et Paralympiques en toute sécurité pour l'ensemble des participants".

Ce soutien fait suite à l'appui apporté par les dirigeants du G20, lors de leur Sommet en novembre dernier, aux Jeux Olympiques et Paralympiques Tokyo 2020 et aux Jeux Olympiques d'hiver Beijing 2022.

CIO / Greg Martin

Le président de l’Olympic Refuge Foundation (ORF) et du CIO, Thomas Bach, et la ministre française déléguée aux Sports, Roxana Maracineanu, ont signé, le lundi 15 février à Lausanne, une convention qui confirme le soutien financier de la France aux actions de l’ORF. "Cette convention permettra à l’ORF de réaliser ses objectifs d'étendre son action aux zones urbaines et d'atteindre ainsi non seulement les réfugiés et les migrants mais également leurs communautés d'accueil, instaurant ainsi un lien de solidarité.", a déclaré le président Bach avant d’ajouter : "Je tiens à remercier tout particulièrement le président Emmanuel Macron qui a été l'initiateur de ce soutien à la Fondation du côté français, et son gouvernement". Quant à Roxana Maracineanu, elle a dit : "Je suis convaincue que le sport est un puissant levier d’intégration et d’émancipation" et "Fière aussi que, dans la perspective de Paris 2024, le gouvernement français travaille main dans la main avec la fondation du CIO pour venir en soutien, par le biais du sport, des migrants et des réfugiés accueillis sur notre territoire."

Lors de leur rencontre, le président du CIO et la ministre française ont aussi évoqué les Jeux Olympiques Tokyo 2020 et Paris 2024, ainsi que le modèle sportif européen. Pierre-Olivier Beckers-Vieujant, président de la commission de coordination du CIO pour Paris 2024, a également assisté à la réunion. Lire ici communiqué complet.

Le président du CIO a eu un entretien téléphonique de courtoisie avec le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée, Chung Eui-yong, qui a été conseiller spécial du président coréen pour les affaires étrangères et directeur de la sécurité nationale. Ils s’étaient rencontrés auparavant à plusieurs reprises dans le cadre des Jeux Olympiques d’hiver PyeongChang 2018 et de la participation de la République populaire démocratique de Corée à ces Jeux.

À l'invitation de la George Washington University Sports Business Association à Washington DC. (États-Unis), le président Thomas Bach a participé virtuellement à la conférence Sports Industry Networking & Career, SINC2021. Lors d'une séance de questions-réponses, il a parlé des Jeux Olympiques Tokyo 2020, de l’Agenda olympique 2020+5 et du leadership, aux 300 participants présents. La séance était animée par la triple médaillée olympique en bobsleigh, Elena Meyers-Taylor, qui est également une ancienne étudiante de l'Université George Washington.

Le président Bach a également discuté d’un certain nombre de questions olympiques avec le membre du CIO, Pierre-Olivier Beckers Vieujant.

En outre, le président s’est adressé à la commission du programme olympique présidée par le membre du CIO, Karl Stoss et qui s’est réunie virtuellement.

commissions

La commission exécutive du CIO (CE) a proposé une nouvelle feuille de route stratégique, l’Agenda olympique 2020+5, à la prochaine Session du CIO. Composé de 15 recommandations, ce document s’appuie sur les résultats de l’Agenda olympique 2020 et fera office de plan directeur pour le CIO et le Mouvement olympique au cours des cinq prochaines années. L’Agenda olympique 2020+5 sera soumis aux membres du CIO pour examen et adoption lors de la 137e Session du CIO qui se tiendra en mars de cette année. Les 15 recommandations ont été élaborées dans le cadre d'un processus inclusif et collaboratif, sur la base des principales tendances susceptibles d'être déterminantes dans le monde de l'après-coronavirus, sans oublier les domaines où le sport et les valeurs de l'Olympisme peuvent jouer un rôle clé pour transformer les défis en opportunités.

La CE du CIO a également finalisé le rapport de clôture de l'Agenda olympique 2020. Ce rapport reprend une à une les 40 recommandations de l'Agenda olympique 2020, décrit les différentes activités menées pour leur mise en œuvre, ainsi que leur impact sur le CIO et le Mouvement olympique. La CE a conclu que 88 % des recommandations ont maintenant été réalisées.  Cela représente une légère augmentation par rapport à décembre, lorsque la commission exécutive avait retenu la proportion de 85 % des recommandations réalisées. Cette augmentation montre que l'Agenda olympique 2020 est un processus continu. Les changements qu'il a introduits évoluent encore et continueront à l'avenir à produire leurs effets.

Le rapport de clôture de l'Agenda olympique 2020 sera également soumis à l'approbation finale de la Session du CIO en mars. Lire communiqué complet ici.

Autres nouvelles olympiques

Le CIO a reçu confirmation du comité indépendant de révision de la conformité (CRC) de l’Agence Mondiale Antidopage (AMA) que les lignes directrices de mise en œuvre de la décision du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) concernant l’Agence antidopage russe (RUSADA) n’entraîneront pas de procédures de non-conformité si elles sont pleinement appliquées. Lire communiqué complet ici.

fédérations Internationales

FI été

Le 12 février, lors de sa première réunion de 2021, par visioconférence, le comité exécutif de la Fédération Internationale de Basketball (FIBA) a annoncé la désignation de l’Association de basketball de Lettonie comme hôte de la Coupe du monde U19 FIBA 2021. Cette compétition se déroulera du 3 au 11 juillet à Riga et Daugavpils. Le comité exécutif a reçu les dernières informations relatives à l'avancée des préparatifs des tournois de qualification olympique qui commenceront le 29 juin au Canada, en Croatie, en Lituanie et en Serbie, ainsi que des Jeux Olympiques Tokyo 2020. Le comité a également confirmé la tenue virtuelle du Congrès de mi-mandat de la FIBA le 3 juin 2021. Plus de détails ici.

La Fédération Internationale de Natation (FINA) a annoncé le prochain lancement de son tout nouveau site web. Avec cette réforme digitale majeure, un accent a été mis sur l'expérience personnelle de l’utilisateur afin de faciliter l'accessibilité aux contenus de base tels que les résultats, les scores et les classements. En outre, plusieurs innovations seront disponibles telles que la convivialité de l'interface, complètement révisée et compatible avec n'importe quel appareil et écran, ainsi que des sections de résultats et d'athlètes entièrement repensées proposant plus de données et d'informations. Plus de détails sur www.fina.org

Début février, le conseil de World Sailing a approuvé les nominations aux comités et commissions pour la période 2021 - 2024. Les membres de ces comités et commissions sont des experts dans leur domaine et comprennent des navigateurs, des officiels, des entraîneurs et des administrateurs de renommée internationale. Cliquez ici pour plus de détails.

ComitÉs Nationaux Olympiques

CNO du Kazakstan

Le secrétaire général du CNO du Kazakhstan, Andrey Kryukov (à g. sur photo) a récemment reçu le directeur de course de ski de bosses et sauts de la Fédération Internationale de Ski (FIS), Andrea Rinaldi (à d.). Ils ont parlé de l’organisation des prochains championnats du monde de ski de bosses et de sauts qui se tiendront à Almaty du 8 au 11 mars à Almaty, juste avant les finales de la Coupe du monde se déroulant les 13 et 14 mars également à Almaty. La préparation de l’équipe nationale kazakh en vue des Jeux Olympiques d’hiver Beijing 2022 ainsi que la possibilité d’avoir des experts de réputation mondiale comme consultants pour l’entraînement des équipes, ont également été abordées lors de cette rencontre. Plus de détails sur www.olympic.kz/en.

L’Académie olympique digitale du CNO marocain a organisé le 17 février une visioconférence sur le thème ‘Sport de haut niveau : Etude et analyse, avantages et limites de différents modèles’. Par ailleurs, le CNO a diffusé le 6 février le premier épisode de l'émission "Parole de Champions" avec Abdelkebir Ouaddar, cavalier de saut d'obstacles. Plus d’infos sur www.cnom.org.ma

CNO de Mongolie

À l'occasion de son 65e anniversaire, le CNO de Mongolie a accueilli tous les présidents encore en vie à la Maison olympique (photo). L'actuel président du CNO, Naidan Tuvshinbayar, leur a exprimé ses remerciements pour leur grande contribution à la création, au développement et au renforcement du Mouvement olympique en Mongolie. Les anciens présidents du CNO, soit Shagdarjav Magvan, également membre honoraire du CIO, G. Dashzeveg, S.Jamts et Demchigjav Zagdsuren, étaient donc présents à cette réunion qui a été largement couverte par les médias locaux. Y a également assisté D. Baatar, fils de E. Darisuren, président fondateur du CNO. Depuis sa création en 1956, le CNO a eu 12 présidents et depuis 1964, l'équipe de Mongolie a participé à 27 éditions des Jeux Olympiques d'hiver et d'été, remportant 26 médailles olympiques.

CNO espagnole

Le ministère de la transition écologique et du défi démographique (MITECO), le ministère de la culture et des sports et le CNO espagnol ont renforcé leur collaboration avec la signature du protocole d'action sur l'environnement et la durabilité dans le sport. L'objectif de ce protocole est de promouvoir la collaboration sur la durabilité environnementale et sociale et la diffusion des valeurs de l'Olympisme, contribuant ainsi à l'application d'un modèle de transition écologique dans le secteur du sport en Espagne et également à une plus grande prise de conscience sociale en ce qui concerne la durabilité. Le protocole a été paraphé par la ministre de la transition écologique et du défi démographique, Teresa Ribera, le ministre de la culture et des sports, José Manuel Rodríguez Uribes, et le président du CNO, Alejandro Blanco (photo). Plus de détails ici.

CNO vénézuélien

Le siège du CNO vénézuélien a accueilli la cérémonie de remise du diplôme international en gestion du sport clôturant huit mois de formation pour les nouveaux diplômés (photo). Le CNO a organisé cette formation en collaboration avec le Collège universitaire d'administration et de marketing (CUAM). Après la cérémonie, les participants ont également assisté à l’inauguration de la Galerie olympique qui expose sur trois étages du siège du CNO, des photographies prises par Edison Gámez lors des Jeux Olympiques Beijing 2008, Londres 2012 et Rio de Janeiro 2016. Plus d’infos ici.

Organisations reconnues

COE

Le 13 février, le rideau est retombé sur la Semaine Vuokatti 2021, réalisée par les jeunes ambassadeurs olympiques européens (EYOA). Ces derniers ont proposé diverses activités en ligne aux athlètes du 6 au 13 février soit aux dates originales de la 15e édition du Festival olympique de la jeunesse européenne d'hiver (FOJE). À noter que les activités se poursuivront tout au long de l’année jusqu’au moment où les ambassadeurs se rendront à Vuokatti en décembre 2021, pour dialoguer avec les athlètes sur place. Retrouvez ici sur le site des Comités Olympiques Européens (COE) un compte-rendu complet.

L’Agence Mondiale Antidopage (AMA) a lancé sa série de webinaires 2021 pour les sportifs, animée par des sportifs – une initiative lancée l’année dernière par le Comité des sportifs de l’AMA pour permettre à l’Agence d’interagir avec des sportifs du monde entier. Le premier webinaire de la série, intitulé ‘Mise à jour sur la COVID-19 et le sport propre en 2021’, aura lieu le 25 février et mettra l’accent sur l’impact de la COVID-19 sur les sportifs et le système antidopage. Plus d’infos ici. De plus, l’AMA a signé un protocole d’entente avec Europol, l’agence européenne spécialisée dans la répression de la criminalité. Le renseignement et les enquêtes sont devenus des outils de plus en plus importants dans la protection du sport propre dans le monde, et ce protocole d’entente renforcera la collaboration entre le département indépendant Renseignement et enquêtes de l’AMA et Europol, dans le but de lutter contre la production et la distribution illégales de substances dopantes au sein de l’Union européenne. Ce protocole est semblable à celui en place entre l’AMA et INTERPOL depuis 2009. Plus de détails ici.

back to top En