skip to content
IOC / Greg Martin
Date
05 août 2019
Tags
Actualités Olympiques, Actualités du CIO
Actualités du CIO

Actualités olympiques 2019/08/05


ACTIVITÉS DU CIO

PRÉSIDENT

Du 23 au 26 juillet, le président du CIO, Thomas Bach, a effectué un voyage autour du monde qui l’a mené de Gwangju (République de Corée) à Tokyo (Japon) puis à Lima (Pérou).

Le président du CIO était à Gwangju pour les Championnats du monde de natation. Accueilli par Julio César Maglione, président de la Fédération Internationale de Natation (FINA) et membre honoraire du CIO, Thomas Bach a assisté au troisième jour des compétitions marqué par plusieurs finales passionnantes. Après avoir assisté à la victoire de la star italienne des bassins Simona Quadarella dans le 1 500 mètres nage libre, il lui a remis sa médaille d'or.

CIO / Greg Martin
Les deux membres syriens de l'équipe olympique des réfugiés formée par le CIO pour les Jeux de Rio 2016, Yusra Mardini et Rami Anis, faisaient également partie des concurrents. Tous deux tentent de se qualifier pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020.  Le président Thomas Bach s'est entretenu avec eux de leurs projets et s'est informé de leurs progrès.

Avant de se rendre aux compétitions, le président du CIO a participé à une réunion conjointe entre le bureau de la FINA et les quatre vice-présidents du CIO, Zaiqing Yu, Juan Antonio Samaranch, Uğur Erdener et Anita DeFrantz.  C'est la première fois qu'une réunion de ce type est organisée. Les deux organisations ont salué l'étroite coopération qui prévaut entre elles ainsi que le bon déroulement des préparatifs pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Communiqué ici.

À Gwangju, le président s’est réuni avec les membres du CIO, Seung Min Ryu et Kee Heung Lee ainsi qu’avec le président de la FINA, Julio César Maglione et le vice-président de la FINA, Sam Ramsamy, tous deux membres honoraires du CIO.

CIO / Greg Martin
À Tokyo, à un an jour pour jour de l’ouverture des Jeux Olympiques de 2020, le président du CIO a officiellement invité les athlètes olympiques du monde entier à participer aux Jeux. Lors des festivités organisées pour l’occasion, il a remis à titre symbolique les invitations aux présidents des CNO de la Grèce, de la Chine, de la France, des États-Unis d'Amérique, du Sénégal, de l'Australie et du Japon, ainsi qu'à la chef de mission de l'équipe olympique des réfugiés formée par le CIO. Dans son allocution prononcée durant la cérémonie, le président du CIO a déclaré : "Dans un an, le Japon entrera dans l'histoire. Nos hôtes japonais vivront un moment unique et merveilleux qui leur donnera la possibilité de montrer au reste monde ce que le Japon a de mieux à offrir : la richesse de son histoire et de ses traditions, ses innovations de pointe, son hospitalité légendaire et, bien évidemment, son amour du sport." Et de poursuivre : "Les préparatifs vont bon train grâce à l'excellent travail du comité d'organisation ainsi qu'à la coopération et au soutien sans précédent des autorités gouvernementales et des entreprises. Il y a tant de choses qui aiguisent notre curiosité. Je n'ai jamais vu une ville olympique aussi bien préparée que Tokyo à un an des Jeux Olympiques."

La cérémonie s'est déroulée dans le Forum international de Tokyo qui accueillera les épreuves olympiques d'haltérophilie l'année prochaine. Étaient également présents pour l'occasion le premier ministre japonais, Shinzo Abe, le président de la commission de coordination du CIO pour les Jeux de 2020, John Coates, la gouverneure de Tokyo, Yuriko Koike, et le président du comité d'organisation de Tokyo 2020, Yoshiro Mori.

CIO / Greg Martin
Plus tôt dans la journée, dans le cadre de l'initiative Let’s GoGo qui a permis aux habitants de Tokyo de s'initier aux sports olympiques, le président du CIO a croisé le fer avec des enfants avant d'inviter officiellement les athlètes du monde entier aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020.  Communiqué ici.

Le président du CIO a également participé à une table ronde avec l’équipe en charge des cérémonies d’ouverture et de clôture des Jeux de Tokyo 2020, avant de rencontrer des représentants du monde des affaires japonais. Les membres du CIO, John Coates et Alex Gilady, respectivement président et vice-président de la commission de coordination du CIO pour les Jeux de 2020, le membre du CIO, Morinari Watanabe, le nouveau président du CNO japonais, Yasuhiro Yamashita ainsi que les membres exécutifs de Tokyo 2020 ont assisté à cette réunion.

Le président Bach s’est réuni avec le comité consultatif de Tokyo 2020, réunion à laquelle le premier ministre japonais, Shinzo Abe, assistait.

Avec John Coates, le président du CIO a tenu une réunion bilatérale avec Yoshiro Mori, président de Tokyo 2020, et Toshiro Muto, directeur général de Tokyo 2020

Le président Thomas Bach a également eu une réunion privée avec le premier ministre japonais, Shinzo Abe, concernant les préparatifs pour l’organisation des Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

CIO / Greg Martin
De Tokyo, le président Bach s’est envolé pour Lima (Pérou) pour les Jeux panaméricains. Avant d'assister à la cérémonie d'ouverture de la manifestation, Thomas Bach était l'invité d'honneur du Congrès de Panam Sports. Accueilli par le président de l'association continentale et membre du CIO, Neven Ilic, il y a prononcé un discours liminaire d'une large portée.  Le président du CIO a tenu à saluer les progrès accomplis par Panam Sports sous la conduite de Neven Ilic, l'organisation ayant adopté, dans le cadre de son plan stratégique 2018-2023, les réformes prônées par l'Agenda olympique 2020. Il a également rappelé l'importance de la solidarité, compte tenu notamment de la montée du nationalisme dans le monde. "Nous avons là une formidable occasion de montrer tout le bien-fondé, toute l'importance que revêtent nos valeurs. Le Mouvement olympique se dresse contre ce courant de pensée pour défendre le dialogue, la paix, la diversité et l'universalité", a-t-il déclaré, avant d'ajouter : "Plus nos valeurs sont attaquées, plus nous présentons un front uni." Le président du CIO a également évoqué la coopération et le soutien apporté par le CIO à l'occasion des Jeux panaméricains, avec l'organisation de divers programmes dans le village des athlètes.

CIO / Greg Martin
Le président Thomas Bach a également eu l'occasion de rencontrer les athlètes en prélude à la cérémonie d'ouverture des Jeux panaméricains. Avant de les rejoindre dans le restaurant du village, il s'est prêté au jeu des questions-réponses. Durant cet exercice qui a duré plus d'une heure, le président a répondu à des questions portant sur un large éventail de sujets, parmi lesquels les jeux électroniques, le Mouvement olympique, l'aide fournie aux athlètes pour leur reconversion professionnelle ou encore le soutien que peut apporter Olympic Channel au sport, et plus particulièrement aux Jeux panaméricains.

Le président du CIO a ensuite été rejoint par le président de la République du Pérou, Martín Vizcarra, lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux panaméricains dans le stade national de Lima. Communiqué ici.

Durant ce déplacement à Lima, le président du CIO a invité à un déjeuner tous les membres du CIO présents aux Jeux panaméricains.

Des réunions se sont également tenues avec les membres du CIO, Richard W. Pound, Gerardo Werthein, Neven Ilic, Camilo Pérez López Moreira et Andrew Parsons, ainsi qu’avec le président du CNO du Panama, Camilo Amado et le ministre des sports du Panama, Eduardo Cerda.

Pendant tout son séjour à Lima, le président était accompagné du membre du CIO au Pérou, Ivan Dibós.

CIO / Greg Martin
De retour à Lausanne, le président Bach a accueilli le cycliste suisse, Fabian Cancellara, double champion olympique (Beijing 2008 et Rio 2016) et quadruple champion du monde du contre-la-montre individuel. Il a participé à quatre éditions de Jeux Olympiques (Athènes 2004, Beijing 2008, Londres 2012 et Rio 2016). Les deux hommes ont évoqué divers sujets autour des Jeux Olympiques, de l’importance de l’héritage des Jeux Olympiques et du rôle des athlètes au sein du Mouvement olympique. Lors de sa visite à la Maison Olympique, Fabian Cancellara a signé le Mur des olympiens au département des sports du CIO.

CIO / Greg Martin
Nick Hayek, président de la direction générale de Swatch Group, a été reçu par le président du CIO à la Maison olympique. Après une visite du siège du CIO avec le président, il s’est vu remettre la médaille commémorative du 125e anniversaire du CIO et a signé le livre d’or du CIO. Lors de leur rencontre, les deux hommes ont évoqué l’excellent partenariat entre le CIO et OMEGA, chronométreur officiel de 28 éditions de Jeux Olympiques depuis 1932 et partenaire olympique mondial jusqu’en 2032.

Avec le membre de la commission exécutive du CIO, Ser Miang Ng, divers sujets d’actualité olympique ont été abordés.

Alia Gachassin
Le 1er août à Lausanne, le président du CIO a été l’hôte d’honneur de la Fête nationale suisse, à l’invitation du syndic de la Capitale olympique, Grégoire Junod. Dans son allocution, il a souligné combien il était honoré d’avoir été invité à être le principal intervenant et de prendre la parole en tant qu’étranger lors de cette Fête nationale suisse. Il a également rappelé les liens historiques plus que centenaires entre le CIO, la ville de Lausanne, le canton de Vaud et la Suisse, ainsi que les valeurs qu’ils partagent, comme l’amitié, la diversité, l’universalité, la paix et l’excellence.

MEMBRES
CIO

 

Tricia Smith a été élue membre du comité exécutif de l’Organisation sportive panaméricaine (Panam Sports) lors de l’Assemblée générale de l’organisation au Lima. Elle est présidente du CNO canadien et membre du conseil exécutif de l’Association des Comités Nationaux Olympiques (ACNO).

CIO

 

Khunying Patama Leeswadtrakul a reçu une médaille royale commémorative de Sa Majesté le roi de Thaïlande pour la donation qu’elle et son mari, Somsak Leeswadtrakul, ont fait au King Chulalongkorn Memorial Hospital. Cette médaille lui a été remise lors de l‘inauguration du Bhumisirimangalanusorn, un nouveau bâtiment de l'hôpital. La cérémonie a été présidée par le roi et la reine de Thaïlande. La princesse Maha Chakri Sirindhorn, présidente de la Croix-Rouge thaïlandaise, qui gère l’hôpital, était également présente.

PARTENAIRES TOP

Tokyo 2020 / Shugo Takemi
Le 24 juillet, l'horloge officielle pour le compte à rebours des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 a été dévoilée par OMEGA, chronométreur officiel des Jeux Olympiques, afin de marquer la dernière année avant l'ouverture des Jeux. John Coates, président de la commission de coordination du CIO pour les Jeux de Tokyo 2020, s'est joint à Christophe Savioz, directeur de Swatch Group au Japon, à Alain Zobrist, président-directeur général d'OMEGA Timing, et à Yoshiro Mori, président du comité d’organisation de Tokyo 2020, pour dévoiler l'horloge sur la place centrale Marunouchi, près de la gare de Tokyo. Les Jeux de Tokyo 2020 seront la 29e édition, depuis 1932, pour laquelle le partenaire olympique mondial, OMEGA fournira ses services de pointe en matière de chronométrage. Communiqué ici.

Toyota
Toyota, partenaire olympique mondial, a créé l'APM (Accessible People Mover), un véhicule prônant la mobilité pour tous chargé de transporter les visiteurs ayant des problèmes d'accessibilité jusqu'aux différents sites des Jeux Olympiques de Tokyo 2020. L'entreprise a en outre mis au point quatre robots futuristes (voir sous ‘Tokyo 2020’) conçus pour aider les athlètes et les spectateurs, tout en facilitant la participation à distance.  Toyota déploiera quelque 200 véhicules électriques à batterie pour des courtes distances afin de transporter jusqu'aux sites les athlètes, le personnel et les visiteurs ayant des problèmes d'accessibilité. Cette technologie contribuera également à réduire la charge environnementale de Tokyo 2020 à des niveaux historiquement bas. Communiqué ici.

AUTRES NOUVELLES OLYMPIQUES

Entraîner un groupe d'athlètes réfugiés qui viennent de commencer un nouveau sport, et les aider à relever le défi de se qualifier pour Tokyo 2020, et cela en tout juste un an. Tel est l'ambitieux projet entrepris par Niccolo Campriani, triple champion olympique de tir. L'entraînement a débuté à la fin mars 2019, avec seulement 500 jours pour y arriver. L'aventure des trois réfugiés sélectionnés est relatée dans un documentaire de la série originale Taking Refuge: Target Tokyo 2020 sur Olympic Channel, qui sera diffusée au début de 2020. Leur objectif est d'atteindre le score minimal de qualification (SMQ) afin qu'ils puissent être sélectionnés pour faire partie de l'équipe olympique des réfugiés ou par un CNO. Entretien exclusif avec Niccolo Campriani ici.

Dans le cadre du processus de nouvelles analyses sur les échantillons prélevés lors des Jeux Olympiques de Londres 2012, le CIO a annoncé le 23 juillet qu’un athlète a été disqualifié de ces Jeux. Il s’agit d’Artur Taymazov, de la République d'Ouzbékistan, qui concourait dans l'épreuve masculine des 120 kg en lutte libre (qualifications et finale) dans laquelle il s'était classé premier et avait obtenu la médaille d'or. C’est à l'Agence de contrôles internationale (ACI) que le CIO a confié la sélection des échantillons à réanalyser et la gestion des résultats. Communiqué ici.

Le 24 juillet, Olympic Channel a annoncé que sa chaîne de diffusion en direct était désormais disponible en Australie sur 7plus, la plateforme de diffusion en continu du diffuseur officiel olympique australien, Seven West Media. Le lancement d’Olympic Channel sur 7plus coïncide avec la date de célébration de la dernière année avant les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 et complète l’accord sur les droits des médias entre Seven et le CIO, lequel inclut les droits de diffusion de Tokyo 2020. Communiqué ici.

FÉDÉRATIONS INTERNATIONALES

FI ÉTÉ

En collaboration avec le Festival international du film d'athlétisme (FICA), les départements de l'héritage et de la diffusion de l’Association Internationale des Fédérations d’Athlétisme (IAAF) ont créé un concours de cinéma ouvert aux jeunes cinéastes du monde entier. Ouvert à tous les aspirants cinéastes de moins de 23 ans, le concours vise des courts métrages sur le thème de l'athlétisme, d'une durée maximale de deux minutes, réalisés sur un téléphone portable. Plus d’infos ici.

L'Union Cycliste Internationale (UCI) a lancé une nouvelle campagne baptisée « Ride and Smile » (Souriez, vous pédalez) pour développer la pratique du cyclisme pour tous. Cette campagne vidéo véhicule le message suivant : ‘qui que vous soyez, quel que soit l'endroit où vous vivez, que vous rouliez en compétition ou juste pour le plaisir, faire du vélo est bon pour le moral !’ Plus d’infos et vidéo ici.

Le Conseil de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) a accepté à l’unanimité une proposition visant à faire passer de 24 à 32 le nombre d’équipes participant à la Coupe du monde féminine de la FIFA™. Le nouveau format entrera en vigueur dès la prochaine édition de la compétition, en 2023.  La désignation du/des pays hôte(s) pour l’édition 2023 aura lieu en mai 2020. Plus d’infos ici.

La ville de Kazan (Fédération de Russie) et de Budapest (Hongrie) accueilleront respectivement les éditions 2025 et 2027 des championnats du monde de la FINA. L’annonce a été faite par la Fédération Internationale de Natation (FINA) à Gwangju (République de Corée) en marge des championnats du monde 2019. Kazan et Budapest ont déjà organisé ces manifestations en 2015 et 2017 respectivement. Plus de détails ici.

WT

 

La Fédération mondiale de taekwondo (WT), la Taekwondo Humanitarian Foundation (THF) et la Fédération mondiale de lutte (UWW) ont organisé le tout premier entraînement olympique, baptisé Aspire 2gether for Peace, au Humanitarian Taekwondo Centre dans le camp de réfugiés d'Azraq en Jordanie. Cet événement conjoint est le résultat du mémorandum d'accord signé entre la WT, la THF et l’UWW le 22 octobre 2018 afin de promouvoir des initiatives dans les domaines de l'humanitaire, de la paix et du développement social. Des représentants des trois organisations étaient présents à cette occasion, parmi lesquels le président de la WT et de la THF, Chungwon Choue, les champions olympiques et ambassadeurs de la THF/WT, Wu Jingyu et Ahmed Abu Ghaush, ainsi que les champions olympiques et ambassadeurs de l'UWW, Arsen Julfalakyan et Clarissa Chun. Le Prince Feisal Al Hussein, membre de la commission exécutive du CIO, représentait le CIO tandis que des délégués du Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés étaient présents au nom du haut-commissaire, Filippo Grandi. Plus de détails ici sur le site de la WT et ici sur le site de l’UWW.

Mary Pierce, Yevgeny Kafelnikov et Li Na, qui ont remporté chacun deux tournois du Grand Chelem, sont les derniers athlètes à rejoindre le Temple de la renommée du tennis international en 2019. La cérémonie d’intronisation s’est déroulée à Newport, Rhode Island (Etats-Unis d’Amérique) en juillet. Détails complets ici sur le site de la Fédération Internationale de Tennis (ITF). Par ailleurs, le comité de tennis en fauteuil roulant de l’ITF a lancé son nouveau plan de développement, qui contribuera à la croissance continue du sport dans le monde. Le plan est aligné sur les activités de la stratégie plus large de développement de l’ITF. Les trois objectifs principaux sont : augmenter le nombre de joueurs de tennis en fauteuil roulant; augmenter le nombre et la répartition géographique des associations nationales proposant des activités de tennis en fauteuil roulant; et former des joueurs talentueux, en particulier ceux issus de pays aux ressources insuffisantes et sous-représentés. Plus d’infos ici.

COMITÉS NATIONAUX OLYMPIQUES

CNO d’Azerbaïdjan
Lors du Festival olympique d’été de la jeunesse européenne (FOJE) qui s’est tenu du 21 au 27 juillet dans la capitale azérie, Bakou, le programme culture et éducation olympique (OCEP) du CNO d’Azerbaïdjan a proposé un pavillon ‘culture et sport olympique’ situé au village des athlètes. Durant ce FOJE, 49 écoles d’Azerbaïdjan ont représenté des pays européens et ont partagé la culture, l’histoire et les valeurs de chaque pays. Le vice-président du CNO, Chingiz Huseynzada, le président des Comités Olympiques Européens, Janez Kocijančič, le ministre de la Jeunesse et des sports, Azad Rahimov, le ministre de l’éducation, Jeyhun Baryamov ainsi que le secrétaire général adjoint du CNO, Azer Aliyev et des officiels des pays participants, étaient présents à l’inauguration du pavillon.

En outre, le 29 juillet, le CNO a organisé une cérémonie intitulée «Journées de la victoire» dédiée aux athlètes médaillés lors du FOJE et aux écoles lauréates du programme OCEP. Cette manifestation annuelle a été lancée par le CNO et réunit des médaillés, des membres de leur famille et amis, ainsi que des représentants du monde du sport et des médias. Les volontaires, qui ont activement soutenu l’équipe olympique d’Azerbaïdjan et les écoles participantes au programme OCEP lors du FOJE 2019, ont également été honorés. Plus d’infos sur www.noc-aze.org

CNO du Bahreïn
Le laboratoire de performance physique, qui relève du CNO du Bahreïn propose son équipement de haute technologie aux clubs nationaux et aux athlètes des équipes nationales pour la réalisation de divers tests physiques, comme récemment aux joueurs du club Al Ahli (photo).Cet équipement fournit des statistiques précises et détaillées sur les conditions physiques des joueurs, y compris leurs capacités et fonctionnalités cardiaques et respiratoires.

Par ailleurs, 26 entraîneurs originaires de Bahreïn et d'Arabie saoudite ont suivi un cours de niveau 2 dans le cadre du programme national d'entraîneurs. Réalisé par l’Académie olympique du CNO, en coopération avec l’Association canadienne des entraîneurs, le programme vise à développer les compétences nationales au sein des différentes organisations sportives nationales. De même, des officiels de neuf fédérations sportives, qui composent le conseil des sports de combat de Bahreïn, ont participé à un atelier expliquant les réglementations administratives, financières et juridiques.  Plus d’infos sur www.boc.bh

CNO brésilien
Le 24 juillet, la délégation brésilienne (Time Brasil) a célébré la dernière année avant les Jeux Olympiques de Tokyo 2020, au cœur du village des Jeux panaméricains à Lima. La délégation a assisté à la cérémonie d'accueil officielle organisée par le comité d'organisation de ces Jeux. Environ 80 membres de l'équipe, dont le président du CNO brésilien, Paulo Wanderley, y ont participé. Plus d’infos ici. Par ailleurs, le CNO brésilien a annoncé un partenariat avec la société de production Mauricio de Sousa Produções qui produit Turma da Mônica, l’une des bandes dessinées les plus célèbres au monde, en vue d’accroître le nombre de fans du Brésil lors des Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Ce partenariat verra l’organisation r d’actions et de projets communs entre les personnages de la bande dessinée et les membres de la délégation brésilienne au Japon et leurs fans. Plus de détails ici.

Un an avant les Jeux Olympiques de Tokyo 2020, Chypre se prépare avec notamment le CNO chypriote qui met pleinement en œuvre son programme de parrainage intitulé ‘Adoptons un athlète sur le chemin de Tokyo’ (Adopt an Athlete on the Road to Tokyo). Dans le cadre de ce programme, le CNO s’adresse à diverses entreprises et organisations dans le but d’obtenir des sponsors pour ses athlètes, les entreprises les soutenant dans leur effort pour participer aux Jeux. Plusieurs entreprises ont déjà sélectionné ou sont en train de finaliser leur participation en ‘adoptant’ les 32 athlètes de l'équipe pré-olympique qui ont été inclus dans le programme. Dans le même temps, le gouvernement chypriote et la diaspora chypriote ont décidé de soutenir ce programme, tandis que d’autres sociétés sont en pourparlers pour aider d'autres athlètes de l'équipe chypriote. Plus d’infos sur www.olympic.org.cy

CNO espagnol
Le CNO espagnol et l'Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche (UNITAR), ont signé un mémorandum d’accord d’une durée de trois ans, visant à fournir un cadre de coopération dans lequel les deux parties peuvent développer et mettre en œuvre des activités. Ils concentreront leurs efforts sur l’Agenda 2030 et les Objectifs de développement durable des Nations Unies, par le biais de campagnes de sensibilisation des citoyens et de la promotion de l'utilisation de produits biodégradables et durables. L’accord a été signé par le président du CNO, Alejandro Blanco (à g. sur photo) et Alex Mejía (à d.), directeur de la division des personnes et de l'inclusion sociale et directeur du réseau mondial CIFAL de l’UNITAR. Plus d’infos ici.

CNO britannique
À un an des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, les athlètes britanniques se sont rassemblés pour lancer une nouvelle campagne visant à inspirer le pays à soutenir l’équipe britannique et à montrer le meilleur du sport britannique partout dans le monde. La campagne ‘Sport is GREAT’ illustrera la capacité du Royaume-Uni à inspirer des millions de personnes dans le monde entier à travers le sport. De nouvelles affiches et du matériel promotionnel mettant en vedette les athlètes de l’équipe britannique seront largement utilisés. Plus d’infos ici sur le site du CNO britannique.

CNO turc
Plus de 2,400 nageurs de 59 pays ont participé à la 31e édition de la traversée du Bosphore, course de natation intercontinentale qui s’est déroulée à Istanbul le 21 juillet. Organisée par le CNO turc, en partenariat avec le partenaire olympique mondial, Samsung, la course de 6.5km a relié Kanlıca, située sur la partie asiatique d'Istanbul, au parc Cemil Topuzlu à Kuruçeşme sur la partie européenne, ce qui fait de cette course, la seule compétition officielle de natation reliant deux continents. Cette année, la moitié des participants venaient de l’étranger. Des milliers de spectateurs y ont assisté de même que le vice-président du CIO et président du CNO turc, Uğur Erdener et le président de la filiale turque de Samsung, Daehyun Kim. Plus d’infos ici.

COMITÉS D’ORGANISATION DES JEUX OLYMPIQUES

Tokyo 2020

Tokyo 2020
À la veille de l'étape importante que représente la dernière année avant les Jeux et lors de sa dixième revue de projet (22-23 juillet), le comité d'organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020 a confirmé au CIO que les préparatifs pour les Jeux allaient bon train et que l'enthousiasme pour les Jeux grandissait, des millions de personnes étant mobilisées à travers le pays. Ainsi que l'a déclaré John Coates, président de la commission de coordination du CIO : "Les Japonais sont très enthousiastes à l'idée des Jeux. Ce sentiment est en effet déjà palpable : le niveau d'intérêt sans précédent pour l'achat de billets, l'excellente contribution du public au recyclage des téléphones afin de fabriquer les médailles olympiques, sans oublier le nombre remarquable de candidatures pour se porter volontaires aux Jeux en sont autant d'exemples frappants." Tokyo 2020 a par ailleurs fait le point sur la planification opérationnelle, avec des plans exhaustifs pour tester les flux de transport cet été, les vastes mesures d'atténuation de l'impact du mauvais temps et les progrès s'agissant des épreuves tests. Une présentation des plans de livraison des sites a également été faite. Trois séries d'épreuves tests, soit 56 épreuves en tout, seront organisées pour chaque discipline du programme olympique jusqu'en mai 2020. Communiqué ici.

Tokyo 2020
Par ailleurs, à un an jour pour jour du début des Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo, le comité d'organisation a dévoilé le design des médailles qui seront décernées lors de la manifestation l'été prochain. Un jury spécialement réuni pour l'occasion a départagé les 400 candidatures et plus avant de retenir au final le projet présenté par Junichi Kawanishi, directeur de la Japan Sign Design Association et de l'Osaka Design Society. Les dessins complexes, qui orneront les 5 000 médailles, reflètent des motifs de lumière afin de symboliser l'énergie des athlètes et de celles et ceux qui les soutiennent. Les dessins représentent également la façon dont les athlètes s'efforcent de remporter la victoire au quotidien, ainsi que les thèmes olympiques de la diversité et de l'amitié. Communiqué ici.

Tokyo 2020

Tokyo 2020 a également dévoilé quatre nouveaux robots futuristes, lesquels seront déployés pour aider les spectateurs, les athlètes et les officiels sur les sites de compétition et pour relayer le son, les images et les réactions sur les sites auprès des téléspectateurs. Le projet "robots" de Tokyo 2020 contribuera à la réalisation de l'une des visions fondamentales de Tokyo 2020 – à savoir "l'unité dans la diversité" – qui consiste à créer un environnement accueillant pour tous les athlètes, les visiteurs et ceux qui ne peuvent pas se rendre sur les sites et qui souhaitent vivre les Jeux à distance ailleurs au Japon. Communiqué ici.

COMITÉS D’ORGANISATION DES JEUX OLYMPIQUES DE LA JEUNESSE

LAUSANNE 2020

Le 25 juillet, le CIO a annoncé le nom des 13 premiers athlètes modèles qui soutiendront les jeunes sportifs en lice aux Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver de Lausanne 2020. Choisis par les FI dont les sports seront au programme des JOJ de Lausanne 2020, les athlètes figurant sur la liste annoncée ce jour comprennent de grands noms du sport, notamment des champions olympiques et des champions du monde. À Lausanne, ces athlètes joueront un rôle clé en apportant leur soutien, en guidant et en donnant des conseils aux quelque 1 880 jeunes athlètes en lice aux Jeux qui se tiendront du 9 au 22 janvier 2020. Communiqué ici.

ORGANISATIONS RECONNUES

COE

 

Les Comités Olympiques Européens (COE) ont annoncé la signature d’un partenariat entre le bureau des COE auprès de l’Union européenne et le CNO belge à Bakou (Azerbaïdjan) le 22 juillet. Cet accord a été signé par le président des COE, Janez Kocijančič (à g. sur photo) et Pierre-Olivier Beckers-Vieujant (à d.), président du CNO et membre du CIO, lors de la 15e édition du Festival olympique de la jeunesse européenne d'été (FOJE) dans la capitale azerbaïdjanaise. L'accord de partenariat est l'aboutissement d'une coopération à long terme entre le CNO et le bureau des COE auprès de l’Union européenne. Le CNO belge est le 15e CNO à devenir un interlocuteur officiel de ce bureau et la 29e organisation partenaire dans son ensemble. Plus de détails ici.

L’Agence mondiale antidopage (AMA) a communiqué les dates de son symposium annuel 2020 qui aura donc lieu les 17 et 18 mars 2020 au SwissTech Convention Center à Lausanne. Lors de ce symposium, seront examinés les nouveaux éléments du Code mondial antidopage 2021 et des Standards internationaux, qui devraient être approuvés lors de la Cinquième conférence mondiale sur le dopage dans le sport, qui aura lieu à Katowice (Pologne) début novembre 2019. Plus d’infos ici.

back to top En