skip to content

Actualités olympiques 20/07/2020


ACTIVITÉS DU CIO

PRÉSIDENT

Dans le contexte actuel de pandémie mondiale de COVID-19, le CIO a tenu sa toute première Session à distance, par vidéoconférence le 17 juillet. Le président du CIO, Thomas Bach, a conduit la réunion depuis la Maison Olympique à Lausanne. Les vice-présidents sortants, Uğur Erdener et Juan Antonio Samaranch, et le membre sortant de la commission exécutive, Sergey Bubka, étaient présents à Lausanne. Comme pour chaque Session du CIO, les débats étaient diffusés en direct sur YouTube.

Dans son discours d'ouverture, le président du CIO, Thomas Bach, a souligné l'importance du sport pour aider le monde à se remettre de la crise de la COVID-19. Il a également rappelé le pouvoir unique des Jeux Olympiques de rassembler le monde dans la paix, la solidarité et sans aucune forme de discrimination. En évoquant spécifiquement les Jeux Olympiques Tokyo 2020, le président Bach a confié : "C'est dans cet esprit de solidarité que nous préparons les Jeux Olympiques Tokyo 2020, reportés à 2021. Nous pouvons, de concert avec le comité d'organisation, faire de ces Jeux Olympiques Tokyo 2020 reprogrammés, une célébration sans précédent de l'unité et de la solidarité de l'humanité, en en faisant un symbole de résilience et d'espoir." Le président du CIO a conclu son allocution par cette annonce : "Si vous, membres du CIO, le souhaitez, je suis prêt à me présenter pour un second mandat en tant que président de l'organisation et à continuer à vous servir, vous et ce Mouvement olympique que nous chérissons tous tellement, pendant quatre ans encore." Communiqué complet ici,

Les comités d'organisation des prochaines éditions des Jeux Olympiques ont présenté à la 136e Session du CIO des rapports encourageants sur l'état d'avancement de leurs préparatifs. Les présidents des commissions de coordination ont également fait un point de situation. Le comité d'organisation de Tokyo 2020 a annoncé qu'il s'était assuré de la disponibilité de toutes les installations pour les Jeux l'année prochaine, confirmant dans la foulée le programme des compétitions. En savoir plus ici.

Alors que Beijing 2022 entame sa phase de mise en service, le comité d'organisation a mis l'accent sur plusieurs secteurs où des progrès ont été réalisés. Ainsi qu'il l'a indiqué, la plupart des sites sont maintenant achevés, plusieurs d'entre eux accueillant d'ores et déjà des compétitions.

Le comité d’organisation de Paris 2024 a fait le point sur l'état d'avancement de plusieurs sites. À noter à ce sujet que les travaux de planification et de développement des installations permanentes qui doivent être construites sont en cours. Les organisateurs ont présenté leur stratégie de mobilisation, laquelle se décline à travers deux programmes spéciaux – "Terre de Jeux 2024" et "Le Club Paris 2024".

L'équipe de Milano-Cortina 2026 a présenté à la Session un aperçu du développement de son organisation, dans le cadre de sa transition de ville candidate à comité d'organisation pleinement opérationnel. Les organisateurs ont également rendu compte du processus de partage des connaissances qui est en cours avec le CIO.

L'équipe de Los Angeles 2028 poursuit le développement de son organisation. Comptant désormais 65 employés répartis sur trois sites, l'équipe travaille actuellement à la révision de son plan pour les Jeux, à l'obtention des garanties pour l'utilisation des installations et à une intensification du soutien commercial. Lire ici communiqué complet sur les préparatifs des Jeux.

La Session du CIO a ratifié l'accord conclu entre le Sénégal et le CIO portant sur le report à 2026 des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) Dakar 2022. La proposition, laquelle a été approuvée par la commission exécutive (CE) du CIO deux jours plus tôt, avait été formulée au début de cette semaine par le président du Sénégal, Macky Sall, lors d'un entretien téléphonique avec le président Thomas Bach et à l'issue d’échanges approfondis sur le sujet. Le report de Dakar 2022 permet au CIO, aux CNO et aux FI de mieux planifier leurs activités, fortement affectées par le report des Jeux Olympiques Tokyo 2020, les reports ultérieurs des grandes compétitions sportives internationales ainsi que les conséquences opérationnelles et financières de la crise sanitaire mondiale. Détails complets ici.

La Session a également reçu un rapport concernant les Jeux Olympiques de la Jeunesse d’hiver Gangwon 2024. Le projet, lequel vise à exploiter le formidable héritage des Jeux Olympiques d'hiver PyeongChang 2018, continue de progresser. Un groupe de travail spécial JOJ a été créé au niveau national et le comité d'organisation des JOJ devrait être formé d'ici la fin 2020. Plus de détails ici.

Les commissions de futurs hôtes (été et hiver) ont fait le point à la Session du CIO sur la progression de leurs discussions avec jusqu'à 15 parties intéressées par l'accueil des Jeux Olympiques, des Jeux Olympiques d'hiver et des Jeux Olympiques de la Jeunesse. Les deux commissions ont été satisfaites d'apprendre que les parties intéressées étaient convaincues que les Jeux pouvaient jouer un rôle déterminant dans les efforts de reprise de leurs régions respectives après la pandémie de COVID-19, car les réformes engagées dans le cadre de l'Agenda olympique 2020 permettent une plus grande flexibilité pour faire coïncider les projets olympiques avec leurs futurs plans de développement. Communiqué complet ici.

La Session du CIO a pris note que des budgets de candidature ont été réduits de près de 80 % grâce à l'Agenda olympique 2020. Il ressort de l'audit indépendant effectué sur les comptes de la procédure de candidature à l'organisation des Jeux Olympiques d'hiver de 2026 que le budget moyen était inférieur à 5 millions de dollars américains (USD), contre près de 35 millions d'USD pour la procédure précédente, à savoir les Jeux Olympiques d'hiver de 2022. Cette baisse est le résultat direct de la mise en œuvre par le CIO de la recommandation 3 de l'Agenda olympique 2020, qui appelle à une réduction du coût des candidatures à travers une aide accrue fournie aux parties intéressées. Détails complets ici.

S’agissant de la lutte contre le dopage, la Session du CIO a pris connaissance des derniers rapports en date de l'Agence Mondiale Antidopage (AMA) et de l'Agence de contrôles internationale (ACI), ainsi que des ajustements qui ont dû être opérés en raison de la pandémie de COVID-19 et du report des Jeux Olympiques Tokyo 2020. L'AMA a également présenté à la Session du CIO un point de situation sur la conformité de l'Agence nationale antidopage russe (RUSADA) et sur "l’Opération SGIL". Le Conseil International d'Arbitrage en matière de Sport (CIAS) a également présenté un rapport. Communiqué complet ici.

Deux vice-présidents et deux membres de la CE du CIO ont été élus par la Session du CIO. John D. Coates et Ser Miang Ng remplaceront Uğur Erdener et Juan Antonio Samaranch à la vice-présidence. Mikaela Cojuangco Jaworski et Gerardo Werthein remplaceront Sergey Bubka, dont le mandat de huit ans à la CE arrive à son terme et Ser Miang Ng dont le mandat de quatre ans se termine et qui a été élu vice-président. Leur mandat commence dès la fin de la 136e Session du CIO. Avec cette élection, la représentation féminine au sein de la CE passe à 33,3 %. De plus, une femme, Anita DeFrantz, accède au rang de première vice-présidente.

La Session du CIO a également élu cinq nouveaux membres. Les quatre membres individuels sont : Maria de la Caridad Colón Ruenes; Kolinda Grabar-Kitarović; la Princesse Reema Bandar Al-Saud; et Battushig Batbold. Le membre dont l'élection est liée à une fonction au sein d'une FI est Sebastian Coe, président de World Athletics. Détails complets ici.

Trois membres ont été réélus pour un nouveau mandat de huit ans : Lingwei Li, Pierre-Olivier Beckers-Vieujant et Aïcha Garad Ali.

Le membre du CIO, William Frederick Blick passe du statut de membre représentant un CNO (en lien avec sa fonction de président du CNO ougandais) au statut de membre individuel.

Par ailleurs, Zaiqing Yu, dont le mandat devait prendre fin en décembre 2021 en raison de la limite d'âge, voit son mandat prolongé jusqu'à la fin de 2025.

Beatrice Allen, arrivant au terme de son mandat à la fin de 2020 du fait de la limite d'âge, se voit accorder le statut de membre honoraire du CIO pour avoir servi le CIO pendant 14 ans.

La 136e Session du CIO a approuvé la recommandation formulée par la CE d'organiser deux Sessions du CIO en 2021. La 137e Session du CIO, à l'ordre du jour de laquelle sera inscrite l'élection du président de l'organisation olympique, se tiendra donc au printemps 2021, tandis que la 138e Session du CIO se déroulera avant les Jeux de Tokyo 2020, prévus du 23 juillet au 8 août. Plus de détails ici.

La Session du CIO a aussi approuvé des modifications à la Charte olympique. Les modifications visent d'une part, à prévoir expressément la possibilité de tenir des réunions de la Session du CIO à distance et, d'autre part à aligner la terminologie technologique des dispositions de la Charte olympique relatives à l'adoption de décisions par la Session, la CE du CIO et les autres commissions du CIO. Plus de détails ici.

La Session du CIO a décidé d'approuver la recommandation de la CE du CIO suite à sa révision du calendrier des élections à la commission des athlètes du CIO, compte tenu du report des Jeux Olympiques Tokyo 2020. Plus de détails ici.

Le Rapport annuel du CIO (et ses états financiers) pour l'année 2019 a été approuvé par la Session du CIO. Le Rapport annuel 2019 du CIO : crédibilité, durabilité, jeunesse est le fruit de la Recommandation 29 de l'Agenda olympique 2020 qui préconise d'accroître la transparence. Communiqué complet ici.

CIO / Greg Martin

 

Avant la Session du CIO, le président Bach a mené les débats de la troisième réunion de la commission exécutive (CE) du CIO tenue par visioconférence le 15 juillet. Les membres de la CE ont discuté des prochaines éditions des Jeux Olympiques et des Jeux Olympiques de la Jeunesse, de la situation financière et de plusieurs autres questions institutionnelles.

Concernant les Jeux Olympiques Tokyo 2020, le président de la commission de coordination du CIO, John D. Coates, a fait un point de situation sur l'organisation des Jeux reportés à 2021. Ainsi qu'il l'a souligné, la coopération étroite et constructive qui règne entre le comité d'organisation de Tokyo 2020 et toutes les parties prenantes se poursuit, en dépit de la complexité inhérente au report des Jeux Olympiques. Le premier ministre japonais, Abe Shinzo, et la gouverneure de Tokyo, Koike Yuriko, ont réaffirmé leur engagement indéfectible à assurer le succès des Jeux. Le travail de planification est toujours guidé par le principe de base qui entend simplifier et optimiser les opérations des Jeux.

La CE a approuvé les principes relatifs au programme des JOJ d’hiver Gangwon 2024, qui ont été présentés par Karl Stoss, président de la commission du programme olympique.  Ces principes ont pour objectif de contribuer à la mise en place d'un modèle durable pour les JOJ d'hiver, d'harmoniser les parcours de développement des jeunes, de préserver l'égalité des sexes, et d'encourager l'innovation, la compréhension et la crédibilité du programme des épreuves. Le programme des épreuves sera finalisé par la CE du CIO durant le premier trimestre 2021. Plus de détails ici.  

Concernant l’aide financière pour soutenir le Mouvement olympique face à la pandémie de COVID-19, le CIO a déjà versé aux CNO et aux FI environ 100 millions de dollars américains (USD) depuis le début de la pandémie. Jusqu'ici, et selon les besoins, ce sont 63 millions d'USD qui ont été accordés aux FI et 37 millions aux CNO. Lors de sa réunion, la CE du CIO a confirmé que l'organisation continuerait d'apporter son soutien aux CNO via la part du programme TOP s'élevant à 150 millions d'USD, payable d'ici la fin de l'année. Le CIO s'est par ailleurs engagé à verser des fonds aux organisations qu'il reconnaît. Pour être en mesure d'apporter ce soutien, le CIO a dû demander son aide à la Fondation olympique. Le conseil de la Fondation a décidé de débloquer un montant de 300 millions d'USD afin d'aider le CIO à soutenir l'action du Mouvement olympique. Communiqué complet ici.

Pour ce qui est de la lutte contre le dopage, les membres de la CE ont pris connaissance d'un rapport d'enquête de la commission disciplinaire, lequel a fait suite à la confession de dopage de l'haltérophile Rattikan Gulnoi, médaillée olympique de bronze aux Jeux Olympiques Londres 2012. Ce rapport a été présenté par le président de la commission disciplinaire et membre de la CE, Denis Oswald. La commission disciplinaire a examiné les éléments fournis dans le rapport de l'Agence de contrôles internationale (ACI) à laquelle elle avait confié l’enquête de ce cas de dopage, et pris la décision de clore le dossier. Le CIO va désormais attendre les conclusions de l'enquête menée par l'ACI pour le compte de la Fédération internationale d’haltérophilie (IWF). Plus de détails ici.  

Le 17 juillet, le président Thomas Bach a assisté à une messe en l’église du Sacré Cœur à Lausanne, célébrée à l’occasion du centième anniversaire de l’ancien président du CIO, Juan Antonio Samaranch. La cérémonie s’est déroulée en présence du fils de l’ancien président, Juan Antonio, de sa fille, Maria Térésa, et de sa belle-fille, Christina. De nombreux personnalités et amis se sont joints au président Thomas Bach pour honorer la mémoire de l’homme dont la présidence efficace et éclairée a fait de lui le président du CIO qui a le plus contribué à donner forme au Mouvement olympique. Lire la nouvelle sur l’héritage de Juan Antonio Samaranch.

Avant la Session et la CE du CIO, le président Thomas Bach a tenu également des réunions avec les vice-présidents du CIO, Uğur Erdener et Juan Antonio Samaranch et le membre de la CE du CIO, Sergey Bubka. Divers sujets d’actualité olympique y ont été évoqués.

À l’approche du 40e anniversaire des Jeux Olympiques Moscou 1980, le président Bach revient sur la période qui a conduit à la décision de l’Allemagne de l’Ouest de se joindre au boycott de cette édition des Jeux. Il explique combien cette expérience l’a affecté lui en tant qu’athlète, et son importance décisive pour sa carrière de représentant d’athlète et de membre du CIO. Interview complète ici.

Partenaires TOP

Le CIO, le Comité International Paralympique (IPC) et le partenaire olympique mondial Airbnb annoncent la tenue cet été d'un Festival de cinq jours présentant plus de 100 expériences en ligne avec des olympiens et des paralympiens, dont certains des meilleurs athlètes du monde. Le Festival d'expériences en ligne avec des olympiens et des paralympiens débutera le 24 juillet, date à laquelle les Jeux Olympiques Tokyo 2020 devaient initialement commencer. Ce Festival est l'occasion pour les athlètes de gagner un complément de revenus tout en partageant leur passion pour leur sport et pour les Jeux Olympiques et Paralympiques avec le public. Communiqué complet ici.

Autres nouvelles olympiques

Le 15 juillet, le CIO a annoncé l'adaptation des systèmes de qualification de chaque sport pour Tokyo 2020. À la suite de l'approbation, en avril 2020, des amendements apportés aux principes relatifs aux systèmes de qualification pour Tokyo 2020 par le groupe de travail du CIO en charge de la qualification, la révision des procédures de qualification par sport des FI pour les Jeux Olympiques Tokyo 2020 est maintenant terminée. Le CIO a travaillé en étroite coopération avec toutes les FI afin de décider des ajustements à apporter aux systèmes de qualification de leurs sports respectifs. Les athlètes et les CNO ont eux aussi été consultés. Communiqué complet ici.

Le CIO, INTERPOL et l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) ont organisé, avec le soutien de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) et World Rugby, un webinaire régional destiné aux CNO, aux organismes chargés de l'application des lois et aux représentants gouvernementaux de la région Pacifique ; ce webinaire portait sur la menace que représente la manipulation des compétitions sportives. Le webinaire, organisé les 7 et 9 juillet 2020, a rassemblé 250 personnes originaires de 20 pays de la région Asie-Pacifique, parmi lesquelles 20 représentants de CNO. Ce webinaire est le premier d'une série de séminaires programmés jusque fin 2020. La prochaine rencontre virtuelle, destinée aux pays baltes, est prévue les 21 et 23 juillet. Communiqué complet ici.

Dans le cadre de l’édition 2020 / 2021 du programme de bourses de recherche olympique avancée, Le Centre d’Études Olympiques (CEO), avec le soutien de son Comité de sélection des bourses ainsi que l’administration du CIO, a récompensé sept projets de recherche, soulignant ainsi leur intérêt stratégique ou opérationnel pour les activités du CIO et leur qualité académique. Les chercheurs aborderont des sujets liés aux défis rencontrés par les femmes entraîneurs, au sport au service du développement et les objectifs de développement durable, à l'héritage des Jeux, à la formation dirigée par des athlètes et des entraîneurs pour informer sur les abus et les actes de négligence, à la santé des athlètes et à l'éthique de l'amélioration dans le sport de compétition. Les résultats de leurs recherches sont attendus en septembre 2021. Plus d’infos ici sur le CEO, ses activités et programmes.

Reconnaissant le pouvoir du sport pour faire progresser la société, 118 États membres des Nations Unies (ONU) ont appelé tous les États à inclure le sport et l'activité physique dans leurs plans de relance post-COVID-19 et à intégrer le sport et l'activité physique dans leurs stratégies nationales en faveur du développement durable. Dans une Déclaration conjointe portant sur l'impact de la pandémie de COVID-19 sur le sport, l'activité physique et le bien-être, ainsi que ses conséquences sur le développement social, les signataires ont salué la précieuse contribution du sport et de l'activité physique à la promotion de nombreux domaines importants, tels que l'éducation, le développement durable, la paix, la coopération, la solidarité, l'équité, l'inclusion sociale et la santé. Ce soutien au sport vient s'ajouter à celui reçu récemment par la Commission européenne, laquelle a exhorté les États membres de l'Union européenne (UE) à utiliser les fonds européens pour atténuer les conséquences négatives de la pandémie de COVID-19 sur le secteur du sport. Communiqué complet ici.

FÉdÉrations Internationales

FI été

La Fédération Internationale d'Escrime (FIE) a annoncé le 11 juillet un plan mondial de soutien COVID-19 pour ses fédérations, confédérations, organisateurs de compétitions, athlètes et arbitres. Initié par le président de la FIE, Alisher Usmanov, et adopté par le comité exécutif de la FIE, le plan prévoit une aide financière pour 2020 et complétera les programmes d'aide annuels de la FIE. Détails complets ici.

La Fédération Internationale de Natation (FINA) a annoncé les nouvelles dates des épreuves de qualification pour les Jeux Olympiques Tokyo 2020. Le tournoi de qualification de water-polo féminin a été reporté du 17 au 24 janvier 2021 à Trieste (Italie), tandis que le tournoi masculin aura lieu maintenant du 14 au 21 février 2021 à Rotterdam (Pays-Bas). L’épreuve de qualification olympique pour la nage de marathon est désormais prévue les 29 et 30 mai 2021 à Fukuoka (Japon) et la Coupe du monde de plongeon du 23 au 28 février 2021 à Tokyo. Enfin, l'épreuve de qualification en natation artistique se tiendra du 4 au 7 mars 2021 à Tokyo. Plus d’infos sur www.fina.org

Dans le cadre de son initiative pour l'égalité des sexes baptisée ‘Advantage All’, la Fédération internationale de tennis (ITF) a lancé le 15 juillet une série de films pour promouvoir et présenter les dirigeantes et les modèles féminins dans le sport. Les films présentent des femmes sources d’inspiration, discutant de leurs propres parcours personnels dans le tennis ainsi que de leurs points de vue sur l'égalité des sexes. Cela fait suite à une enquête de l'ITF sur le leadership féminin en 2020 et qui a identifié le manque de modèles féminins comme l'un des plus grands défis auxquels les femmes sont confrontées dans leur carrière. Plus d'infos ici sur cette initiative de l'ITF. En outre, l'ITF a annoncé que son Assemblée générale annuelle 2020 se tiendra virtuellement le samedi 21 novembre. L’Assemblée devait initialement se tenir à Madrid (Espagne) les 21 et 23 novembre. Plus d'infos ici.

Lors de sa réunion du 10 juillet, le comité exécutif de la Fédération internationale de tennis de table (ITTF) a examiné l’évolution récente de la situation du tennis de table international au milieu de la pandémie COVID-19. Un rapport complet actualisé du Groupe de travail COVID-19, qui a été créé pour suivre de près la situation mondiale, a été présenté. Lire ici les principaux résultats de la réunion.

FI hiver

2018 CIO / Mine Kasapoglu

L'Union internationale de patinage (ISU) a appris le décès de la Néerlandaise Lara van Ruijven, patineuse de vitesse sur piste courte, le 10 juillet à l'âge de 27 ans. Elle avait décroché le bronze au 3000m relais lors des Jeux Olympiques d’hiver PyeongChang 2018 (au premier plan sur photo). L’an dernier, elle était devenue la première Néerlandaise à décrocher un titre mondial féminin, en remportant l’or au 500m aux Championnats du monde à Sofia (Bulgarie). Plus d’infos ici.

ComitÉs Nationaux Olympiques

Austrian NOC/GEPA Pictures

Le CNO autrichien et la fédération autrichienne d’athlétisme organisent un événement baptisé ‘One-Hour Heptathlon’ le jeudi 23 juillet, soit un an exactement avant les Jeux Olympiques Tokyo 2020. Ivona Dadic, actuellement numéro 9 du classement mondial de l'IAAF et olympienne à deux reprises, qui est déjà qualifiée pour les Jeux de Tokyo, affrontera Sarah Lagger, âgée de 20 ans et plus jeune membre de l’équipe autrichienne, ainsi que la championne d'Europe des moins de 23 ans, la Suissesse Géraldine Ruckstuhl. La détentrice du record autrichien et médaillée de bronze aux Championnats du monde, Verena Preiner, 25 ans, sera co-commentatrice à la télévision autrichienne. La télévision autrichienne organise en soirée un talk-show intitulé "One Year To Go - Tokyo 2021", au cours duquel les athlètes susmentionnées et d'autres athlètes olympiques autrichiens potentiels parleront de leurs préparations pour 2021. Un total de 500 spectateurs seront autorisés à assister à cet événement dans le stade d'Amstetten, situé à plus de 100 km à l'ouest de Vienne. Plus d’infos sur www.olympia.at

BOC

Le CNO brésilien a démarré sa Mission Europe le 17 juillet avec l'embarquement pour le Portugal de délégations sportives de boxe, gymnastique, judo, natation artistique et natation. Après avoir reçu l'autorisation du gouvernement du Portugal, par l'intermédiaire du Comité olympique local, le CNO brésilien a donc envoyé les délégations vers le pays européen, suivant un protocole strict concernant le COVID-19. Mission Europe se déroulera de juillet à décembre et son objectif principal est d'accompagner la reprise de l'entraînement des athlètes qui sont qualifiés ou qui ont le potentiel d’être qualifiés pour les Jeux Olympiques Tokyo 2020, en assurant la sécurité totale de la délégation et en respectant les protocoles requis et validés par les services médicaux. Détails complets ici.

CTOC

Le 9 juillet, le Comité Olympique de Chinese Taipei a décerné le trophée du CIO ‘Sport et architecture durable’ à la National Taiwan Sport University (NTSU). Le président du CNO, Hong-Dow Lin, a remis le trophée au président de la NTSU, Ping-Kun Chiu, en reconnaissance de la contribution de la NTSU à l'architecture durable (photo). La cérémonie s’est déroulée en présence du directeur général de l’Administration des sports au sein du ministère de l’éducation, Chin-Hsiung Kao, des vice-présidents et des membres du comité exécutif du CNO ainsi que d’anciens présidents de la NTSU. Plus de détails ici. Par ailleurs, le CNO a organisé les 14 et 15 juillet “l'atelier 2020 pour les dirigeants de fédérations sportives nationales”. L'objectif de cet atelier est de fournir une plate-forme aux dirigeants sportifs afin d’échanger des idées sur leur conduite des affaires sportives internationales et la bonne gouvernance. Au total, 60 dirigeants sportifs y ont participé. Plus d’infos ici.

Le CNO vénézuélien nous informe que 38 représentants de 20 CNO se sont réunis début juillet en vidéoconférence, dans le cadre du projet CONPaaS (CON pour Comités Nationaux Olympiques; et PaaS pour plateforme de service). Ce projet, initié par le CNO espagnol, est une plateforme informatique commune pour la gestion de l’information des CNO. Cette réunion a permis d'aborder la phase finale du projet. En octobre prochain, les résultats de ce projet seront présentés sur le site Internet en cours de création pour chacun des pays impliqués. Plus de détails sur les sites des CNO vénézuélien et espagnol.

back to top En