skip to content

Actualités olympiques 15/02/2021

Getty Images / Tokyo 2020

ACTIVITÉS DU CIO

PRÉSIDENT

Suite à la démission du président de Tokyo 2020, Mori Yoshiro, le CIO a publié la déclaration suivante.

"Le CIO prend note de la décision de Mori Yoshiro de quitter ses fonctions de président du comité d'organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques Tokyo 2020.

Le président du CIO, Thomas Bach, a déclaré : "Le CIO respecte pleinement la décision du président Mori de se retirer et en comprend les raisons. Dans le même temps, nous tenons à le remercier pour sa contribution exceptionnelle, au cours des dernières années, à l'organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques reprogrammés Tokyo 2020. Parmi ses nombreuses réalisations, le président Mori a contribué à faire de Tokyo la ville olympique la mieux préparée de tous les temps. Le CIO continuera à travailler main dans la main avec son successeur pour assurer la tenue, en toute sécurité, des Jeux Olympiques Tokyo 2020 en 2021".

John Coates, président de la commission de coordination de Tokyo 2020, a déclaré pour sa part : "Tout au long de nos huit années de collaboration, le président Mori a été un dirigeant solide et efficace, à qui l'on pouvait toujours faire confiance pour trouver des solutions, même dans les circonstances les plus difficiles de la pandémie de COVID-19. La coopération avec le président Mori a été exceptionnelle. Je tiens à le remercier pour tout son soutien et son dévouement".

Le CIO reste plus que jamais déterminé à assurer la sécurité et le succès des Jeux Olympiques et Paralympiques Tokyo 2020. Nous sommes fortement soutenus dans cette tâche par l'engagement inébranlable des gouvernements japonais et métropolitain de Tokyo, du Comité Olympique Japonais et du comité d'organisation. Le CIO est en outre encouragé par le fait que le directeur général, Muto Toshiro, assurera la continuité de l'organisation et de la livraison de ces Jeux Olympiques et Paralympiques Tokyo 2020.

Le CIO a été informé et se félicite du fait que le comité d'organisation suivra la procédure établie afin de désigner le nouveau président". Lire également ici le texte complet de la déclaration du Comité international paralympique (IPC).

Le président Bach a été en contact étroit avec les deux membres du CIO au Japon, Watanabe Morinari et Yamashita Yasuhiro, pendant toute la semaine.  Il a finalement été informé de la décision de M. Mori lors d’un entretien téléphonique avec M. Mori, auquel ont également participé le vice-président du CIO et président de la commission de coordination de Tokyo 2020, John Coates, et le directeur général de Tokyo 2020, Muto Toshiro.

Après la démission, le CIO a publié un communiqué sur la création et la composition d'un "comité d'examen des candidatures" pour la nomination du président de Tokyo 2020.

"Le CIO se félicite de la création et de la composition du "Comité d'examen des candidatures" pour la nomination du nouveau président du comité d'organisation de Tokyo 2020. Il salue la décision d'assurer une représentation égale des deux sexes au sein dudit comité d'examen, lequel comprendra des représentants des athlètes, ainsi que l'engagement de transparence. Cette décision est un engagement clair en faveur de l'égalité des sexes, qui s'inscrit pleinement dans le cadre de l'Agenda olympique 2020, la feuille de route stratégique du CIO.

Par ailleurs, le CIO salue la volonté d'augmenter le nombre de femmes au sein du conseil exécutif de Tokyo 2020 et le projet de créer une équipe chargée de la promotion de l'égalité des sexes au sein du comité d'organisation".

De même, le président Bach a discuté d’un certain nombre de questions olympiques avec le membre du CIO, Uğur Erdener, et en particulier concernant la commission médicale et scientifique du CIO.

Le président du CIO, Thomas Bach, a prononcé un discours de bienvenue à travers une vidéo, lors de la cérémonie d'ouverture du Forum de la paix de PyeongChang 2021 qui s'est déroulé virtuellement du 7 au 9 février. Dans ses remarques, il a rappelé “l'incroyable moment d'il y a trois ans lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques d'hiver PyeongChang 2018 : les athlètes des CNO de la République de Corée et de la République populaire démocratique de Corée défilant ensemble dans le stade olympique comme une seule équipe derrière une bannière unique, le drapeau de l'unification coréenne. Ce moment demeure comme l’une des illustrations les plus fortes de la manière dont les Jeux Olympiques peuvent promouvoir un monde pacifique grâce au sport.” Il a également ajouté : “Les Jeux Olympiques, malheureusement, ne peuvent pas empêcher les guerres et les conflits. Ils ne peuvent pas non plus relever tous les défis politiques et sociaux de notre monde. Mais les Jeux Olympiques peuvent donner l'exemple d'un monde où tout le monde respecte les mêmes règles et où prévaut le respect des uns et des autres. Les Jeux Olympiques construisent des ponts qui mènent à une meilleure compréhension entre les peuples. De cette manière, les Jeux Olympiques ouvrent la voie à la paix. C'est peut-être l'héritage le plus précieux des Jeux Olympiques.” Organisé par la PyeongChang 2018 Legacy Foundation, que préside Ryu Seung-min, membre du CIO, ce Forum 2021 a été tenu sur le thème ‘Paix ! Ici et Maintenant’ (‘Peace ! Here and Now’).

Membres
CIO

Hong Zhang, membre du CIO, également présidente de la commission de coordination du CIO des Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver Gangwon 2024, a prononcé un discours lors du Forum de la paix de PyeongChang 2021. Elle a souligné l'importance de poursuivre l'héritage des Jeux Olympiques d’hiver PyeongChang 2018 dans le futur et de maintenir l'esprit olympique à travers Gangwon 2024.

Membres honoraires
CIO

Le membre honoraire du CIO, Julio César Maglione a été réélu à la présidence du CNO uruguayen. Également président de la Fédération Internationale de Natation (FINA), il est à la tête du CNO depuis 1987 (voir aussi sous ‘CNO’).

Autres nouvelles olympiques

Le 9 février, le CIO a publié un communiqué sur l’égalité des sexes au sein du Mouvement olympique, suite aux récents propos du président de Tokyo 2020, Mori Yoshiro qui “étaient absolument inappropriés et en contradiction avec les engagements du CIO et les réformes induites par son Agenda olympique 2020. Le président Mori a présenté ses excuses et fait un certain nombre de commentaires par la suite. Outre les excuses de M. Mori, le comité d'organisation de Tokyo 2020 considère également ses propos comme étant inappropriés et a réaffirmé son engagement en faveur de l'égalité des sexes.” Le communiqué du CIO souligne également qu’au cours des 25 dernières années, le CIO a joué un rôle important dans la promotion des femmes dans et par le sport, et il continuera à le faire en fixant des objectifs ambitieux. Dans le contexte difficile dans lequel nous vivons, aujourd'hui plus que jamais, la diversité est une valeur fondamentale que nous devons respecter et dont nous devons tirer parti. Lire ici le texte complet du communiqué.

fédérations Internationales

FI été
FIBA

Le 5 février, le secrétaire général de la Fédération Internationale de Basketball (FIBA), Andreas Zagklis (à d. sur photo) a reçu le président de l'Union Européenne de Football Association (UEFA), Aleksander Ceferin (à g.) au siège de la FIBA à Mies (Suisse). Les sports d'équipe, et notamment l'impact de la pandémie, les compétitions internationales des clubs ainsi que le modèle sportif européen, ont été au cœur des discussions entre les deux dirigeants. La réunion a aussi souligné le rôle important du sport dans la société actuelle, et a permis d’échanger des idées sur les moyens de développer et de faire grandir le sport en Europe et partout ailleurs. Plus de détails ici.

Le 11 février, deux ans jour pour jour après la signature d’un protocole d’accord entre leurs deux organisations, le président de l’Union africaine (UA), Félix Tshisekedi, et le président de la Fédération Internationale de Footbal Association (FIFA), Gianni Infantino, également membre du CIO, ont discuté d’un plan d’action visant à renforcer plusieurs aspects de leur collaboration afin d’en faire bénéficier la société africaine et notamment les jeunes générations.  Lors de cette discussion par visioconférence, les deux dirigeants ont notamment évoqué les initiatives découlant du rôle que le football peut jouer dans le développement des compétences psychosociales des enfants, entre autres pour leur apprendre le respect des règles et le respect des arbitres, ou encourager le travail d’équipe et la coopération pour réussir. Détails complets ici.

La Fédération Internationale de Gymnastique (FIG) a annoncé l'annulation de la série de Coupes du monde du concours multiple de gymnastique artistique, qui faisait partie du système de qualification olympique pour les Jeux Olympiques Tokyo 2020. La série était composée de quatre épreuves - à Milwaukee (USA), Stuttgart (Allemagne), Birmingham (Grande-Bretagne) et Tokyo (Japon) - initialement prévues entre mars et avril 2020. Si la première compétition à Milwaukee a bien pu se tenir l'année dernière, l’éclosion de la pandémie de COVID-19 a conduit au report des trois autres compétitions en 2021. L’épreuve de Coupe du monde prévue à Tokyo le 4 mai et servant de test pour les Jeux en gymnastique artistique est pour l’instant maintenue. Détails complets ici.

La ville de Fukuoka, au Japon, a confirmé avec le comité d’organisation des Jeux Olympiques Tokyo 2020 et la Fédération Internationale de Natation (FINA) que l’épreuve de qualification olympique pour le marathon de natation se tiendra les 29 et 30 mai 2021 au Seaside Momochi Beach Park. Les deux courses (hommes et femmes) se dérouleront dans une bulle sanitaire respectant un protocole strict qui garantira la sécurité des athlètes mais aussi de toutes les personnes impliquées dans l'organisation. Après la qualification de 10 nageurs et 10 nageuses lors des Championnats du monde FINA 2019 à Gwangju (République de Corée), le rendez-vous de Fukuoka déterminera les 15 nageurs restants pour l'épreuve masculine et pour la féminine. Après Fukuoka, la ligne de départ pour le marathon olympique de natation à Tokyo sera complète, avec la participation de 25 nageurs et 25 nageuses. Plus d’infos sur www.fina.org

Lors d’une réunion tenue le 4 février par téléconférence, le comité exécutif de World Triathlon a décidé que la qualification olympique et paralympique ne reprendrait pas avant le 1er mai et que la décision finale à ce sujet sera prise le 18 mars. Le conseil a pris cette décision après consultation des comités des athlètes, des entraîneurs, médicaux et techniques. Au programme de la réunion, il y avait également entre autres le calendrier prévu pour la saison 2021, l'accord des athlètes qui sera en place pour la saison 2021, la situation du triathlon d'hiver. Plus de détails ici.

ComitÉs Nationaux Olympiques

CNO algérien

Dans le cadre de ses activités relatives à l’environnement, le CNO algérien a organisé, le 11 février, en collaboration avec la Direction générale des Forêts, une opération de plantation d’arbres au siège de l’institution olympique à Ben Aknoun. Cette opération était inscrite sous le slogan ‘Plantons pour la terre’. Le président du CNO, Abderrahmane Hammad, et les membres du comité exécutif, des représentants des fédérations sportives nationales et le personnel du CNO ont participé à cette opération environnementale. Plus d’infos sur www.coa.dz

CNO du Cap-Vert

Le CNO du Cap-Vert, que préside Filomena Maria Fortes, qui est également membre du CIO, a accueilli à son siège Rikiya et Ayumi Kataoka, un couple japonais devenus les ambassadeurs du CNO pour les Jeux Olympiques Tokyo 2020 (photo). Pour rappel, ce couple passait sa lune de miel au Cap-Vert lorsqu’ils ont été contraints de rester dans l'archipel en raison de la pandémie de COVID-19 et depuis ils font la promotion de la destination du Cap-Vert à l'étranger. Depuis leur nomination par le CNO comme ambassadeurs, les Kataoka ont attiré une grande attention de la part de la presse internationale. Par ailleurs, sous la coordination du CNO du Cap-Vert, les Comités Olympiques des pays africains de langue portugaise ont pris part pendant quatre mois (octobre 2020 à janvier 2021) à un cycle de conférences en ligne visant à débattre de l'Olympisme en Afrique et dans les pays lusophones. Y ont assisté des spécialistes d’Angola, Brésil, Cap-Vert, Guinée-Bissau, Mozambique, Portugal et São-Tomé-et-Príncipe. Plus d’infos sur www.coc.cv

CNO colombien

Le 8 février, s'est tenue virtuellement la première session du séminaire international sur les neurosciences dans l’athlétisme, qu’organise la Fédération colombienne d'athlétisme, avec le soutien du ministère des Sports et du CNO colombien. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence de Ramiro Varela, président de la Fédération, de Ximena Restrepo, vice-présidente de World Athletics et médaillée olympique, et de Ciro Solano, secrétaire général du CNO. Plus d’une centaine de personnes ont suivi cette première journée du séminaire, la deuxième étant prévue la semaine prochaine. Détails complets ici. Par ailleurs, le premier Forum régional pour la socialisation du projet de la nouvelle loi sur le sport s’est récemment déroulé avec la participation de plus de 600 personnes, parmi lesquelles le ministre, Ernesto Lucena Barrero; la vice-ministre, Lina Barrera; les présidents du CNO et du Comité paralympique colombien, respectivement Baltazar Medina et Julio César Ávila. Ce Forum virtuel a évoqué entre autres sujets la construction d'un pays meilleur à travers le sport, la création d'un système national réglementant la pratique sportive au niveau national et la mise en œuvre d'une politique publique d'utilisation du temps libre. Plus de détails ici.

CNO hellénique

La commission des athlètes et la commission pour l’égalité des sexes du CNO hellénique ont organisé le troisième webinaire d’affilée intitulé “Politiques de protection des athlètes" (“Athlete-safeguarding policies"). La principale intervenante était la championne olympique de voile, Sofia Bekatorou, qui a révélé récemment avoir été victime d’harcèlement et d’abus sexuels de la part d’un haut responsable sportif avant les Jeux Olympiques Sydney 2000. Les autres intervenants étaient Ani Chroni, professeur de psychologie du sport et Konstantina Kostakou, officier de police et psychologue, ainsi que les présidentes des deux commissions, Vasiliki Millousi et Xenia Argeitaki. Quant au président du CNO et membre du CIO, Spyros Capralos, il a souhaité la bienvenue aux participants, athlètes et entraîneurs, provenant de toute la Grèce. Plus d’infos sur www.hoc.gr

Le président du CNO jamaïcain, Christopher Samuda, a rendu hommage à l'Olympien Leslie Alphonso Laing, décédé le 7 février à l'âge de 95 ans. Laing était membre de l'équipe jamaïcaine de relais 4x400m qui a remporté la médaille d’or aux Jeux Olympiques Helsinki 1952. Dans son hommage, Christopher Samuda écrit entre autres : “Les exploits de Leslie Alphonso Laing en tant qu'Olympien sont bien connus et nous le saluons avec toute notre reconnaissance. Mais plus important encore, c'est l'esprit de gentleman qui a inspiré des générations d'athlètes et lui a valu le respect indéfectible d'une nation”. Il souligne ensuite l'héritage important laissé par Laing sur l'athlétisme jamaïcain. Plus d’infos sur www.joa.org.jm

CNO marocain

Le président du CNO marocain (CNOM), Faïçal Laraichi (à d. sur photo), a rencontré le président de la Fédération internationale de tir sportif (ISSF), Vladimir Lisin (à g.), accompagné du président délégué de la Fédération royale marocaine de tir sportif, Abdeladim Lhafi, le 4 février au siège du CNOM. Cette rencontre a été l’occasion de discuter des modalités de coopération entre les deux parties, en vue de développer le tir sportif au niveau national et international, et en particulier suite au succès de la 4e édition de l'ISSF Grand Prix du Maroc de tir sportif, organisée du 28 janvier au 6 février 2021 à Rabat. Par ailleurs, le CNOM a tenu une réunion sur la préparation aux Jeux Olympiques Tokyo 2020 avec la Direction du sport, ainsi que sur la coordination des actions de lutte antidopage 2021 avec l’Agence marocaine antidopage et l'Organisation régionale antidopage. Plus d’infos sur www.cnom.org.ma

CNO de Trinité-et-Tobago

Suite à la réunion virtuelle du conseil du CNO de Trinité-et-Tobago le 6 février, Lovie Santana (photo) a été nommée chef de mission pour les Jeux Olympiques Tokyo 2020. Elle est depuis 11 ans, administratrice principale du CNO. Lovie Santana a également été chef de mission pour les Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes 2018 à Barranquilla (Colombie) et chef de mission adjointe pour les Jeux Olympiques Rio de Janeiro 2016 et pour les Jeux panaméricains 2019 à Lima (Pérou). Plus de détails ici.

Le CNO uruguayen a élu l’an dernier un nouveau conseil d’administration. Outre la réélection du président, Julio César Maglione, et du secrétaire général, Washington Beltrán, un premier vice-président du CNO a été nommé en la personne de Julio Pérez Alfaro. Ont également été élus les autres membres du conseil d'administration, ainsi que les membres de la commission fiscale et du Tribunal d'honneur et de discipline. Plus d’infos sur www.cou.org.uy

CNO vénézuélien

Le 9 février, des réunions se sont tenues virtuellement au siège du CNO vénézuélien en vue des prochains Jeux Olympiques Tokyo 2020. Ainsi une rencontre virtuelle s’est déroulée entre le chef de mission de la délégation vénézuélienne pour les Jeux, Arturo Castillo, et le comité d'organisation de Tokyo 2020, avec à l’ordre du jour la publication des Playbooks par le CIO, le Comité international paralympique et Tokyo 2020. De même, les fédérations nationales sportives se sont réunies à distance avec les dirigeants du CNO et ont pu évoquer entre autres leur situation actuelle face aux Jeux, les athlètes qualifiés et encore à qualifier, la probabilité de médailles ou de diplômes olympiques, les lieux d'entraînement, la vaccination contre la COVID-19. Plus d’infos ici.

Comités d’organisation des Jeux Olympiques

Paris 2024

Après avoir promu 30 minutes d’activité physique par jour à l’école à l’occasion de la Semaine Olympique et Paralympique, le Club Paris 2024 lance un nouveau défi destiné à inciter les Français à faire plus de sport et à bouger plus au quotidien. Pendant 20 jours, du 9 au 28 février, le Club Paris 2024 encourage ses membres à faire chaque jour 30 minutes de sport, pour cumuler des points et tenter de remporter un séjour-aventure hors-norme avec l’association ‘Comme les Autres’, fondée par le champion de tennis en fauteuil, Michaël Jeremiasz. Détails complets sur www.paris2024.org, le site du comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques Paris 2024.

Comités d’organisation des Jeux Olympiques de la Jeunesse

Dakar 2026

Les Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) Dakar 2026 ont été mis à l'honneur durant la Global Sports Week (le Forum multi-pays pour le sport) organisée à Paris (France) la semaine dernière. Une séance spéciale baptisée "Senegal : Gateway to sports’ global future ?" (Le Sénégal : une passerelle vers l'avenir mondial du sport), diffusée en ligne et en direct depuis Dakar, a permis de faire découvrir la passion, le talent et le rayonnement du Sénégal sur le plan sportif à un public international averti. Accompagné de plusieurs dirigeants du secteur sportif du pays, Ibrahima Wade, coordinateur général de Dakar 2026, a expliqué le rôle de catalyseur joué par les JOJ pour promouvoir l'autonomisation des jeunes, l'égalité des sexes et le développement du sport dans la région. Il a notamment présenté la version finale du plan d'édition des JOJ, un document complet qui regroupe tous les éléments essentiels à la livraison des premiers JOJ sur le continent africain en 2026. Ce plan est une première en ce sens qu'il a été co-créé par les hôtes, le CIO et d'autres acteurs clés nationaux et internationaux ; il s'inspire de l'Agenda olympique 2020 et de la nouvelle norme du CIO. Lire communiqué complet ici.

Organisations reconnues

À un peu moins de sept mois du début des Jeux Paralympiques reportés de Tokyo 2020, l’Agence Mondiale Antidopage (AMA) a lancé un nouveau cours sur sa plateforme d’éducation et d’apprentissage antidopage (ADEL), spécialement conçu pour les sportifs et les entraîneurs qui comptent participer à ces Jeux. Le nouveau cours, intitulé ‘ADEL pour les Jeux Paralympiques de Tokyo 2020’, a été développé par l’AMA en collaboration avec le Comité international paralympique (IPC). Ce cours a été conçu pour que les sportifs et les entraîneurs puissent être informés à l’avance du programme antidopage en place aux Jeux Paralympiques Tokyo 2020 et de la manière dont il répondra aux besoins particuliers des sportifs paralympiques. Plus d’infos ici.

Le Comité international paralympique (IPC) a signé un accord de coopération avec l'Alliance des civilisations des Nations Unies (UNAOC). Aux termes de l'accord, les deux organisations mèneront à bien plusieurs initiatives communes qui renforceront les droits des personnes handicapées. L’IPC soutiendra la mise en œuvre de l’initiative One Humanity de l’UNAOC qui appelle à la solidarité, à la compassion et à l’unité face à la discrimination et aux divisions. Pendant ce temps, l'UNAOC rejoindra un nombre croissant d'organisations internationales s’associant avec l'IPC pour mener une campagne de communication mondiale autour des Jeux Paralympiques Tokyo 2020, campagne qui vise à changer dans le monde entier les attitudes à l'égard du handicap. Communiqué complet ici.

back to top En