skip to content
IOC / Greg Martin
Date
19 nov. 2018
Tags
Actualités Olympiques, Actualités du CIO
Actualités du CIO

Actualités olympiques


Activités du CIO

Président

L’agenda du président du CIO, Thomas Bach, l’a mené de Rome à Marbella puis à New York avec des rencontres avec des membres du Mouvement olympique. À Lausanne, il a participé à plusieurs réunions olympiques dont le Forum annuel des FI.

Le marathon a débuté à Rome le 7 novembre où la visite du président Bach a débuté par une réunion avec le Comité National Olympique italien (CONI) et son président et (bientôt) membre du CIO, Giovanni Malagò. Ils ont discuté de la candidature de Milan / Cortina d'Ampezzo à l'organisation des Jeux Olympiques d'hiver de 2026, du développement du sport et du modèle sportif très réussi dans le pays. Étaient également présents à cette réunion les membres du CIO en Italie, Ivo Ferriani, Mario Pescante et Franco Carraro, ainsi que le président de l'Association des fédérations internationales des sports olympiques d'été (ASOIF), Francesco Ricci Bitti.

Plus tard, le président du CIO a rencontré le sous-secrétaire d’Etat à la présidence du Conseil des ministres, en charge du sport, Giancarlo Giorgetti. Le sous-secrétaire d'État a exprimé son ferme soutien à la candidature de Milan / Cortina d'Ampezzo à l'organisation des Jeux Olympiques d'hiver de 2026.

Le président Thomas Bach a rencontré le président de la République italienne, Sergio Mattarella, au palais du Quirinal. Les deux dirigeants ont discuté de la candidature italienne ainsi que des réformes visant à rendre les Jeux Olympiques plus facilement réalisables, plus durables et mieux adaptés aux besoins de la ville, de la région et du pays.  Ils ont en outre abordé le rôle du sport dans la société et, à ce propos, le président Sergio Mattarella a relevé : "nous assistons partout dans le monde à une montée des tensions et les valeurs olympiques offrent un précieux atout pour rassembler les peuples. C'est pourquoi l'Italie est candidate à l'organisation des Jeux. C'est une occasion non seulement d'accueillir un événement sportif mondial mais aussi de faire une contribution à la paix dans le monde."

Le président Bach a également assisté à un dîner de gala offert pour fêter le 80ème anniversaire de Mario Pescante, en présence de nombreux olympiens italiens et de représentants des milieux politique et culturel. Lors de son allocution, le président a décrit Mario Pescante comme étant un homme "au cœur empli de passion pour le sport et les athlètes."

Toujours à Rome, le président s’est entretenu avec le cardinal Gianfranco Ravasi, président du Conseil pontifical pour la culture, avec lequel il a discuté de la collaboration entre le Vatican et le CIO, qui ont tous deux le statut d’observateur permanent aux Nations Unies.

COE

De Rome, le président Bach s’est envolé pour Marbella (Espagne) qui accueillait la 47e Assemblée générale des Comités Olympiques Européens (COE) que préside Janez Kocijančič. S’exprimant à l’ouverture de l’Assemblée le 9 novembre, le président du CIO a fait une déclaration forte sur la préservation du modèle sportif européen : "Notre modèle sportif européen est basé sur la solidarité, l'inclusion et des millions de volontaires à travers notre continent ", a-t-il déclaré. "Notre modèle sportif européen est sous pression, voire menacé. La valeur d'une organisation, d'une activité, n'est plus aujourd’hui déterminée par la contribution à la société, mais uniquement par l'argent et les marchés. Nous allons être confrontés à de graves problèmes car cette approche purement marchande ne tient pas compte de la contribution sociétale du sport dans toute l'Europe. Nous devons défendre le modèle tel qu'il est dans l'intérêt de la société européenne. Nous ne pouvons pas laisser la concurrence commerciale détruire le mécanisme de solidarité. Il ne s'agit pas seulement de nos propres intérêts, c'est dans l'intérêt de la société européenne."

Le président Bach a assisté au diner de gala des COE offert par le CNO espagnol, au cours duquel le 8e Prix Piotr Nurowski du meilleur jeune athlète européen pour les sports d’été a été décerné à la cycliste autrichienne, Laura Stigger, médaillée aux Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018 (voir aussi sous ‘organisations reconnues’)

Le président du CIO a également tenu une réunion avec le membre du CIO, José Perurena, également président de la Fédération Internationale de Canoë (ICF).

Avec le membre du CIO, Alex Gilady, également vice-président de la commission de coordination pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020, il a évoqué sa prochaine visite à Tokyo.

Lors de son séjour à Marbella, le président du CIO était accompagné par le président du CNO espagnol, Alejandro Blanco.

CIO / Greg Martin

À New York, le lundi 12 novembre, le président Thomas Bach était l’invité d’honneur à la célébration des 150 ans du New York Athletic Club. Le président a fait une intervention au dîner de gala en présence de nombreux olympiens célèbres dont Bob Beamon qui avait décroché le titre en saut en longueur en 1968 à Mexico dans un tout nouveau style spectaculaire. Également présents Herb Douglas, olympien aujourd'hui âgé de 96 ans qui avait concouru en 1948 à Londres, et de nombreux autres athlètes actifs dont un champion du monde de lutte couronné à Budapest au début du mois. Le président Bach a déclaré à l'assemblée d'athlètes d'hier et d'aujourd'hui : "La foi dans le pouvoir du sport est juste aussi importante aujourd'hui qu'il y a 150 ans. Ce n'est que main dans la main que nous pourrons accomplir notre mission. C'est pourquoi nous sommes privilégiés de pouvoir compter sur des partenaires aussi dévoués que le New York Athletic Club, lequel partage notre ambition de diffuser les idéaux olympiques et sportifs partout dans le monde. "

Plus tôt dans la journée, le président s'était exprimé devant le "Groupe des amis du sport" de l'ONU à la Mission permanente de l'Allemagne auprès de l'Organisation des Nations Unies à New York. Devant un large groupe d'ambassadeurs de l'ONU représentant des pays du monde entier, il a exposé la mission du CIO de mettre le sport au service de l'humanité. Il leur a notamment dit que le CIO pouvait jeter des ponts et promouvoir la paix uniquement s'il restait strictement neutre sur le plan politique. Le Groupe a exprimé sa profonde reconnaissance et son soutien au CIO et à tous ses efforts.

CIO / Greg Martin

Avant son déplacement à l’étranger, le président du CIO a participé à Lausanne au Forum annuel des FI organisé par le Congrès SportAccord, qui était placé sous le thème "Open Doors and Open Minds – New tools for IFs”. Après avoir rendu hommage à Patrick Baumann, le regretté président de la GAISF et de SportAccord, le président Thomas Bach a souligné dans son discours d’ouverture, que «nous vivons à l'ère numérique, et que vous ne serez donc pas surpris d'apprendre que le CIO voit aussi l'avenir du sport comme étant numérique. La révolution numérique change véritablement les règles du jeu pour nous et c’est la raison pour laquelle le CIO a adopté ce changement, a saisi les nouvelles opportunités et les nouveaux outils ». S'exprimant à propos du e-sport, le président a rappelé que «notre objectif avec cet engagement n'est pas seulement de renforcer la compréhension mutuelle et de trouver un terrain d'entente, mais aussi de parvenir à une stratégie commune pour le Mouvement olympique sur la nature d’une éventuelle future relation avec la communauté du e-sport »..

Le président s’est également exprimé devant les représentants des FI et des organisations sportives internationales établies à Lausanne et dans le canton de Vaud lors de leur réunion annuelle, en présence notamment du syndic de Lausanne, Grégoire Junod et du conseiller d’état du Canton de Vaud, Philippe Leuba. Outre les relations étroites entre la Capitale olympique, le Canton, la Confédération et le Mouvement olympique, le président a mentionné les prochains grands rendez-vous que sont l’inauguration du nouveau siège du CIO à Vidy lors de la Journée olympique 2019 et les Jeux Olympiques de la Jeunesse d’hiver de Lausanne 2020. 

Avec le président du Comité International Paralympique (IPC), Andrew Parsons, récemment élu membre du CIO, le président Thomas Bach a souligné l’excellente coopération entre leurs deux institutions qui a été renforcée en mars par un accord de partenariat jusqu’en 2032, ainsi que les préparatifs pour les prochaines éditions de Jeux Olympiques.

Le président a reçu le président de la Fédération Internationale du Sport Universitaire (FISU), Oleg Matytsin avec lequel les discussions ont principalement porté sur l’excellente coopération entre le CIO et la FISU ainsi que sur les éditions des Universiades d’été et d’hiver de l’an prochain.

Avec le président directeur général de la Fédération mondiale de l’industrie des articles de sport (WFSGI), Robbert de Kock, le président du CIO a évoqué le succès du programme de soutien aux CNO réalisé conjointement par les deux organisations à l’occasion des Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018, ainsi que sur la poursuite de cette collaboration.

CIO / Greg Martin

Le président Bach a remis l’Ordre olympique au Juge Nabil Elaraby, membre du Conseil International de l'Arbitrage en matière de Sport (CIAS) pendant 16 ans. Au cours de sa carrière de diplomate, de juge et d’avocat, le Juge Elaraby a notamment siégé à la Cour internationale de justice et à la Cour permanente d’arbitrage à La Haye. Etaient présents à cette occasion, John Coates, président du CIAS et Tricia Smith, membre du CIAS, tous deux membres du CIO.

CIO / Christophe Moratal

Le président du CIO s’est entretenu avec le syndic de Lausanne, Grégoire Junod et le conseiller d’état du Canton de Vaud, Philippe Leuba. Ils ont parlé des préparatifs pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse d’hiver de Lausanne 2020 ainsi que de leur collaboration continue avec le CIO.

Le président Thomas Bach a rencontré Leandro Larrosa, directeur général du comité d'organisation des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018 (BAYOGOC). Le succès des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018 et les enseignements à tirer pour des futures éditions de Jeux Olympiques de la Jeunesse et de Jeux Olympiques ont été abordés.

Divers sujets d’actualité olympique ont été évoqués lors d’une réunion avec Tricia Smith, membre du CIO

MEMBREs DU CIO

AIMF

Félicité Rwemarika, également vice-présidente du CNO rwandais, a reçu le Prix de la Femme francophone de l'année 2018 décerné par l'AIMF (Association internationale des maires francophones) début novembre. Elle a reçu ce Prix en reconnaissance de son engagement à mettre le sport au service du développement des territoires.

commissions

Quatre subventions de développement, de 20000 CHF chacune, seront attribuées par la commission sport et société active du CIO à des organisations qui assurent la promotion des bienfaits du sport pour la santé et la société et encouragent la pratique d'une activité physique régulière. Les subventions de développement sont une initiative de la commission sport et société active du CIO : les organisations non gouvernementales (ONG) ainsi que les Fédérations Internationales et nationales de sport (y compris les Fédérations reconnues par le CIO) ont jusqu'au 14 décembre 2018 pour soumettre leur candidature. Les noms des lauréats seront communiqués début 2019. Lire communiqué complet ici.

Autres nouvelles olympiques

Le 14 novembre, le CIO et le Comité Olympique Espagnol (COE) ont publié une déclaration conjointe dans laquelle ils souhaitent faire part publiquement de leur plus grande satisfaction après la décision adoptée par le gouvernement espagnol à propos de la participation des sportifs du Kosovo aux compétitions internationales organisées sur le territoire espagnol. Grâce à cette résolution transmise aujourd'hui (14 novembre) par le ministre des Affaires étrangères, de l'Union européenne et de la Coopération, Josep Borrell, le gouvernement espagnol délivrera dès lors le visa nécessaire aux délégations sportives du Kosovo qui participent à des compétitions en Espagne et les autorisera à utiliser leurs propres symboles nationaux, leur hymne et leur drapeau, conformément au protocole olympique. Lire déclaration complète ici.

2018 RVS.MEDIA

Le rôle du sport dans la lutte contre la pollution marine, le changement climatique, la perte de biodiversité et la détérioration de la qualité de l'air a été au centre de l'attention cette semaine alors que 63 FI de sport se sont réunies à Lausanne, pour une séance annuelle sur la durabilité, organisée par le CIO dans le cadre du Forum 2018 des FI. Neuf FI – l'Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF), la Fédération internationale de canoë (ICF), la Fédération Internationale d'Escrime (FIE), la Fédération internationale de golf (IGF), la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF), World Rugby (WR), World Sailing (WS), l'Association internationale de surf (ISA) et l'Union internationale de triathlon (ITU) – ont reçu des certificats en reconnaissance de leur engagement en faveur de la campagne mondiale de l'ONU baptisée "Océans propres". L'initiative, dont le CIO est partenaire, a pour ambition de sensibiliser davantage à la problématique des déchets marins et d'adopter des mesures visant à remédier aux lacunes dans la gestion de ces déchets. Lire communiqué complet ici.

Interpol

INTERPOL et le CIO ont organisé un atelier visant à développer une approche nationale coordonnée en Autriche, en Allemagne et en Suisse contre les menaces à l’intégrité sportive. L’atelier avait pour objectif principal d’identifier les principales parties prenantes susceptibles d’aider à créer des plateformes nationales dans les trois pays participants, afin de faciliter la coopération nationale, régionale et internationale nécessaire pour prévenir et enquêter sur les manipulations de compétitions sportives et autres menaces à l’intégrité sportive. Cette formation de deux jours (6 et 7 novembre) a été organisée en coopération étroite avec l'Office fédéral allemand de la police criminelle (BKA) et le CNO allemand (DOSB), et avait reçu le soutien du Conseil de l'Europe et de Sportradar. L'atelier a réuni plus de 70 représentants des forces de l'ordre d’Allemagne, des autorités gouvernementales, d’entités en charge de paris et d’organisations sportives, ainsi que des délégations de haut niveau venues d’Autriche et de Suisse. Plus de détails ici.

Olympic Channel

L’exposition « Jeux Olympiques : l’envers de l’écran » a été inaugurée au siège des Services olympiques de radio-télévision (OBS) et d’Olympic Channel à Madrid (Espagne) le 13 novembre. Étaient présents à cette cérémonie : Juan Antonio Samaranch, vice-président du CIO ; Alejandro Blanco, président du CNO espagnol ; José Perurena, membre du CIO et président de la Fédération internationale de canoë (ICF) ; Marisol Casado, membre du CIO et présidente de l’Union internationale de triathlon (ITU) ; Antonio Espinos, président de la Fédération mondiale de karaté (WKF) ; Francis Gabet, directeur de la Fondation olympique pour la culture et le patrimoine ; Manolo Romero, pionnier de la retransmission olympique ; et Yannis Exarchos, directeur général d’OBS et directeur exécutif d’Olympic Channel. À partir de 2019, cette exposition sera ouverte sur rendez-vous aux écoles, aux associations locales, aux organisations sportives ainsi qu’aux visiteurs étrangers. Après que cette exposition eut été accueillie par le Musée Olympique de Lausanne dans le cadre de sa programmation temporaire, OBS et Olympic Channel ont estimé qu'une telle collection d'équipements, d'images et d'informations sur le Mouvement olympique méritait d’avoir un lieu d'accueil permanent. Communiqué complet ici.

international sportS FEDERATIONS

FI été

La Fédération mondiale d'aviron (FISA) s'est associée au Réseau du sport des femmes (WSNet – Women’s Sports Network) pour mettre en lumière les problèmes liés aux adolescentes et au sport. C’est ainsi que s’est développée l’initiative ROWMoJo. Cette initiative est un manuel de 50 pages destiné aux parents, aux entraîneurs et aux athlètes, qui leur permet d’acquérir des aptitudes de mouvement plus fortes et meilleures, accompagnées d’autres sujets plus sensibles tels que : l’image du corps, le régime ou encore les réseaux sociaux. Une version numérique gratuite sera lancée par Fiona Wilson lors de la conférence mondiale des entraîneurs d’aviron à Berlin (Allemagne) du 21 au 23 novembre prochain. ROWMoJo sera téléchargeable gratuitement depuis le site de la FISA (www.worldrowing.com). Plus de détails ici.

La Fédération Internationale de Gymnastique (FIG) a rejoint l’Agence de contrôles internationale (ACI). À la suite d’une réunion lors des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018, l’ACI a accepté de conduire les activités antidopage de la FIG, comme par exemple les contrôles inopinés, la mise à jour du protocole actuel d’évaluation des risques, l’établissement et l’administration du passeport biologique de l’athlète ou encore les autorisations d'usage à des fins thérapeutiques. Plus de détails ici.

FIH

La Fédération Internationale de Hockey (FIH) a décerné les trophées 2018 de la Journée olympique aux associations nationales indienne et ougandaise. Ces trophées ont été remis lors du 46e Congrès de la FIH à New Delhi (Inde). Ils récompensent les activités de sport pour tous organisées par les acteurs de la FIH à l'occasion de la Journée olympique. En 2018, 60 acteurs de la FIH ont encouragé environ 30 000 personnes à jouer au hockey dans plus de 50 pays sur les cinq continents. Les programmes étaient très inclusifs et ciblaient des personnes de tous âges, capacités et origines. Plus de détails ici. À noter que quelque 250 délégués venus du monde entier ont pris part au 46e Congrès de la FIH pour discuter de sujets cruciaux concernant le statut mondial et la popularité du hockey. Compte rendu et décisions prises lors de ce Congrès à découvrir ici.

La Fédération Internationale de Natation (FINA) a annoncé le calendrier 2019 de la 3e édition de la série mondiale de natation synchronisée. La compétition débutera en Europe : Paris (France) du 28 février au 3 mars; Grèce (ville à déterminer) du 4 au 7 avril; Kazan (Fédération de Russie) du 19 au 21 avril. En Asie, Tokyo (Japon) et la Chine (ville à confirmer) accueilleront cette édition du 27 au 29 avril et du 4 au 5 mai respectivement. Greensboro (USA) du 24 au 26 mai, et Québec (Canada) du 30 mai au 1er juin seront les étapes d’Amérique du nord. La dernière étape aura lieu à Barcelone (Espagne) du 31 mai au 2 juin, avant la toute première Super Finale de cette série mondiale 2019 dont les détails seront connus en décembre prochain). Infos sur www.fina.org.

UIPM

Des délégués venus de 80 pays ont participé au 70e Congrès de l’Union Internationale de Pentathlon Moderne (UIPM) à Limassol (Chypre). À l’ordre du jour, la nomination d’un comité électoral, la confirmation des dates de compétitions pour 2019 et 2020 ainsi que l’affiliation à l’UIPM de quatre nouveaux pays – Jamaïque, Malawi, Ouganda et Paraguay – . Le Congrès a également marqué le 70e anniversaire de l’UIPM, qui a été fondée en 1948 lors des Jeux Olympiques de Londres. De nombreux invites parmi lesquels le Cheik Ahmad Al-Fahad Al-Sabah, président de l’Association des Comités Nationaux Olympiques (ACNO) et membre du CIO, ont assisté à un dîner de gala au cours duquel ont été décernés les trophées annuels de l’UIPM. Plus de détails ici.

La Fédération mondiale de rugby (World Rugby) vient d’accueillir les Fidji et les Samoa au sein de son Conseil. Le Burkina Faso et le Liban ont été acceptés en tant que membres associés. La Fédération compte désormais 123 fédérations nationales membres. Le Conseil a aussi accueilli quatre nouveaux membres et compte maintenant 49 membres, dont 14 femmes. Plus de détails ici.

Réuni à Chengdu (République populaire de Chine), le conseil d'administration de la Fédération Internationale de Tennis (ITF) a décidé de créer une commission d'éthique indépendante de l'ITF avec effet immédiat et a approuvé le code d’éthique de l'ITF, qui entrera en vigueur le 1er janvier 2019. La commission d'éthique de l'ITF a été créée pour assurer l'engagement de l'ITF à respecter les normes d'intégrité, de gouvernance et de transparence les plus strictes, élément essentiel de la stratégie ‘ITF2024’ dans le cadre du développement du tennis pour les générations futures. Le conseil d'administration de l'ITF a nommé Sandra Osborne comme première présidente de la commission. Elle prendra ses nouvelles fonctions à partir du 1er décembre 2018. Plus de détails ici.

ITU

Grâce aux fonds du programme de développement de l'Union Internationale de Triathlon (ITU) et de la Solidarité olympique, ainsi qu’à la coopération entre les CNO syrien et libanais et les fédérations nationales de triathlon, 19 entraîneurs syriens ont suivi un cours pour entraîneur (niveau) 1 de l’ITU au Liban. Ce cours qui vient juste de se terminer, a eu lieu quelques semaines à peine après l'organisation par la fédération syrienne de ses championnats nationaux dans la ville d'Alep. Les participants au cours étaient non seulement intéressés à renforcer leurs compétences d’entraîneur mais également à recevoir des conseils pour organiser des courses, gérer des athlètes et développer le sport dans leur région. Avec l'aide des deux experts de l'ITU, Vicent Beltran et Mahdi Mnif, les entraîneurs syriens viseront à accroître le niveau des athlètes ainsi que des compétitions dans les mois à venir. Plus de détails ici.

Winter Ifs

La Fédération mondiale de curling (WCF) et l’Académie mondiale du sport, leader dans l’éducation du sport au niveau international, se sont associées pour renforcer la croissance du curling à travers le monde. Les deux organisations créeront une structure mondiale pour les programmes de développement et ressources pédagogiques de la WCF, structure dénommée ‘Académie mondiale de curling’. Cette Académie sera créée au cours des cinq prochaines années et s'adressera aux 61 associations membres de la Fédération et aux autres parties intéressées de la communauté mondiale du curling. Plus de détails ici.

ComitÉs Nationaux Olympiques

CNO argentin

Du 1er au 4 novembre à Termas de Río Hondo (Santiago del Estero), le CNO argentin a organisé la 5e session de l’Académie olympique argentine, en collaboration avec le gouvernement de la province de Santiago del Estero. Cette session, célébrée tous les deux ans, rassemble des personnes de plus de de 35 ans qui n’ont pu participer aux sessions pour jeunes participants et qui sont très impliquées dans la gestion sportive et éducative. Les 30 participants ont assisté à plusieurs conférences sur des sujets aussi divers que la structure du Mouvement olympique, les Jeux Olympiques d’hiver, les Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018, la gestion des organisations sportives ou encore le sport comme modèle relationnel. Plus de détails ici.

CNO du Bahreïn

L’académie olympique du CNO de Bahreïn a organisé deux symposiums dans ses locaux à Juffair. Le premier symposium sera sur la planification des compétitions sportives tandis que le second s’attachera à présenter les règlements sportifs abordant entre autres les droits et les devoirs de l’athlète lorsqu’il signe un contrat. Le président de la commission des athlètes et membre du conseil d’administration du CNO, Omar Al Maliki, y assistera. Plus d’infos sur www.boc.bh.

CTOC

Le 8 novembre, le Comité Olympique de Chinese Taipei (CTOC) et le CNO du Honduras (COH) ont signé un accord bilatéral de coopération. Hong-Dow Lin (à d. sur photo), le président du CTOC, et Ana Joselina Fortin Pineda (à g. sur photo), la vice-présidente du COH, au nom du président du COH, Salvador Jiménez Caceres, ont paraphé cet accord, ainsi que Gerardo Alfonso Fajardo Fernandez, président de la Confédération sportive autonome du Honduras. L’accord encourage la coopération dans des domaines tels que les échanges sportifs, les échanges de personnel, la science médicale, l’antidopage, les académies nationales olympiques. Un Forum sur l’échange sportif a été organisé avant la signature et a rassemblé la délégation du Honduras et des dirigeants d’Associations sportives de Chinese Taipei. Plus de détails sur www.tpenoc.net.

CNO colombien

Un cours d’administration sportive s’est conclu le 3 novembre au siège du CNO colombien à Bogotá. Quelque 62 dirigeants sportifs colombiens y ont pris part. Les sujets abordés à cette occasion ont été : le droit sportif international, le marketing sportif, le financement du CIO et le positionnement des organisations sportives olympiques, les délégations sportives olympiques et l’organisation de manifestations. Plus de détails ici.

CNO tchèque

« Le sport à la limite ?  La pression de la performance (pas seulement) dans le sport d’élite » (“Sport on the edge? The pressure for performance (not just) in elite sport”), tel était le thème d’une conférence organisée par le CNO tchèque avec le soutien du Sénat du Parlement tchèque en octobre dernier. La conférence a abordé des problèmes cruciaux auxquels le mouvement sportif doit faire face, notamment l’égalité des chances ; la promotion accrue du sport féminin ; la pression excessive exercée sur les enfants pour qu’ils réussissent et ses conséquences psychologiques et sur la santé ; la communication entre athlètes de haut niveau et entraîneurs ; ainsi que le soutien à des programmes éducatifs pour athlètes et entraîneurs. La conférence était organisée par le comité pour l'égalité des chances dans le sport du CNO, sous les auspices de l'organisation Women Sport International (WSI). De nombreux médaillés olympiques étaient présents, ainsi que des représentants du ministère de l'Éducation et des Sports, des universités, des membres du comité des athlètes et des membres du comité pour l'égalité des chances dans le sport du CNO. Plus de détails here.

CNO vénézuélien

Début novembre, a eu lieu la signature de l'accord sur les responsabilités et les obligations entre l'Organisation sportive bolivarienne (Odebo), le CNO vénézuélien et le comité d'organisation des XIXes Jeux sportifs bolivariens 2021. La signature s’est déroulée au siège académique du CNO colombien, en présence notamment de Baltazar Medina, président de l’Odebo; Eduardo Álvarez, président du CNO vénézuélien; Franklin Cardillo, directeur général du comité d’organisation; Alan Mata et Mileidy Bastidas, ingénieur et architecte ; et Medardo Duarte, de la direction technique des Jeux bolivariens. Plus de détails ici.

Comités d’organisation des Jeux Olympiques

Tokyo 2020

Tokyo 2020

Le comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020 (Tokyo 2020) et les Nations Unies ont signé une lettre d'intention visant à promouvoir la contribution du sport au développement durable et à soutenir plus spécifiquement la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies. La lettre a été signée par Alison Smale (à g. sur photo), secrétaire générale adjointe des Nations Unies pour la communication mondiale, et Toshiro Muto (à d. sur photo), directeur général de Tokyo 2020, lors de la visite d'une délégation de l'ONU à Tokyo. Les deux parties ont convenu de travailler ensemble pour utiliser au mieux les événements et les plateformes médiatiques des Nations Unies afin de faire connaître au public les liens existant entre les ODD, le sport et les événements sportifs, et ce parmi la population japonaise et d'autres pays. Plus de détails ici.

Beijing 2022

ADans le cadre de sa mission qui est de créer de nouveaux héritages dans les domaines du sport, de l’économie, de l’environnement et du développement urbain notamment, le comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver de Beijing 2022 (Beijing 2022) a formé récemment un comité de coordination de l’héritage. Cette structure de gouvernance définit qui, au sein de Beijing 2022 et de ses partenaires, est responsable de la livraison de chaque projet de legs avant, pendant et après les Jeux, afin que les citoyens de Beijing tirent parti des Jeux durant les décennies à venir. Le comité de coordination de l’héritage fera office d’organe de décision pour ces projets, passant en revue les efforts internes et externes associés à Beijing 2022. Communiqué complet ici.

Organisations reconnues

COE

La 47eème Assemblée générale des Comités Olympiques Européens (COE) a clôturé ses travaux le 10 novembre à Marbella avec une présentation du programme ‘New Leaders’ qui a été mis en place pour donner aux cadres sportifs des outils leur permettant de penser, d’apprendre et d’agir. L’Assemblée a également choisi la région italienne de Frioul-Vénétie julienne comme hôte du Festival olympique de la jeunesse européenne (FOJE) de l’hiver 2023. Les comités d’organisation des prochaines compétitions - Jeux européens à Minsk, Jeux des petits Etats d’Europe au Monténégro, édition d’hiver du FOJE à Sarajevo et Sarajevo-est et édition d’été du FOJE à Bakou – ont également présenté des rapports sur l’état d’avancement de leurs projets respectifs. L’ancien membre du comité exécutif des COE, Alexander Kozlovsky (Fédération de Russie) a reçu l’Ordre du Mérite des COE, tandis que les Lauriers olympiques 2018 ont été décernés à Peter Schröcksnadel (Autriche), Emmanuel Katsiadakis (Grèce), Ellert Schram (Islande), Jean-Louis Margue (Luxembourg) et José Vicente Moura (Portugal). La 48e Assemblée Générale se tiendra à Varsovie les 25 et 26 octobre 2019 et coïncidera avec les célébrations du centenaire du CNO polonais. Plus de détails sur www.eurolympic.org.

IPC

Le Comité international paralympique (IPC) et la Fédération Internationale de Ski (FIS) ont annoncé la signature d'un nouvel accord de coopération pour les sports mondiaux de neige pour les personnes en situation de handicap. L'accord a été signé le 6 novembre à l'issue d'une réunion au siège du CIO à Lausanne à laquelle ont assisté Andrew Parsons (à d. sur photo), président de l'IPC, Gian Franco Kasper (à g. sur photo), président de la FIS, et Xavier Gonzalez, directeur général de l'IPC. L'IPC agit en tant que fédération internationale pour le ski alpin, le ski nordique et le snowboard pour les personnes en situation de handicap. Conformément au nouvel accord, la FIS a nommé un sous-comité pour les sports mentionnés ci-dessus, qui sera chargé de la liaison pour les questions techniques entre la FIS et l’IPC et ses comités consultatifs. Plus de détails ici.

GAISF

Le 5 novembre, le conseil de l’Association générale des Fédérations Internationales de Sports (GAISF) a confié la présidence de la GAISF à Raffaele Chiulli comme président à la suite du décès de Patrick Baumann. Il remplira ses fonctions jusqu'à l'Assemblée générale de la GAISF en mai prochain. Raffaele Chiulli est également président de l’Union Internationale Motonautique et de l'Association des Fédérations Internationales de sport reconnues (ARISF). Par ailleurs, ce même conseil a confirmé la nomination au poste de directeur de Philippe Gueisbuhler, l’actuel responsable administratif. Plus de détails ici.

back to top En